INSOLITE. Les supporters de rugby sont-ils plus infidèles que les fans de football ‏?
Les supporters de rugby plus infidèles que les fans de football ?‏

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Un site de rencontres extra-conjugales, a mené une enquête plutôt originale auprès de ses membres pour savoir si le rugby était un sport d'infidèles.
On le sait, les supporters de rugby aiment bien faire la fête. En général entre hommes, mais ils ne boudent pas non plus la compagnie du sexe opposé pour rendre la soirée plus agréable. Et si à l'aube tout le monde rentre sagement chez soi, en roulant par terre où grâce un ami dénommé Sam, certains peuvent parfois terminer la soirée accompagné. À ce titre, Ashley Madison, un site de rencontres extra-conjugales, a mené une enquête plutôt originale auprès de ses membres pour savoir si le rugby est un sport d'infidèles. La moyenne pour un homme infidèle est de 2,57 aventures par an, mais qu'en est-il des supporters des clubs français ? 1854 membres fans du ballon ovale ont ainsi répondu au sondage du site. Le panel est petit, mais cela donne un aperçu plutôt cocasse des habitudes des supporters.

Ainsi on constate que ce sont ceux qui supportent le Stade Français qui ont le plus tendance à aller voir ailleurs après avoir soigneusement rangé leur alliance dans leur poche avec 3,72 aventures par an. Ce qui n'est pas très étonnant puisqu'à Paris, les rencontres y sont sans doute plus faciles qu'ailleurs compte tenu de la population. Rien d'étonnant non plus à voir Lyon, troisième ville de France au nombre d'habitants, en deuxième position avec 3,59 aventures à l'année. Montpellier et Toulouse sont aussi des villes qui bougent. Les fans de rugby y ont d'ailleurs plus de trois aventures par an en moyenne. Tout comme à La Rochelle. Les joueurs ont les dents longues et de l'ambition et leurs supporters aussi apparemment. Finalement, c'est à Oyonnax que l'on s'aventure le moins en dehors du mariage. A l'USO, les supporters sont fidèles et le rugby passe avant tout.

INSOLITE. Les supporters de rugby sont-ils plus infidèles que les fans de football ‏?

En conclusion, le site précise qu'avec une moyenne de 2,67 aventures par an, les supporters des clubs de rugby français membres du site sont plus infidèles que leurs homologues fans de football, qui eux en totalisent 2,44.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ced
    100483 points
  • il y a 7 ans

ça va pas de faire ce genre d'articles ? mettez un code au moins, faite un truc crypté, si ma femme tombe là-dessus elle va me dire : "je le savais ! sous les articles de rugby se cache un site de rencontre !"
y a même pas une faute dans l'article, comment voulez vous qu'elle me croit

  • Compte supprimé
  • il y a 7 ans

Comme quoi on fait dire ce que l'on veut à des chiffres et surtout on fait des sondages sur tout et n'importe quoi, avec des questions qui veulent rien dire. Vive la question pourrie de Moscato.

  • Hayman Melville
  • il y a 7 ans

étude partielle, voire malhonnête : et les rencontres avec les ours, à Oyonnax ?

  • HH
  • il y a 7 ans

Pour Rugbynistère, avec 0,75 aventure par an " A l'USO, les supporters sont fidèles ". Pas sûr que les oyonnaxiennes voient ça de la même manière. En revanche pour des supporters qui tournent à plus de 3 aventures par an, effectivement, 0,75 ça s'apparente à de la fidélité....

  • Surfeur_dargent
  • il y a 7 ans

C'est un sondage complètement débile:
100% des gens qui fréquante ce site le font pour: soit avoir une relation extraconjugale soit parcequ'il en on une. Donc 100% des gens du site sont ou souhaites être infidèle.
Puisque les supportèrs de rugby supportent généralement leur propre ville et y sont fidèles, on retrouve donc logiquement un % plus important de réponses en fonction du nombre d'habitant de la-dite ville. Ce qui explique le classement.


surtout que bon, c'est des stats sur un site de rencontre, c'est quand même pas les plus beaux qui errent sur ces sites, un coureur de jupons aura pas besoin d'aide pour trousser des jeunes filles par wagons....

Du coup, étude inutile 😊

  • areuh83
    24576 points
  • il y a 7 ans

et vous croyez que les "sondés" n'ont pas fantasmé sur leurs performances physiques ?? J'en doute. Perso, 7 relations par semaine, je pourrais faire mieux mais faut chaque fois que je regonfle ma poupée et ça prend du temps surtout à mon âge, j'ai plus de souffle....

  • HH
  • il y a 7 ans

0,75 à Oyonnax. Pffff ! Soit on fait rien, soit on le fait bien. Faut pas déconner quand même.... ça mériterait la relégation ça!

@Sylche Je suis quasiment certain qu'ils ont utilisé les statistiques géographiques de leur site internet et non pas un questionnaire dans la rue. 🙂 Ce qui permet également d'en conclure un nombre de personnes sondées égal entre chaque ville.

  • sylche
    37798 points
  • il y a 7 ans

@Arthur Dent
Tout à fait d'accord. Savoir que quand on fait quelque chose on meilleurs que les gens du foot, dans l'absolu, ça me va. Mais ça aurait été plus intéressant d'avoir une proportion infidèles / fidèle, rugby Vs foot.
Quand au sérieux de ces stats, si on considèrait qu'ils ont interrogé le même nombre de lascars dans chaque ville, ça fait un échantillon de 134,5. Et j'imagine qu'ils n'en ont pas interviewé 134 à Oyonax ou a Bayonne.
De plus, s'avouer infidèle dans une petite ville où tout le monde se connait, c'est un peu chaud. Moi, si c'était le cas je dirais que non, jamais de la vie, vous rigolez... (j'ai bien dit "si c'était le cas" 😉)

il aurait été plus intéressant de connaitre la proportion d'infidèle que le taux d'infidélité des infidèles....

Ceci dit, étude marrante 😊

Le sondage est pas bon, déjà la proportion est faible, mais ne plus on a presque un classement suivant la démographie des villes...
En effet il y a plus de tentations a paris ou Lyon qu'a Oyonnax ou Brive. Pour Montpellier la ville n est pas très grande mais très jeune et dynamique donc son haut classement est logique.
Le seul truc étonnant est pour Clermont,

  • Kyb
    11130 points
  • il y a 7 ans

Oh l'article de boucher ! Vous êtes vraiment de gros malades...
Ils ont pris en compte le nombre de supporters cramés dans les buvettes ou juste dans les tribunes ?
Sans déc', sinon, les mecs sont vraiment payés pour des stats comme ça ?

Derniers articles

News
Transferts
News
Transferts
News
Réseaux Sociaux
News
News
Vidéos
Vidéos
News