INSOLITE : le superbe poème sur la magie du rugby d'Olivier Garochau
Le poème sur la magie du rugby.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
INSOLITE : Découvrez le superbe poème sur la magie du rugby d'Olivier Garochau. Qui a dit que l'ovale n'avait rien à voir avec l'art ?
Vous aimez la poésie, vous aimez le rugby ? Alors le texte d'Olivier Garochau est fait pour vous. Il y a quelques mois, Olivier nous avait déjà régalé avec un premier poème autour du rugby amateur. Le voilà de retour, et ses mots font mouche. Va-t-il vous inspirer quelques vers ? Vous avez le droit de vous lâcher dans les commentaires !INSOLITE : le superbe poème sur la magie du rugby d'Olivier GarochauDécouvrez le superbe poème d'Olivier Garochau sur le rugby amateur

La balle à l'aile
Mais qu'est ce qu'elle fout ? Je n'ai plus de nouvelle, ça fait des siècles !
À l'aile, c'est l'armistice et je fais même des signes a mon vis à vis.
On a partagé un selfie, on l'a envoyé a nos coachs respectifs.
« Ici c'est la famine, le rugby total a maigri, les ailiers sont chétifs»
À l'aile, on attend comme à la guerre sa ration de ballon sec.
À l'aile, c'est la trêve, au front ça met des thèques
À l'aile, c'est le bout de la chaine et les combines sont vaines.
À l'aile, la vie est belle.
Ouai, c'est ça, c'est qui le con qui l'a sorti celle là.
À l'aile, l'hiver on gèle,
Les corbeaux se posent sur les ailiers, ces épouvantails dans les couloirs déserts.
À l'aile, il y a des jours où on rêve de jouer à quinze.
À l'aile, on a le temps à l'aile de parler de nos conquêtes à la buvette.
A l'aile, on se dit combien de fois vont-ils leur faire
le coup du départ au ras et qui finit en petit tas.
À l'aile, on t'y colle pas pour ta technique.
Ta vertu c'est la patience et ton défaut l'espérance.
Mais c'est quoi cette histoire de bloc ?! Les pick'n'go ça vaut que dalle !
Derrière on a les cannes ! Mais sur les mollets il y a des cadenas...
À l'aile, la vie est belle...
À l'aide ! Je veux jouer à 7, je pensais jamais dire ça, si tu savais... ma VMA.
Soit sympa fais voir la balle, juste pour un sprint avec elle.
Fais pas chier c'est pas ta sœur, c'est un ballon !
Fais voir ses courbes, je veux du frisson, pas de frustration.
Vous allez voir j'ai des crochets, enfin je crois, ça fait longtemps vous savez.
Et imaginons, si le dix à la vista et m'envoie à dame sur une sautée.
Je pose un beau raffut a mon arrière intercalé !
Lui aussi il a la dalle, les seules que l'on lui file elles viennent du ciel.
Derrière, on se lamente, on prie Saint-Beauxis, ô misère de chandelle !
À l'aile, le ballon c'est de la drogue mais les deux centres c'est des douaniers.
À l'aile, tu vois le trou énorme petit coté mais ton demi de mêlée ne fait confiance qu'a ses béliers.
À l'aile, c'est politique t'as pas la carte du parti ils te proposent de t'abstenir quand tu leur parles de
liberté.
À l'aile, l'hiver c'est long, tu rêves d'une générale, c'est con.
Pour se réchauffer ce serait mignon mais je suis gaulé comme un pinçon.
Je voudrais jouer avec un gyrophare mais là on verrais trop que j'en ai marre.
Cette après midi là...
je m'ennuyais comme Delon Ermitage devant le miroir.
Alors je rêvais de faire un stage dans les îles Samoa, de jouer sur la plage aux îles Fidji,
enrhumant deux gros mastards et toute la famille Tuilagui.
Passe à l'aveugle ça ca se me parle ! Des off-loads en chisteras !
Mais ça finit toujours mal.
Bienvenue chez les créateurs de la magie rugby.
Grosse cravate dans ta gueule, ça c'est pour bibi, l'ailier agile de super série !
Cette après midi là...
pendant une longue séquence de jeu monotone
j'écoutais Herrero à la radio et les résultats du top 14 avec mon téléphone,
Apparemment Grosso venait de se faire mal sur un crochet de Palisson.
Triple hernie discale.
C'est a ce moment là que l'on ma filé la balle !
oh putain ! Enfin une forme ovale !
Passe « laser » dans le tarin, ça saignait c'était vilain...
Et la radio laissée sur le terrain en fond gueulait :
« Meilleur marqueur du championnat : le talonneur Christopher Tolofua

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • tipunch
    11443 points
  • il y a 4 ans

super !!

Quel poète, un vrai connaisseur du dur métier d'ailier.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News