Jean-Baptiste Gobelet revient sur la Coupe du Monde en Russie
Gobelet dresse un bilan de la performance du Seven Français

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Les joueurs de l'équipe de France à 7 disputaient la Coupe du Monde à 7 en Russie ce week-end, Jean-Baptiste Gobelet revient pour nous sur l'évènement.
Les joueurs de l'équipe de France à 7 disputaient la Coupe du Monde à 7 en Russie ce week-end, Jean-Baptiste Gobelet revient pour nous sur l'évènement.

La Russie, bon et mauvais choix

"Avec la Coupe du Monde en Russie, on savait pertinemment que nous ne retrouverions pas l'ambiance de Wellington ou Hong Kong où tout le monde fait la fête déguisés. C'est bien d'aider les pays émergents au rugby à essayer de développer la pratique par l'intermédiaire de ces événements mais les téléspectateurs qui ont regardé la Coupe du Monde à la TV ont trouvé ça famélique. L'affluence est au même niveau que la reconnaissance."

Bilan de l'équipe de France

"Nous sommes soulagés d'être dans le Top 8 mondial mais on avait la place pour aller en finale. Des problèmes de conservation de balle et de précision sur la défense ont coûté le quart de finale face au Kenya. On avait largement les capacités de faire mieux mais la défaite en quart de finale n'est pas illogique à la vue de notre classement au World Series (8e). Les compétitions sur 3 jours (comme à Las Vegas) ne nous ont pas réussi de l'année."

Pourquoi les All Blacks sont-ils si forts ?

"Les conditions météos ont favorisé les stratégies dites quinzistes. Mais ils sont excellents dans la gestion des temps faibles/temps forts. C'est la grande force de cette équipe qui a pourtant tremblé contre les USA à la Coupe du Monde. Ils ont autant de pros que nous (environ 13) avec un squad élargi à 20 grâce aux espoirs. Les anglais, finalistes de la compétition, sont 20 professionnels et peuvent engager une rotation efficace. Ils ont atteint la finale sans Cracknell et Ollie Phillips."

Les perspectives du Seven Français

« Nous sommes partis en vacances juste après la Coupe du Monde, et ceci jusqu'au 12 août. Retour à Marcoussis puis on devrait enchaîner avec un tournoi FIRA à Bucarest pour se préparer pour la 1ère étape du World Series à Gold Coast en Australie. L'année prochaine on vise le Top 4 mondial. On s'est écroulé en fin de saison car on ciblait plus particulièrement la Coupe du Monde. Maintenant il faut faire avancer le Sept en France !

Merci Jean-Baptiste pour l'interview, il reviendra plus précieusement sur la défaite face au Kenya ces prochains jours.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • CedricH
    15270 points
  • il y a 7 ans

Merci beaucoup pour ce feedback très intéressant!
En attendant la suite de l'article 😉

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News