Hika Elliot : « Ils m'ont dit que je pouvais m'estimer heureux de pouvoir marcher »
Le All Black Hika Elliot a récemment été victime d'un débord discal.
Le All Black Hika Elliot a récemment été victime d'un débord discal. Sa nuque aujourd'hui soudée après une opération, il envisage d'arrêter sa carrière.
Voici une nouvelle qui devrait une fois de plus relancer le débat sur les dangers liés à la pratique du rugby. Le talonneur international néo-zélandais Hika Elliot (4 sélections) pourrait être contraint d'arrêter le rugby suite à une blessure à la nuque qui a nécessité une opération. Une intervention durant laquelle sa nuque a été soudée à l'aide d'un os de sa hanche, comme le rapporte Stuff. En délicatesse avec son cou depuis deux ans, le Kiwi a en effet été victime d'un débord discal (sorte de hernie) alors qu'il affrontait le Canada à Toronto avec les Maori All Backs le mois dernier. Ainsi touché, il ne pouvait presque plus marcher. « C'était vraiment très effrayant, raconte Elliot via LiveSport Radio. Mes jambes ne voulaient plus écouter mon cerveau. Ça a empiré jusqu'au moment où elles ne répondaient plus. »

Alors que l'opération s'est bien passée, il s'estime heureux d’avoir retrouvé l’usage de ses jambes. « Au moment de faire les comptes, on parle de la vie de personnes et de la capacité à pouvoir marcher. Je ne veux plus vraiment jouer à la roulette russe avec ce genre de choses. » Hika Elliot a pour le moment pris la décision de ne pas jouer une partie voire toute la saison de Super Rugby ainsi que l’ITM Cup. Compétition dans laquelle, il brillait il y a un peu plus d’un an face à Wellington.



À 27 ans, il réfléchit aujourd'hui à poursuivre ou non sa carrière alors que d'autres n'ont pas eu cette opportunité. On pense ici à Alexandre Barozzi, touché au cou lors d'un match de Fédérale 1 entre les clubs de Bagnères-de-Bigorre et de Lannemezan fin septembre 2013, et pour l'instant incapable de bouger malgré le retour de quelques sensations. Récemment, un médecin anglais spécialiste en orthopédie avait tiré la sonnette d'alarme concernant le caractère dangereux du rugby, notamment dans les phases de combat, alors que Vincent Moscato appelait à une évolution des règles.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

La santé est bien plus précieuse que 80 mn sur le pré, même si le plaisir qu'on y prend est grandiose. Qu'il se soigne et prenne le temps de prendre la bonne décision

  • Fanch
    19740 points
  • il y a 5 ans

Si les "valeurs du rugby" ont toujours un sens, son club, sa fédé, doivent le soutenir et l'accompagner quelque soit sa décision à propos de sa carrière de joueur ou de sa reconversion professionnelle. L'histoire de la Nouvelle Zélande semble montrer que la solidarité est profondément ancrée dans cette nation, et qu'elle ne laissera pas tomber un AB.

Oui, ça fait flippé ces accidents, mais malheureusement, il y a toujours un risque de blessure grave, dans tous les sports .

il est encore jeune et donc des facilites quant a une reconversion. il faut savoir apprécier la chance d’être en bonne sante car c'est quand on la perd qu'on se rend compte que c'est la chose la plus importante dans notre vie.
petite pensée a Baro et tous les joueurs de rugby qui luttent chaque jour pour retrouver un semblant de vie normale

  • Nbat64
    8209 points
  • il y a 5 ans

Oui c'est bien Waenga de Biarritz. Dur pour Elliot et les Chiefs, c'est un très bon joueur qui aurait pu avoir sa chance chez les All Blacks pour la prochaine coupe du Monde. Bon rétablissement à lui.

  • Nbat64
    8209 points
  • il y a 5 ans

Oui c'est bine Waenga de Bi

Au passage, celui qui marque l'essai sur la vidéo, c'est le Daniel Waenga de Biarrtitz ?

On comprendrait qu'il veuille arrêter avant de se retrouver en fauteuil, comme il dit c'est la roulette russe, quand t'as eu une chance, t'as pas envie de retenter le coup !

Au Canada, un demi-de-mêlée, Judah Campbell s'est retrouvé avec une cervicale cassée dans un ruck, opéré il a réussi à retrouver pas mal de mobilité si bien qu'après un mois il est rentré chez lui, peut marcher mais garde encore une minerve et va devoir batailler pour retrouver une vie "normale".

J´espere que tout irat mieu pour lui. Ainsi, au passage, pour Alexandre Barozzi.

Derniers articles

News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Transferts
Sponsorisé News
Chroniques
Quel type de Rugbyx es-tu ?

26 mai 2019 à 05:19

News
News
News