Pro D2 : l'USO Nevers se donne ''trois ans pour toucher le Graal''
L'USO Nevers bientôt en Top 14 ?

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Le président de l'USON, Régis Dumange, s'est confié dans les colonnes du Journal du Centre.

C'est à la septième place que l'USON a terminé sa première saison chez les professionnels. Promue l'été dernier en Pro D2, l'équipe bourguignonne avait de l'appétit. Et si la lutte pour le maintien a longtemps rythmé son quotidien, force est de constater que Nevers l'a arraché haut la main, pour finalement terminer juste en-dessous de la zone de qualification. Honorable. "Si on en est là, c'est parce que les années où nous n'avions pas réussi à monter nous ont servi, confie Régis Dumange au Journal du Centre. On a pris de l'expérience dans ces moments-là où on n'a pas cessé de travailler. Le bilan de cette saison, il repose sur le travail des sept ou huit dernières années."

L'an dernier, l'USON avait échoué dans sa tentative de montée directe face à Massy, ne devant sa découverte de la Pro D2 qu'à la faveur d'une victoire sur Chambéry, en finale d'accession. Avant une vague de départs au sein de l'effectif qui avait ému le monde du rugby.

INTERVIEW. Hugues Briatte (Nevers) : ''Ne pas arrêter de vivre mon rêve à cause de personnes qui ne m’ont pas respecté''Aujourd'hui, l'USON continue de se tourner vers le futur. Et se sépare de nombreux joueurs présents à l'époque de la Fédérale : Mérabet, N'Diaye, Basson, Salavea ou Chevalier ne porteront plus le maillot de l'équipe l'an prochain. Le but ? Changer de dimension. Sportivement, et ailleurs : 

Le président Dumange via le JDC

Aujourd'hui, la saison est pleine de satisfaction, mais on regarde ce qui n'a pas fonctionné pour l'améliorer, par l'innovation et la création. L'USON est un club lego. On monte, on démonte, et on remonte.

Ainsi, trois joueurs en provenance du Top 14 vont rejoindre l'effectif : les Lyonnais Papidze et Mataradze (piliers) et le Clermontois Barjaud (2ème-ligne). Sans oublier le buteur anglais du Stade Rouennais, Zack Henry, et le All Black Zac Guildford. Une majorité d'étrangers, donc, même si l'équipe est l'un de bons élèves de la division en matière de JIFF.

Pro D2 : quelle équipe a utilisé le plus de JIFF cette saison ?Dumange est clair : il se laisse trois ans "pour toucher le Graal." Verra-t-on bientôt le club bourguignon en Top 14 ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ce président veut se chauffer avec les M&Ms (Mourad et Mohed)

3 ans pour toucher le "graal"......et si Nevers n'y arrive pas dans les 3 ans, il se passe quoi ?
J'ai toujours été surpris par ce type d'annonce..........

Un Barjaud dans l'équipe c'est bien et un qui botte à
Nevers c'est indispensable !!

  • jlr974
    10790 points
  • il y a 2 ans

Zac Guilford à Nevers ? à 39 ans ?

  • Ahma
    95257 points
  • il y a 2 ans
@jlr974

29.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 2 ans
@Ahma

ça va être l'opportunité de lui faire découvrir le fameux jeu qui porte son nom...

@jlr974

c'est pour tenir le club house.

@Grand Sachem aux sages commentaires

ou l'inverse

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
Blog
News
Ecrit par vous !
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News