Ecrit par vous !
INTERVIEW. Objectif Japon 2019 pour le Brésil et les jumeaux Daniel et Felipe Sancery
Daniel et Felipe Sancery n'ont qu'un objectif, aller au Japon.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Désormais installés au Brésil, les anciens joueurs d'Albi, Daniel et Felipe Sancery sont focalisés sur la qualification pour la Coupe du monde au Japon.

Ca faisait quelques temps que l’on avait plus entendu parler des deux globe-trotters albigeois. Et un jour de mars, ceux-ci sont revenus se rappeler à notre bon souvenir. Il est donc temps pour nous de faire un tour d’horizon des échéances à venir et du ressenti des frères Sancery, après leur victoire mémorable sur les compatriotes du "Bro", Jamie Cudmore.
VIDEO. Les jumeaux Sancery portent le Brésil vers une victoire historique sur le Canada

Hormis le fait de nous faire baver en nous envoyant des photos de vous au bord d'une piscine, que devenez-vous ? Vous avez définitivement trouvé vos marques au Brésil ?

Haha ! Désolé pour les photos, on était un peu obligé pour vous montrer que oui, on a pris définitivement nos marques au Brésil.

On a vu que vous étiez performants avec la sélection, mais comment se passe votre vie quotidienne ? Avez-vous trouvé un club ? Avez-vous des contrats fédéraux ?

On s'entraîne tous les jours dans les académies (une sorte de Centre de Formation pour les meilleurs joueurs de la région ou les plus prometteurs).  Nous avons des contrats fédéraux avec la sélection du Brésil mais on a un accord avec World Rugby. Je m'explique, certains joueurs sont comptés comme "professionnel" mais le rugby brésilien ne l'est pas encore. Donc, World Rugby aide le Brésil à soutenir ces joueurs-là (entre 6 et 8). En ce qui concerne les clubs, on joue toujours pour Sao Jose dos Campos, qui est l'un des meilleurs clubs.VIDEO. Les jumeaux Sancery font parler leur cannes avec le Brésil face au Paraguay

Pour en revenir à votre victoire sur le Canada, pouvez-vous nous raconter l'état d'esprit dans lequel vous avez préparé cette rencontre ?

Pour nous chaque match d'une aussi grande envergure est une opportunité pour mettre en place tout ce qu'on apprend dans les académies. Certaines  personnes au Brésil ou certains amis de France ne se rendent pas compte de tout ce qu'on fait quotidiennement ici. Ils pensent "dolce vita". Mais non pas du tout ! On a besoin de résultats pour avoir du crédit aux yeux de World Rugby et de tous les sponsors mais je vais pas trop m'éterniser sur ça.Le rugby grandit au pays du football avec l'aide d'un Français, Kévin Chevalier

Malgré cette belle victoire, on remarque quand même une certaine propension à la « air défense » du côté brésilien. Vous avez regardé des vidéos de Brésil-Allemagne pour travailler ce secteur ?

Techniquement tout le monde est au niveau mais cela vient certainement du manque de matches internationaux pour certains joueurs. Le championnat brésilien est encore bien amateur. Lorsque que tu prends un joueur qui n'a jamais connu de match avec cette intensité et que tu l’alignes contre des nations qui, elles, ont déjà joué la coupe du monde (USA, Canada, Uruguay ...) il y a un monde ! Manque d'expérience, certainement, et possiblement aussi un manque de "Fighting Spirit". Certains pensent qu'on est encore des petits, mais pour y arriver il faut croire en ce que tu fais tous les jours !

Sur la vidéo du match, on te voit, Felipe, tomber et te tenir la tête sans contact apparent... On t'a prévenu que tu jouais pour l'équipe du Brésil de rugby et pas celle de foot ou pas encore ?

(rires) Je prends un KO, je m'ouvre la lèvre et ne voit même pas l'essai de la victoire. Pour finir sur une bonne note, j'ai vomi toute la soirée avec un mal de tête terrible ! Promis, c'est pas mon style de simuler.

Plus sérieusement, qu'est-ce que cela a changé pour le Brésil de gagner le Canada ? Avez-vous revu vos ambitions à la hausse, une qualification pour la Coupe du monde par exemple ? Car vous avez dû le voir, le Canada avait fait belle impression en Angleterre.

La victoire contre le Canada nous a mis en confiance pour les échéances à venir. On sait maintenant de quoi on est capable et qu'on a beaucoup à montrer encore ! D'ici un mois on a le "Sul Americano", contre le Chili, l’Uruguay et le Paraguay. De cela va dépendre la qualification pour le Mondial. On doit gagner contre le Chili (performance déjà réalisée cette année 17-3) et l'Uruguay. Et si on y arrive, dans un an on jouera le perdant de USA - Canada pour la qualification direct pour le Japon, sachant que l'an dernier, on a gagné les USA et cette année le Canada. Le chemin est long mais nous croyons au système et au potentiel du Brésil pour arracher une place en Coupe du monde ! C'est l'objectif  d'une vie. Qui aurait cru que l'on jouerait une qualification pour le Mondial avec le Brésil ? Nous on y croit et on fera tout pour atteindre ce rêve !Rio 2016. Rugby à 7 : Le Brésil coule dans les veines des jumeaux Sancery

Est-ce que vous pensez à revenir en France pour jouer dans un club de Pro D2 ou de Top 14 ? Vous aviez fait des débuts prometteurs à Albi avant de vous envoler pour Sao Paulo.

Notre objectif n'est pas de rentrer en France pour l'instant. On a tellement de compétitions et d'opportunités ici que ce n'est pas dans nos plans.

Quelles sont les prochaines échéances pour la sélection ?

Les échéances à venir pour nous, les plus importantes vont être le « Sul Americano » où on joue notre place pour la Coupe du monde. Les échéances sont donc, le Chili le 13 mai, puis l’Uruguay le 20 mai et enfin le Paraguay 27 mai, date de notre anniversaire avec Felipe. En juin on recevra une tournée au Brésil avec la Belgique, le Portugal et les îles Cook.

Benjamin Castells
Benjamin Castells
Cet article est rédigé par Benjamin Castells, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News
News