Pro D2 - Béziers se sépare de ses entraîneurs Manny Edmonds et Romain Camignani
Pro D2 - Béziers : Manny Edmonds et Romain Carmignani ont été remerciés.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Les résultats de l'ASBH ont poussé les dirigeants biterrois à faire un choix concernant l'encadrement professionnel.

15e de Pro D2 avec seulement quatre victoires au compteur, Béziers a décidé de se séparer de Manny Edmonds (entraîneur principal) et Romain Camignani (entraîneur des avants). La défaite à domicile dimanche face à Biarritz (23-34), la 10e de la saison, aura été celle de trop pour les techniciens. L'ancien talonneur et directeur du centre de formation, Diego Minarro, qui avait rejoint l'ASBH il y a un mois, devrait être conservé selon le Midi Olympique. À l'heure actuelle, les noms de leurs remplaçants ne sont pas connus. "Les dirigeants ont annoncé la nouvelle ce matin (mercredi, nldr) aux joueurs en leur demandant d’assumer, eux aussi, leurs responsabilités et de se prendre en main pour revenir de Dax avec une victoire", indique le comminqué.

L'an passé, Béziers avait raté de peu la qualification pour les phases finales, terminant la phase régulière avec 77 points contre 78 pour Colomiers et Mont-de-Marsan. Edmonds, devenu entraîneur principal après s'être occupé des arrières pendant trois ans et le départ de Christophe Hamacek, avait d'ailleurs été prolongé pour trois saisons en décembre 2015. Une belle saison qui avait fait naître de nombreux espoirs pour l'exercice à venir. Lesquels avaient été renforcés par les deux succès à la maison face aux favoris pour la montée, Agen (34-11) et Oyonnax (34-28), lors des deux premières journées.


En dépit de deux revers à l'extérieur, l'ASBH avait à nouveau fait régner sa loi à domicile lors de la réception d'Albi fin septembre (36-15). Puis la machine s'est enraillée avec le revers concédé contre l'USAP (13-24) lors de la 7e journée. Battus une semaine plus tôt à Narbonne, les Biterrois ont ensuite enchaîné six défaites de rang. Le bonus défensif glané à Colomiers (15-12) et la victoire contre la lanterne rouge Bourgoin (34-17) au stade de la Méditerranée n'auront finalement pas sauvé la tête des entraîneurs. Béziers se déplace à Dax vendredi avant une trêve hivernale bienvenue.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Il y a quelques temps ça n'existait que dans le ballon rond ce genre de licenciements ! J'ai du mal à imaginer que le fait du changer du staff en milieu de saison peut être bénéfique dans notre sport... Quelqu'un peut m'éclairer ???

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Jean Lemou 56

statistiquement, changer de staff n est pas la solution. a savoir que plus que 50% ont coulé quand meme. j avais vu les chiffres je sais plus ou mais c est lointain dans ma memoire. apres ce genre de choses je pense que c est essentiellement contextuel et qu il est difficile de juger de l exterieur. financierement, c est des frais en plus donc pas un bon calcul. bref de maniere generale, ca marche pas, donc autant se dire qu on a choisi ceux la et qu ils iront au bout de leur mission.

  • Jak3192
    57525 points
  • il y a 3 ans

Perso j'ai bien compris l'article
par contre j'ai pas bien compris l'intérêt du graphique
🙂

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans

c est a dire que camignani et edmonds ca fait pas tres francais tout ca...

Derniers articles

Blog
News
News
News
News
Transferts
News
News
News
News
News