Rugby à 7 - Punie au Hamilton Sevens, France 7 ne verra pas la Cup
Les Français ont terminé derniers de leur poule.
Les Bleus du 7 ont été une nouvelle fois éliminés dès les phases de poules à Hamilton, pour la troisième fois cette saison.

Les Français ne verront pas la Cup à Hamilton. Lors de la troisième étape du circuit mondial, les hommes de Jérôme Daret se sont inclinés à trois reprises lors des phases de poules. Et pourtant, encore une fois, tout avait bien commencé...

Rugby à 7 : ce qui attend les Bleus au Hamilton Sevens

France-Écosse : 21-26

Dans un match crucial face à l'Écosse, les Bleus démarrent tambour battant. Premier ballon récupéré sur le renvoi et les Français tiennent bien ce celui-ci. Manoël Dall'Igna franchit et sert Thibaud Mazzoleni qui n'a plus qu'à s'écrouler dans l'en-but (7-0). Sur le renvoi suivant, l'Écosse récupère une mêlée, mais les Français s'emparent de nouveau du ballon sur un grattage. Une nouvelle fois, les Bleus montrent toute leur maîtrise et Paulin Riva trouve la brèche (14-0). Les Écossais ont ensuite un premier ballon à négocier. La balle est écartée jusqu'à Farndale qui fait parler sa puissance en renversant Mazzoleni, puis accélère sur 50 mètres pour marquer (14-7). Sur le renvoi, Parez capte bien le ballon. Ce dernier rebondit jusqu'à Rémi Siega qui, grâce à ses appuis, se débarrasse de deux défenseurs et finit tout seul (21-7). Le début de la seconde période est marqué par plusieurs cafouillages des deux côtés. À ce jeu-là, les Écossais l'emportent et Glenn Bryce remet ces derniers dans la course grâce à un essai (21-14). Sur l'action suivante, Gabriel Ngandebe récupère le ballon sur un grattage, puis Nisié Huyard perce, mais rend le ballon sur une chistera un peu hasardeuse. Les Français sont ensuite pénalisés sur le ruck qui suit. Derrière, ça va très vite et Robbie Fergusson permet aux Écossais d'égaliser (21-21). La dernière action est très importante, mais Pierre Boudehent s'isole et perd la balle. Celle-ci rebondit jusqu'à Glenn Bryce qui inscrit un doublé et permet aux Écossais de l'emporter 26 à 21.

France - Afrique du Sud : 5-17

Il aurait fallu un exploit aux Bleus pour se qualifier, mais face aux champions en titre sud-africains, il était compliqué d'espérer un résultat.Les Français tiennent la première partie du match, mais finissent par encaisser un essai à la 4e minute signé de la star sud-africaine Werner Kok (0-5). Siviwe Soizwampi double la marque juste avant la mi-temps (0-10). Une nouvelle fois, les Français tiennent bon et vont même finir par inscrire un essai par Samuel Alerte en coin (5-10). Les Bleus se mettent alors à y croire, mais le capitaine Philip Snyman viendra finalement mettre fin à leurs espoirs en fin de rencontre (5-17).Qui est Werner Kok, cet international à VII sud-africain pisté par le Stade Toulousain ?

France- Kenya : 15-19

Première possession française, mais en-avant de Samuel Alerte. Derrière, le Kenya récupère la touche et Jacob Ojee trouve la faille pour s'offrir un essai de 100m (0-5). Les Français réagissent directement puisque Nisié Huyard transperce le terrain tout seul (5-5). Renvoi français ensuite, le ballon est capté et va jusqu'à Rémi Siega qui se fait arracher celui-ci. Johnstone Olindi franchit et sert Vincent Onyala pour le deuxième essai kényan (5-12). Les Bleus récupèrent ensuite le renvoi, mais éprouvent des difficultés à exploiter leurs possessions. Les Kenyans, eux, utilisent parfaitement celles-ci et Daniel Taabu punit les Bleus (5-19). Les hommes de Jérôme Daret commettent alors plusieurs imprécisions, mais quand ils font des choses simples, cela leur réussit plutôt bien. Sur une mêlée dans le camp kenyan, le ballon est écarté jusqu'à Rémi Siega qui finit en coin (10-19). Sur le renvoi, très belle prise de Jonathan Laugel pour Paulin Riva qui file à l'essai, mais les Kenyans font preuve d'une défense héroïque et renversent celui-ci sur le dos pour l'empêcher de marquer. Sur la mêlée, le ballon est écarté jusqu'à Yobo qui marque (15-19). Le renvoi est ensuite récupéré par les Bleus qui effectuent plusieurs bascules, mais une nouvelle fois, Pierre Boudehent s'isole et se fait gratter le ballon.

Voici les affiches des quarts de finale du Challenge Trophy :

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Vinu66
    509 points
  • il y a 6 mois

Ils attaques en reculant ils défendes à deux sur un joueur !!!
Aucun mec comme Vakatawa avant pour faire la différence individuellement.
Je pense qu’on va perdre encore une place en jouant comme ça

  • AKA
    44352 points
  • il y a 6 mois

Break news: l' EDF 7 repart fanny de Hamilton et on recule de la 11ème à la 12ème place, on continue les couillonnades...

Le rugby à 7 emploie avec succès les techniques du XV à ce que je vois, notamment la fameuse défaite encourageante.

Que ce soit à l'ouest ou à l'est rien de nouveau quoi! Le 7 est le parent pauvre d'un rugby français pas si mal en point, les filles cartonnent et les u20 aussi. Bon la vitrine est toujours dans état lamentable mais le gérant de la boutique dit que tout va bien!

  • AKA
    44352 points
  • il y a 6 mois

Comme d' hab.! De plus Gobelet, il "tweete" en Anglais car il pense être une sommité mondiale? En fait s' il pouvais arrêter complètement ses commentaires (parlés ou écrits) çà nous ferai des vacances!

  • dom666
    42155 points
  • il y a 6 mois

Si. En tant que spectateurs

Jean Baptiste Gobelet : "Le rugby à 7 Français ou boire le calice juqu'à la lie !" ou hallali, c'est comme vous voulez !

@Amis à Laporte

Boire jusqu'a la lie pour un gobelet... Pas de soucis !

Le rugby français se porte bien qui disait le type.

Enfin quelque chose de normal dans ce monde fou !

Derniers articles

Amateur
News
News
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News
News
Ecrit par vous !
Guides
Vidéos
News
News