INSOLITE. Quand les déboires du Lille Métropole Rugby poussent à la parodie
Les déboires du Lille Métropole Rugby poussent à la parodie. / Crédit Photo : Compte Twitter : AupaAB

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Quand les déboires du Lille Métropole Rugby poussent à la parodie avec cette affiche détournée du film Bienvenue chez les Ch’tis par Aupa Aviron Bayonnais.
Plusieurs feuilletons ont animé ces vacances estivales à commencer par la venue (ou non) de Quade Cooper à Toulon mais surtout l’accession mainte fois refusée du club de Lille en Pro D2. Le dernier épisode en date fait état d’un nouveau refus de par du CNOSF, après ceux de la DNACG, puis de la commission d'appel de la FFR, une semaine après l’audition des dirigeants lillois. Ces derniers étaient cependant confiants quant au retour du Comité national olympique suite au travail effectué en amont pour effacer la dette de 800 000 euros mise en lumière par la DNACG. Néanmoins, les nouvelles garanties exposées par le club nordistes ne semblent pas suffisantes. La synthèse du CNOSF expose des « doutes […] sur le retraitement de plusieurs opérations » ainsi que des « interrogations sur la capacité du club à assumer ses engagements financiers prévisionnels notamment en matière de masse salariale. » Mais le LMR a décidé de ne pas s’arrêter là et de saisir le tribunal administratif.INSOLITE. Quand les déboires du Lille Métropole Rugby poussent à la parodie  PRO D2 / Fédérale 1 : Le CNOSF refuse à son tour la montée de Lille en Pro D2Mais le compte à rebours a commencé alors que le début du championnat de France de Pro D2 est prévu pour le 21 août. Autant dire que le temps n’est pas à la blague du côté de Lille ni même de Dax, relégué sportivement en Fédérale 1, qui attend patiemment la fin de cette saga. Cependant, certains trouvent quand même matière à rire. C’est le cas du « Compte parodique de supporters » Aupa Aviron Bayonnais. Habitué à détourner des images, il s’est, cette fois-ci, attaqué à l’affiche de l’un des cartons cinématographiques de ces dernières années en France, « Bienvenue chez les Ch’tis ». En ajoutant un « Pas » avant le titre ainsi qu’un montage des visages du président de la LNR Paul Goze et du vice-président de la FFR, AupaAB donne son avis sur la question à sa façon.

Une image parodique qui devrait certainement provoquer quelques réactions.

INSOLITE. Quand les déboires du Lille Métropole Rugby poussent à la parodie
Crédit image : Compte Facebook Aupa Aviron Bayonnais

En parallèle, le LMR s'est fendu d'une lettre ouverte.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • PIPIOW
    42069 points
  • il y a 5 ans

de toutes facon y a personne de plus competent que gozio pour comprendre et expliquer les deficits
c est un artiste le type
vous allez voir il va nous l arranger la ligue professionnelle avec ces raisonnements de vieux marchand d aspirateur des annees 70
vous allez voir ca
dans 5 ans ca va etre pire que la crise des subprimes aux usa en 2008

Pourquoi on attend la fin de championnat pour scruter les comptes des clubs et leur dire que finalement, on te laisse jouer ta finale mais que non, tu ne montera pas...
Sadisme ?

Dans tout ce bordel, je me demande vraiment comment les joueurs des deux clubs vivent cela ... Pas bien je suppose. Certains se disent, on va devoir trouver une équipe a 15 jours de la reprise, et d'autres se disent avec l'effectif actuel on va prendre rouste sur rouste !!

A moins que les joueurs de Lille aillent à Dax .......

Ça sent l'amateurisme quand même à tous les étages.

  • PIPIOW
    42069 points
  • il y a 5 ans

douse, ton raisonnement comptable tiendrai la route si tout le monde etait sur le meme pied d egalité mais ce n est pas le cas
tu fais une moyenne
les budgets de top 14 et aussi de pro d2 peuvent varier du simple au triple
crois tu que lyon a les memes moyens en pro d2 que mont de marsan ou colomiers
je suis d accord sur le fait que plus tu as un budget élevé plus tu as droit a un deficit important (normal il est plus facilement resorbable)
mais je suis a peut prés certain que d autre club que lille on un ratio deficit/ budget aussi important qu eux
en plus 2.5 m c etait le budget de lille en federale1 il devrait augmenter s il etaient intégrés en pro d2
je suis pas un pro defenseur de lille je t assure mais je suis quand meme persuadé que pour certain club on regarde tout de a a z alors que pour d autres on est moins regardant
c est tout ce que je voulais dire
peut tu m expliquer le fait que bourgoin pour un deficit (donc je ne connais pas le montant )parte l an dernier avec 6 pts de moins et lille n est pas admis
ce sont des decisions bizarres je trouve
et que globalement il est pas normal de trouver un deficit aussi important sur un sport professionnel
en plus - 34 millions c est en dessous de la réalité
une facture due non enregistrée dans la compta (exemple le traiteur qui fait la bouffe et les boisson au stade) existe réellement mais n apparait pas dans un deficit
mais tu verras l avenir me donnera raison (je l espére pas) mais je suis a peu pres sur que l on reverra des histoires comme montauban qui a mit 10 ans a s'en remettre
bonne journee

  • Douse
    2635 points
  • il y a 5 ans
@PIPIOW

Désolé mais mon raisonnement est bon, s'intéresser au moyenne de déficit par club à au moins le mérite de ressortir ce qui semble être un pourcentage moyen de déficit acceptable ou non, et celui-ci serait de l'ordre de 8,5% du budget, admettons que les chiffres varient du simple au double selon les clubs, cela fait 17% pour les « cancres de la classe ». On est loin des 32% de Lille, ça ne me semble pas être anodin. Et justement, la DNACG est là pour contrôler et estimer les risques pour les années à venir en se basant notamment sur ce qui s’est passé les années précédentes…

Contrairement à toi, je ne prétends rien, je ne sais pas s’il y a magouille et surtout, je n’ai AUCUN avis là-dessus donc oui tu as peut-être raison mais ce n’est pas l’objet de ma réponse. J'ai juste voulu te faire remarquer que « 800 000€ de déficit pour un club de Fed1 ce n’était pas énorme comparé au déficit cumulé des clubs de l'élite » ce n’était à mon sens pas vrai et c’est ce que j’ai voulu démontrer par le calcul.

Ensuite tu me dis, « je suis pas un pro defenseur de lille je t assure mais je suis quand meme persuadé que pour certain club on regarde tout de a a z alors que pour d autres on est moins regardant » +1 là-dessus je suis entièrement d’accord avec toi là-dessus.

Bref, ce que je veux dire c’est qu’on peut avancer telle ou telle théorie mais qu’il me semble qu’objectivement, ni toi ni moi n’avons la moindre info suffisante pour juger de ce cas précis avec impartialité. Après, si on compare avec la situation financière des clubs de foot du Nord (Lille, Lens, Le Havre…) par exemple, on constate qu’une bonne majorité s’entretient péniblement, ils frôlent bien souvent la limite quand il ne l’ont pas carrément dépassé… et le peu qui s’en sortent reposent bien souvent sur un ou 2 mécènes généreux.
Regarde Bayonne et Biarritz bien sûr on ne peut pas refaire l’histoire mais 2 club pro distant de 7 km, cela revient quasiment à diviser par 2 les possibilités de mécénat des acteurs locaux pour chacun >> Pro D2 pour tout le monde. Il faut donc bien souvent rapporter ça avec le bassin économique où vivent les clubs or on sait tous que le Nord est le territoire le plus affecté par la crise. Ça ne me surprendrait donc qu’à moitié que le rugby n’échappe pas aux maux qui frappent le football.

Lille, ou les éternels pleureurs! Il est bien simple de monter avec des joueurs étincelants que l'on a payé à crédit, or, il faut le rembourser ce crédit! Jouez avec vos moyens, là seulement vous aurez du mérite!

A quelques encablures de la reprise , DEUX clubs ne savent pas si leur budget sera celui de ProD2 ou de Fédérale 1 !!
Comment une Fédé et/ou une Ligue ont pu en arriver à ce point de ridicule !!??.

Aaaaaaaaaahh ! Rien que de voir l'affiche de Bienvenue chez les ch'tis (même détournée), ça me donne envie de rétrograder Lille, Arras, Tourcoing, Valenciennes, ...

Et c'est repartit pour un tour !

Pfff c'est affligent d'avoir des hautes instances pareilles ....

  • Harry
  • il y a 5 ans

Il ne s'agit même pas de magouilles ,c'est bien pire que ça...il suffit de voir qui est au board de la LNR comme à celui de la FFR ....plus les clubs font avancer le rugby (audiences ,affluences réelles et potentielles, droits télé etc..) ,plus ils sont mis à l'écart des décisions...le but étant de continuer à se partager le gâteau le plus longtemps possible

wut?

  • Harry
  • il y a 5 ans

Dax n'a pas a être maintenu au détriment de qui que ce soit puisqu'il a gagné sa rétrogradation sur le terrain...il aurait d'ailleurs aussi sans doute pu, comme d'autres la gagner ,administrativement bien avant , si ses comptes avaient été scrutés avec rigueur et sans complaisance par la DNACG ...tu t'embrouilles tout seul...le grand K qui maintient une ville comme Dax avec un club pro c'est avant tout la sécu (cures) ,à Lille ce sont seulement les contribuables locaux ..dans les 2 cas ce n'est pas le grand K...qui ne va pas s'aventurer dans des gouffres pareils ...

Ce qui est bien avec ce genre de propos, c’est qu’il marche dans tout les sens : si Dax est maintenu au détriment de Lille, c’est parce que Dax est un club historique et que l’ensemble des clubs historiques font bloc pour se prémunir contre l’arrivée de nouveaux venus ; mais si un jour Dax est rétrogradé au profit de Lille, on dira que c’est une magouille destinée à favoriser l’émergence de clubs dans les bassins économiques d’importance au détriment des petits clubs qui ont fait l’histoire de ce sport (avec, bien sûr, la bienveillance des boards de la LNR et de la FFR, vendus au grand capital).

Un peu facile la réaction du club, qui dit s'adresser aux "amoureux des valeurs du rugby". C'est pas une question de valeur si le club est endetté, et ce n'est pas le premier club à connaître une relégation (non promotion plutôt en l’occurrence) à cause de ses finances. Au lieu de se poser en victime d'un complot (ce qui peut être à la limite compréhensible pour des supporters, par pour la direction d'un club professionnel), le club ferait bien de réfléchir à comment combler ce déficit, ou préparer sa saison qui, malheureusement, s'inscrit plutôt vers la féd1 que la Pro D2

  • PIPIOW
    42069 points
  • il y a 5 ans

je sais pas si c est de la magouille
moi ce que je sais c est que le deficit global des clubs pro top 14 et pro d2 a ete chiffré pour 2014 a moins 34 milllions d euros (donc au moins le double en réalité)
donc les 800 000 euros de lille (meme si la aussi le chiffre est minimisé ) est dérisoire
est ce que vous pensez que le deficit de bayonne ou biarritz est inférieur a lille? Je sais pas ou plutot je crois pas (j ai rien contre les basques)
l usap par exemple a encore des dettes (ursaf droits d image de mermoz et peut etre carter) , 2 prud hommes non réglés (delmas et delpoux) et une brasserie (qui a fermé d ailleurs) et des boutiques qui sont en perte seche
et la plupart des autres clubs sont dans la meme situation financiére
actuellement meme avec les droits tele qui ont doublé, le rugby pro en France n est pas viable
les rentrés d argent ne servent qu a recruter des joueurs qui sont les seuls gagnants de l affaire puisse les prix montent ainsi que les agents qui prennent du pognon sur les transactions

tant qu un salary cap qui tient la route ne sera pas mis en place (en accord bien sur avec les rosbbefs) et une politique de formation obligeant les equipes pro d intégrer les jeunes joueurs Francais au lieu d un systeme de jiff a la con qui permet de detourner le systeme et bien c a sera la merde


  • Douse
    2635 points
  • il y a 5 ans
@PIPIOW

"moi ce que je sais c est que le deficit global des clubs pro top 14 et pro d2 a ete chiffré pour 2014 a moins 34 millions d’euros (donc au moins le double en réalité)
donc les 800 000 euros de lille (meme si la aussi le chiffre est minimisé ) est dérisoire"

Je suis désolé mais je ne vois pas vraiment la plus-value de cet exemple. Le déficit est une différence négative entre les entrées d'argent et les sorties, ça tout le monde le sait. Ce qui rend celui-ci "acceptable" ou non pour un club (ou une entreprise en général) ce sont les données financières propres à l'entreprises, les actifs et passifs de l'entreprise, la trésorerie, les besoins en fond de roulement, sont ainsi passés à la loupe par la CNOSF et/ou la DNACG et dictent à quel seuil votre endettement est acceptable.

L’acceptabilité de déficit d’un club est donc nécessairement lié au budget qui est quant à lui, dicté en fonction des ambitions ET des ressources financières dudit club (ceci afin de préserver l'équilibre débiteur/créancier). On est toujours d’accord ?
Donc si on veut avoir une idée des déficits possibles autant essayer de s'y intéresser d'après les budgets :
Le budget moyen en Top 14 l’année dernière 21,6 M €, Pro D2 : 5,97 pour un ratio de 3,62 entre les 2.
Si on fait une simple règle de 3 on obtient en endettement moyen par club de Top 14 de 1 845 597€ contre 510 102 en Pro D2 (le ratio est bien de 3,62). Fais le calcul par toi même si tu ne me crois pas (14 x 1 845 597€) + (510 102 * 16) = 34M €
L’année dernière, Lille présentait 2,5 M€ de budget en Fed1, donc si on se fie à cette même règle de 3 par rapport aux données précédentes le club pouvait afficher une déficit de 213 611€… Il faut donc avouer que sur le papier 800 000€ ça parait énorme du coup...

Bien sûr, le calcul n'est pas si simple et bien d’autres facteurs rentre en compte (comme la diversité des revenus, les capacités de retours sur investissements, etc...) mais nous ne les connaissons pas tous, donc de notre point de vue de petites gens, difficile de dire si oui ou non ce refus est la conséquence d’une logique implacable des instances de contrôles ou d’une manœuvre des instances politiques pour sauver un tiers…

  • 6592
    31776 points
  • il y a 5 ans
@PIPIOW

Sans méchanceté, ton commentaire gagnerait à être plus soigné dans sa forme.

Mais sur le fond, rien à dire, c'est très pertinent et extrêmement bien synthétisé.

Le rugby en France est une bulle, et quand elle va éclater, ça va faire très mal à tous les étages.

Un peu lourd quand même le recours systématique à la rhétorique de la machination : si le CNOSF reconnait que la rétrogadation de Lille est justifiée, c’est forcément une magouille ? Qu’est-ce que Blanco vient faire la dedans ?

On avait déjà la magouille anti-toulonnaise, la magouille anti-petits-clubs-qui-dérangent-en-TOP14 (Brive, Grenoble, Oyonnax, la Rochelle etc.), la magouille anti-clubs-présidés-par-des-gens-trop-basanés (Toulon et Montpellier), la magouille anti-clubs-d’Ile-de-France-jalousés-par-les-ploucs-de-province, la magouille anti-clubs-dont-l’entraineur-dit-du-mal-de-la-fédé (Toulouse et Toulon entre autres), la magouille anti-clubs-français en coupe d’Europe. Il y aurait donc maintenant une magouille anti-Lille au profit de Dax dont tout le monde se fout ? Ridicule et dangereux.

@Grand Sachem aux sages commentaires

Tout-à-fait d'accord : si plusieurs instances indépendantes ont réalisé ce jugement, il serait ptet temps de se remettre en question. C'est pas faute de vouloir une équipe du Nord. Et à ceux qui disent que ces décisions arrivent seulement 10 jours avant la reprise du championnat et que c'est ubuesque, c'est surtout grâce aux multiples appels et recours pour tenter d'avoir une décision qui leur soit propice. Moi je trouve que les instances de justice ont été plutôt rapide !

De leur faute, Dax ont pas été désavantagés niveau recrutement, ne pouvant pas savoir dans quelle division ils évolueraient.

Derniers articles

News
Vidéos
News
Sponsorisé News
News
Transferts
News
News
Vidéos
News
News