[POINT TRANSFERT] Germain à Toulouse, Castres lorgne un Grenoblois, Nagusa au FCG ?
Timoci Nagusa ne devrait pas être conservé par le MHR.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le point sur les annonces officielles et les rumeurs qui agitent le marché des transferts en Top 14 et en Pro D2.

TOP 14

Clermont

Voilà un exemple de fidélité à ses couleurs. Alexandre Lapandry (30 ans, 13 sélections) dont le contrat arrivera à terme en juin, va prolonger de trois saisons supplémentaires à l’ASM comme l'annonce RMC. Depuis ses débuts professionnels à Clermont, il a pris part à plus de 250 rencontres avec les Jaunards. Avec pour palmarès deux titres de champion de France et un Challenge européen.

Toulouse

Le président Marti l’a amère. Baptiste Germain est l’espoir qui a été le plus couvé par son président. A l’annonce par RMC/BFM du possible transfert du demi de mêlée à Toulouse, Laurent Marti n’a pas caché sa déception à Sud-Ouest: « C’est le joueur dont on s’est le plus occupé depuis que je suis président. Je le reçois depuis l’âge de ses 16 ans, avec ses parents, régulièrement, il a été le joueur le plus jeune à bénéficier d’un contrat espoir au club. Il a eu des propositions de prolongation et de revalorisation. Mais il semblerait que l’UBB ne soit peut-être pas son club prioritaire. » Et en effet selon le Midol, Baptiste Germain (19 ans) se serait engagé à Toulouse, pour une durée de trois ans.


PRO D2

USAP

Avec Alban Roussel, Matteo Rodor, Lucas Dubois est l’une des principales révélations d’une équipe de l’USAP qui a injecté du sang neuf. Le jeune ailier âgé de 21 ans, malgré de nombreuses sollicitations, a décidé de prolonger à Perpignan, pour une durée de trois ans. Il est à l’USAP depuis l’école de rugby. 13 matchs, 9 comme titulaire, avec 6 essais inscrits, c’est un joueur indéniablement prometteur. L’intéressé commente via France Bleu : « L’USAP est mon club de coeur en étant de Perpignan, et aujourd’hui je réalise le rêve que j’avais de signer mon premier contrat professionnel avec cette équipe. C’est un aboutissement de toutes ces années de travail et j’ai envie de m’épanouir encore avec mes coéquipiers. Je vis déjà un début de saison idyllique, je ne pensais même pas à intégrer les professionnels et porter ce blason au centre d’Aimé Giral au mois d’août. Je ne peux aujourd’hui qu’être fier et heureux de la confiance que me donne le staff et j’ai encore envie de progresser pour y rester le plus longtemps possible. »

Grenoble

Bastien Guillemin (22 ans) réalise un excellent début de saison au FCG (10 matchs, tous comme titulaire, 4 essais). Ce qui a inévitablement attiré les convoitises de clubs du Top14 et pas des moindres. Clermont et Toulouse l’avait approché, mais c’est Castres, selon Le Dauphiné, qui devrait l’avoir dans son effectif la saison prochaine. Le jeune ailier a décliné l’offre de prolongation et de revalorisation présentée par les dirigeants du FCG. Au poste de 3/4, le Springbok Raymond Rhule est annoncé partant et l’espoir Nathanaël Hulleu est visé par le LOU. Pour compenser les Isérois pourraient obtenir le renfort de Timoci Nagusa, non conservé par le MHR.


FEDERALE 1

Narbonne

Appelé pour suppléer temporairement la recrue sud-africaine Andre Swarts au poste d’ouvreur, l’international allemand Raynor Parkinson a donné toute satisfaction au staff jargonnais. Résultat : il est prolongé jusqu’en 2021. Ce joueur d’origine sud-africaine a séduit tout le monde dans l’Aude. Il donnait des garanties sur le terrain et il en a ajouté d’autres. Premièrement, il a annoncé aux dirigeants qu’il renonçait à joueur le Tournoi des 6 nations B avec l’Allemagne. Deuxièmement, qu’il avait l’intention de s’installer dans la région avec sa famille. « Je suis très honoré et excité d’avoir prolongé mon séjour ici. Au début, je me sentais un peu comme un étranger et je ne m’attendais vraiment pas à m’intégrer aussi vite mais nous avons beaucoup de bons joueurs et de dirigeants qui ont rendu les choses beaucoup plus fluides ». Son coéquipier, l’Argentin Manuel Plaza (seconde ligne, 23 ans) s’est réengagé au RCN un peu plus tôt dans la semaine.


PREMIERSHIP

Wasps

Michael Le Bourgeois est un joueur polyvalent (centre, arrière, ouvreur) qui a écumé le Championship pendant six ans, à Jersey puis Bedford, avant d’être recruté par les Wasps la saison dernière. Il s’est adapté aux exigences de la Premiership (14 matchs la saison dernière, déjà 9 cette saison). Buteur fiable (274 points en championship), le joueur âgé de 29 ans est plutôt utilisé au centre par Dai Young.

Worcester

C’est le 10 ème joueur des Warriors à prolonger son bail à Worcester en deux semaines. Isaac Miller, talonneur de 25 ans, s’est engagé jusqu’en 2022. Cet international U20 écossais a disputé 7 rencontres cette saison. Il est aussi à créditer d’un essai.


ECOSSE

Fin de carrière internationale pour Laidlaw. ASM Clermont : Greig Laidlaw ne jouera plus pour l'Ecosse !ASM Clermont : Greig Laidlaw ne jouera plus pour l'Ecosse !


SUPER RUGBY

Hurricanes

La nomination de l’entraîneur principal des Hurricanes, John Plumtree à un poste dans le staff de Ian Foster, a obligé la franchise à lui trouver un remplaçant. Ça n’a pas trainé puisque hier était nommé « head coach » Jason Holland. C’est une promotion interne l’intéressé était assistant coach depuis 2016. Âgé de 47 ans ancien joueur de Manawatu et Taranaki, il est connu pour être passé par le Munster (102 matchs entre 1999 et 2008). C’est au Munster que débuta sa carrière d’entraîneur, puis il devint assistant à  Canterbury avant de rejoindre les Hurricanes.


MLR

Cinq matchs aux Crusaders en 2017/2018, à Coventry depuis deux saisons, le pilier international samoan Daniel Brighouse (26 ans) s’est engagé à New England. Atlanta recrute le pilier tongien Duane Aholelei qui avait été engagé cette saison comme joker Coupe du monde par Clermont.


LIGA AMERICA
Los Ceibos

La franchise paraguayenne se renforce avec des Argentins issus des rangs des Pumitas, des Jaguares XV et de Argentina XV. Citons parmi les nouveaux arrivants le centre Leo Castiglioni (22 ans, Jaguares XV), Franco Molina (2ème-ligne, 22 ans, Jaguares XV), Lautaro Bavaro (3ème-ligne, Jaguares XV), Santiago Portillo (N°8, 24 ans, Jaguares XV) et Agustin Segura (centre, 21 ans, 6 matchs, 6 essais avec Jaguares XV)

Penarol

Un autre international uruguayen rejoint la franchise de Penarol. Après Diego Arbelo, Guillermo Pujadas et Santiago Arata, c’est le tour de Nicolas Freitas. L’ailier âgé de 26 ans compte 38 sélections aves Los Teros.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Attention : une petite erreur s'est glissée dans la dernière partie liga. La franchise paraguayenne s'appelle olimpia lions et non los ceibos qui est à l'inverse la franchise argentine.

@clement6628
Merci, je ne savais pas

J'ai cru un instant qu'on parlait de Gaëtan au vu du titre de l'article...

« C’est un aboutissement de toutes ces années de travail«
Il me fait bien rire le gamin.
Il s’est entraîné quelques années, a soulevé un peu de fonte et utilise de grandes formules. Bon, je sais que c’est la norme de s’exprimer ainsi et qu’il ne voit pas ce qu’il peut y avoir de ridicule à s’exprimer ainsi mais ça me fout en rogne malgré tout.
Bonne chance à l’USAP

@Le Haut Landais

Rupture des croisés à 18 ans et quand il revient c'est l'autre genou qui pète ! Le mec revient de nulle part et a marqué plusieurs magnifiques essais cette saison !
Je pense qu'il peut se permettre cette phrase vu d'où il revient !

Mille magouilles de Bernie! En lisant le titre, j'ai cru que le Stade avait signé Gaëtan Germain. Ça reste un joueur très sûr m'enfin, il aurait détonné dans la ligne de 3/4!

@Jake&Elwood

J’ai pensé exactement au même joueur et me suis demandé pourquoi le stade le convoitait

  • Ahma
    94597 points
  • il y a 8 mois
@Le Haut Landais

Moi j'ai pensé à Parissaint, l'idée paraissait encore plus absurde.

  • Guiche
    2915 points
  • il y a 8 mois

Lorsque mon fils est né, j'ai réservé un abonnement au Stade pour la saison 2030-31.
Avant-hier, hier, aujourd'hui et encore demain, c'est le Stade qui fait rêver les parents et les enfants. Même lorsqu'on aime son club, on l'encourage mais on bade les Toulousains, même ceux qui sont issus du Gers, de Nouvelle-Zélande, d'Afrique-du-Sud, de Berjalie, d'Aquitaine ou même de Montpellier. Je comprends Baptiste et ses parents...

@Guiche

En berjalie vu où ils sont aujourd'hui j'ai bien peur que les modèles de formation de certains clubs leur fasse encore mal cul même après toutes ces années écoulées depuis leur chute financière.

@Guiche

Les structures mises en place sont à mon avis le modèle à suivre Pour être capable de continuité dans la formation et donc la possibilite d'avoir une équipe performante régulièrement.
Après c'est dommage pour un joueur de son âge de ne pas aller au bout de sa formation dans son club ne serait-ce que par reconnaissance envers ses formateurs. On peut penser qu'il va vers un palier supplémentaire, mais il était tout de même déjà dans un club de top14 qui a déjà démontré sa capacité à amener ses jeunes joueurs vers le professionnalisme.
Bonne continuation à lui, au milieu d'une concurrence pas évidente à surmonter.

@math1907

Ce genre d'événement va peut-être motiver les présidents de Top 14 a augmenté les indemnités de formation, c'est l'unique solution pour encourager les clubs à investir dans leur centre et les jeunes.

Aujourd'hui, la solution la plus économique tout en étant très efficace, c'est encore de récupérer un jeune vers 17-18 ans pour peaufiner les derniers détails de sa formation. C'est malheureusement devenu trop régulier ces dernières saisons pour être un sujet qu'on évite de poser sur la table.

Ah et sur le modèle du foot européen, on pourrait imaginer des quotas de joueurs formés au club. Ce serait pousser un peu plus loin l'idée des JIFF pour inciter tous les clubs à participer à la formation.

@Bitch Bucannon

Tout le monde ou presque avait dit que MB était un con de vouloir faire de la formation un revenu plutôt qu'une dépense.
Mais finalement ça avait un peu de sens

@Guiche

De nouvelle Zélande ou d’afrique Du Sud, je ne pense pas. Par contre du Gers ou des Landes, c’est possible en effet

  • Guiche
    2915 points
  • il y a 8 mois
@Le Haut Landais

les familles Faumuina, Kaino, Human, Kelleher, Allister, mais aussi Brennan, Andrew, Maka, Thomas,... ja parlais des Toulousains dans leur ensemble, pas des plus jeunes recrues. Jauzion, Heymans, Dusautoir ou même Picamoles n'étaient plus des gamins quand ils ont contribué au prestige du Stade.

  • Ahma
    94597 points
  • il y a 8 mois
@Le Haut Landais

Les familles de Kolbe et Elstadt, au moins.

mouais, hé, le joueur fait le choix qu'il veut, judicieux ou pas, mais c'est pas a un president de club de balancer sur un joueur "parce qu'on l'a invité avec ses parents, ceci cela" genre il nous doit quelquechose

il se croit ou lui?

Trois choses sur le cas Germain.
La première, concernant l'UBB. "Je le reçois dans mon bureau depuis 2 ans" qu'est-ce que c'est ce ça ? On est où la ? Le mec vient faire pleurer dans les chaumières parce qu'il perd un joueur avec qui il a tissé des liens financiers très forts ?? Nan mais franchement, faut être sérieux, merde !

Concernant le ST, même question, qu'est-ce que c'est que ça ? On prend un joueur pas mur, qui apparemment va cirer le banc de l'UBB donc gagner de l'expérience en tant que porteur d'eau mais certainement en tant que 9. Pourquoi ? Pour lui filer les clefs du camion en phase finale si Dupont se pète en enchainant les matches en bleu, banc, noir, rouge. C'est un pari hyper risqué ! D'autant qu'apparemment le Théo Idjesaispascommentçasescrit est un bon potentiel malgré tout. Après, il a l'avantage d'être JIFF, c'est un pari très risqué sur lequel on peut perdre beaucoup mais aussi gagner énormément. Le soucis est évidement le fait que le pari ne tiendra pas sur le long terme : il ne restera pas éternellement dans l'ombre de Dupont.

Du point de vu du petit, le choix est tellement logique : il signe 3 ans, prend un bon chèque, arrive numéro 2 dans une équipe qui tourne et si tout se passe bien, se barre à la fin de son contrat.

  • Mat RCK
    7069 points
  • il y a 8 mois

Baptiste Germain au ST alors que les 1er visés étaient plutôt des 9 d'expérience. Ont ils eu peur de la concurrence de Dupont ? Dommage car je pense qu'il est encore un peu tendre pour gérer le poste en patron toute une saison. Et 2 jeunes qui poussent, pas facile à son âge de rester zen. Hugo, à toi de faire le job

Pour le coup c'est bouché devant Germain, à moins de lui promettre de faire sauter Lucu ou Lesgourgues à court terme c'est compliqué de le garder.

@Team Viscères

Dommage quand même qu'un joueur à fort potentiel quitte un club qui a pour politique de faire jouer les jeunes. Si l'UBB se qualifie pour les phases finales souvent et donc la Champions Cup il aurait pu progresser tranquilou.
Qui plus est avec Jallibert

  • Ahma
    94597 points
  • il y a 8 mois
@FabienPelouse

S'il y en a deux ou trois devant lui que l'encadrement juge meilleurs (et dont le plus âgé a 28 ans), ils ne vont pas le faire jouer juste parce qu'il est jeune. Donc pas de coupe d'Europe, pas de Jalibert, pas de progression.

@Ahma

C'est pas le cas à Toulouse ? Il va pas être n°2 direct en arrivant.
La réaction de Marti est épidermique mais elle se comprend. La marche est peut peut être trop haute trop vite.

  • Ahma
    94597 points
  • il y a 8 mois
@FabienPelouse

À Toulouse il n'y aura que Dupont qui sera clairement devant lui, Pagès joue très peu (et aura d'ailleurs atteint les 30 ans), et derrière aucun autre 9 n'a eu du temps de jeu jusqu'ici avec les pros. Donc Germain a vraiment ses chances d'être numéro 2 rapidement, et derrière un titulaire qui sera absent lors des fenêtres internationales, contrairement aux 9 de l'UBB.

@Ahma

Franchement je n'y crois pas du tout. Je vois mal un club comme le stade toulousain mettre un espoir de 19ans seul après Dupont. Si ce dernier se pète ils vont jouer le titre et les phases finales avec Pages et Germain ?! Germain, c'est un n°3 et je vois bien un etranger arriver en renfort.

  • Ahma
    94597 points
  • il y a 8 mois
@FabienPelouse

Je raisonne dans l'optique d'un recrutement qui en resterait en l'état actuel. Si le Stade recrute un joueur expérimenté, alors oui, ça change les données du problème. Je ne sais pas quelles sont les intentions du club, ni les possibilités, on verra.

@Team Viscères

Surtout qu'ils sont pas vieux ni internationaux donc presents toute l'annee

  • Jak3192
    57565 points
  • il y a 8 mois

Bien content pour Marty !
Avec ses sorties sur les "membres de l'EdF qui doivent prendre des congés pour porter le maillot bleu",
m'étonne pas que le jeune Germain se barre...
S'il s'est occupé de lui comme il parle de l'entrée des joueurs en EdF avec des vacances à la clé,
une seule solution: courage fuyons.

@Jak3192

Donc toi tu trouves normal que les clubs payent les joueurs lorsque ces derniers ne sont pas là ?
Je vais demander à mon patron s'il serait d'accord pour continuer à me payer, même si je ne travaille pas et sans poser de congés, juste pour voir.

@Falsounet

Le joueur absent du club n'est pas en train de se la couler douce à Ibiza en compagnie d'escort-girls, il est en sélection en train de bosser. Aucun rapport avec un employé qui ne vient pas bosser.

La vision des clubs sur cette affaire "le joueur n'est pas chez moi pendant tant de jours donc c'est normal de lui prendre des jours en retour" c'est juste de la filsdeputerie qui laisserait même le MEDEF rêveur. C'est facile d'aller taper sur les droits des salariés (car oui les congés payés font partie des droits des salariés, même ceux qui passent dans la télé et sont bien payés), mais visiblement faire raquer la Fédé ou accepter une réforme du calendrier c'est beaucoup plus dur. Comme si les joueurs étaient coupables de l'existence des doublons...

@Team Viscères

Si la fédération veut les joueurs elle a qu'à les payer pendant qu'ils sont avec l'edf. Si je quitte mon entreprise pour bosser pour une autre entreprise pendant x semaines c'est normal que ce soit l'autre entreprise qui me paie.

Donc soit la fédération les paie soit les joueurs partent en congés sans soldes. Les salaires sont beaucoup trop élevés (et les revenus trop faibles) pour que les clubs continuent d'accepter de se séparer des joueurs autant de temps tout en les payant. C'est totalement rationnel.

Si les joueurs aiment tellement l'équipe de France ils accepteront d'y aller en congé sans solde 🙂

@Falsounet

Ah mais je veux justement que les clubs et la Fédé trouvent une solution entre eux, puisque c'est un problème entre eux. Malheureusement il semblerait que ce soit un jeu de dupes, puisque les deux ont déclaré vouloir faire des efforts mais aucun des deux ne semble vouloir réellement les faire. La Fédé veut prendre plus de joueurs qu'avant tout en proposant de moins payer les clubs (la proposition hallucinante de Laporte de payer les clubs en fonction des résultats du XV de France), les clubs disent être prêt à aider mais seulement si ce n'est pas eux qui paient (concept assez particulier de l'aide).
Mais jamais de la vie je n'accepte que l'on rogne sur les droits fondamentaux des travailleurs et surtout pas avec des prétextes fallacieux comme "ils sont privilégiés", "ils sont bien payés", "s'ils aiment leur boulot" et autres. Je les entends bien trop souvent dans le monde pro (et me bats trop souvent contre) pour les accepter.

L'existence de la sélection est une partie intégrante du métier de sportif pro, les clubs le savent et l'ont d'ailleurs accepté en s'affiliant à la FFR et à WR. Je n'achète pas le numéro des pauvres clubs malheureux qui souffrent à cause des internationaux payés trop cher, notamment parce que ce sont les clubs qui ont conduit au prix actuel des internationaux et que dès qu'il y a un international libre ils se battent pour l'avoir... ils ne doivent pas être si malheureux que ça avec des internationaux.

Au final on est sur un schéma classique sauf qu'au lieu d'avoir le gouvernement et le haut-patronat qui entubent le travailleur moyen "parce que ce n'est pas possible autrement" (et en réussissant à l'en convaincre) on a la FFR et les clubs qui viennent de glisser une carotte aux joueurs. Et le fait que les joueurs aient très certainement une situation plus confortable que le travailleur moyen ne rend pas la chose plus acceptable (le nombre de billets à la fin du mois ne change pas la douleur subie lors de l'entubage).

  • diplo
    16918 points
  • il y a 8 mois
@Team Viscères

Entièrement d'accord avec @Team Viscères.

Avec le professionnalisme, les clubs sont des entreprises et des employeurs, les joueurs des employés (qui font de leur passion un boulot et sont souvent bien payés certes mais restent des employés).


Pour les sélections, le parallèle le plus proche qu'on puisse faire avec le monde du travail classique c'est de les comparer à des formations qualifiantes de trés haut niveau, ou des congrès internationaux où meilleurs sont invités pour présenter leurs savoirs faire. Dans les deux cas, les employeurs payent car ils y gagnent en compétence de leurs employés et en rayonnement, même si pendant ce temps là les employés ne sont pas à leurs postes de travail. C'est un peu pareil pour les clubs, non?

Après les durées des sélections excèdent peut-être celles des formations/congrés qu'on peut trouver dans le monde du travail et il est donc normal que l'organisateur de la formation, congrès (FFR) qui tire aussi un bénéfice de la présence des meilleurs à ses expositions participe également à la rétribution du joueur avec pourquoi pas une part d'intéressement au résultat mais seulement une part.

@Team Viscères

Je te suis sur toute la ligne.
Après faut prendre en compte le fait qu'il fallait trouver une solution pour les premières sélections et le tournoi.
Les joueurs ont fait un geste en connaissance de cause, mais je ne suis pas persuadé que c'est une solution qu'ils vont accepter sur la durée.

@Falsounet

Sauf qu'en fait l'EDF se n'est pas une autre entreprise, et elle n'a pas d'équivalent dans le monde du travail (ni dans le monde du sport par ailleurs).
Ensuite, personne n'oblige les clubs à donner des salaires beaucoup trop élevés aux joueurs.
Personnellement, je suis ravis de voir les joueurs de mon club partir en EDF : ils prennent une expérience extrêmement précieuse, cela permet de sortir des petits jeunes, de mettre en avant les limites du système collectif (qui sont plus visibles lorsqu'elles ne sont pas masqués par le talent des joueurs) et surtout parce qu'ils assurent la visibilité du club au grand public.
Et ce dernier paramètre a tellement d'impacts que financièrement, les clubs s'y retrouve largement.

@Vae Victis Brennos

Personne n'oblige les clubs à donner des salaires beaucoup trop élevés aux joueurs ? Si, le marché. Ou du moins ceux qui l'ont deregulé (Altrad notamment).

Les clubs s'y retrouvent largement ? Explique moi alors pourquoi la majorité des clubs est déficitaire

Derniers articles

News
Transferts
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News