Ecrit par vous !
Pro D2 - Présentation des clubs pour 2018-2019 : Rugby Club Vannes
Le Rugby Club Vannes va disputer sa troisième saison d'affilée en Pro D2.

🔥 Black Friday 🔥

6 mois offerts ! (30 € / an)
Depuis trois ans, le RC Vannes fait la fierté du rugby breton. Les Bleus et Blancs ont goûté au rugby professionnel et ne veulent plus le quitter.

Présentation :

Continuons d'écrire l'histoire ensemble... Tels sont les mots présents sur le site du club. En effet, le RC Vannes va disputer sa troisième saison en Pro D2 et les joueurs bretons comptent bien poursuivre l'aventure. Avec un budget moyen (5,71 millions la saison dernière), mais porté par un public flamboyant (élu le meilleur de France), Vannes apprend petit à petit et grandit.Top 14 - Partenariat Racing 92 - Vannes : ''participer au développement du rugby breton'' La réussite est d'autant plus belle que Vannes accorde beaucoup d'importance à l'identité bretonne. Outre les drapeaux qui flottent par centaines à la Rabine les soirs de matchs, ou encore le bagad (groupe de musique bretonne) qui défile sur la pelouse avant chaque rencontre, le RCV possède dans ses rangs des purs produits du club. Parmi eux, Gwenaël Duplenne et Leeroy Cloostermans, qui ont eu la chance de découvrir la Pro D2 avec leur club de cœur. L'entraîneur Jean-Noël Spitzer fait également partie du terroir breton. Né dans le Morbihan, il entraîne le RC Vannes depuis 2005. Les échelons, il les a gravis les uns après les autres, accompagné de Goulven Le Garrec, puis d'Esteban Devich, de Wilfrid Lahaye et désormais de Gerard Fraser qui viendra apporter toute son expérience. Après avoir passé de nombreuses années en Fédérale 1, les Vannetais ont désormais posé la Bretagne sur la carte du rugby professionnel, et ce n'est que le début entendra-t-on dans le Morbihan...

L'an passé :

À l'image de la première saison, les Vannetais ont dû attendre les derniers moments de la saison pour obtenir leur maintien en seconde division professionnelle. Ce n'est qu'à trois journées de la fin, profitant de la défaite de Dax à Béziers, que le RCV a validé son billet pour l'année suivante. La fin de saison, les Bleus et Blancs l'ont alors géré comme il se devait, s'assurant même une dixième place au terme de la dernière journée, synonyme de net progrès. Parmi les réussites du club, celle de ses marqueurs d'essais et notamment de Gwenaël Duplenne qui termine second meilleur scoreur de la Pro D2 avec 12 essais en 23 matchs.VIDEO. Pro D2 - Vannes frappe encore avec un essai de 100 mètres face à Bayonne

Le maillot :

PHOTOS. Pro D2. Vannes dévoile ses nouveaux maillots pour 2018/2019

Matchs amicaux :

Comme l'année dernière, les Vannetais ont affronté les Anglais de Jersey pour leur première sortie. Cette fois-ci, ce sont les Bretons qui sont allés rendre visite à leurs adversaires sur la petite île britannique. Les joueurs de Jersey ont pris leur revanche et se sont imposé 27 à 17. Le RCV a reçu ensuite son premier adversaire de la saison à Arzon, Bourg-en-Bresse, ce jeudi 9 août. Un match que les Bretons ont remporté 22 à 15.

Les transferts :

Vannes a enregistré un nombre incroyable de prolongations de contrats lors de la fin de saison 2017-2018. A croire que les rugbymen se sentent bien en Bretagne. Le recrutement effectué durant la période estivale mêle alors joueurs expérimentés et jeunes joueurs en pleine immersion au sein du rugby professionnel.

Arrivées :

  • Jason Tindilière, 21 ans, Pilier, Limoges
  • Nika Neparidze, 22 ans, Pilier, Clermont
  • Oliver Butler, 21 ans, Pilier, Agen
  • Pierre Maïau, 24 ans, Pilier, Grenoble
  • Dan Tuohy, 33 ans, Deuxième ligne, Stade Français
  • Hugh Chalmers, 33 ans, Troisième ligne, Bordeaux
  • Kitione Kamikamica, 22 ans, Troisième ligne, Bordeaux (Prêt)
  • Yann Caillat, 21 ans, Demi d'ouverture, Lyon
  • Albert Vulivuli, 33 ans, Centre, Racing 92
  • Enzo Beaussaron, 20 ans, Centre, Nevers
  • Faraj Fartass, 21 ans, Ailier, Stade Français (Prêt)
  • Vilikisa Salawa, 26 ans, Ailier, Angoulême
  • Branden Holder, 21 ans, Arrière, Agen
  • Pierre Popelin, 23 ans, Arrière, France 7

Départs :

  • Blaise Dumas, 25 ans, Pilier, Oyonnax
  • Maxime Jadot, 27 ans, Pilier, Dijon
  • Nicolas Saliou, 21 ans, Pilier, Agen
  • Oleg Ishchenko, 24 ans, Pilier, Aix
  • Aurélien Blanc, 23 ans, Talonneur, Mâcon
  • Sione Anga'aelangi, 29 ans, Talonneur, Biarritz
  • Ruhan Van Jaarsveld, 33 ans, Deuxième ligne, Vichy
  • Vakhtang Maisuradze, 31 ans, Deuxième ligne, Hyères
  • Eremasi Radrodro, 30 ans, Troisième ligne, Non conservé
  • Gabriel Quesmel, 23 ans, Troisième ligne, Rennes
  • Johannes de Bruin, 32 ans, Troisième ligne, Retraite
  • Steeve Blanc-Mappaz, 28 ans, Troisième ligne, Grenoble
  • Goulwen Gueho, 18 ans, Demi d'ouverture, Clermont
  • Jean-Charles Icart, 21 ans, Demi d'ouverture, Graulhet
  • Jules Péchon, 18 ans, Centre, Arras
  • Charles Lagarde, 25 ans, Ailier, Suresnes
  • Clément Lavenant, 22 ans, Ailier, Non conservé
  • Joeli Lutumailagi, 33 ans, Ailier, Non conservé
  • Maxime Le Bourhis, 28 ans, Ailier, Retraite

Le joueur à suivre :

Révélé l'année dernière après avoir débarqué du Racing 92, l'ailier Kevin Bly a fait lever les supporters de la Rabine plus d'une fois par ses accélérations fulgurantes. Ce jeune joueur de 22 ans a encore beaucoup d'expérience à acquérir et devra obtenir sa place de titulaire parmi les rangs du RCV cette saison. Son expérience avec France 7 et la participation à la Coupe du monde à San Francisco en juillet a été un véritable plus qui lui a permis de s'épanouir et de faire une nouvelle fois parler ses cannes. Ses qualités de finisseur serviront énormément au RC Vannes.

Le match à suivre :

Le derby de l'Ouest verra s'affronter Vannes et Soyaux-Angoulême, deux clubs qui ont découvert la Pro D2 durant ces deux dernières années. Le match aller aura lieu lors de la huitième journée à Angoulême tandis que le match retour se déroulera en janvier à la Rabine pour le compte de la 19eme journée.

Le prono du rédacteur :

Le RCV va connaître une nouveauté cette année avec l'apport de deux joueurs expérimentés du Top 14 que sont Hugh Chalmers et Albert Vulivuli. C'est cette expérience qui manquait un peu aux Vannetais pour l'emporter lors de certains matchs extrêmement serrés. Ces arrivées, combinées à celles de nombreux jeunes joueurs talentueux devraient permettre au RC Vannes de valider le maintien plus facilement cette saison. Avec pourquoi pas une place parmi les six. Mais au minimum, Vannes devrait faire partie du Top 10.

Antoine Poussin
Antoine Poussin
Cet article est rédigé par Antoine Poussin, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

J'ai bien lu l'article, je n'ai pas trouvé où étaient les blagues ou alors elles n'étaient pas drôles.

@Team Viscères

C'est parce qu'il faut chercher des Vannes et pas des blagues.

  • breiz93
    61005 points
  • il y a 2 ans

Azeh Brezonneg!
Prenez soin de Faraj Fartas, c'est un excellent ailier que je j'espère bien voir revenir au Stade Français.

@breiz93

Ok, vous nous rendez Arthur Coville alors?

  • breiz93
    61005 points
  • il y a 2 ans
@hasiotus

Je pense qu'il retournera à Vannes un jour, il est trop fier de ses origines.
A moins que sa côte et sont salaire fassent qu'il devienne trop cher pour beaucoup de clubs de top 14.

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
Vidéos
Transferts
News
News
Transferts
News
News
News