Pro 12 : Le président de Cardiff met en garde Halfpenny quant à un transfert en Top 14
Pro 12 : L'arrière gallois Leigh Halfpenny est courtisé par le Top 14.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Alors que l'arrière du Pays de Galles arrive en fin de contrat avec les Cardiff Blues, son président lui explique subtilement qu'il n'est pas bon de partir.
Meilleur joueur du dernier Tournoi des Six nations, l’artilleur attitré du Pays de Galles et des Blues de Cardiff Leigh Halfpenny est logiquement sur les tablettes des clubs du Top 14 depuis plusieurs saisons. Il faut dire que si la sélection nationale se porte plutôt bien avec une demi-finale de Coupe du monde en 2011, un Grand Chelem en 2012 puis une nouvelle victoire en 2013, les provinces gallois sont, elles, loin de dominer la scène européenne. Cardiff ne déroge pas à la règle, mais la pépite des Diables Rouges a cependant précisé que son cœur appartenait au rugby gallois. Du moins, jusqu’à la fin de son contrat… en 2013. On peut légitimement penser que les grosses écuries du Top 14, toujours à l’affût, auront vite fait de ressortir le dossier Halfpenny en temps voulu.

Afin de mettre les choses au clair, Peter Thomas, propriétaire des Blues de Cardiff n’y est pas allé par quatre chemins. Ce vendredi dans The Rugbypaper, il précise qu’ « un transfert en Top 14 serait très mauvais pour la carrière du joueur. » Que doit-on comprendre derrière cette affirmation aux faux airs de menaces ? Il poursuit : « Regardez Dan Lydiate (récemment transféré au Racing Métro). Alors que Leigh (Halfpenny) ou Sam (Warburton, également courtisé) auront joué un match, lui en aura six au compteur. Au moment des tests d’automne, les joueurs restés au pays seront en bien meilleure forme. » Thomas de précisier : « Ils auront une plus grande carrière en restant au Pays de Galles. »

Celui-ci d’insister sur le fait qu’en France, et plus précisément Paris (doit-on y voir un indice sur les clubs intéressés ?), ils sont de parfaits inconnus alors qu’au pays « ce sont des icônes au même titre que Richie McCaw et Dan Carter en Nouvelle-Zélande. » et que « s’ils vont participer à la prochaine Coupe du monde c’est parce qu’on a pris soin d’eux.» Sous-entendu, ils sont restés au pays, on les récompense. Peter Thomas espère d’ailleurs que toutes les parties en présence à savoir les Blues, Halfpenny et la fédé trouveront un terrain d’entente. « Nous devons faire la même chose avec nos meilleurs joueurs et ils connaissent très bien les enjeux du prochain mondial. »
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Bien dit Linkounay!! Pas grand chose à rajouter... J'ai toujours été fan du pays de Galles (CYMRU!!!!)
Et particulièrement d'halfpenny!! (c'est un homme de base de tous mes clubs ds RC2)
Alors bien sûr je serais ravi de le voir débarquer en top14 (comme j'étais ravi de voir arriver Byrne...)
De tte façon le mec est intelligent dc on peut lui faire confiance pour prendre le meilleure décision!!!

Il ne perdra pas sa place en venant en France, ça c'est certain.

Mais de son point de vue il y a pas mal de choses à considérer. La fatigue parce que c'est vrai qu'en terme de fraicheur mentale et physique le Top 14 est beaucoup plus éprouvant. La Coupe du Monde est à prendre en compte, parce qu'il s'il veut minimiser les risques de blessure il vaut mieux qu'il soit en Pro 12 l'année juste avant. Le fait d'être un star au pays ? En France ce sera un peu moins le cas peut-être, mais franchement à sa place je préfère pouvoir aller faire mes courses au supermarché du coin sans avoir à me cacher pour être tranquille.
D'un autre côté il y a l'argent qu'il peut gagner en France à prendre en compte. Surtout qu'en ce moment il est au sommet de sa carrière, en route pour le titre de meilleur joueur de l'année, ce qui veut dire un gros salaire. Qui dit que ce sera encore le cas dans 2 ou 3 ans ? Et y'a aussi la Coupe d'Europe à regarder, parce que si les Français et Anglais font vraiment un truc à part il vaut mieux être dans un club Français que Gallois. Et le (la?) Pro 12 n'étant pas une compétition très intéressante pour l'instant, les joueurs préfèrent venir ici. Et puis il y a l'expérience culturelle : découvrir une nouvelle langue, une nouvelle culture, une nouvelle approche du jeu, etc.

A sa place j'attendrais au moins de voir ce que les négociations sur la Coupe d'Europe vont donner. D'ici là, il aura les retours de joueurs comme Lydiate et Roberts, et il verra si les menaces de la fédération étaient en l'air ou pas.

  • Loulé
    626 points
  • il y a 6 ans

Je ne suis pas sûr que la proximité de la Coupe du Monde soit en véritable argument contre son arrivée :

Où qu'il aille, il ne perdra pas sa place, il est trop indispensable aux Pays de Galles. Cela serait vrai pour un joueur en concurrence avec des gonzes restés au pays.
La préparation de 3 mois pré coupe du monde remet généralement tout le monde à égalité physiquement, il suffit de comparer les résultats du XV de France qui prennent des valises contre les sudistes pendant 4 ans et qui font jeu égal en Coupe du monde.

Du coup, qu'il n'hésite pas à venir, où je ne sais pas encore...

  • sid15
    7690 points
  • il y a 6 ans

Halfpenny... je le vois bien à Toulouse avec Médard et Huget, çà peut l'faire...

  • elvis34
    22562 points
  • il y a 6 ans

Il y a des joueurs pour qui le fric ne fait pas tout =>(cooper) par ex.), mais c'est vrai aussi que les sirènes du top 14 sonnent très fort malgré tout...

  • indy
    23083 points
  • il y a 6 ans

Halfpenny sais sans doute aussi compter et la différence de salaire ne doit pas se compter en 1/2 euro...
C'est la dure loi du sport pro !

Vaudra-t-il plus après la Coupe du Monde qu’aujourd’hui ? c'est la question qui doit trotter dans la tête d'un gars de 25 ans en balance avec une préparation peut-etre plus optimale pour cette compétition mais qui n'a pas empêché Phillips par exemple d'être très bon durant la tournée des Lions.

Son point de vue se discute: certes il aura plus joué avant la tournée d'automne s'il vient en France, mais il ne sera pas non plus au top de sa forme (rugbystiquement parlant) avec seulement un match dans les jambes.

De plus, Halfpenny and Co. ne sont peut etre pas des idoles en France, mais ils ne sont pas inconnus, en tout cas pas par les vrais supporters et connaisseurs. Au vu de ses perfs avec le PdG et avec les Lions il ne peut pas rester inaperçu. Et allez demander aux perpignanais s'ils ne sont pas content d'avoir Hook, aux Bayonnais pour Philips ou aux clermontois pour Byrne...

Il cherche a le retenir, ce qui est normal, mais ses arguments ne sont pas les plus convaincants...

En tout cas, moi Leigh je le veux bien en succèsseur de Byrne, et en plus il n'est pas inconnu a Clermont 🙂

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
Jeux
News
Vidéos
News
News
News