Le bilan de la tournée des Bleus en Argentine

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
La tournée du XV de France en Argentine est maintenant terminée, et l'heure est évidemment au bilan. Et à première vue, il est plutôt mitigé... Mais pas tant que ça au final. Explications.
Le bilan de la tournée des Bleus en Argentine
Bon voilà. La tournée du XV de France en Argentine est maintenant terminée, et l'heure est évidemment au bilan. Et à première vue, il est plutôt mitigé... Si on se concentre uniquement sur les résultats purs, c'est même peut-être une déception à cause de cette défaite inaugurale le 16 juin dernier sur le score de 23-20 après avoir joué à l'envers la quasi-totalité de la rencontre.
Heureusement qu'on ne se focalise pas que sur les scores finaux. Parce que du bon est aussi à retenir de ce road-trip français au pays des Pumas, surtout sur le second match. Voyons tout ça de plus près :

Le bon :

- Une revue d'effectif plutôt réussie. D'abord on pense tout de suite aux révélations agenaises Machenaud et Dulin et à l'éclosion de Samson, puis à la confirmation du fait que Debaty peut être plus qu'un "simple" impact player, à Papé qui a rempli avec brio son rôle de capitaine, à Fritz et Huget qui se replacent dans la hiérarchie des lignes arrières après deux rencontres pleines... Le fait d'avoir fait confiance à des joueurs qui habituellement restent dans l'ombre des cadres a été une bonne chose.

- La surprise de la charnière Michalak - Machenaud. Les deux joueurs n'ont évidemment jamais joué ensemble, et pourtant ils ont créé plus d'occasions dangereuses et de jeu en un match que la paire Trinh-Duc - Parra sur un tournoi entier. Assurément la bonne pioche argentine de PSA.

- Les résurrections de Benjamin Fall et Maxime Mermoz. L'ailier du Racing Métro, en plus d'avoir fait une fin de saison canon en club, a fait se souvenir au sélectionneur quel genre de joueur il était. Un match plein d'envie, de volonté et d'actions décisives pour celui qui aura passé un an au purgatoire. Pour Mermoz, même combat. Il a fait son meilleur match en bleu il y a trois jours. Il est important pour le staff tricolore de savoir qu'il peut compter sur le néo-toulonnais.

Le moins bon :

- La première rencontre de la tournée, en tout cas la manière dont l'équipe de France l'a perdue. Gérée à contre-sens durant les 80 minutes, cette grosse désillusion aura au moins eu le mérite de donner un bon électrochoc aux Bleus lors de la revanche une semaine plus tard.

- La charnière Parra - Trinh-Duc. On ne comprend plus tout à fait ce qui se passe avec Morgan Parra et François Trinh-Duc. Étincelants dans leurs clubs respectifs, les deux compères ne sont pas les mêmes sous le maillot frappé du coq. Lents, empruntés, on ne sait au final pas ce qui cloche avec eux. Mais ce serait bon pour eux (et pour les Bleus) qu'il se réveillent un minimum, sous peine de se voir doublés par l'autre charnière...

- Antoine Guillamon, Raphaël Lakafia, Romain Martial et Geoffrey Doumayrou. Ce n'est bien évidemment pas leur présence en Argentine qui a été gênante, mais plutôt le fait qu'ils n'aient pas foulé le terrain la moindre seconde en deux matchs. Bien sûr, le fait d'avoir perdu le premier test-match n'a pas vraiment rendu le coach enclin à lancer ces quatre joueurs (la pression du résultat ?), mais il est quand même dommage pour eux de ne pas avoir pu profiter de cette occasion pour au moins tenter de se montrer.


Il ne faut pas oublier non plus que, pour nuancer, le second match s'est disputé contre une équipe B (voire C) d'Argentine. Même si l'opposition était relativement faible, il est toujours bon de voir que ceux qui devaient jouer leurs cartes l'ont fait, et bien. L'heure est aux choix maintenant pour le staff du XV de France, qui voit la concurrence s'affirmer, et ce à chaque poste. Il faudra les faire rapidement, afin de monter la meilleure équipe possible pour affronter l'Australie dans 5 mois.
Flo
Flo
Cet article est rédigé par Flo, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ce qui cloche avec Parra-TD ? La fatigue !
Je ne suis pas assez le MHR pour parler de TD mais en ce qui concerne Parra il est cuit de chez cuit ! Physiquement déjà, vu qu'il a enchainé quasiment 3 saisons sans coupures ou très peu...
Puis mentalement, la défaite en finale de la CDM, le tournoi qui s'est mal passé, la défaite en demie de HCUP, la défaite en demie de TOP 14 qu'il prend à son compte pour sa pénalité ratée... Ça pése !

J'aurais presque préféré qu'il ne soit pas de la tournée. Pas envie qu'il se péte pour pouvoir avoir des vacances...

"[...] le second match s'est disputé contre une équipe B (voire C) d'Argentine."
L'équipe de France était aussi une équipe B vu le peu de titulaires "habituels"... 😉
Donc je ne pense pas qu'il y ait besoin de nuancer sur la performance du XV de France lors du second match...

  • Révélations
  • il y a 8 ans

De bonnes révélations et confirmation es tout cas !

Je testerais bien une ligne arrière machenaud-Michalak; Malzieu-Mermoz-Fofana-Fall;Butin

Et devant : Debaty-Tolofua (qui a encore besoinde temps de jeu)-Watremez (de même)
Samson-Papé; Dussautoir-Picamoles-Lapandry...

A voir !

  • Ffaaffaa
  • il y a 8 ans

Mon cher Trinh Duc... Toujours derrière lui, je suis sûre qu'il va y arriver ! Parra aussi ! Qu'ils se reposent un peu aussi 🙂 Vive François Trinh Duc et vive le MHR !!!

Le soucis avec certains joueurs comme Parra c'est que sous le prétexte de leur jeunesse ils enchainent sans vraiment avoir une vrai coupure:
Depuis que Parra est arrivé a l'ASM il n'a pas eu de vacances:
2010: Saison jusqu'en finale + 6 nations + Tournée d'été
2011: Saison jusqu'en demie + 6 nations + CdM
2012: Saison jusqu'en demie(s) + 6 nations + Tournée
Et je ne compte ni les tournées d'automne ni la saison a venir qui risque d'etre encore pleine pour lui. Alors quitte a faire tourner, il fallait mieux faire tourner tout le monde, car deux tests contre la 2e voire 3e équipe de l'Argentine, ca n'apportera pas vraiment d'enseignements

Derniers articles

News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News
News
Réseaux Sociaux
News