Le Pays de Galles perd sa première place en chutant face à l'Irlande à Cardiff
L'Irlande de Bundee Aki s'est imposée face au Pays de Galles.
L'Irlande s'est imposée pour la première fois à Cardiff depuis quatre ans à la faveur de trois essais inscrits face au Pays de Galles.

De la tension avant l'annonce

Une semaine après avoir été humilié par l'Angleterre à Twickenham (57-15), l'Irlande retrouvait le Pays de Galles à Cardiff. Des Gallois qui eux, avaient battu ces mêmes Anglais auparavant (13-6) et ainsi atteint la première place du classement mondial. On pouvait donc s'attendre à un match relevé entre des Irlandais revanchards et des Gallois décidés à poursuivre leur superbe série de victoires. Cependant, cette partie a eu du mal à démarrer. Cela peut s'expliquer par le turnover et le fait qu'une grande partie des joueurs sur le pré jouait leur place pour le Japon, Gatland comme Schmidt n'ayant pas encore annoncé la liste pour la Coupe du monde. Et il va y avoir des déçus puisque le premier a convoqué 40 joueurs et le second, 41. 

Stockdale la machine à marquer

Jacob Stockdale n'avait pas à s'en faire pour sa place. Mais après la fessée reçue en Angleterre, sans doute avait-il envie de se rattraper à l'instar de ses coéquipiers. Ce samedi, il a marqué son 15e et son 16e essai en 21e sélection. Des réalisations qu'il a célébrées avec plein de rage. À la 18e, il a bénéficié du bon travail de Kilcoyne puis de la remise intérieur de Carty pour Conway qui a navigué et fait la différence dans la défense pour l'ailier. Dix minutes plus tard, il a profité d'une mauvaise passe pour inscrire un doublé après avoir poussé au pied et pris de vitesse les défenseurs irlandais. 

Une défense irlandaise solide

La semaine dernière, les Irlandais avaient pris l'eau en encaissant pas moins de huit essais anglais. Ce samedi, le XV du Trèfle avait décidé de mettre les barbelés. On a vu des Irlandais se consommer très peu dans les rucks, contrairement aux locaux, et ainsi se redistribuer rapidement sur la largeur. De fait, les Gallois, avec des ballons pas forcément rapides, n'ont pas réussi à prendre à défaut les visiteurs. On a retrouvé des Irlandais solides sur les plaquages au ballon, bloquant ainsi toutes possibilités de jouer après contact. On dit souvent que les absents ont toujours tort, mais ceux qui étaient en tribunes côté gallois ont sans doute marqué plus de points que les titulaires. On a noté plus de 20 plaquages manqués dans le premier acte (63% de réussite seulement contre 93% pour l'Irlande).

Le réveil des Gallois

Après avoir subi, les hommes de Gatland ont connu une grosse période de domination. Elle a été récompensée après l'heure de jeu par l'essai d'Owen Lane qui a pris à défaut deux défenseurs sur les appuis. Quelques minutes plus tôt, les visiteurs s'étaient heurtés à la défense irlandaise, perdant le cuir sur la ligne après un bon ballon porté. Ils ont continué de pousser, manquant de peu un nouvel essai par Dee derrière un maul mais Luke McGrath a sauvé la patrie sur la ligne. Par la suite, l'essai de l'Irlandais Ringrose a été invalidé en raison d'un plaquage en l'air d'Aki. Ce qui aurait sans doute enterré les espoirs gallois. Mais s'il y a bien une certitude, c'est que les Dragons rouges ne lâchent jamais rien. Ils sont ainsi revenus à cinq longueurs après la réalisation de Patchell, dont la rentrée a fait du bien à son équipe. Un réveil trop tardif.

Le Pays de Galles n'est plus numéro 1

Dans la semaine qui a suivi l'arrivée à la première place mondiale du Pays de Galles, le débat a fait rage. La nation numéro 1 mondial au classement World Rugby est-elle la meilleure équipe du monde ? Pour certains, oui, pour d'autres, c'est toujours la Nouvelle-Zélande. La victoire de l'Irlande sur le Pays de Galles vient renforcer la deuxième option. Un succès de plus de 15 points à Cardiff, et le XV du Trèfle aurait été numéro 1 mondial devant les All Blacks. Le Pays de Galles glissant à la quatrième place derrière l'Angleterre. Finalement, ce sont les Néo-Zélandais qui récupèrent leur place avec l'Irlande pour dauphin. Dans le même temps, c'est un coup d'arrêt pour les hommes de Warren Gatland qui restaient sur une superbe série de victoires. Ils étaient invaincus depuis 11 matchs à domicile. Les Irlandais n'avaient plus gagné à Cardiff depuis quatre et un match de préparation au Mondial 2015.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • spir
    17561 points
  • il y a 2 mois

Un vrai match de prépa, pour eux, avec tout plein d'enseignement !
(et y a même pas à les chercher, y sont évidents)

  • Pianto
    32337 points
  • il y a 2 mois

Le classement mondial qui évolue à chaque match de préparation entre des équipes recomposées, c'est un peu idiot quand même...
Vivement que le temps passe vite jusqu'au début de la coupe du monde, je n'en peux plus de ces instants d'attente.

  • spir
    17561 points
  • il y a 2 mois
@Pianto

"Le classement mondial qui évolue à chaque match de préparation entre des équipes recomposées, c'est un peu idiot quand même..."

En fait, vu qu'en rugby (international) il n'y a pas de vrai match "amical", il n'y a que pour les matches de préparation, et parfois un dernier match de poule, que les sélectionneurs risquent de ne pas aligner leur meilleure équipe possible (selon eux). Pour corriger le défaut dont tu parles, il suffirait donc peut-être d'attribuer un poids plus faible (X 0,5 ?) à ces rencontres de prépa. Qu'en pensez-vous ?

  • Ahma
    82279 points
  • il y a 2 mois
@Pianto

Délicat pour World Rugby de décider que ce ne sont pas de "vrais" matchs et de ne pas prendre leurs résultats en compte.

  • spir
    17561 points
  • il y a 2 mois
@Ahma

cf plus haut

  • Pianto
    32337 points
  • il y a 2 mois
@Ahma

au foot il y a un coefficient suivant qu'il s'agisse d'un match amical, d'un éliminatoire ou d'un match de compétition.

moi je dirai
coupe du monde 1,25
2- tournoi A, B, C, championship, pacific cup etc. 1
3- tournées juin et novembre 0,8
4- préparation ou hors calendrier 0,5

@Pianto

Cela existe aussi au rugby (x2 pour un match de Coupe du Monde), la différence c'est juste que le "match amical" n'existe pas vraiment. Les seuls qui peuvent y être assimilés sont ces matchs de préparation une fois tous les 4 ans, mais leur rareté fait qu'ils n'ont qu'un poids minime sur le classement.

Le classement au rugby est très performant (le foot a modifié le sien récemment parce qu'il était à la ramasse et se sont rapproché de ce qui se fait chez nous en adoptant la méthode Elo), son seul souci c'est la façon dont les gens le lisent. Il a une grosse fiabilité globale, mais dans la vision à très court terme il est victime comme quasiment tous les classements de la vérité d'un match : une équipe qui sur-performe sur un match contre un très gros va faire un bond soudain dans le classement avant que le classement ne rétablisse une certaine logique sur la durée. Preuve que le classement n'est pas mauvais puisqu'il corrige de lui-même l'anomalie soudaine, le seul souci c'est si certains décident d'utiliser cette anomalie comme un fait indiscutable.

  • spir
    17561 points
  • il y a 2 mois
@Team Viscères

"Cela existe aussi au rugby (x2 pour un match de Coupe du Monde), la différence c'est juste que le "match amical" n'existe pas vraiment. Les seuls qui peuvent y être assimilés sont ces matchs de préparation une fois tous les 4 ans, mais leur rareté fait qu'ils n'ont qu'un poids minime sur le classement."

Oui, mais ça dure un temps, au moins un mois, et quand on est en plein dedans, difficile de relativiser et de ne pas vraiment en tenir compte. D'autant que peu de gens, même vrais amateurs, ont les connaissances pour ça (les principes du classement ELO, et la pratique de son application au rugby mondial), et que les médias n'aident pas : même le Rugbynistère a trompetté sur le Pays de Galles n°1 mondal, puis sa chute à peine qq jours plus tard !... Nan ?

  • Ahma
    82279 points
  • il y a 2 mois
@spir

La conclusion que je tire de ton commentaire, c'est que le problème n'est pas le classement lui-même, c'est l'importance disproportionnée que les médias et certains supporters accordent aux variations à court terme entre des équipes très proches.
World Rugby pourrait donc effectivement accorder un coefficient différent à ces matchs, cela ne ferait pas taire les critiques pour autant. Une équipe, par exemple, qui ferait d'excellents matchs de préparation et ne progresserait pas au classement du fait d'un coefficient plus faible serait considérée comme victime d'une injustice. Et puis à s'engager dans cette voie de la différenciation des matchs, où s'arrête-t-on ? N'y a-t-il pas par exemple une partie du public qui considère que le Tournoi devrait être plus important que les tests, ou le contraire peut-être pour d'autres ? Au final l'option de simplicité retenue me paraît plutôt avisée.

  • spir
    17561 points
  • il y a 2 mois
@Ahma

Hum, le principe du classement ELO est qu'il permet, dans l'idéal, de prédire le résultat des matchs.

* Au niveau de matchs individuels, chaque fois qu'une équipe "performe" mieux ou moins bien que prévu, elle gagne ou perd des points en conséquence : cela veut dire que le classement n'est pas parfait (c'est évident, d'autant que les niveaux bougent tout le temps).

* Au niveau de l'ensemble des matchs sur une période, donnée, ou bien d'un certain type (exemple: matchs de prépa à la CdM), des résultats souvent aberrants montrent que la formule de classement elle-même est fausse. On peut et doit donc en corriger les coefs.

C'est d'autant plus facile qu'on peut refaire le classement pour le passé. Exemple : imaginons qu'après la CdM 2019, on corrige la formule pour les matchs de prépa. Est-ce que le classement permet alors mieux de prédire les résultats des matchs des 2-3 dernières années, CdM comprise ? (Et est-ce qu'il reflète mieux le niveau réel de chaque nation tel qu'il ressort intuitivement de tous ces matchs ?)

  • Ahma
    82279 points
  • il y a 2 mois
@spir

Selon World Rugby, il a justement été vérifié que son système permet de prévoir les résultats des matchs avec une grande fiabilité. Je n'ai pas les compétences pour le confirmer, mais au jugé ça paraît plausible.

  • Pianto
    32337 points
  • il y a 2 mois
@Team Viscères

ouais.
Enfin, comme dit dans l'article, PdG qui passe ed 1 à 4, ça signifie surtout que c'est super serré devant, c'est l'impression que ça donne, pas mal d'équipes assez proches (mais pas nous).

@Pianto

Oui, l'enseignement du passage éclair des Gallois en numéro 1 puis un retour à 4 démontre un resserrement du haut du classement mondial ces derniers temps et non pas que les Gallois avait surpassé les Blacks.

  • Compte supprimé
  • il y a 2 mois

Encore une classique de Thibault: article sans le score!

Comme quoi on s'est fait du soucis pour la NZ, ils collent près de 40 pions aux australiens, on s'est fait du soucis pour L'Irlande ils gagnent à Cardiff, on s'est fait du soucis pour l'Angleterre... Non là je déconne. Blague à part ces équipes ont les ressources suffisantes pour réagir et rebondir bien que là ça ne soit pas vraiment parlant avec ces tests matchs qui nous font faire un petit tour de l'effectif d'un pays. Nous avons 6 équipes qui se tiennent dans un mouchoir de poche, petit plus pour la NZ qui garde un statut à part mais sur un match sait on jamais en particulier avec la hausse de niveau des autres équipes. Ça promet de belles rencontres pour la coupe du monde. Je ne me fais pas de soucis pour eux, mais plus pour nous qui avons un train de retard voir même loupé le train, cela dit j'ai envie d'avoir confiance en ces jeunes et quoi de mieux pour se donner confiance pour les années à venir que de réaliser une belle coupe du monde ! Au final on joue moins gros que les 6 premières nations de ce classement, on ne peut créer que de la surprise.

  • FRLab
    41755 points
  • il y a 2 mois

on peut retenir deux choses:
Il est vraiment très difficile de comparer un match à un autre, il n'y a pas de transitivité et la vérité du jour n'est pas forcément celle du lendemain.
Le classement WTF-WR c'est vraiment n'importe quoi, mais cela n'est que mon humble avis. La seule certitude c'est qu'on est bien en dehors du groupe de tête pour le moment et que le top 5 est vraiment très serré. ça promet quelques belles batailles à commencer par un NZ-AFS qui fait saliver.

  • gjc
    4140 points
  • il y a 2 mois
@FRLab

Le classement fait son job, ce sont les journalistes qui lui font dire n'importe quoi. Il capture bien le resserrement au sommet alors qu'il y avait un gros écart entre NZ et le reste en 2016. Il montre bien que l'EdF est au niveau de l'Ecosse, un petit cran au dessus du Japon et des Fidji, et un gros cran en dessous de l'Australie.
Lù où il échoue c'est pour comparer le bas de l'élite mondiale (Argentine et Italie) et le haut de la 2e division mondiale (Japon, Fidji), car il y a malheureusement peu de rencontres entre ces deux groupes d'équipes.

  • gjc
    4140 points
  • il y a 2 mois
@gjc

ou plus simplement : le classement prédit bien les résultats en moyenne, et d'autant mieux entre équipes qui se rencontrent souvent

@FRLab

Le classement est très représentatif de la forme d'une équipe sauf de la nouvelle Zélande.
Une équipe en forme va taper des équipes plus haute dans le classement et donc gagner plus de points.

Les résultats récents ne sont donc pas comme tu le dis bien très représentatif de la forme d'une équipe qui peut se terminer à n'importe quel match. Illustration parfaite avec le dernier tournois et ces matchs test.

Bah, moi j'm'en fous le TOP 14 a repris et les matchs sont à des heures normales.

@Amis à Laporte

J'ai tellement hâte de tremper mon croissant dans ma duvel pour les matchs de CDM.

@Amis à Laporte

12h30 le dimanche par exemple ? 😇

  • dusqual
    28585 points
  • il y a 2 mois
@coupdecasque

mwahahaha

@dusqual

"J'aime me beurrer la biscotte" devant le match du dimanche midi.

Alors,pour résumer...les irlandais battent les gallois...qui eux , battent les anglais...qui eux ,explosent les irlandais...comment voulez vous parier après ça..?? 😃

  • CofCof
    16320 points
  • il y a 2 mois
@pascalbulroland

Ça va être tendu c'est sur. Je me disais la même chose. Surtout que les anglais ont aussi battu les gallois. Mais après faut voir les compos. Ces matchs ne veulent pas dire grand chose chez les gallois gatland a fait énormément de changement comme l'Irlande.

On voit bien qu'on joue pas dans la même division!! Nous on se pèle l'Ecosse et l'Italie en deuxième division mondiale tandis que les gros se préparent entre eux.
Il se pourrait bien que les jokers coupe du monde en top 14 n'aient pas le temps de visiter le pays

  • epa
    34721 points
  • il y a 2 mois
@Droitdevant

Les irlandais ont joué les italiens et ont moins bien fait que nous. Chaque match a son histoire. On ne sortira peut-être pas la poule, quoi que… Mais la longue litanie du : on est mauvais et les autres sont merveilleux, c'est facile et un peu rébarbatif.

@epa

Tu as sans doute raison mais si tu veux élever ton niveau de jeu rencontre des adversaires plus fort pas le contraire. Il y a trois jours ont s'inquiétait pour les Irlandais, visiblement il sont su augmenter leur niveau de jeu de façon significative.

  • dusqual
    28585 points
  • il y a 2 mois
@Droitdevant

c'est toute la question de l'équilibre entre:
-jouer une équipe jouable contre laquelle on peut s'entraîner en développant un peu de notre jeu et prendre de la confiance.
-jouer une équipe plus dure qui est plus réaliste quand au niveau et nous obligera à élever notre niveau.

avant on faisait trop le 2e, maintenant on fait trop le 1er...
néanmoins, si c'est pour se miner le moral avant la cdm sans en plus tester nos systèmes parce qu'on est occupés à pas en prendre 40, ça a pas grand intérêt non plus. de fait, autant prendre des équipes à peu prêt de notre niveau.

Restons prudents dans les conclusions de ces résultats : ce ne sont jamais les mêmes équipes, ni les mêmes objectifs d'un match sur l'autre pour Galles, Irlande et Angleterre, il n'y a guère que leurs sélectionneurs respectifs qui sont à même de faire des analyses fondées.

  • epa
    34721 points
  • il y a 2 mois
@lelinzhou

Pas faut. Une conclusion quand même, c'est que les équipes sont de mieux en mieux préparées et que si il y a une faiblesse dans la défense ou qu'un ou plusieurs acteurs ne font pas le job, ça peut vite faire très cher.

  • No2
    5325 points
  • il y a 2 mois

Et voilà cest tout bon l' irlande gagne 29 10 contre l'Italie puis 22 17 contre le PdG, les anglais ont perdu 13 6 contre le PdG, et nous on en a mis 40 aux italiens alors c'est qui les champions....🙄

@No2

"c'est qui les champions."

A en croire la chanson, je dirais le groupe Queen 😊

  • No2
    5325 points
  • il y a 2 mois
@potemkine09

Ah non la chanson disait les verts😉

Numéro 1, numéro 1 !

Le véritable numéro 1, ce sera la vainqueur de la finale de la CdM le 2 novembre !

@ thibault perrin
Faudrait dire à Stockdale qu'il arrête de prendre les défenseurs irlandais de vitesse! C'est pas fair play 😛 😛

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News