La presse étrangère juge la prestation du XV de France en Australie (50-23)
La presse étrangère juge la prestation du XV de France en Australie.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

La presse étrangère juge la prestation du XV de France en Australie (50-23). Une nouvelle déroute française qui ne surprend plus personne....
Samedi dernier à Brisbane, le XV de France est passé complètement à côté de son match face aux Wallabies. Après 5 premières minutes sérieuses, les Bleus ont sombré et encaissé un total de 7 essais, pour une défaite cinglante, sur le score de 50 à 23.

Si en Australie, les médias se félicitent de la 5ème victoire consécutive des Wallabies, en nets progrès depuis l'arrivée aux manettes d'Ewen McKenzie, tous ne sont pas dupes : les Français n'étaient que l'ombre d'eux-même au Suncorp Stadium. Notez aussi que match a suscité peu d'articles dans la presse britannique, qui a préféré mettre en avant la très belle performance de l'Angleterre face aux All Blacks...

Australie – The Sidney Morning Herald : « Une victoire dont la valeur est difficile à juger »

On commence par le Sydney Morning Herald et son chroniqueur attitré Paul Cully, qui reste assez sceptique sur la valeur de ce résultat : « Les Wallabies peuvent probablement jouer mieux qu'ils ne l'ont fait samedi et perdre un match malgré tout. Quand les Français ont décidé de prendre une pénalité à 22- 6, cela a envoyé un message : le but ce test n'était que de limiter les dégâts pour les Français. Ils pousseront bien plus fort à Melbroune ou Sydney, car - et c'est d'une certaine façon assez triste – une défaite 2-1 dans la série serait déjà un signe de progrès pour eux. (…) Il ne faut rien retirer aux Wallabies, ils ont été bons, mais cette équipe française ressemblait exactement à celle qui avait failli perdre contre l'Ecosse pendant le Tournoi des VI Nations. »

Australie – Green and gold rugby « Les Français ont été plutôt merdiques »

Le site Green and gold rugby, généralement source d'analyses de qualité sur le rugby australien, a célébré la belle victoires des Wallabies. Néanmoins, là encore, l'auteur Hugh Cavill ne s'emballe pas et rappelle que les français ont été « plutôt merdiques », pour reprendre ses termes fleuris. « Au moins trois essais ont été donnés par leur défense solide comme une feuille de papier et extrêmement passive, ou sur des erreurs stupides », comme celle entre Machenaud et Le Bouhris. Selon lui, les avants français ont également permis aux Australiens d'avoir des libérations rapides et de développer leur jeu tranquillement. Le demi de mêlée Nic White, sous pression alors que Will Genia était écarté du groupe, a eu une partie facile. En ralentissant les ballons et en resserrant la défense la semaine prochaine, il pense que les Bleus peuvent se relancer dans la série.

Angleterre – The Guardian : La farce française

Les années se suivent et se ressemblent pour le XV de France, qui au cours de son histoire, n'a quasiment jamais su faire preuve d'une réelle constance dans ses performances. C'est ce que constate un journaliste du Guardian : « C'est de la France dont on parle – une équipe lunatique, comme l'a prouvé la Coupe du monde 2011 où ils ont perdu contre les Tonga avant de presque faire craquer les All Blacks en finale. Les Wallabies retiendraient sans doute plus de leçons d'une défaite contre une équipe française motivée, qu'en se frappant la poitrine après leur avoir mis une raclée dans cette série. »

Planet rugby – Les Bleus ont rendu les choses trop faciles aux Australiens

Même constat sur le site international Planet Rugby, qui préfère mettre en avant la médiocrité française que la performance des Wallabies : « La France n'a plus battu l'Australie sur ses terres depuis 1990, et après avoir vu ce match, il est peu probable qu'ils brisent ce record. (…) La défense française était affreuse, l'Australie était loin de jouer un rugby sensationnel mais des plaquages mous et une poignée d'horribles erreurs leur ont donné un avantage considérable à la mi-temps. (…) Incapables – ou plutôt n'ayant pas envie – de rivaliser dans les rucks, les Bleus ont laissé les avants Australiens donner des ballons rapides à leurs arrières techniques et rapides. Pire encore, les troupes de PSA ont montré très peu de choses en attaque. (…) les Français vont devoir faire un immense pas en avant s'ils veulent espérer gagner un match dans la série. »

Vous l'aurez compris, cette défaite de la France en Australie n'aura surpris personne. Imprévisibles et irréguiers, les Bleus semblent encore capable d'accrocher une victoire grâce au fameux triptyque des 3C © . Mais à un an de la Coupe du monde et avec un jeu toujours aussi pauvre, il sera difficile de s'en contenter.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Kad Deb
    33391 points
  • il y a 7 ans

@Mauricette Deniers
100 % d'accord. J'ai la même analyse même si mon style n'est pas aussi fleuri...🙂
En attendant, c'est vraiment désolant de voir les Bleus s'enfoncer ainsi alors qu'ils valent bien mieux : ça met la rate au court-bouillon.

@ Mauricette, je vais finir par tomber amoureux de toi 🙂

  • Grisou
    17632 points
  • il y a 7 ans

"On pédale dans la semoule depuis 3 ans sans s'en sortir, mais je suis confiant, l'important c'est surtout de ne rien changer, peut etre qu'il y aura un déclic"... Merci PSA, mais sinon, peut être qu'en changeant 2 ou 3 trucs on pourrait faire mieux ?

A défaut de gagner des matches, moi j'aimerais bien qu'on arrête de passer pour des cons...

  • Douse
    2907 points
  • il y a 7 ans

Il n'est pas utile de blamer PSA et son équipe qui tiennent les manettes de l'EdF :

Qu'attendiez vous d'un entraineur au palmarès plus que douteux? Il est vrai qu'il a été champion d'Angleterre avec Sale mais sa méthode basée sur le recrutement intensif et l'explosion de la masse salariale avait largement été dénoncée par les dirigeans du club après son départ(le rugbynistère avait fait un article à ce propos d'ailleurs). Pas de chance, en équipe nationnal, on ne peut pas sortir de carnet de chèque, on prend ce qu'on a! Cet homme serait uniquement capable d'entrainer des équipes dont le business modèle est celui du RCT, du MHR, du RM ou du ST très prochainement... (pas de critique envers ce modèle, les instances n'avaient qu'à pas favoriser cela)

En ce qui concerne Patou son bras droit; il est sûr que ce triple champion a un palmarès d'entraineur plus que respectable si l'on regarde une dizaine d'années plus tôt, mais il n'en demeure pas moins vrai que sa nomination à la tête de l'EdF avait plus allure de bouée de sauvetage alors qu'il faisait "vivoter" son équipe dans l'élite les années "d'après gloire".

Pour Brubru, ben difficile de reprocher sa nomination puisqu'il est le plus titré des 3 entraineurs, cependant, avoir Guitou à ses côtés a forcément facilité la donne et il n'avait peut-être tout simplement pas assez d'expérience pour relever le défi internationnal.

Bref, j'ai plutôt l'impression qu'on aurait donné les clé d'un bolide à une bande de manchot, l'un tient le volant, l'autre le levier de vitesse et le troisième essaye de voir la route sur la carte (mais d'une main c'est pas facile)...

Si nous étions paranos, on pourrait même croire en une théorie du complot où nos grands pontes feraient exprès de nommer des entraineurs qui n'ont pas forcément les compétences. Les petites gens comme nous serions alors trop occupés à gueuler sur le trio d'entraineurs et sur les joueurs. On oublie qu'il serait peut-être bon de dégager tout ces gras du bide qui boivent leur champagne et se gavent de petits-four devant France Australie. Eux sont contents, ils sont les privilégiés d'un magnifique spectacle puisqu'ils auront vu 9 essais dans cette débacle et se seront taper une bonne tranche en voyant le pauvre Ouin-Ouin au bord des larmes!

Il semble que dans le rugby français, c'est par les pépins que le fruit pourrira...

à bon entendeur

Quand on regarde les autres sports collectifs français (foot, basket, hand ou volley), je me dis que le rugby a décidé d'opter pour un concentré du pire. Un entraîneur aux capacités limitées, des joueurs non impliqués et une fédération qui sucre les fraises...

Après, comme on l'a vu avec la bande à Deschamps, un match peut tout changer, même quand on a une équipe sans leader naturel. Et avec un collectif et des valeurs de base retrouvées, on pourra toujours que mieux s'en sortir.

Allez les Bleus, faut gagner les 2 prochains matchs !!

  • Sams
    6161 points
  • il y a 7 ans

En même temps c'est Lagisquet l'entraineur des arrières et c'est vrai qu'il nous faisait rêver à Biarritz depuis 2008. MDR

@ Mon cher Deniers (oui, je me permets aussi. 🙂 ), là aussi nous sommes d'accord (que nous arrive t-il ?).
Mais j'ai bien peur que les saisons de Top14 ne soient d'années en années de plus en plus difficiles. Quand je vois la différence de points entre le 1er et le 6ème, le 1er et le 13ème, le 6ème et le 7ème, le 6ème et le 13ème etc. Quand je vois le recrutement de Grenoble qui selon moi va être monstrueux l'année prochaine, ou l'a montée de Lyon avec un effectif déjà floqué Top14, aucune année ne sera bonne malheureusement.

Concernant PSA, il y'a bien un soucis oui...

Concernant nos joueurs, je suis à 100% d'accord avec toi. Nous avons des joueurs de qualité à tous les postes et qui méritent un meilleur fond de jeu. Mais nous avons également beaucoup de joueurs d'expérience qui devraient selon moi apporter beaucoup plus à l'équipe, "humainement" parlant. On ne sent pas de leader ou même d'ancien qui aurait gueulé. Ce que j'aimerai voir en EDF à défaut d'une pluie d'essais, c'est des matchs à la Brive à domicile cette saison. Des morts de faim en défense. Mais comme tu dis, avec une telle saison dans les jambes, c'est difficile.

Après, cela reste un match, et même si ces impressions sont là depuis un moment, nous savons aussi que l'EDF n'ai jamais meilleure que quand elle est blessée ! Ne manque que la régularité.

  • Khris
    19611 points
  • il y a 7 ans

En parlant de Chouiner, tu t'imagines dans le vestiaire avant le match, avec PSA qui te fait un discours de motivation, et la tu comprends pourquoi les mecs on le morale dans les chaussettes une fois sur la pelouse, qu'il se jette le ballon au lieu de se faire des passes, qu'il mette des fraise tagada au lieu de mettre des caramels, qu'il regarde passer les gonzes en leur caressant les mollets au lieu de les plaquer, et pour finir qu'il se croit mauvais en bleu alors que dans d'autre couleurs ils sont bons.
PSA motivateur de champion, un Psy pour chien oui ne ferait pas pire.

@Nique, Ken et Die (Je peux t'appeler Nique ? 😉) Oui c'est un point de vue, mais en sacrifiant la prochaine CDM. On ne peut pas se le permettre on sera peut-être ridicules mais il faut jouer notre carte à fond.
Et comme je l'ai dit ailleurs je pense qu'on a vraiment des joueurs valables, quand ils ne sont pas cramés par une saison aussi intense que celle qui vient de finir. Le vrai problème est dans la mayonnaise que PSA est incapable de faire prendre. On peut toujours dire que machin est meilleur que bidule, chacun a son avis et c'est pour ça qu'il y a autant de sélectionneurs que de supporteurs comme on dit, mais je trouve que globalement si on prend l'équipe qui a le plus joué sous PSA on n'a pas à rougir. Seulement ils jouent les uns à côté des autres. Et ça c'est l'entière faute du sélectionneur. Et il ne peut pas chouiner, il a eu plus de temps pour se préparer que n'importe quel sélectionneur français.

@Mauricette Deniers Je suis d'accord avec toi là dessus, seulement il semblerait que dès la dernière CDM, nous n'ayons pas choisit cette stratégie. Ce que tu proposes, c'est d'attendre encore 1 an pour lancer nos jeunes.
Si je suis d'accord qu'il ne faut pas les cramer en les lançant trop tôt, quitte à se prendre des branlées en CDM autant qu'ils commencent à acquérir cette expérience maintenant. 5 an et une CDM dans les pattes n'est-il pas mieux que 4 ans ? Et peut-être que c'est tout ce qu'il leur manque, 2 tournées et un Tournois.

Le plus gros soucis au final, c'est que jusqu'à maintenant, la France n'a jamais eu le courage de faire comme d'autres nations, lancer un grand nombre de jeunes, notamment à des postes clés. Espérons qu'ils le fassent un jour, après cette CDM peut-être ?

J'ai gagné la quiqueeeeeeeetteeeeeeee !

Depuis le temps que j'ai pas vu celle de René...

  • Glas.Wegian
  • il y a 7 ans

@Russia forever:

En 2e ligne: Samson, Suta (pour des mecs qui ont un peu de bouteille), Flanquart, Jacquet (pour des mecs plus jeunes).

Dans tous les cas aucun n'a fait assez de match en EdF pour s'imposer comme une référence...

@ Zyk :

Remarque judicieuse, mais deux critères font que je maintiens ces choix :
Premièrement, la maturité au poste de deuxième ligne est plus tardive qu'au poste d'ailiers, même si certains deuxièmes lignes sont jeunes et incroyables (Etzebeth, Whitelock...) et deuxièmement, si je ne m'abuse, ne suivant pas tous les matchs et équipes, je ne vois pas beaucoup de jeunes deuxièmes lignes déjà prêt pour le top niveau, à part peut être Taofifenua, mais la encore je n'ai pas la science infuse, si vous voyez des noms potentiels n'hésitez pas.
Nakaitaci et O'connor sont eux vraiment très très bons je trouve, en plus d’être très jeunes et d'avoir une bonne marge de progression.

@ Ardechoiscoeurfidèle:

Si on est pas d'accord avec toi on fume le chichon ? Excusez moi votre altesse d'avoir une opinion différente de votre grâce, mais oui je trouve que Maestri joue moins bien que l'année précédente et aurait mérité un peu de repos plutôt que de livrer une tournée d'été épuisante. Il reste une valeur sure mais lui laisser des vacances aurait été selon moi plus bénéfique pour lui et l'équipe.

Ce qui me dérange avec PSA mais c'était la même chose avec Lièvremont, c'est qu'il ont fait tourner l'équipe un nombre incalculable de fois (le nombre de charnières essayé dernièrement en est un exemple), selon moi la France ne possède pas un réservoir de 60 joueurs capables de jouer au très haut niveau.
Dès qu'une équipe livre une bonne prestation avec de l'engagement, de l'envie et des intentions en attaque, tu peux être sûr que le match suivant ce ne sera pas la même, comment créer des automatismes surtout avec des joueurs venant de plus en plus de clubs différents.
Vous m'excuserez mais Vahaamahina n'a clairement pas le niveau et il y a meilleur que lui à son poste pour prendre un exemple frappant.
A quasiment un an de la coupe du monde tu n'en es plus à jouer au petit chimiste qui teste des formules différentes dès qu'il en a l'occasion. Regardez les anglais, ils sont sur une équipe type qui ne change pratiquement pas et qui devient de plus en plus impressionnante de par son volume de jeu développé.

  • Glas.Wegian
  • il y a 7 ans

Franchement ça fait mal de voir des matchs pareils, Le Bourhis sacrifié à un poste qui n'est pas le sien, face à un mec comme Ashley-Cooper... tu m'étonnes qu'il était anxieu!

Au fond l'équipe devrait être fixée depuis longtemps de toute façon, et le seul débat devrait être:
"est-ce qu'on envoie l'équipe type en Australie ou est-ce qu'on les laisse souffler pour essayer des jeunes qui pourraient s'inviter à la CDM en cas de pépin?"

Au lieu de ça, pas d'équipe-type, on envoie quelques jeunes pas à leur postes, des piliers lessivés, des mecs à potentiel mais qui sont au frigo depuis des mois (je pense à un 2e ligne en particulier qui n'avait rien à faire là...).

Pfff c'est fatiguant. Ca donne pas envie de regarder la suite. Ni la CdM. Quel gâchis...

@Papi9: Toi qui critiques tant les étrangers, n'hésite pas à arrêter de massacrer notre langue au passage.

Orthographe, grammaire, conjugaison, syntaxe, tu me reprends tout ça et on parlera rugby après...

@Nique, Ken et Die: Je ne suis pas du tout d'accord avec toi sur le fait de lancer des jeunes à un an de la CDM. Je pense que la méthode Lancaster est la meilleure. Tu lances tous tes jeunes au lendemain de la CDM, il y a 4ans. Owen Farell a fait de sacré matchs de merde à ses débuts. Mais au lieu de virer et de changer tout le monde dès que tu perds tu gardes ton ossature. Aujourd'hui les anglais ils jouent avec la même équipe depuis 4ans (évidemment tu ajustes à gauche à droite faut pas être intégriste), ils se connaissent, ils savent comment jouer ensemble. Il n'est plus temps de lancer des joueurs. Ils faut créer un groupe maintenant.

Par contre l'année prochaine, quand on se sera fait concasser à la CDM, le lendemain table rase, tu lances tous les jeunes hyper prometteurs qu'on a et à la CDM suivante ils auront passé 4ans d'apprentissage International.

Imagine une première ligne Chiocci-Tolofua-Slimani, qui cassent déjà tout le monde à leur postes en mélée, tu lui rajoutes 4années de tournoi, tournées, Top14 et Hcup dans les pattes, on n'aura personne en face en mélée. Par contre si c'est pour leur faire cirer le banc comme Fickou le fait depuis 2ans faut pas attendre qu'ils deviennent des cadors. On arrive à la fin d'une génération, j'espère qu'après PSA il n'auront pas froid aux yeux pour renouveler.

  • papi 9
  • il y a 7 ans

continué a bandé devant les mercenaires étrangers de Toulon et l'équipe de France ira dans dans les profondeurs du classement mondial ,regardé combien de joueur français ont joués les finales 3, regardé comment ont finis les deux plus grosses équipes qui fournissent le top 14 Clermont Toulouse ,grosse remise en question obligatoire de tout les clubs du top 14 pour faire joué au moins 10 français par clubs et par macht et mettre beaucoup de jeunes dans le coup sinon et bien l'équipe de France va finir en enfer et prendre des branlée a toute les sorties

  • Khris
    19611 points
  • il y a 7 ans

qu'on laisse nos joueurs partir en vacances plus tôt que voir se triste spectacle et passer pour des fions .... On a qu'as mettre le XV des filles en face, au moins au aura peut être une portée de joueur de talent dans neuf moi !!!!
Nan je déconne je suis méchant la, allez les filles je suis derrière vous pour le mondial de paris 🙂

Oui je préfère le poster DEUX FOIS pour être CERTAIN que vous ayez saisi...

CAPITO ?

Je pense que c'est loin d'être uniquement un problème de sélection.

Certains sont passés à côté de leur match c'est certain, mais ça arrive (surtout après une si grosse saison), mais le très gros problème, pour lequel PSA ne peut se cacher derrière personne, est l'absence totale de fond de jeu.
Dieu sait que j'étais loin d'approuver les choix de Laporte quand il était à la tête de l'EdF, mais au moins il savait ce à quoi il voulait arriver. Il a des certitudes, un style, qu'il imprime à toutes les équipes avec lesquelles il travaille.

PSA ? Je n'en ai AUCUNE idée. Les seuls matchs qu'on ait gagnés sous son ère c'était grâce à une défense efficace et de la pure inspiration en contre-attaque.
En musique, si tu veux savoir improviser il faut commencer par parfaitement maîtriser tes gammes. Sinon tu fais de la cacophonie. Là PSA, il prend un pianiste, il lui file une trompette, et il lui demande du Armstrong. Je n'arrive pas à en vouloir aux joueurs, je pense qu'ils sont paumés...

Pendant ce temps les autres nations se préparent tranquilement mais sûrement. Notamment l'Angleterre qui sera à prendre très au sérieux sur ses terres.

  • ardechoiscoeurfidèle
  • il y a 7 ans

Maestri pas a son meilleur niveau ? Peut etre toujours est -il que jai vu que lui et chouly se battre lors du dernier match et il reste pour le moment notre meilleur deuxieme ligne faut arreter le chichon

Je suis réellement triste pour le rugby français...

des déculottés on s'en est mangées dans le passé, mais là ça fait 3 ans que c'est en permanence. Quand j'entends PSA avant tournée qui dit "notre objectif est d'au moins gagner un match", ça montre l'état d'esprit du winner qu'il peut être... comment veux tu que les joueurs adhèrent derrière ça?

Quand à 70mn, on est mené 50 à 9, et que PSA estime que les dernières 10mn ont été de qualité, je pense surtout que les Aussies ont lâché du leste... Mais "Monsieur" se contente de très très très..... (aïe je n'ai pas le symbole "infini" sur mon clavier) peu.

Bref, je n'attends rien de la CdM comme je n'attendais rien de celle de Lièvremont (dont la finale a été pour moi un bouleau qui cachait une foret de baobabs).

Je ne serais jamais sélectionneur de l'EdF donc je ne me permettrais pas de faire un choix hypothétique de joueurs pour le XV.
Par contre en tant que supporter j'estime que la FFR devrait vraiment se bouger le cul pour nous pondre une stratégie d'ici 1an, et de choisir un "vrai" entraineur pour l'après PSA

L'analyse de la presse étrangère n'est pas fausse, ce qui m'a choqué également c'est le manque d'implication de l'équipe. Est-ce la forme qui a manqué ? Ou simplement la motivation.
Je n'ai pas vu des morts de faim.
Lancer des jeunes qui auront les crocs, ce n'est pas à cela que servent les tests matchs à 1 an de la CDM ? Une pression en plus pour les anciens.
Quitte à avoir ce résultat, autant ce dire que c'est car nous donnons l'opportunité à des jeunes d'engranger l'expérience du haut niveau. Et es jeunes, quoi qu'on dise sur le Top14, on en a.

  • Zyk
    1081 points
  • il y a 7 ans

@Russia forever

Tu prêches l'arrivée de jeune à l'aile mais tu proposes Méla et Millo-Chlusky, c'est un peu contradictoire, dans ce cas là on part sur un bon vieux Thion des familles 😛
Mais sinon très bonne analyse, t'as bien raison! 🙂

Allez je poste mon avis, le plus sérieusement possible sur le XV de France sans faire du mauvais esprit ou de phrases provocatrices, je le jure !

Je ne remet pas en cause les immenses services que Mas et Domingo ont rendu au XV de France, ni le niveau stratosphérique que ces deux piliers ont pu avoir par le passé, mais force est de constater, et ça me chagrine profondément, qu'ils n'ont plus le niveau international.
A droite, Slimani (et bientôt Atonio) sont meilleurs que Mas à tout point de vu. Plus jeunes, plus mobiles, plus actifs dans le jeu courant, et même plus surs en mêlée.
A gauche, Domingo est devenu quelconque en mêlée et moyen dans le jeu courant. Compte tenu du réservoir français à ce poste (Menini, Chiocci, Debaty, Chaume, Tao...) il n'est plus le meilleur.

A l'aile, pourquoi ne pas prendre ailiers ? Plutot que de nous prendre tous les arrières du top 14 ou un centre, prenons les Nakaitaci ou O'connor, ou même les "vieux" comme Clerc ou Malzieu, mais pas des Médart ou des Bourhis.

Prenons également d'autres entraîneurs qui pourront peut être cerner le problème de l'équipe, plutôt que de refaire les mêmes erreurs année après année.

En seconde ligne, Maestri est loin de son meilleur niveau et Vahaamahina n'a clairement pas l'amour du maillot. Prenons en d'autres, Taofifenua, Le devedec, Mela, Millo-chlusky...

Derniers articles

News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News
News