Ecrit par vous !
France 7 - Quels ont été les ingrédients de la tournée asiatique historique ?
Solidarié et efficacité, la recette magique de France 7.
Après leur finale à Vancouver, les joueurs de France 7 ont réalisé une tournée asiatique historique avec une médaille d'argent et un Trophy.

Après avoir surpris les autres nations avec une deuxième place à Vancouver il y a trois semaines, les Bleus du 7 devaient confirmer leur bonne forme en Asie. Pari réussi puisque les Bleus ont terminé second du tournoi mythique de Hong Kong. Cependant, ils n’ont pas su renouveler l'exploit à Singapour mais termine néanmoins sur une neuvième synonyme de victoire dans le trophyCette performance globale a notamment été due à la remobilisation du groupe après leur quinzième place lors du tournoi de Las Vegas. Une véritable renaissance estime l'ancien international à 7 Jean-Baptiste Gobelet sur le site de World Rugby. "Un groupe est né après la claque de Las Vegas."

38,4
En effet, on a vu un groupe d’avantage connecté et solidaire sur le terrain à l’image du nombre de passes réalisées par matchs, à savoir 38,4. Avec 1728 passes depuis le début de la saison, la France est ma meilleure dans ce domaine sur le circuit mondial.

Au chapitre des améliorations, on constate que la défense a été plus efficace. Sur un même nombre de ballons par rapport à l'an passé, les turnovers ont été réduits. Par conséquent, les Tricolores ont marqué plus souvent et encaissé moins de points, note Gobelet.

Avant, sur un tournoi, trois ou quatre joueurs pouvaient passer à côté. Là, le groupe était connecté et prêt à performer. Ils ont joué un cran au-dessus de leur niveau.

À ce titre, auteur 22 points Hong Kong, Stephen Parez a pris énormément d’ampleur depuis quelques tournois. Plus efficace qu’avant, il a été le repère de ses coéquipiers et a apporté de la fluidité au jeu tout en étant défensivement très présent. "Il a des courses plus efficaces qu'avant, plus dans le timing, il arrive moins en retard. Du coup, les joueurs sont moins perdus sur le terrain et ont plus de repères.Son absence à Singapour s’est fait ressentir dès le premier match.

Sur les postes importants, Gabin Villière et Rémi Siéga ont su apporter de la cohérence et de l’efficacité dans les moments décisifs. Durant la tournée asiatique, ils ont marqué 80 points à eux deux.
80

Jean Pascal Barraque lui a excellé durant toute la tournée. Il a réalisé 7 offloads durant le tournoi de Singapour tout comme le Fidjien Botitu. Un geste qui est à la fois une véritable prise de risque mais qui est la clé du Sevens pour de voir des phases de jeu spectaculaires. Véritable leader en tant que capitaine, il a su remobiliser ses troupes pour aller chercher le Trophy à Singapour. Malgré deux défaites en phases de poules, les hommes de Jérôme Daret ont su garder la motivation pour ramener un troisième trophée en trois tournois. Soit deux médailles d’argent et unTrophy.

5
Entre Vancouver et Singapour, les Bleus ont joués 18 matchs et n’en ont perdu que 5. Ils ont marqué pas moins de 374 points en seulement trois tournois.

De bon augure pour le tournoi de Londres même si la poule est difficile avec les Fidji, les Samoa et les Kényans. Mais comme nous l’avons vu durant ce dernier mois, impossible n’est pas Français.

Audrey Lafforgue
Audrey Lafforgue
Cet article est rédigé par Audrey Lafforgue, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    44324 points
  • il y a 4 mois

Un Trophy historique??? C' est synonyme de 9ème place où ils sont accrochés depuis longtemps!!! Et les "médailles d' argent" c' est pour les JO ou les Championnats Mondiaux!

Derniers articles

News
News
Transferts
Transferts
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News