Nationale. Paul Altier, l'atout vitesse et vista de Dijon venu d'Asie
Nationale. Paul Altier joue sa première saison en France avec Dijon.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Engagé en Nationale, le club de Dijon pourra compter cette année sur une bonne recrue à l'arrière, Paul Altier. Un joueur d'expérience malgré son jeune âge.

Ce samedi, Dijon se déplace à Tarbes dans le cadre de la 4e journée de Nationale. Après trois matchs, les Bourguignons occupent la 5e place du classement. S'ils avaient débuté l'exercice 2021/2022 par un revers à la maison lors de la réception d'Albi, ils sont allés s'imposés sur la pelouse du SA XV (16-20), ancien pensionnaire de Pro D2. Un premier succès suivi d'un autre à domicile face à un autre candidat aux phases finales, le CSBJ (19-16). Les Dijonnais sont donc en confiance avant ce quatrième match.

Pour tenter de l'emporter face aux Tarbais, ils pourront compter sur l'expérience de Paul Altier. Ce samedi, il sera titulaire pour la quatrième fois en autant de matchs. Une adaptation vitesse grand V pour ce Français né en Thaïlande qui jouait jusqu'ici à Hong Kong. Avant de joueur ses premières minutes, il s'attendait "à un championnat très physique et très dur, car tous les matchs ne seront pas évidents." Mais il avait hâte d'évoluer sous ses nouvelles couleurs. Paul nous confie avoir toujours eu envie de vivre en France. "J’adore le pays et la culture donc forcément j’en rêvais depuis très longtemps." Son arrivée à Dijon s'est faite grâce à ses performances en Asie. "Après des prestations avec les U20 d’Hong-Kong, j’étais repéré par un agent britannique (Richard Emms) qui m’a mis en contact avec un agent basé ici en France (Gaetän Mermoz). Grâce à eux, j’ai pu signer mon premier contrat professionnel en France et je les en remercie infiniment."

Malgré son jeune âge, 21 ans, Paul Altier est déjà un joueur d'expérience. Il a en effet commencé à jouer au rugby à l’âge de sept ans à Hong Kong. "J’ai fait du sept et du quinze tout au long avec l’équipe nationale (U14, U16, U18, U20) quand j’étais à l’école. Après la terminale, j’ai signé un contrat pro d’un an avec l’équipe à sept d’Hong Kong. Après je suis allé faire mes études en Angleterre où j’ai joué pour l’université de Bath dans le championnat universitaire." Deux ans après, il signait un contrat d’un an avec l’équipe à 15. Il garde de précieux souvenirs de sa vie de rugbyman en Asie comme lorsqu'il a gagné le championnat d’Hong Kong avec son club formateur à l’âge de 18 ans.

Désormais, il est focalisé sur cette nouvelle aventure dans l'Hexagone. Il espère contribuer à l’équipe le plus possible pour attendre les objectifs du club. "Je veux vraiment faire une belle année pour ma première saison en France. On a de belles ambitions. Avec notre effectif, c’est fort possible, mais il faudra s’accrocher tous les week-ends et travailler, montrer ce qu’on est capable de faire sur le terrain de manière constante." D'un point de vue personnel, il sait qu'il doit encore travailler afin d'être le plus efficace à son poste. "J’aimerais améliorer ma lecture du jeu qui viendra en jouant plus souvent dans un championnat compétitif comme la Nationale." Sa vista et ses cannes sur ses relances seront un plus pour Dijon cette saison.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

21 ans quand même, on ne pourra pas l'appeler "le moutard de Dijon".

Merci pour cet article sur la nationale et plus précisément sur la carrière atypique d'un jeune joueur de Dijon...
Un peu plus d'articles de ce genre serait super sur votre site...

Comme quoi on peut être Altier sans être dédaigneux.

@lelinzhou

Ce n'est pas un porc...Altier

@pascalbulroland

Comme la ville dont fut maire Christophe Castaner ?

@lelinzhou

Joli !

Derniers articles

News
News
News
Ecrit par vous !
News
Transferts
News
News
News
News
News
News