La joie des Toulonnais à Toulouse et sur la Rade

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Au Rugbynistère, on est des gens super sympas. Donc on vous propose une petite rétrospective des festivités qui ont entouré la demi-finale d'hier après-midi entre Toulon et Clermont.
Au Rugbynistère, on est des gens super sympas. Donc on vous propose une petite rétrospective des festivités qui ont entouré la demi-finale d'hier après-midi entre Toulon et Clermont. Bon, puisque c'est le RCT qui a gagné, ça va forcément plus tourner autour des bringues toulonnaises, que ce soit à Toulouse ou sur la Rade, qu'autour du cimetière qu'est devenue la Place de Jaude hier vers 18h12.

Chronologie oblige, on attaque avec un avant-match dans la joie et la bonne humeur entre clermontois et toulonnais qui apparemment confondent Haute-Garonne et Californie. Attention, des odeurs de pastis et de houblon peuvent émaner de la vidéo (courtesy of La Montagne) :



Au coup de sifflet final, Mourad Boudjellal a.k.a "l'homme le plus aimé du rugby français" entre dans un état à mi-chemin entre la joie incommensurable et la transe chamanique Made in Tombouctou. Après avoir fait son tour de pelouse du Stadium, il vient se confier au micro de Var Matin, le quotidien régional de Toulon et alentours.



Au même moment, vers le Stade Mayol, ce sont les autochtones qui entrent dans leur transe maison. Aucun être vivant n'a été blessé ni mis en danger durant cette scène.



Et puis... Mourad s'est calmé. Il s'en est allé vers d'autres cieux avec ses Boys à crête, congratulés par leurs fidèles tous plus heureux les uns que les autres d'aller soutenir les guerriers du Pilou Pilou la semaine prochaine dans la capitale...

Flo
Flo
Cet article est rédigé par Flo, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ced
    99734 points
  • il y a 7 ans

"la culture des pauvres du rugby" ? faut qu'on me traduise là.

  • KanakySA
  • il y a 7 ans

Quand je pense que Guy Novès passe pour une "😜leureuse" aux yeux de beaucoup dans le rugby...Mais alors que dire de Mourad Boudjellal, l'homme le plus persécuté au monde, le Calimero de l'ovalie, le petit poucet qui triomphera seul contre tous les Ogres méchants du Top 14, corps arbitral, ligue et fédé réunis!

Faut arrêter au bout d'un moment, Toulon mérite ça place parce que Toulon fait aussi parti des GROS du championnat.

Et moi qui suis supporter toulousain, je me demande à mon tour si on a pas 0% de chance de gagner cette finale... 😉

(Et que le meilleur gagne !)

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 7 ans

Mourad Boudjellal n'y croyait pas, c'est pour ca qu'il disait 0%. Ca fait plaisir de le voir aussi heureux.
J'ai l'impression que meme si le RCT perd la finale, ce a quoi beaucoup s'attendent, ca sera quand meme une belle saison pour eux. Il n'y a qu'a ecouter Jonny Wilkinson.

  • lpablo16
  • il y a 7 ans

C'est sur qu'ils ont de quoi être heureux. Car gagné alors que d'après Boudjellal ils avaient 0% de chance de passer. J'imagine même pas avec 10 % de chance (champion sans joué finale...)

  • pMatt
  • il y a 7 ans

Les "autochtones de Toulon"! 😀 sur le coup vous m'avez bien fait rire.
c'est vrai qu'ils ne collent pas du tout avec le supporter de rugby moyen.

Derniers articles

News
News
News
News
Transferts
News
Transferts
News
News
News
News