Qui sont les Lions, adversaires des Crusaders en finale du Super Rugby ?
Les Lions ont été impressionnants en demi-finale face aux Hurricanes.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Samedi les Lions accueillent les Crusaders en finale du Super Rugby. Battus l'an passé à ce stade de la compétition, ils veulent décrocher leur premier titre.

Présentation :

Avant la finale perdue l'an passée, les Lions n'avaient presque rien accompli en Super Rugby. Lorsqu'ils s'appelaient encore les Cats, ils avaient atteint les demi-finales du Super 12 en 2000 et 2001, mais ils étaient surtout abonnées aux dernières places. Ils ont d'ailleurs perdu la leur dans le Super Rugby au profit des Southern Kings à la fin d'un exercice 2012 soldé par seulement trois victoires en 16 rencontres. De retour en 2014 grâce à leur victoire en barrage sur les Kings, ils ont peu à peu progressé. Remportant tout d'abord 7 matchs, puis 9 en 2015 et enfin 11 en 2016. L'une des particularités des Lions, c'est d'avoir une équipe jeune, à la fois en terme d'âge moyen (26 ans pour le XV aligné en demie) que d'expérience commune. La majorité des joueurs est arrivée entre 2014 et 2016. Mais la mayonnaise a pris.

L'an passé :

Après avoir terminé la saison avec seulement 4 défaites, les Sud-Africains s'étaient hissés en finale face aux Hurricanes. Lesquels avaient le même bilan mais avaient terminé juste devant au classement général. Pour y parvenir, les Lions avaient notamment battu les Highlanders en demi-finale (42-30) et une autre franchise néo-zélandaise, les Crusaders sur le score de 42 à 25. Comme samedi, le match avait eu lieu à Johannesburg.

Cette saison :

Les Lions sont logiquement montés en puissance en 2017 et ont terminé la phase régulière à la première place du Super Rugby avec 14 victoires au compteur et une seule défaite comme les Crusaders, mais avec deux bonus offensifs de plus (9 contre 7). Sur le plan offensif, ils ont également trusté les premières places avec 590 points marqués. Seuls les Hurricanes ont fait mieux (596), mais les Lions ont encaissé quatre points de moins (268 contre 272). Une très bonne défense combinée à une excellente attaque ont eu raison des Canes en demi-finale samedi dernier à Johannesburg. On retiendra que c'est face aux Argentins des Jaguares qu'ils ont eu le plus de mal avec une défaite 36 à 24 et un court succès 24-21.

L'action de l'année :

Cette demie est sans doute le match le plus mémorable de la saison des Sud-Africains. Non pas à cause du score (44-29) - ils ont plusieurs fois passé la barre des 40 unités et même inscrit 94 points face aux Sunwolves - mais dans sa physionomie. Menés 22 à 3 avant la pause, ils ont totalement inversé la vapeur en marquant juste avant les citrons. Les Canes ont certes marqué mais ils ont été mis en difficulté comme rarement auparavant. Et le second acte a été tout à la cause des locaux, poussés par leur public.RÉSUMÉ VIDÉO. Super Rugby. Les Lions écœurent les Hurricanes et se hissent en finale après un superbe come-back

Le XV pour la finale :

Andries Coetzee
Ruan Combrinck, Lionel Mapoe, Harold Vorster, Courtnall Skosan 
Elton Jantjies, Ross Cronje,
Kwagga Smith, Ruan Ackermann, Jaco Kriel
Franco Mostert, Andries Ferreira,
Ruan Dreyer, Malcolm Marx, Jacques van Rooyen

On peut penser que le coach Johan Ackermann va reconduire l'équipe qui a battu les Sharks en quart et les Hurricanes en demie.

Le ou les joueurs à suivre pendant la finale :

Très en vue face au XV de France en juin puis lors de ces phases finales (19 points face au Canes), Elton Jantjies aura une fois de plus son rôle à jouer face aux Crusaders, notamment face aux perches. À l'arrière, Andries Coetzee est en cannes (169 mètres parcourus en demie) et sera à surveiller sous les ballons hauts. Devant, Malcolm Marx est un des talonneurs les plus en vue cette saison. Il avait fait beaucoup de mal aux Bleus lors de la tournée. Les Mostert, Smith et autre Kriel seront les premiers à venir taper dans la défense des Néo-Zélandais.VIDEO. Super Rugby : Jaco Kriel élimine sept défenseurs pour l'essai personnel, les Lions humilient les Sunwolves (94-7)

Le pronostic du rédacteur :

Les chiffres ne nous aident pas trop à définir un vainqueur. Les Crusaders ont remporté leur cinq matchs à l'extérieur cette saison et ce sont les derniers à avoir remporté une finale ailleurs que sur leur sol (en 2000 face aux Brumbies, 20-19). Mais ils ont aussi perdu leurs deux dernières finales tandis que les franchises sud-africaines ont remporté 9 de leurs 12 finales à la maison contre des équipes néo-zélandaises. Ce sera à n'en pas douter un match serré comme l'ont été les onze dernières (8 points ou moins d'écart). Les Crusaders ont sans doute l'expérience qui manque aux Lions (11 finales) et devraient s'imposer pour la 8e fois.

L'avis de Franck, notre spécialiste du rugby SudAf

Cette équipe des Lions ca te réconcilie avec le Rugby moderne, une équipe complète avec un pack énorme (et une première latte incroyable) et un jeu balle en mains avec une prise de risques maximum. Ackermann a pris cette equipe dans les bas fonds du Rugby Sud Af et a su faire évoluer et développer des joueurs comme Marx, Mostert, Combrick, Mapoe ou Kriel qui font partis aujourd'hui des tous meilleurs joueurs du monde à leur poste. C est un gâchis je trouve de le voir partir pour Gloucester car il mérite à mon sens bien mieux mais il reviendra prendre les Boks en main après la CDM.

Whiteley sera le grand absent de cette finale mais les Lions ont de quoi l emporter car le déplacement, décalage horaire et surtout l altitude vont faire mal aux Crusaders, c'est très difficile de s'habituer à jouer à 2,000m d altitude en quelques jours, ce n'est pas pour rien que les Lions sont de très loin la meilleure équipe à domicile du Super Rugby dans les 30 dernières minutes, on l'a encore vu le week end dernier avec les Hurricanes complètement asphyxiés en deuxième période. La finale sera clairement le match de l'année pour moi, plus gros événement rugbystique en AFS depuis la finale de 1995 avec 65,000 spectateurs à l'Ellis Park (vendues en 24h), ca va être un match incroyable en espérant que l aventure se termine en conte de fée. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

C'est une équipe Pokémon, ils se transforment au fur et à mesure que leur jeu se bonifie.
De Cats, ils sot devenus Lions, quel sera leur prochain avatar si ils gagnent le SuperRugby cette année ?
Le concours est ouvert.

  • Nbat64
    8565 points
  • il y a 3 ans

Avant les Lions c’était 5 points garantie a domicile et a l’extérieur, mais ça c’était avant....

Elton Jantjies devra être grand car si il passe à coté de son match c'est foutu pour eux

Un petit bémol tout de même sur le bilan de la saison. Les Lions, aussi bons soient-ils, n'ont jamais rencontré d'équipes néo-zélandaises lors de la phase régulière. Et lorsqu'on connaît le niveau de ces dernières, on pourrait imaginer que cette première place n'aurait peut-être pas été obtenue. La finale a quand même lieu à Johannesburg...
Cela dit ils ont battu les Canes.

@clement6628

Ce qui est abusé, c'est que le fait de ne jamais avoir rencontré de néoZ leur a offert le droit de recevoir jusqu'en finale.

@Team Viscères

Mollo mollo! Les Lions ont tout de même gagnés un respect qui leur est dû. La saison dernière, ils ont battus 5 fois en 8 rencontres les franchises NZ et sont allés en finale et rebelote cette année.

  • Ahma
    94637 points
  • il y a 3 ans
@Androsfortdufruit

Sauf erreur de ma part, les Lions ont joué les NZ 5 fois à domicile sur les 8 matchs de 2016, et n'ont gagné en fait que 4 fois... bilan plutôt négatif donc.

@Androsfortdufruit

Les Lions sont une bonne équipe. Mais offrir à une équipe le droit de recevoir sur l'ensemble des phases finales parce qu'elle a fini devant des équipes qu'elle n'a pas rencontrées, c'est juste n'importe quoi d'un point de vue sportif.

Par contre je ne vois pas le rapport entre les résultats de l'année dernière et le droit de jouer les phases finales de cette année à domicile. Un championnat se dispute sur ton niveau sportif pendant la saison, pas sur tes résultats antérieurs.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

et d avoir peyper au sifflet...
franchement, ca me choque pas trop, c est sur, qu avec le niveau de leur poule c etait pas dur de se hisser en demie. néanmoins battre les hurricanes etait en soi la preuve qu ils ont leur place.

@dusqual

Battre une équipe à domicile dans un stade à haute altitude ne donne pas vraiment d'idée du rapport de force entre les deux équipes. Le problème de ce parcours, c'est qu'il n'y a aucun match qui permet de valider le niveau des Lions (qui sont pourtant bons). En poule ils ont esquivé les équipes les plus fortes et en phases finales ils ne les jouent que dans des conditions favorables.

Imagine un championnat de France où Toulouse terminerait premier de la phase régulière sans avoir joué Clermont, Toulon, le Racing et Montpellier, puis rencontrerait en quart à domicile une équipe qualifiée sans rencontrer les gros non plus, puis jouerait sa demie contre Toulon puis sa finale contre Clermont à la maison après que ces équipes aient du cravacher pour sortir d'une poule avec tous les cadors. Tu trouverais vraiment que c'est un titre conquis à armes égales avec les autres?

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

c est les aléas du sport, on le retrouve en CC et en coupe du monde. a partir du moment ou t as des poules, t as ce genre de choses. et c est deja un championnat ou 5 nations sont représentées et bientot encore plus, ce qui est quand meme atypique. c est pour ca essentiellement que ca ne me choque pas outre mesure.
d autant que je pense qu il faudrait qu on en fasse autant pour nous, histoire de plus avoir le championnat le plus eprouvant au monde.

  • Ahma
    94637 points
  • il y a 3 ans
@dusqual

Quand au départ tu as une formule complètement aberrante et foncièrement inéquitable, tu ne peux pas mettre ça sur le compte des aléas du sport, les franchises néo-zélandaises sont inéluctablement désavantagées dès le départ.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Ahma

oui c est le cas sur cet aspect, néanmoins les neoz jouaient afrique 1 également pour ce qui est des points en poule.
actuellement les lions dominent complètement leur conférence mais ça a été plus équilibré par le passé. ils etaient dans un groupe 2 plutot relevé, et n'ont néanmoins concédé qu une défaite. ce qui veut aussi dire que le groupe 1 c'était pas mal de points faciles pour les néoz. y a qu a voir les score pour le constater.
en plus, dans les qualifiés, il y a les 4 premiers de chaque poule + les trois suivants de la conférence neoz-aussie pour seulement un seul de la conférence sud af. donc la conférence neoz-aussie compte 5 clubs en quart, la ou les sud af n en ont que 3. a la limite c est plutot les aussies qui sont lésés en ayant qu un club représenté, la ou les néoz en ont 4.

bref c est pas égal partout mais c est compensé d'une manière correcte pour les club néoz.

  • straits
    19303 points
  • il y a 3 ans
@dusqual

Les Aussies se lèsent tous seuls (voir leurs stats) !!
Et le fait qu'il y ait plus de provinces NZ ne les avantage pas tant que ça s'ils sont obligés de se rencontrer entre eux avant déplacer chez l'adversaire avec un P.. de trajet, une saloperie de décalage horaire et un arbitre SudAf.
Bref, on tourne en rond en raison d'une formule alambiquée, assaisonnée de politique et de petits intérêts particuliers à la Sanzaar.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@straits

je sais pas je pense juste que la sanzaar essaie de faire le plus équilibré possible avec des disparités de niveau qui ne les aide pas, ainsi qu en gérant des déplacements dans différents pays.
cette année les lions ont fait un parcours quasi sans faute et n a pas volé le droit d evoluer a domicile.
l an dernier, avec la meme formule, c est les hurricanes qui avaient recu jusqu en finale. pour moi y a pas de quoi pester.
cette année, deux équipes ont plus creusé l écart: lions et crusaders. et ils se retrouvent en finale chez celui qui avait fait le plus de points sur la phase régulière. comme l an dernier, au final, sauf que cette fois c est pas en nouvelle zélande alors ca en titille certains.

  • straits
    19303 points
  • il y a 3 ans
@dusqual

Je trouve ce "droit" de recevoir un peu ridicule. On le voit cette année avec les Lions qui profitent du décalage horaire, de l'altitude.
Je serais plus pour une formule à la française sur terrain neutre pour les 1/2 et la finale... mais je ne suis pas décideur.
Quant à la Sanzaar, elle essaie de satisfaire les uns et les autres, ménageant chèvre et choux. Cela en devient ridicule. Je prévois un éclatement du système Super Rugby à ce rythme.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@straits

oui un lieu neutre serait parfait. après on est pas dans leur situation et je comprends qu ils essaient aussi de donner aux meilleurs la possibilité de toucher la billeterie.
je connais pas très bien le systeme, meme s il y a des choses a redire, je suis vraiment pas bien placé pour juger de si c est le mieux pour le plus grand nombre ou pas. a mes yeux ca me parait relativement equitable pour le bordel que ca doit etre a organiser.

  • Ahma
    94637 points
  • il y a 3 ans
@dusqual

Tu m'as bien embrouillé, je ne vais pas être en mesure de te répondre, bien joué.
Bon, par esprit de conciliation je propose une motion de synthèse qui devrait recueillir une majorité des suffrages : les Lions sont une très bonne équipe, et la formule est loin d'être idéale, ou vice-versa.

@Ahma

C'est exactement ça. Ce qui m'énerve encore plus, parce que cette formule alacon© empêche de juger exactement le niveau des Lions. Peut-être qu'avec une formule équitable, ils auraient quand même tapé les Canes et seraient capables de battres les Crusaders en finale. Mais on ne le saura jamais.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Ahma

oui c est la ou je voulais en venir. la formule est compliquée, mais la différence de niveau entre les clubs amplifie certains aspect, ce qui n arrange rien. et en effet les lions sont une tres bonne equipe qui cette année profite de ces aspects plus que ses concurrents néozélandais.

@Team Viscères

Pas mal comme solution pour que Toulouse gagne à nouveau

  • Ahma
    94637 points
  • il y a 3 ans
@Le Haut Landais

Ce qu'il ne dit pas, c'est qu'il a fait une demande officielle pour que cette formule de championnat soit effectivement adoptée.

@Ahma

Je suis allé bien plus loin, cette formule ne nous avantage pas assez. J'ai proposé une formule avec 2 poules :
- une première avec 13 équipes qui se rencontrent en matchs aller-retour, les 4 premiers en play-offs aller-retour, le vainqueur de ces play-offs est qualifié
- une deuxième avec 1 équipe (Toulouse), le premier est qualifié
- une finale entre les qualifiés de chaque poule, le qualifié de la poule 2 commençant la rencontre avec 30 points d'avance.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

c est pas mal parce que toulouse sera en finale, par contre avec cette formule, ils ne jouent pas de l année et du coup, ils perdront la finale quasi 100% du temps a priori.

  • Ahma
    94637 points
  • il y a 3 ans
@dusqual

Dernier amendement à la formule pour assurer le coup: les 28 matchs se dérouleront en un mois.

@dusqual

Je sais bien qu'on est mauvais, mais si avec 30 points d'avance on perd à 100% contre une équipe qui sort d'un championnat de 28 journées on peut déjà préparer notre reconversion au curling.

  • Ahma
    94637 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

Attention, le curling c'est un dopage complètement différent, adapatation difficile en perspective, une reconversion ne présenterait aucune garantie de succès à court terme.

@Ahma

On ne parle pas mal du curling, il n'y a pas de dopage dans ce sport noble.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

ah oui j avais zappé les 30 points d avance. bon c est sur que le handicap est costaud.
mais une équipe en pleine montée de fin de saison, le couteau entre les dents, face a des ramollis qui ont pas joué de l année, elle peut passer le handicap...

@Le Haut Landais

Pour que Toulouse gagne à nouveau, faudrait déjà que le Mola reconstruise une culture de la gagne, une éthique de travail et ce que cela signifie de jouer pour le stade toulousain à ses joueurs!..

  • sorgina
    50004 points
  • il y a 3 ans
@Androsfortdufruit

Bien que hors sujet, je pense que cette année ne devrait pas avoir le même son de musique. Mola est recadré et encadré. Donc je ne dis pas que le stade sera champion mais normalement on devrait voir autre chose et c'est ce que j'espère.

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News