Le rugby s'installe au Brésil

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Au Brésil, pays ou le football est une religion, le rugby et les autres sports collectifs ont du mal à se trouver une place. Le rugby est pourtant arrivé en même temps que le football
Le rugby s
IRB
Au Brésil, où le football est une religion, le rugby et les autres sports collectifs ont du mal à se faire une place. Le ballon ovale y est pourtant arrivé en même temps que le ballon rond grâce à Charles William Miller, un brésilien d’origine britannique qui a découvert les deux sports durant ses études en Angleterre. Le rugby n’a, cela dit, pas rencontré le même engouement auprès des brésiliens. Mais en vue des futures olympiades de 2016 à Rio de Janeiro, où l’on verra le « Sevens » représenter l’ovalie parmi les sports olympiques, un vaste projet de popularisation a été mis en place conjointement par la fédération brésilienne de Rugby (CBRU), et le groupe de soutien au Rugby brésilien (GRAB).

Roberto Germanos, président du GRAB, déclare sur le site internet de l’IRB : « Quand Rio fut désigné, on a eu le sentiment que tout arrivait en même temps. Nous avons été propulsés en avant. Nous essayions d'avancer doucement et quelqu’un a juste tapé dans le ballon pour nous. C’est merveilleux. Ça a fait grandir l’intérêt des gens. De nombreuses initiatives ont été entreprises, ce qui n’aurait pas été le cas si nous n’avions pas eu les Jeux Olympiques ».

Duque : Un demi d'ouverture vers la France ?

Le rugby brésilien a connu les honneurs pour la première fois cette année grâce à une victoire historique de son équipe de « sevens » sur le voisin argentin (7 à 0) lors du tournoi sud-américain. Une victoire confirmée par les récentes performances des Auriverdes lors de la « Cup of Nations » où ils ont réalisé deux très bons matchs contre le Kenya et les Emirats Arabes Unis, matchs qui ont contribué à médiatiser un peu plus le rugby dans ce pays.

Le demi d’ouverture de la sélection brésilienne constate que « depuis les deux dernières années, les scores sont devenus de plus en plus serrés entre l’Argentine et nous. Il y a eu ce championnat au Brésil où notre préparation fut très bonne. Les conditions étaient parfaites... et nous l’avons fait ». Une médiatisation qui pourrait s’accentuer par l'arrivée possible de ce même joueur Lucas Duque dans le championnat français, en Top 14 ou de Pro D2. Le pensionnaire du São José Rugby Club se prépare à faire quelques essais dans plusieurs clubs, avec l'objectif de devenir le premier joueur brésilien dans un grand championnat. Il se murmure que le Castres Olympique ne verrait pas d'un mauvais œil l'arrivée d'un représentant de la samba du rugby.
Valentin Vié
Valentin Vié
Cet article est rédigé par Valentin Vié, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Fernandez
  • il y a 8 ans

Vamos Brasil Rugby!

fais gaffe on sait pas ce qui se cache derriere le short...

On a déjà tous hate au calendrier de l'équipe féminine !

Derniers articles

News
Transferts
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News