Nouvel accord FFR/LNR pour libérer les internationaux ? ''Les joueurs doivent faire des efforts''
Nouvel accord FFR/LNR pour la libération des internationaux ? ''Les joueurs doivent faire des efforts''

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
La Ligue et la Fédération ont trouvé un accord pour permettre à Fabien Galthié de disposer de 42 joueurs lors des rassemblements. Laurent Marti explique à RMC que tout le monde doit faire des efforts.

XV de France, liste des 42, argent, qu'en pensent les clubs du Top 14 ?XV de France, liste des 42, argent, qu'en pensent les clubs du Top 14 ?42 ou 31 ? Le 8 janvier prochain, Fabien Galthié dévoilera sa liste de joueurs amenés à préparer le Tournoi des 6 Nations. Et a priori, le nouveau sélectionneur des Bleus va avoir droit de convoquer onze joueurs de plus que ses prédécesseurs, lors des rassemblements tricolores. Selon les informations de RMC, un accord est en passe d'être trouvé. "La Fédération Française et les clubs, via la LNR, se sont sensiblement rapprochés. Chacune des deux parties fera un effort, 100.000 euros pour la FFR et 400.000 environs par la LNR. Et les joueurs aussi devront en consentir en termes de jours de congés dans l’année, en en posant certains lors des rassemblements."

Pour le moment, cet accord ne porterait que sur cette saison. Il faudra donc renégocier en vue de la rentrée 2020. Jusqu'en 2023 et la prochaine Coupe du monde ? Interrogé par RMC, Laurent Marti s'est confié sur ses accords. Le président de l'UBB explique la logique de ces nouveaux accords :

Il faut que les joueurs fassent aussi des efforts. Lorsqu’ils deviennent internationaux, ils doublent ou ils triplent leurs salaires dans les clubs, ils récupèrent souvent des contrats d’images. Il faut que toutes les parties fassent un effort, les joueurs y compris. [...] Je ne vois pas pourquoi on n’y arriverait pas. L’accord pour le prochain Tournoi me paraît bon. Pourquoi ne pas le reproduire jusqu’en 2023? Après il y aura peut-être d’autres considérations financières mais on trouve toujours des solutions. Pour le sportif, on pourrait très bien rester autour de cette organisation. 

Provale, par l'intermédiaire de son président Robins Tchale-Watchou aurait désormais la clé pour finaliser ces accords. Avant l'officialisation, en fin de semaine ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Kalou
    4739 points
  • il y a 9 mois

les joueurs poseront des jours de congés pendant les rassemblements de l'EDF. Comme ça les clubs ont une compensation. Et puis comme ils gagnent plus en jouant avec l'EDF ils peuvent bien s'y coller.
Poser des jours de congés et bosser voila une avancée sociale de premier ordre. C'est une "lecture" original de Code du travail. Le rugby est professionnel mais un peu à part du monde professionnel quand même. L'exception culturelle rugbystique.

Les cadences ? la récupération ? Un changement de calendrier, de formule de championnat ?
Ben pourquoi faire ces questions puisque le chéquier peut régler les problèmes

"Laurent Marti explique à RMC que tout le monde doit faire des efforts."
- À commencer par les spectateurs qui devront payer le même prix pour voir des matchs amputés de toujours plus des meilleurs joueurs de leur club.
- Ben ça va augmenter le suspense, ça se paye...

  • Jak3192
    57581 points
  • il y a 9 mois

JE comprends pas bien
et si ce que je comprends est vrai,
cette allocution est plutôt stupéfiante

1. Les clubs recevront des compensations financières de la Ligue et la fédé.
Ça ne change pas le problème des gars qui ne seront pas sur le terrain parceque en EdF et qui manqueront donc à leur club respectif lors des matches du T14. Et c'est pas rien: ceux qui ne sont pas là sont les meilleurs nationaux à leur poste. Comment les remplacer ?
mais ce truc est déjà en place, accepté, planifié, sans problème 😄
2. Les joueurs devront prendre des jours de congés pour participer au rassemblement et serviront donc au final pour certains d'entre eux de ... sparring partner.
Je croyais que les joueurs devaient prendre des jours de repos pour se retaper physiquement (et peut être aussi mentalement). Ils jouent pas au ping pong ou au volley.Ils se mettent des tampons et ça fatigue

On ne touche même pas le fond,
une pioche est prise et ça creuse

Et le syndicat des joueurs,
il admet ?
Bien dans l'ordre et aux ordres ?

  • jlr974
    9795 points
  • il y a 9 mois

Les joueurs n'ont-ils déjà pas fait beaucoup d'efforts pour devenir internationaux ?
Les joueurs devront poser des jours de congés pour les rassemblements de l'équipe de France : ça veut dire qu'ils ne feront rien lors de ces rassemblements ? Ou bien qu'ils devront travailler pendant leurs vacances ?

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 9 mois
@jlr974

les joueurs ont déjà des semaines de récup supplémentaires de par leur staut d'internationaux. ils ne sont pas sollicités par les clubs pendant ces périodes. ils peuvent lâcher quelques jours en échange.
il a raison sur un point, toutes les parties font de gros efforts pour leur donner les meilleures conditions possible pour réussir. dire qu'ils ont fait de gros efforts pour devenir internationaux, c'est vrai, c'est un sacrifice quotidien pendant des années, néanmoins, s'ils en arrivent là, c'est déjà le fait des clubs et de la fédé. toutes ces années où des gens les ont accompagnés se sont mis en 4 pour eux sont tout autant de sacrifices également, sans compter l'investissement financier que ça représente.
les clubs ont déjà permis de libérer leurs joueurs plus longtemps, ils souhaitent que cette partie là soit un peu contrebalancée de la sorte, c'est tout à fait acceptable.

@dusqual

Je vais retenir ma verve syndicaliste et ne pas aborder le thème de "l'acceptable" sur lequel il y aurait déjà beaucoup à dire, mais il faut se demander si c'est "souhaitable". Dans un calendrier trop dense qui use nos joueurs, est-ce vraiment une bonne idée de dire que les plus utilisés doivent abandonner des jours de repos? Les plages de repos supplémentaires pour les internationaux avaient justement été mises en place parce qu'ils étaient trop sollicités, là ce qui est proposé c'est de revenir en arrière. On est quand même sur un discours qui se résume à "je veux bien que les joueurs soient davantage sollicités par la sélection, à condition que je puisse les solliciter davantage en club moi aussi". On parle de fric et de productivité, mais pas beaucoup d'humain. Enfin on en parlera mais plus tard, quand les internationaux se blesseront gravement et que les présidents de clubs diront que c'est parce qu'ils sont trop sollicités...

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 9 mois
@Team Viscères

oui, ça dépend de "combien" est l'effort en vrai.
après, en effet, c'est sur ce point un retour en arrière, mais ils ont obtenu combien de semaines de récup en plus? l'été, ils sont passé de 4 à 8 semaines. et le staff de l'edf dispose d'eux une semaine plus tôt lors d'échéances internationales, et ils les conservent pendant la pause du tournoi. en tout, les clubs ont lâché 4 semaines pour l'edf et 4 semaines pour l'été. donc ils ont concédé 2 mois à leurs joueurs.
pour moi ils peuvent lâcher quelques jours de repos.

@dusqual

L'équation est foireuse : les clubs ont lâché 8 semaines à la sélection, donc les joueurs doivent lâcher... pourquoi c'est aux joueurs de "payer" pour un arrangement entre les clubs et la sélection? Que le joueur soit 2 mois avec son club ou 2 mois avec sa sélection, ce sont 2 mois où il n'est pas "en vacances" mais au boulot. Et la conclusion c'est que le joueur devrait déjà être bien content d'être un "privilégié" alors il peut sacrifier un peu de son temps à lui?
Je suis prêt à voir le Stade Toulousain amputé de la moitié de son effectif si c'est pour la sélection, mais pas à voir appliqué au rugby les mêmes dérives que dans le reste de la société où c'est l'individu qui paye les pots cassés des décisions prises par les autres.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 8 mois
@Team Viscères

non, justement, sur ces deux mois, un est consacré à des repos. et les clubs ne peuvent pas les solliciter pendant ces périodes. alors ce ne sont pas non plus des vacances, vu qu'ils sont censés récupérer et qu'il ont certainement des activités interdites. mais c'est du repos.
après je comprends ton point de vue, comme tu dis c'est un retour en arrière.

et maintenant, je sais qu'ils parlent de 6 jours. donc en gros, sur les quatre semaines qu'ils ont obtenu, il en rendraient une.

oui, on revient là dessus ce qui n'est jamais bon, mais la base du problème reste la longueur du top 14. cette semaine ne fera pas une grosse différence. un changement de championnat serait bien plus opérant.

je comprends très bien qu'on se révolte contre une régression, c'est la base. mais je pense qu'on devrait consacrer plus d'énergie pour changer notre manière d'organiser nos championnats pros.

@jlr974

Le repos est indispensable pour reparer le corp. Picamoles apres la derniere saison 2018-2019 a enchaine prepa, cdm, top14, CE ... puis la grave blessure sur un appui. Certains avaient dit qu il fallait s attendre a des blessures chez les inter apres une periode intense sans trop de repos. Picamole est il la 1ere victime.

Du coup la liste des joueurs doit être donnée quand ?

@math1907

Le 8 janvier

  • Mat RCK
    7069 points
  • il y a 9 mois

Merci au Rugbynistère pour cette saga. Très intéressant d'avoir l'avis des dirigeants de club. J'espère que vous arriverez à en avoir un maximum. Je vois que pour l'instant, il y a consensus pour valoriser l'EDF et le sportif, l'aspect financier venant ensuite. Très bonne démarche mais si les résultats des clubs en pâtissent et que les objectifs ne sont pas atteints, qu'en sera-t-il ? Perte de supporters, pertes de ventes de produits dérivés, perte de recettes TV, perte de primes de classement, perte dû à une élimination précoce en coupe d'Europe ? La quadrature du cercle... comment concilier l'EDF et les clubs ? Ça ferait pas 30 ans qu'on se pose la question ?

@Mat RCK

Dans le système actuel je crois que les objectifs clubs et EDF sont difficilement conciliable. Si on place EDF comme objectif numèro 1, les clubs dans la forme actuelle en pâtiront. Le système qui ressemble le plus au nôtre sont les Anglais qui eux dont l'objectif est l'équipe nationale sont moins performant (sauf Saracens) que nos clubs sur la scène européenne. Comme au football mais c'est l'inverse. La solution, peut-être, même si elle ne me plait pas, serait d'être dans système de province. En France l'attachement à son club de coeur est très fort et parfois même dépasse celui de EDF, moi le premier. Je ne suis pas sur d'être autant supporter d'une Province que de mon club de coeur.

  • ced
    100304 points
  • il y a 9 mois
@Mat RCK

tu crois vraiment que l'aspect financier va passer après le sportif et l'EDF ?
c'est que c'est bien vendu alors

@ced

C'est pourtant toujours comme ça que ça se passe, le financier est toujours dans le buffet d'après match (même si perso je trouve que ce n'est pas terrible comme gâteau).

  • Revahn
    15235 points
  • il y a 9 mois
@Mat RCK

On peut voir ça aussi dans l'autre sens : un meilleur XV de France pourrait avoir des répercussions positives sur tout ce qui est supporters, recettes TV et compagnie... On verra bien ce que ça donne!

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News