L'Écosse a pour objectif de remporter la Coupe du monde en 2015
L'Écosse a pour objectif de gagner la Coupe du monde en 2015.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
L'Écosse conserve l'espoir de remporter le Tournoi des 6 nations avec un grand chelem à la clé dans les années qui viennent ainsi que la Coupe du monde en 2015.
On le sait, les Écossais sont des personnes fières, de leur histoire et de leur culture. Aussi en ces temps difficiles dans le Tournoi des 6 nations, le Chardon conserve malgré tout l'espoir de remporter la compétition européenne avec un grand chelem à la clé dans les années qui viennent ainsi que la Coupe du monde en 2015. Des objectifs qui en vérité ne datent pas d'hier. Ils font en effet partie d'un plan de quatre ans établi en 2012 comme le rappelle Mark Dodson, directeur du rugby écossais. Si se fixer des objectifs est tout à fait louable, avoir l'ambition de remporter le mondial alors que le rugby écossais est au plus mal après une défaite sévère contre l'Angleterre peut cependant relever de la folie. « Beaucoup de gens ont dit que cet objectif n'était pas raisonnable. Mais si nous n'avons pas ce genre d'ambition, nous n'avancerons jamais » indique Dodson via la BBC. Pour rappel, l'Écosse n'a pas fait le grand chelem depuis 1990 et a perdu 52 de ses 72 matchs dans le Tournoi depuis l'arrivée de l'Italie en 2000.

Le parallèle peut évidemment être fait avec l'équipe de France, dernière du Tournoi l'an passé, et qui ambitionne également de remporter l'échéance mondiale l'année prochaine. Cependant les deux équipes ne semblent pas au même point en ce qui concerne la progression. D'autant plus que le XV de Chardon est amené à changer de sélectionneur l'année prochaine avec l'arrivée de Vern Cotter. Si l'ossature de l'équipe devrait sensiblement être la même, on peut imaginer que de nouveaux joueurs rejoindront le groupe. Sans oublier que le Néo-zélandais va également arriver avec sa vision du jeu et ses systèmes, lesquels semblent inexistants à l'heure actuelle.

La tâche s'annonce donc compliquée pour l'Écosse à un an et demi de la Coupe du monde. « Nous tentons aujourd'hui de mettre en place des structures qui n'existaient pas jusqu'à présent dans le rugby écossais. » On ne peut que saluer les efforts des dirigeants pour remettre le Chardon sur la bonne voie. Le Tournoi, au même titre que la Coupe du monde et les coupes d'Europe, n'en seront que plus compétitifs.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ppapm
    3867 points
  • il y a 6 ans

L'Ecosse a de bons joueurs, va avoir un bon entraineur, a une bonne mentalité et un mode de jeu intéressant.
Il leur manque de la puissance devant et de la créativité derrière, mais une victoire dans le tournois dans les 5-6 années est envisageable ! Et ce serait vraiment bien pour le rugby du nord.

@Cistude tu remarqueras que je n'ai pas fais d'attaque sur l'entraineur de Biarritz moi. Lol j'aurais pu dire que si ils avaient pris Didier Faugeron ils seraient relégué en 6 nations B. 😛
Allez Biarritz!! préparez vous pour revenir dès l'an prochain en Top 14: On vous attend de pied ferme. l'ambiance Biarotte nous manques déjà (jai voulu dire Basque mais ça inclut bayonne et après y a les bayonnais qui auraient critiqué disant "oui, mais nous on est basque on est pas encore relégué que je sache...". compliqué votre histoire...).

Bon désolé pour ce craquage du Dimanche soir. ça se voit tant que ça que je veux rester en week end? Bon rugby a tous.

@Cistude: Oui peut être défait en finale mais ils gagneront a la 4 éme final (il a perdu 3 final avant de gagner la 4ème avec Clermont). Donc si il reste jusqu'en 2027 c'est bon l'Ecosse sera Championne du monde. 🙂 On a le temps de prendre des cheveux blancs d'ici la.

  • CedricH
    15270 points
  • il y a 6 ans

Avec tout le respect qui est dû aux Ecossais, même avec un super plan concocté par les gens les plus brillants, à l'heure actuelle, on a quand même du mal à se dire que ce sont des objectifs raisonnables... A court terme, en tous cas, après, si c'est bien fait, pourquoi pas pour 2019...

j'ai même entendu dire qu'ils voulaient integrer le four nation pour être la première équipe championne d’Europe championne du Sud et championne du monde. Ce fameux triplé dont rêve tout joueur et sélectionneur.

  • Cistude
    31917 points
  • il y a 6 ans

Ils viennent de recruter Vern Cotter le gourou clermotois, donc on sait déjà où il vont finir...défaits en finale! 🙂

  • Broques
    17634 points
  • il y a 6 ans

« Beaucoup de gens ont dit que cet objectif n'était pas raisonnable. Mais si nous n'avons pas ce genre d'ambition, nous n'avancerons jamais »
Tout est dit, c'est en se fixant d'être champion d'Europe qu'on devient champion de France. Eux même n'y croient probablement pas, mais il faut se placer des objectifs les plus hauts possibles pour avoir les mêmes résultats.

Pour rappel: en décembre 2008, un nouveau président arrivait au MHR en disant "l'objectif dans trois ans pour le MHR est d'être champion de France". Le MHR étant alors 11e, tout le monde s'est moqué de cette déclaration et le président a démissionné trois semaines plus tard. En 2011, soit deux ans et demi plus tard, le club était en finale de top 14 contre Toulouse. Comme quoi...

  • CEVEN
    172056 points
  • il y a 6 ans

Que l'Ecosse revienne sur le devant de la scène est souhaitable,tout comme la progression des transalpins.
Le rugby du Nord n'a qu'à y gagner.

Le rugby gallois a connu un gros trou d'air, il y a quelques saisons; leur retour ces dernières années fait plaisir à voir.

  • Compte supprimé
  • il y a 6 ans

Y a du boulot !
Mais ils ont raison d'y croire et de se préparer pour..Vern Cotter va les faire progresser, mais d'ici à 2015 ???

@ Lisox:
On ne se moque pas de l’Écosse, on dit qu'ils n'ont pas le niveau pour remporter le prochain mondial. Ce n'est pas leur manquer de respect, c'est être réaliste. Les Blacks déchirent tout, l'Afrique du Sud progresse très vite et n'est pas loin du niveau des derniers champions du monde, et les autres pays (Australie, Angleterre, Galles...) ont bien plus de ressources qu'eux.
Ai-je critiqué leur ambition ? Non, j'ai d'ailleurs dit dans mon premier post que je la saluai. Mais personnellement, je ne vois pas l’Écosse s'imposer en Angleterre, pays qui leur a d'ailleurs mis un 20-0 en Écosse.

  • ced
    100335 points
  • il y a 6 ans

j'ai revu Braveheart, j'ai changé d'avis, c'est possible

  • cahues
    122195 points
  • il y a 6 ans

Les resultats dans le tournoi sont tellement incomprehensibles d'une année a l'autre il est tres possible que les Ecossais surprennent pas mal de monde dans les années a venir.La préparation pour une coupe du monde est totallement differente plus le savoir faire de Vern Cotter et de son staff , pourquoi pas!

  • Lisox
    676 points
  • il y a 6 ans

Franchement, quand je vois vos réactions, ça me fait bien rire. On a le droit de trouver cet objectif très, trop ambitieux (il l'est sûrement), mais je crois que, pour pouvoir le critiquer, il faut être un minimum au courant de la situation. Or la plupart ici se contente de jeter un regard surplombant et moqueur sur le rugby écossais, probablement sans avoir jamais pris la peine de regarder un simple match de Glasgow ou d'Edimbourg en ligue celtique. Le rugby écossais a des problèmes structurels, certes ; est la plus petite fédé des 6 nations, certes ; mais je ne vois pas pourquoi, sur du moyen terme, il ne pourrait pas rejouer les premiers rôles en Europe, voire en coupe du monde. On ne peut que se louer que, quand tout le monde s'acharne sur le rugby écossais en utilisant toujours les mêmes arguments grossiers et topiques, les instances dirigeantes se fixent de tels objectifs (et le choix de Vern Cotter va dans le même sens). Aujourd'hui, la route est longue, mais la situation est-elle si différente que celle du Pays de Galles au début des années 2000 ? Je ne pense pas. Et rien qu'à voir le très beau match sortir par Glasgow tout à l'heure, sans internationaux, et avec de jeunes joueurs très prometteurs (Mark Bennett en tête), je ne suis pas sûr qu'il n'y ait pas d'espoir. Mais il y a du travail.

  • Harry
  • il y a 6 ans

Mark Dodson a de réels talents de comique troupier...

Honnêtement, je comprends tout à fait le fait de fixer des objectifs très élevés : ils vont certes échouer, mais si cette motivation les poussent à arracher un quart de final, ce sera déjà une belle victoire pour le rugby écossais...

Et à tous ceux qui se marrent en pensant que les écossais sont les derniers des bouseux, on l'a pas encore gagné le match de cette année, et la coupe du monde c'ets encore loin....

J'espère sincèrement que l'écoss va retrouver son niveau d'antan, pour redonner de la saveur aux sulfureux Ecosse angleterre à Murrayfield, et d'une manière général, redonner un enjeu aux matchs des VI nations...

Pour la coupe du monde, j'estime qu'avec un peu de réussite, un entraîneur comme Cotter peut très bien réussir à amener l'Ecosse en quarts, et ce serait amplement mérité !

Pour la victoire, à part cloner Denton Hogg et Lamont, je voies mal comment ils pourraient réussir 😊 Enfin bon, on a bien réussi à finir en finale la dernière fois avec une équipe étonnante sur le papier...

  • ringo
    5260 points
  • il y a 6 ans

il faut bien se fixer des objectifs un peux élevé pour donner le meilleur de soi!!!!!!!!!!!



ok , ok, je sors aussi










































@LouRugby : comme élément rédhibitoire, tu peux ajouter le recrutement de Vern "Droopy" Cotter qui par son enthousiasme contagieux va finir de les déprimer ...

(ça va, c'est pour rire ...)

  • Kk81
    1518 points
  • il y a 6 ans

Ils vont se faire écosser. Je sors...

Je ne pense pas qu'un an et demi soit suffisant pour relever la tête, juste en voyant leur prestation dans le 6 nations. Mais je leur souhaite bien du courage

@ Grisou :
Exact, ils vont peut être l'avoir le mondial finalement avec ça 😊

  • Grisou
    17632 points
  • il y a 6 ans

Par contre LouRugby, tu oublies leur arme principale : le Haggis !!!

L'équipe ne manque pas de volonté, mais les problèmes s'accumulent et nécessitent un travail énorme :

- Absence quasi totale de plan de jeu.
- Manque de confiance, le fameux cercle vicieux défaite -moins de confiance - moins bon niveau.
- Manque de bons joueurs.
- Beaucoup de déchets.
- Pas de gros buteur.

Et j'en oublie surement...

Avec un jeu aussi désorganisé et un vivier de bons joueurs aussi faible, l'Ecosse ferait mieux de se fixer comme objectif de battre l'Italie et de ne pas finir ce tournoi avec la cuillère en bois

Je salue leur ambition et leur optimisme, mais il faudra plus qu'un concours de circonstance pour voir l’Écosse championne du monde. Quand on compare leur niveau aux nations du sud, ce n'est pas du tout la même catégorie. Que ce soit sur le papier ou sur le terrain, une qualification pour les quarts serait déjà une sacrée surprise.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News