''On paye très, très cher depuis dix ans pour ne pas gagner le Tournoi ou ne rien faire''
Bernard Laporte propose un nouveau système d'indemnisation pour les Bleus.
Le président de la FFR Bernard Laporte propose un nouveau système d'indemnisation pour les joueurs du XV de France.

XV de France : 42 ou 31, combien de joueurs convoqués pour le 6 Nations ?XV de France : 42 ou 31, combien de joueurs convoqués pour le 6 Nations ?A moins de deux mois du coup d'envoi du Tournoi des 6 Nations 2020, la FFR et la LNR discutent toujours de la mise à disposition des internationaux. Le nouveau sélectionneur du XV de France Fabien Galthié en veut 42 contre 31 pour son prédécesseur. Tout le monde s'accorde pour dire que c'est une bonne idée. Encore faut-il régler la question de l'indemnisation des clubs. Plus de joueurs retenus égal plus d'argent à sortir. La LNR veut que la FFR mette la main à la poche. Sur ce point, le président de la Fédération Bernard Laporte propose à la Ligue et donc aux clubs un système "gagnant-gagnant' comme il l'explique via RMC 

Si l'équipe de France termine troisième, deuxième, première ou si elle fait le Grand Chelem, les Six Nations rétribuent l'équipe qui a ces résultats-là. Et moi je suis prêt à partager avec la Ligue une partie en fonction des résultats.

Plus question donc pour lui de verser 1 700 euros par jour et par joueur retenu chez les Bleus comme c'est le cas actuellement. Il estime que la FFR "paye très, très cher depuis dix ans pour ne pas gagner le Tournoi ou ne rien faire. Je ne trouve pas logique de payer avant de voir, comme on dit". Tout le monde doit travailler de concert pour que le XV de France retrouve les sommets. Ce système s'inscrit donc dans cette logique avec une prime aux résultats. Laporte de lancer : "Aidez-nous à gagner, produisez des joueurs qui vont nous aider à gagner avec notre équipe de France et on partagera les primes des Six nations avec grand plaisir". Les tractations se poursuivent. Galthié doit annoncer la liste des 75 joueurs suivis le 19 décembre avant de dévoiler le groupe pour le 6 Nations le 8 janvier.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Cette proposition risque d'avoir l'effet inverse, on veut impliqué d'avantage les clubs français aux résultats de EDF contre de l'argent, mais celui-ci ne maîtrise rien concernant ces résultats.
L'intérêt d'un club se sont ses résultats à lui pas celui de EDF, il travaille pour et uniquement pour son club, en plus on ne peut pas dire que le niveau des clubs français soient médiocre sur la scène européenne. Si les clubs ne s'y retrouve pas financièrement il vont trouver des solutions afin d'éviter d'envoyer des joueurs en EDF.
Le résultat de EDF incombe exclusivement à la médiocrité des staffs passés.
Il serait préférable de payer le staff en fonction des résultats ou des objectifs clairement établis.

  • breiz93
    49817 points
  • il y a 1 mois

On dépense un pognon de dingue..., j'ai déjà lu ça quelque part!
BL nous preparerait il un retour à la politique ?

  • Ahma
    87652 points
  • il y a 1 mois
@breiz93

Une réforme des retraites des rubimanes.

@Ahma

les rubimanes zont pas de besoin de retraite, sont tous riches. par contre leurs pauvres employeurs, faudrait leur faire une chtite ristourne

Bonjour à tous !
Est ce que les clubs sont quand même inséminés si l’EDF perd ?
C’est à dire 1700€/jour + des primes d’intéressement en fonction des résultats ? Ou c’est tout ou rien ?

@Berlioz

ils ne seront pas insémines, ils l'auront dans le ...

  • epa
    35777 points
  • il y a 1 mois
@Berlioz

Indemnisé par insémination.... C'est une idée. Pas sûr que tout le monde soit d'accord. Urios et Collazo semblent avoir le physique. Comme tu dis, ça risque d'être du tout ou rien. 🙂

@epa

Merci pour la réponse 😊

@Berlioz

Mince indemnisé ... vous aurez compris haha

  • Ahma
    87652 points
  • il y a 1 mois
@Berlioz

Bon à savoir : sur le Rugbynistère, il est considéré comme plus correct de laisser les calembouristes les plus spirituels exploiter les fautes de frappe/lapsus/blagues de correcteur automatique avant de publier un erratum.

@Ahma

J’en prend bonne note pour ma prochaine faute 😊 merci pour l’info !

  • Ahma
    87652 points
  • il y a 1 mois
@Berlioz

Il y a également sous le commentaire un bouton qui te permet de le modifier dans les minutes suivant sa publication. S'il n'apparaît pas il suffit généralement d'actualiser la page.

@Ahma

J'ai cherché le bouton pour actualiser la page et effacer ce qui nous sert de président de la FFR mais je n'ai rien trouvé.

  • Jako33
    14795 points
  • il y a 1 mois

Une idée qui prette à débat, qui a l'air pas forcément mauvaise à première vue mais qui n'a certainement pas que des avantages.
Quand on voit certains joueurs étincellants en club est qui sont méconnaissables dans le système de jeu du XV de France, ce système rendrait la situation encore plus clivante.
En cas de grosses blessures et de mauvaises perfs du XV de France, les clubs sont doublement pénalisés.

Après je suggère d'étendre l'idée aux réceptions de la FFR. On ne s'empifre de canapés que lorsque les résultats le permettent.

@Jako33

Ils pourraient aussi indemniser en fonction de si le joueur est titularisé ou non.

  • grandpa
    7779 points
  • il y a 1 mois
@coupdecasque

Je ne suis pas d'accord avec toi.
Titularisé ou non, ça change quoi si le joueur n'est pas disponible pour le club ?

@grandpa

Comment tu peux ne pas savoir où je veux en venir mais savoir en même temps que tu n'es pas d'accord ?

Je soumettais l'idée que les clubs soient indemnisés en fonction de si le joueur est titulaire avec l'équipe de France de façon à dédommager les clubs dont les joueurs vont beaucoup jouer donc potentiellement être fatigué ensuite ou / et blessés.

En plus ça permettrait de reconnaître que certains clubs participent plus que d'autres à l'équipe de France en renforçant l'indemnité par nombre de joueurs et les jokers coupe du monde ou autre.

Je suggère que ce soit le salaire du staff qui soit proportionnel aux résultats.

@duodumat

Je suggère que si le président de la FFR fait perdre du budget et des licenciés il ne puisse pas se représenter.

@coupdecasque

Ce n'est pas un bon critère puisque le budget est équilibré cette année !!!

@duodumat

C'est pour ça que j'ai rajouté "et des licenciés" ...

Consternant …..

Comme toujours sur la forme, avec BL c'est vraiment pas terrible (d'accord avec Passovale, ce vocabulaire franchement...).

Par contre de prime abord, l'idée d'intéresser les clubs aux résultats de l'EDF me paraît bonne.

@Glas.Wegian

Je doute qu'annoncer aux clubs qu'on va leur prendre plus de joueurs qu'avant mais que si le XV de France continue de faire de la merde on va leur filer moins de fric pour les dédommager puisse réellement les intéresser à la bonne santé de la sélection. Il y a plus de chances que l'on creuse encore un peu plus le fossé entre les clubs et la sélection, je ne suis pas sûr que des clubs qui ont formé et fait jouer des jeunes français ces derniers temps et se retrouvent amputés lors des Tournois ou du Mondial apprécieront que Bernie les désigne responsables des maux du XV de France.

En plus on se trompe d'objectif : il ne faut pas inciter les clubs à s'intéresser à la performance du XV de France, parce que le club s'intéresse à la performance du club (ce n'est pas une association caritative) et n'a pas d'impact sur le XV de France (le club ne choisit ni le staff, ni les joueurs, ni le jeu, ni l'entrainement du XV de France). Il faudrait plutôt intéresser les clubs au développement du joueur via la formation locale, le jeu pratiqué, etc. Ce qui passe par la transformation du rugby français et qui devrait être impulsée par le mec à la tête de la FFR... enfin qui le sera probablement le jour où l'on arrivera à intéresser la FFR aux résultats de l'EDF et du rugby français.

@Team Viscères

Eh bien oui et non. Je suis d'accord avec toi que si le but est de ne pas indémniser les clubs lorsque l'EDF se plante (et elle a bien des raisons de se planter sans que ça soit de la faute des joueurs et des clubs...), ça n'a aucune chance de fonctionner.

Non, je me dis (naïvement peut-être), qu'aborder la question des résultats sportifs de l'EDF, et de la motivation des clubs à lui faciliter la vie, en ajoutant des éléments concrêts (puisqu'apparement un certain nombre de dirigeants de clubs sont incapables de s'intéresser à quoique ce soit s'il n'y a pas de pognon à la clé!), pourquoi pas?

Tout ça n'est pas l'étape N°1 dans le processus qui permettrait d'avoir une relation intelligente entre la Ligue et la Fédé, il y a bien d'autres points à régler d'abord, à commencer par l'éternel problème du calendrier.

Par contre ça me parait pas complètement c*n de dire par exemple : Je t'ai pris un joueur il y a une indémnisation minimale pour ça. Par contre, s'il y a joué et qu'il revient blessé c'est pas la même chose que s'il a pas joué et qu'il revient en pleine forme.

C'est un des griefs habituels des staffs de clubs, c'est pas exactement ce que propose BL en l'espèce, il me semblait que son propos pourrait servir de base à ce genre de réflexion.

Maintenant, quand je parle de réflexion, au sujet de BL et SS je m'enflamme sûrement un peu.

Plus j'y pense, plus que me dis que Bernie a juste torpillé le budget de la fédé et est en train de trouver un moyen de couper les dépenses, et de faire peser ses dépenses sur les clubs pros.

@Team Viscères

Petite question sur la formation : qu'est-ce que pensent les clubs de la réforme des indemnités de formation ? Et le monde amateur ?

Je n'avais pas tout suivi mais le système ne paraît pas si mal même si je le trouve encore trop gentil avec les clubs professionnels (qui remboursent juste le coût de formation et n'investissent donc pas dans la formation) :
https://www.ffr.fr/actualites/federation/reforme-des-indemnites-de-formation-au-profit-des-clubs-amateurs

@Glas.Wegian

L'idée d'intéresser les clubs aux résultats de l'équipe de France oui pourquoi pas, quoi que... Mais le problème c'est que les clubs n'ont aucun pouvoir sur les résultats du XV de France.
Avoir des bons joueurs ca ne suffit pas, combien de joueurs à t-on vu exceller en club et déjouer en équipe de France ? Le problème vient du plan de jeu, du staff, du calendrier, l'état de fatigue, la préparation... Bref tellement de facteurs indépendant du club que c'est trop facile de lui mettre toute la responsabilité sur le dos.

Donc plutôt que d'essayer de régler le problème du calendrier ou du marasme du XV de France, la solution c'est de dédommager les clubs seulement quand les joueurs sont bons?
C'est original autant dans la forme que dans le fond. Qui se dévoue pour tenter de lui expliquer qu'un joueur absent d'un club coûte la même chose au club indépendamment de ses résultats et surtout que le club n'a pas d'impact sur la production du joueur quand il évolue en dehors de son club?

Pour simplifier en une phrase: Faites tout le travail et on vous donnera une petite part de l'argent qu'on se fait sur votre dos.

  • Revahn
    12292 points
  • il y a 1 mois

Et si on lui donnait à lui un salaire en fonctions des résultats français ? Là c'est sûr que tout marcherait mieux !

@Revahn

Je te rappelle que Bernie s'est généreusement proclamé bénévole, ce qui du coup lui fournit un salaire plutôt en accord avec son apport au rugby français.

  • Yonolan
    62490 points
  • il y a 1 mois

Il faudra qu’on évoque la réunion de Clermont Ferrand de la semaine dernière ou la gronde s’est largement manifestée contre la gestion financière de la FFR et même si Bernie a fait comme si rien n’était, il tente de changer son fusil d’épaule
Et donc Bernie semble se fixer comme objectif de montrer qu’il est sensible à la gestion de l’argent de la FFR et qu’il ne va plus le dilapider
Et que nous dit-il là ?
Les clubs sont les employeurs des joueurs et ils demandent un défraiement pendant le temps que le joueur est mis à disposition de la FFR
Ça semble très logique et normal
Certains demandant aussi qu’en cas de blessures lors de cette mise à disposition qui entraînent de l’indisponibilité, il y ait des compensations plus justes ; logique aussi non ?
Et bien oui mais non
Il veut indexer cette mise à disposition sur les résultats de l’EDF dans le tournoi et pas sur la réalité des coûts
Extraordinaire d’expliquer aux clubs qu’ils sont assez responsables des résultats de l’EDF pour avoir un style bonus-malus en fonction des résultats…
Totalement populiste et démago
Si je ne m’abuse les clubs n’ont aucun droit de regard sur le plan de jeu mis en place, sur le contenu des stages et entraînements et sur la composition de l’équipe et le coaching ni même sur la qualité ou pas du management et de la confiance amenée aux joueurs
Il me semble que ces éléments sont relativement importants dans l’issue d’un match ?
Et bien non selon lui : les clubs ont une responsabilité assez importante pour qu’ils soient totalement impactés financièrement par les résultats de l’EDF …
Les clubs vont aimer
En clair un employeur met à disposition un de ses salariés et sera payé en fonction des résultats de l'autre 'employeur' temporaire ...Ca choque personne ?
On rentre en période électorale on le sent….. et ça démarre très fort

  • grandpa
    7779 points
  • il y a 1 mois
@Yonolan

Si je ne m’abuse les clubs n’ont aucun droit de regard sur le plan de jeu mis en place, sur le contenu des stages et entraînements et sur la composition de l’équipe et le coaching ni même sur la qualité ou pas du management et de la confiance amenée aux joueurs

Je sens derrière ton propos l'idée de mettre tous les entraîneurs du Top 14 dans le staff pour tous les matchs.
Non, pas taper, je plaisante 🙂
Plus sérieusement, je trouve normal que la fédé prenne en charge tout ou partie des salaires et qu'il y ai en pus un partage des primes.

Payer pour voir, ce n'est pas un truc du poker ?

  • Yonolan
    62490 points
  • il y a 1 mois
@grandpa

oui mais alors dans le cas de Bernie je parlerai de poker ....menteur ...

  • grandpa
    7779 points
  • il y a 1 mois
@grandpa

En plus, pas en pus.
ah les gros doigts 🙂

Quelles sont les primes versées par le tournoi des 6 nations ?

J'imagine que les revenus commerciaux représentent une somme bien plus considérable pour la FFR, qui leur permet à l'heure actuelle de dédommager les clubs. Si la fédé veut partager les risques avec les clubs, il faudra aussi partager la grosse part du gâteau. Je ne suis pas convaincu que la FFR sorte gagnante de ces négociations.

Si quelqu'un les a, ça serait bien de partager les chiffres sur le « très, très cher ». Les discours démago, c'est fatiguant.

Dans tous les cas, partager le gâteau avec la LNR, c'est encore négliger le monde amateur, qui est le principal acteur de la formation. Mais ça, Bernard s'en fout tant que ce ne sont pas les élections.

@Bitch Bucannon

Bien sûr, le licenciement de Novès n'a rien coûté par contre et les salaires des dirigeants, dont Serge Simon, sont normaux...

Encore une fois, l'hôpital se moque de la charité.

C'est gagnant-gagnant mais surtout pour la FFR sa proposition. Les clubs risquent de voir ça comme un pari risqué au mieux, ou plutôt un acte de foi. Et pas sûr que leur foi en Laporte soit très grande.

Ce que j'en comprends c'est qu'ils veulent prendre les joueurs aux clubs et payer les clubs que si les joueurs gagnent une prime de victoire au 6 nations? Le "gagnant gagnant" dépend des résultats de l'EDF ça me parait très limite ( sauf pour a FFR)

"Aidez-nous à gagner, produisez des joueurs qui vont nous aider à gagner avec notre équipe de France et on partagera les primes des Six nations avec grand plaisir"

Souvenirs émus de la période où le RCT de Laporte a glané ses 3 coupes d'Europe avec une équipe à consonance résolument française...
C'est toujours le même refrain avec ce type, faites ce que je dis, pas ce que je fais.

"Produisez des joueurs", le XV de France proche du salon de l agriculture.
Quel vocabulaire de maquignon.

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News