Soupçons de dopage à tous les étages du rugby écossais
Ecosse : Sam Chalmers pris par la patrouille anti-dopage.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le rugby amateur écossais serait touché par le dopage puisque selon un jeune rugbyman de dix-neuf ans, deux joueurs par club se dopent.
Le rugby français n'est pas le seul touché par une polémique concernant le dopage. La BBC dévoile que l’Écosse et plus particulièrement son rugby amateur serait aussi concernée. Le média britannique avance le témoignage d'un jeune rugbyman des Highlands, qui préfère rester anonyme. La source prétend ne pas se doper mais assure que les jeunes subissent des pressions pour « se renforcer musculairement » au plus vite. Pour lui, le constat est clair et au moins « deux joueurs par équipe prennent des produits interdits. » Ses preuves ? « Il y a des signes qui ne trompent pas. Ils veulent être comme les professionnels, sans faire attention à leur santé. La vérité, c'est que les joueurs sélectionnés pour jouer en pro ne sont pas les plus doués techniquement mais les plus forts physiquement. »

La Fédération Ecossaise de Rugby n'a pas tardé à réagir à cette annonce via un communiqué : « Nous sommes résolus à garder le rugby écossais propre grâce à un programme anti-dopage. Les joueurs sont testés après les matchs, après les entraînements, en-dehors des compétitions mais aussi chez eux. Depuis la saison 2009-2010, environ 800 tests ont été réalisés. Seuls deux cas se sont révélés positifs. » Le dernier cas date de la semaine dernière et concerne Sam Chalmers, trois-quart de l'équipe de Melrose et accesoirement fils de l'ancien demi d'ouverture des Lions britanniques, Craig Chalmers. Via la BBC, le jeune joueur de dix-neuf ans reconnaît avoir été « stupide et naïf », assurant qu'il voulait seulement « prendre rapidement du poids. »

Le dopage dans le rugby amateur, où comment relancer un éternel débat. L'an passé, un joueur de Beaune (Fédérale 2) avait été suspendu trois ans par la FFR après un contrôle positif. Si certains joueurs sont conscients des produits qu'ils prennent, d'autres, comme le jeune Chalmers, restent naïfs. Laurent Bénézech likes this...
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Kadova
    31045 points
  • il y a 6 ans

Le probleme, deja, il est la:
"La vérité, c'est que les joueurs sélectionnés pour jouer en pro ne sont pas les plus doués techniquement mais les plus forts physiquement. »

Quand ce sera different, les joueurs amateurs auront peut-etre moins envie de se doper.

  • sid15
    7690 points
  • il y a 6 ans

à tous les étages... où douze ans d'âge ? A'men'donné... faut savoir !!!

  • elvis34
    22562 points
  • il y a 6 ans

Il étaient tous en promo "Pharma"....

  • ced
    100040 points
  • il y a 6 ans

pour moi le plus flagrant reste l'équipe Galloise, des mâchoires carrées à tous les étages (Hook, Warburton, Roberts) des ailiers sur dimensionnés, un 2e ligne immense et que dire des bras d'Halfpenny, on peut rajouter Phillips très grand pour un n°9.
tous ces joueurs ont quasiment le même âge, je reste sceptique.

@ Coupeur de citron

Tu m'a appris des trucs 🙂

Effectivement pas top top pour la santé ... finalement, le débat est un coup dans l'eau, car nous n'avons aucune emprise sur tout ça. Mais merci de m'avoir apporté ces éclaircissements.

En revanche c'est vrai qu'il manque beaucoup de transparence concernant les contrôles et aussi ce que sont les dopants...

Pour en revenir un peu à l'article, cela m’attriste car j'ai beaucoup d’estime pour la team d'écosse qui est ma favorite après bien sur nos coq de basse cours. Dommage qu'ils n'ont que trouvé ça pour rivaliser avec les autres nations bien plus peuplées en licenciés.

@Caldounet,

Je comprends ton raisonnement, mais ce qui pose problème dans le dopage sanguin (si c'est une transfusion autologue) n'est pas tant ce que tu injectes mais la quantité.
Parce-que pour espérer avoir un effet non négligeable, il faut augmenter de manière non négligeable le volume sanguin. Et augmenter de manière non négligeable le volume sanguin c'est augmenter de manière non négligeable l'effort que doit faire le coeur. A cela il faut rajouter que si on utilise cette méthode ça n'est pas dans le cadre d'une période de repos mais au contraire dans le cadre d'une activité sportive intense sinon ça n'a pas d'intérêt. Acitivité sportive qui elle même sollicite énormément le Cœur. Donc on a des risques d'accidents cardiaques très importants et sans communes mesures avec la fréquence d'accident de personnes du même age.
Mais pas que. Parceque, par exemple, la tension artérielle qui va également augmenter de manière non négligeable, et là aussi, à la fois à cause de l'augmentation de l'augmentation de volume sanguin ajoutée à la pratique d'une activité qui elle même augmente énormément la tension artérielle. Et bien que l'on sache pas, on a tous quelquepart dans un de nos vaisseaux sanguins un petit défaut susceptible d'entrainer une rupture sous l'effet d'une pression trop importante. Donc on a aussi un risque de rupture d'anévrisme. Et c'est pas tout, il y a encore plein d'autre chose à prendre en compte, mais on est pas sur Doctissimo et je ne suis pas le docteur Cymès.

Pour les autres questions que tu me poses, je vais faire bref mais il y aurait tellement à dire de plus et d'ailleurs bien au delà de ce que je connais.

L'aspirine comme tout médicament est toxique. Si c'est pas toxique, c'est pas un médicament (au sens pharmacologique du terme) et faut en gros pas s'attendre à en obtenir un effet dopant.

Le terme "😜roteïnes" en gros permet à un industriel de vendre un broyat de cartilage, d'os et de diverses pièces riches en Kératine que sont par exemple des sabots, des ongles ou des cornes à un particulier qui pense ainsi acquérir quelque-chose qui contient de la viande ou un dérivé de la viande. Le terme "concentré de" permet d'oter tout doute à ce sujet on parle bien de farine animal ou de produit dans le genre. Et encore ça, c'est dans le meilleur des cas. Parceque c'est déjà plus ou moins toxique mais ça n'a aucun effet sur la performance sportive. Alors dans nombre de cas il y a en plus un produit dopant interdit. C'est plus efficace mais plus toxique aussi.
Donc dans tous les cas, ça releve de l'arnaque, il y a tromperie sur la marchandise, et c'est dangereux.

Pour ce qui est de la définition du terme dopant, là c'est vraiment quelque-chose qui manière à débat entre spécialiste et je m'avancerai pas la dessus vu la complexité. Ce qui est interdit par le CIO, est une première approche, mais ça n'est pas fixe et pas consensuel. En gros toutes les pratiques qui améliorent la performance ne sont pas interdites, l'entrainement classique est dans ce cas, mais les pratiques qui améliorent qui le sont sont en général dangereuse. Pour ce qui est substances, c'est un peu plus simple, on sait en Pharcomologie que pas de danger😛as de bénéfice.

@ Ced

Pardon de ne pas avoir mon doctorat en transfusions sanguines. Bref, pardon d'avoir peu être parlé trop vite.

Autrement, faut leur dire en écosse que le Scotch et la bière c'est pas des produits dopants 😉 (aller un peu d'humour avant de me prendre des missiles scud de certains)

  • ced
    100040 points
  • il y a 6 ans

rien qu'au 1er post j'ai pris peur : "les transfusions sanguines sont sans danger" oufffffff .... ha ouais quand même.
parlons en justement, ouvrons la boite de Pandore, que les médecins parlent, que les joueurs malades osent enfin dire pourquoi ils sont atteints de maladie rare, parlons de la mort de certains jeunes dans des conditions plus que suspecte etc ...
je sais que je suis minoritaire sur ce débats mais je soutiens les propos de Benezech avec à l'appui le constat de certains dentistes.

@ CedricH,

Ha ok, très bien au temps pour moi dans ce cas.
Après aussi c'est de notre faute a nous qui demandons toujours plus. Plus de temps de jeu, plus de cartons et de passe vrillés de 15 mètres. (Quand je dis nous, je parle du peuple hein, pas de l'amateur de rugby 😉 )

@ Coupeur de citron,

La transfusion sanguine correspond à prendre ton propre sang et te le réinjecter plus tard. Au final il n'y a pas vraiment de dopage a proprement parlé. Simplement tu a plus de sang dans le corps ce qui te permet d'acheminer plus d'oxygène dans plus de muscles. (Je parle qu'en tant que personne qui s'interroge, peut être je me trompe). C'est un procédé beaucoup utilisé puisqu'il est complètement in-traçable.
Je ne m'y connais pas bien, mais rien que l'aspirine qui fluidifie le sang est un dopant, il y'a plein de produit qu'on trouve à l'état naturel qui sous certaine forme améliore les capacités. Les Concentré de protéines ? Donc a quel moment parle t'on de dopant ?

@ Caouec,

C'est vrai que les club les plus riches auront les meilleurs produits, mais c'est déja le cas de toute façon. Que faisons nous ? Les hypocrites qui font ça incognito, ou on met en place une législation concernant les dopants sans danger et on puni réellement le dopage qui flingue les joueurs ?
Moi je ne me fais pas l'avocats du diable, mais ayant des amis dans le rugby semi pro, le dopage n'est pas perçu de la même façon que nous autres. A la fédé, ils savent très bien qu'il y'a du dopage. Mais dopage dit performance qui dit spectacle qui dit argent. Bref, ça sera toujours comme ça donc autant dévoiler ça au grand jours, qu'on l'accepte et basta. Car après tout, Un mec sain contre un dopé c'est déloyal, mais un dopé contre un autre dopé, au final ... c'est pas le problème du fair play qui pose problème, c'est la santé.

  • CedricH
    15270 points
  • il y a 6 ans

Caldounet, c'est faux.
Le coeur pompe à une vitesse conditionnée par la cantité de sang nécessaire pour le corps.
Si tu injectes trop de sang, "le moteur peut s'embaler", si tu vois ce que je veux dire. C'est aussi simple que ça.

Dans tous les cas,
- la santé est en danger
- c'est de la triche vis à vis des autres, ne l'oublions pas

Et dans le cas ici commenté, il semble qu'il y ait pas mal de pression sur les joueurs pour qu'ils attentent à leur santé. Il ne me semble pas que ce soit très sain, quelle que soit la méthode de dopage...

  • Caouec
    1964 points
  • il y a 6 ans

@Cauldounet : Je ne pense pas qu'autoriser certaines techniques de dopage soit une bonne idée, ça créerait une espèce de course à l'armement et il y aurait de nombreux autres problèmes et dérives.
Le souci est que l'industrie pharmaceutique n'est pas obligée d'indiquer exactement la composition et les ingrédients pour l'élaboration d'un produit qui à première vue pourrait paraître légal, comme des protéines par exemple. On peut trouver n'importe où et n'importe comment sur le net... D'où la naïveté de certains. S'il y avait une meilleure transparence là dessus, ça serait peut être plus simple pour les jeunes qui veulent vite progresser musculairement. Par contre pour ceux qui se feraient quand même pincer, pas de pitié pour eux !

@Caldounet,
Tu dis que le dopage sanguin est sans danger. Cela m'étonne parcequ'avec le peu que je connais de la circulation sanguine et de la mécanique des fluides, je m'attendrai a quelques soucis, au contraire.
Tu peux m'en dire plus? Le top serait qu'il y ait des études sur le sujet, est ce le cas?
Tu m'intéresses aussi pour les autres pratiques sans danger, tu penses à quoi?
Des trucs comme l'entraînement en altitude sont dans danger (pour rester dans les histoires de globules) mais ça n'est pas interdit.

Et allez une nouvelle polémique... le dopage c'est sans fin!!
Depuis la nuit des temps l'homme cherche à être meilleur, plus fort, le plus vite possible et en faisant le moins d'efforts possibles...
Alors tant qu'il y aura des cons, des faibles d'esprit et du pognon en jeu, il y aura du dopage...
Bienvenue dans le monde réel!!!

Le dopage dans le monde pro c'est délicat ... La question ne peur être répondu par Noir ou blanc. Car le dopage sonne comme "négatif", mais certain "dopage" n'ont pas d'influence sur la santé du joueur, comme la transfusion sanguine. Ça reste un monde de gros sous et de professionnels, donc je vois pas que le coté négatifs. Et pourquoi pas éventuellement penser à autoriser les techniques de dopage sans danger pour les joueurs. Continuer cependant à contrôler les dopages médicamenteux.

En revanche le dopage amateur est une hérésie du sport en général et du rugby. L'amateurisme c'est la pratique pour ce seul sport, non pas une profession... Ce doper pour ca c'est une petitesse d'esprit affligeante ...

Derniers articles

News
News
News
News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News