Le déficit des clubs du Top 14 diminue grâce à la flambée des droits télé selon le rapport de la DNACG
Le rugby professionnel poursuit sa croissance.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
La DNACG vient de publier son rapport annuel analysant les données économiques du TOP 14 et de la PRO D2 de la saison 2014/2015.

Si on en croit les récents accords passés entre la LNR et Canal + sur les droits télé, le Top 14 se porte à merveille. Le diffuseur historique du championnat de France a en effet consenti à débourser 74 millions en moyenne par saison jusqu'en 2019, puis 97 millions annuellement lors des quatre prochaines années. De fait, les clubs professionnels ont pu compter sur une forte progression des Droits TV et Marketing versés par la LNR (83 M€ en 2014/2015 contre 43 M€ en 2013/2014) comme le précise le rapport de la DNACG rendu public ce jeudi. Au sein des formations du Top 14, les reversements de la Ligue occupent désormais le second poste de recettes d’exploitation. Lesquelles avoisinnent les 300 millions contre 267,5 M€ pour 2013/2014.

Ce qui ne veut pas dire que les clubs de l'élite sont tous dans le positif. Les charges d’exploitation ont aussi augmenté. Une "hausse concentrée principalement sur la masse salariale brute qui progresse à elle seule de 8,1 %", indique le rapport. La palme de la plus grosse (c) revenant à Toulon avec 12,074 millions d'euros de masse salariale « joueurs » pour une masse budgétaire de 30,317 millions soit 40 %. Viennent ensuite Montpellier (11,328) et Toulouse (10,561), qui possédait le plus gros budget en 2014-2015 (35,140 millions).
Le Top 14 dans le rouge, Toulon premier sur la masse salariale et les bénéfices en 2013-2014
De fait, le Top 14 dégage une nouvelle perte d’exploitation sur la saison 2014/2015 (15,6 M€). Si elle est en baisse par rapport à l'exercice précédent (26,5 M€), seuls cinq clubs de Top 14, contre uniquement deux la saison passée, et six clubs de Pro D2 ont une exploitation positive. Le déficit d’exploitation moyen constaté sur la saison 2014/2015 reste important même s'il est proche du niveau de déficit de la saison 2008/2009. Si on prend aussi en compte les clubs de Pro D2, le résultat d’exploitation cumulé des 30 clubs reste déficitaire : - 20 M€ contre - 34 M€ par rapport à la saison 2013/2014.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • epa
    37032 points
  • il y a 4 ans

• Le TOP 14 affiche une perte d’exploitation de
-15 563 K€ (-41%)
• trois clubs de TOP 14 présentent à eux seuls
une perte cumulée de -16 221 K€
• cinq clubs de TOP 14 une exploitation positive pour 5 368 K€
: 5 clubs positifs, 6 clubs légèrement négatifs et 3 clubs dans le rouge. Donc en top 14 à part 3 clubs (ce qui n'est pas rien), tout le monde arrive plus ou moins à avoir une activité saine. Le rapport précise aussi que les montées descentes posent de gros problèmes de budgets donc vivement une seule descente....

Pour info, le rapport de la DNACG est disponible ici :
http://www.lnr.fr/sites/default/files/Rapport-DNACG-2016.pdf


Je n'ai pas vu d'"infos sur les clubs qui présentent un bilan positif car les clubs sont regroupés en 3 masses, mais en creusant et en croisant les rares chiffres de club qui s'y trouvent on arrivera peut-être à les révéler....

Quels sont les clubs qui présentent un bilan positifs?

Vu le salary cap de 10M, ça en fait pas mal de joueurs embauchés comme photographes professionels

Bonjour et merci pour cet article les amis du Rugbynistere ! Mais il faut d'urgence que vous contrôliez et corrigiez vos chiffres ! Vous vous emmelez un peu les pinceaux avec certain "k€" (si la masse salariale du RCT n'avait progressé que de 10300 € il n'y aurait rien a en dire ! lol) ou encore avec des virgules oubliées : "12 074 millions" ou "35 140 millions", etc.......ça fait des milliards d'€ par club et faut quand même pas pousser ! 😉
Cela ne nous empêche pas d'avoir compris le sens général mais comme ce sont deja des sommes pas simples à réaliser.....

  • TPhib
    51304 points
  • il y a 4 ans
@Collain

Merci, on s'est un peu emmêlé les pinceaux avec tous ces chiffres, déjà que c'est pas notre point fort 😊

  • magaxe
    85660 points
  • il y a 4 ans

moi je dis que tous ces chiffres, ça fait presque aussi mal à la tête qu 'un plaquage de Chabal!!

@magaxe

Chabal n'a pas besoin de faire des placages pour faire mal à la tête, une bonne main plate fait l’affaire (coucou Marc😊)

je pense qu il faudrait creer un super bonus, les clubs ayant respectés leurs budgets previsionnels seraient recompensés

@nardoliv

Tu dis ça parce que Brive est un des rares clubs dans ce cas? Dommage, tu ne vas pas recevoir les félicitations des supporters dont le club vit sur le dos de mécènes ou de grandes entreprises.

Question :
Pourriez vous faire un article sur ces chiffres SVP.
Pour moi masse salariale correspond à la totalité des salaires versés pour le secteur Pro. (entraineurs, soigneurs, joueurs, etc)
Salary cap ne concrnent que les joueurs.
Est- ce cela ?
Sinon trois clubs au moins sont hors la loi.

@garcon63

C'est encore plus compliqué que cela le Salary Cap. Il existe de nombreuses exceptions.

Un joueur qui était sans cotrat ne compte pas.
Les espoirs en sortent à hauteur de 50k euros.
Aménagement pour les internationaux français.
Les Jokers médicaux ne comptent pas à moins d'êtr eplus payés que le joueur remplacé.
Bien sûr, les fameuses primes dont un certain trublion est fan depuis quelques mois.

En clair, quand on sort un chiffre masse salariale, il faut en déduire la masse salariale des joueurs, et de cette masse salariale des joueurs, en déduire ce qui rentre en compte dans le Salary Cap.

Sinon, tu ne te prends pas la tête, tu accuses Toulon de le dépasser, et tu paies Carter avec tes sociétés: il semble que cela fonctionne très bien.

Par contre, le salary cap est pas à 10M d'euros? Parce que là ça fait trois clubs qui le respectent pas quand même... Quand on sait que Lille a vu sa montée refusée parce que le club vivait au dessus de ses moyens, c'est pas hyper cohérent comme manière dagir...

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 4 ans
@Querrebleu

de manieres la sanction est pas assez importante pour que ca les empeche de depasser. et encore ca c est ce qui est payé par le club. parce qu a cote de ca ya des moyens detournes d augmenter les salaires sans passer par le club.

  • Bidoux
    11828 points
  • il y a 4 ans
@Querrebleu

La tolérance au dépassement du salary cap est inversement proportionelle à la latitude... pour Lille cetait mal barré.
Le vrai problème du Lmr c'était le décalage entre le budget affiché et la réalité, le trou était pire que prevu et les comptes n'ont jamais pu être certifié. 400000 euros avoués sur un budget de 1,8 millions ça fait quand même tache.

Combien le salary cap déjà?

@fred-eric2

Le quoi ? 😊

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 4 ans
@fred-eric2

10M€ il me semble. mais bon vu que certains ont cree des boites pour sortir une partie du salaire du joueur des comptes du club, et que la sanction est une perte de 200k€, ca sert a rien...
tant qu on sera dans le jeu du chat et de la souris, les presidents circuiteront les regles.

"seuls cinq clubs de Top 14, contre uniquement deux la saison passée, et six clubs de Pro D2 ont une exploitation positive"

Avez vous la liste des clubs pérennes ? Je mets un billet sur Brive 😊

@Marc Lièvre Entremont

Brive y était l'an passé, donc tu peux y mettre un deuxième billet.

  • paulux
    11377 points
  • il y a 4 ans

Article intéressant, ca montre la complexité d'établir des budgets pérennes à ce niveau.
Juste, il manque quelques virgules dans vos chiffres (12 ,074 millions...), à moins que Toulon Toulouse et Montpel' ne soient réellement blindés!!!!

@paulux

Auquel j'ajouterai que 10,3k€=10.300 euros, ce qui n'est pas un montant choquant en soi... 😉)

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Transferts