Perpignan va devoir se serrer la ceinture

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'USAP fait actuellement face à une situation financière très difficile qui oblige le club catalan à réduire fortement son budget de la saison prochaine.
Perpignan va devoir se serrer la ceinture
La crise économique n’épargne même pas les clubs de rugby du Top 14 : Perpignan va devoir se serrer la ceinture dans les mois qui viennent. Le budget actuel, de 15,3 millions d’euros, devrait selon le Midi Olympique, passer à 10 à 12 millions d’euros maximum la saison prochaine. Une baisse qui ferait du club catalan l’un des plus petits budgets du Top 14. Une situation étonnante pour le Champion de France 2009, dont l’ouverture de capital début Mars avait été couronnée de succès avec 720 000 euros de fonds propres supplémentaires.

Mais la conjoncture n’explique pas, seule, les difficultés auxquelles font face les dirigeants de Perpignan. Plusieurs sponsors se sont retirés et le club n’a pas réussi à finaliser le partenariat avec l’Américain DHL qui aurait pu apporter 4 millions d’euros sur deux saisons. La situation sportive n’a pas arrangé les choses : La lutte pour le maintien a entraîné une nouvelle fois la non-qualification pour la H-Cup (300 000 euros en moins), l’annulation de la délocalisation à Barcelone (manque à gagner de 500 000 euros) ainsi que des affluences médiocres.

Enfin, le litige qui oppose l’USAP à Jacques Delmas pourrait également influer sur la trésorerie du club. L’ancien entraîneur du club en début de saison pourrait toucher 300 000 euros si le Conseil des prud’hommes lui donne raison.

Perpignan n’a donc d’autres choix que de réduire drastiquement son budget, en influant fortement sur la masse salariale : une quinzaine de joueurs sont en partance pour une dizaine d’arrivées. Les recrutements d’un demi de mêlée et d’un ailier sont pour l’instant gelés et les solutions en interne privilégiées. Les prolongations de contrat proposées sont quant à elles peu ou pas revalorisées. On l’a compris, les temps sont durs à Perpignan….
Rémi
Rémi
Cet article est rédigé par Rémi, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Dur nouvel messieurs du rugbynistère ... Seulement si le club s' en sort l'année prochaine, on pourra dire que l'argent n' a pas trop pourri et n' est pas obligatoire dans le monde du Rugby. J' ai peur mais je reste confiant 😀 Après cette saison catastrophique j' espère que le dieu des catalans prendra soin de notre pauvre USAP ! Bonne journée à tous et sempre endavant maï morirem !!!

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News