ITALIE. Martin Castrogiovanni raccroche les crampons à 35 ans
ITALIE. Martin Castrogiovanni raccroche les crampons à 35 ans

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !

Martin Castrogiovanni raccroche les crampons. Sans club depuis son licenciement du Racing 92 en avril dernier, le pilier droit international italien (35 ans, 119 sélections avec la Squadra Azzura) a annoncé qu’il prenait sa retraite après avoir pris part au Seven del Plumazo organisé à Paraná en Argentine, sa ville natale. On vous rassure tout de suite, il participait à un tournoi spécial réservé aux joueurs de plus de 100 kilos. 

Reconnaissable entre tous grâce à ses longs cheveux et sa grande barbe, « Castro » met donc un terme à une riche carrière de 15 ans, où l’on aura pu le voir porter les couleurs de Calvisano, Leicester, Toulon et le Racing 92. Mais c’est surtout en Angleterre qu’il aura marqué les esprits, puisqu’il était considéré comme un des meilleurs piliers du monde lorsqu’il jouait chez les Tigers (2006-2013). En 2007, il avait même été élu meilleur joueur de Premiership, une distinction rarissime pour un joueur évoluant à son poste.

Sa fin de carrière a été moins glorieuse avec un passage raté à Toulon, où il s’était surtout illustré en écopant de 4 semaines de suspension après avoir insulté son ancien entraîneur à Leicester, Richard Cockerill, lors d’une conférence de presse mémorable. Au Racing 92, il était définitivement entré dans la légende en prétextant un deuil familial pour partir en virée à Las Vegas avec ses amis footballeurs du PSG, Zlatan Ibrahimovic et Javier Pastore. Un « Very Bad Trip » qui avait été très mal vu par la direction et qui lui avait donc valu un licenciement.

Sur instagram, ce bon vieux Zlatan a d’ailleurs tenu à rendre hommage à son ami. Bon par contre comme il parle en italien on n’a pas tout compris.


VIDEO. INSOLITE. Les clins d'oeil de Zlatan Ibrahimovic et Mourad Boudjellal à Martin Castrogiovanni

Mais il serait tout de même dommage de ne retenir de lui que ses exploits extra-sportifs. En effet, avec 119 sélections, Martin Castrogiovanni est le deuxième joueur le plus cappé de l'histoire de la sélection italienne, derrière l'inévitable Sergio Parisse. C'est donc un grand monsieur du rugby international qui se retire. On lui souhaite une bonne fin de carrière et une hygiène de vie encore plus mauvaise qu'avant.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Zejack
    16746 points
  • il y a 3 ans

Ses dernières années ne doivent pas faire oublier qu'il a été un des meilleurs à son poste pendant un moment.
Une bien belle carrière qui se termine en eau de boudin...

en série aussi, les joueurs ont un membre de la famille qui décède subitement le week-end ( des fois, c'est le même qui décède plusieurs fois), mais eux c'est pas pour aller à Las Vegas, c'est plutôt pour aller au bal du village du coin ou à la chasse.
Dans tout les cas, Bravo à sa carrière.

Petite traduction du message de Zlatan:
"Salut Castrito, ce fut un plaisir de te rencontrer. On se retrouve à Las Vegas pour une fête encore plus belle, comme dans les vieux temps. Dommage que tu aies finit ta carrière, bonne chance pour ta nouvelle carrière, à un de ces jours! - Grand Castrito- salut grand, bonne chance! "

  • vevere
    51557 points
  • il y a 3 ans

Encore une grande gueule du rugby qui tire sa révérence...

Qu'il reste fidèle à lui même Castro !

Et si c'était un prétexte pour pouvoir festoyer sans se faire engueuler…

Il va finir comme Maradona.

  • Compte supprimé
  • il y a 3 ans

Un personnage ce Castrito !
J'aimais bien son côté décalé.
N'oublions pas le grand joueur !

  • oZbeck
    26149 points
  • il y a 3 ans

Tant mieux pour lui, il pourra aller voir plus souvent sa mamie

@oZbeck

Avec Goosen 🙂

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
Pro 14 - Les Kings vont disparaître

22 septembre 2020 à 07:45

News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos