RCT : Gethin Jenkins devrait rester jusqu'à la fin de son contrat
Le RCT compte bien s'appuyer sur Gethin Jenkins

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le pilier du RCT Gethin Jenkins ne partira pas à l'issue de la saison, à l'image de Carl Hayman il a eu une période d'adaptation mais le club compte sur lui
Gethin Jenkins va-t-il rester toulonnais la saison prochaine ? Au cœur des rumeurs depuis plusieurs mois, le pilier international (32 ans, 89 sélections) est actuellement barré à droite par le Néo-zélandais Carl Hayman et à gauche par l’Anglais Andrew Sheridan, deux monstres de l'exercice. En manque de temps de jeu, les médias évoquent de plus en plus un retour anticipé vers son ancien club des Cardiff Blues. Un départ qui n’est pourtant pas d’actualité, si l’on en croit le RCT.

Alors que Carl Hayman (33 ans, 45 sélections) vient de prolonger son contrat de deux ans avec le club de la Rade, récompensant ainsi ses grosses performances depuis quelques mois, l’avenir de son alter-égo gallois est lui plus incertain. Annoncé partant avec insistance à l’issue de la saison, un an avant le terme de son contrat (qui court jusqu’en 2014), Gethin Jenkins pourrait finalement relever le défi jusqu’au bout. C’est en tout cas ce qu’affirme Tom Whitford, assistant manager du RCT, dans les colonnes d’ESPN Scrum : « Nous sommes très content de Gethin. Il joue bien et d’après ce que je sais il est très heureux également. Il a débuté le match contre Sale et a livré une bonne performance. Je pense que ça prend toujours un peu de temps pour s’adapter au championnat français. Il n’y a aucune raison pour qu’il nous quitte à l’issue de la saison. Il est sous contrat jusqu’en 2014 et sera avec nous l’année prochaine. Ce n’est pas seulement pour lui que l’adaptation est compliquée. Il y a deux ans, Carl Hayman a mis plusieurs mois avant de bien comprendre le Top 14 et c’est le même processus pour Gethin. ».

Alors même que l’on annonce l'arrivée de Martin Castrogiovanni du côté de la Rade la saison prochaine, le départ de l’international gallois n’est pourtant pas d’actualité et le club compte bien s’appuyer sur son pilier polyvalent pour atteindre ses objectifs de titres. Il est vrai que Carl Hayman avait lui aussi connu une période délicate avant de redevenir la terreur des mêlées fermés qui avait fait toute sa réputation. A Gethin Jenkins de suivre son exemple.
Arthur Bourdeau
Arthur Bourdeau
Cet article est rédigé par Arthur Bourdeau, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News