2007 : Chabal traverse la défense pour la dernière victoire du XV de France à Twickenham [VIDEO]
Les Français s'étaient imposés grâce à un essai de Sébastien Chabal.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

En 2007, les Bleus avaient remporté un match de préparation pour la Coupe du monde grâce notamment à un essai phénoménal signé Sébastien Chabal.

Quasiment douze ans... Douze ans que les Bleus n'ont plus triomphé chez leurs voisins d'outre-Manche. Les Anglais, eux, se sont déjà imposés trois fois lors de leurs passages en hexagone depuis 2007. Mais si cette victoire n'est pas aussi symbolique que celle de 2005, lors du Tournoi des 6 Nations pendant lequel les Français l'avaient emporté 18 à 17 en terres ennemies grâce à la botte de Dimitri Yachvili, la victoire lors du match de préparation à la Coupe du monde 2007 a laissé quand même un souvenir heureux au rugby français.

Battre deux fois les Anglais en préparation, à un mois de recevoir la Coupe du monde à domicile, quoi de plus jouissif ? Ah si, peut-être battre les Blacks en quarts de finale ! Mais ça, les Français ne le savaient pas encore...

Crédit vidéo : Manuel Marchès.

Le contexte : Un XV de France qui cherche à se rassurer avant le mondial

L'année 2007 se doit d'être celle de la France. Les Bleus sortent d'un Tournoi des 6 Nations qu'ils ont remporté avec quatre victoires et une seule défaite (face à l'Angleterre), mais ils viennent également de subir deux lourdes défaites (42-11 et 61-10) en Nouvelle-Zélande. Les trois matchs de préparation (deux contre l'Angleterre et un contre le Pays de Galles) sont donc cruciaux pour aborder sereinement la Coupe du monde. Dans ce cadre-là, la première rencontre à Twickenham fait office de cadeau empoisonné.

Le match : La révélation Chabal

Malgré tout, ce sont les Français qui ouvrent le bal dans cette rencontre avec un premier essai signé Fabien Pelous à la 11ème minute. Les buteurs, Olly Barkley et David Skrela se répondent par la suite, mais c'est l'Angleterre qui vire en tête à la pause 12 à 11. Un drop d'Andy Gomarsall et une pénalité de Jean-Baptiste Elissalde plus tard, et voilà le XV de la Rose qui mène 15-14 alors qu'il reste dix minutes à jouer.

C'est le moment que choisit Sébastien Chabal pour jouer aux quilles avec la défense anglaise. Le deuxième-ligne français, entré à la 56eme minute, bien servi par Frédéric Michalak, esquive et percute avant de s'effondrer dans l'en-but pour donner la victoire aux Bleus. La sensation Chabal est née ce jour-là et « Caveman » réalisera une nouvelle prouesse face à la Namibie quelques semaines plus tard.

Une course de 50 mètres et toute la hargne qu'on lui connaît pour inscrire l'un des plus beaux essais de la Coupe du monde et sans doute l'un des plus extraordinaires de sa carrière.

Crédit vidéo : LeDieuBanane.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

On avait une sacrée seconde ligne à l’époque, Pelous, Thion, Nallet et Chabal

il envoyait du bois le XV de france a l'epoque, des cartouches, de la vitesse, de la vision de jeu

on dirait qu;ils jouaient en acceléré par rapport a aujourdhui

Le résumé contre les anglais révèle ce qu'il est advenu du rugby français. Mais c'est vrai aussi qu'un résumé n'est pas forcément représentatif d'un match.

Je souhaite que nos français retrouvent cette envie de jouer.

Bon match pour dimanche !

@Vincent Bernast

et Pelous en bout de ligne que se la joue comme un all black!

  • Jak3192
    62644 points
  • il y a 2 ans

Chabal va (re) jouer ce WE ?
J'ai bien vu Moustache derrière JBE ?

@Jak3192

Moustache était entraîneur des avants 🙂

  • Jak3192
    62644 points
  • il y a 2 ans
@Xavier Dtp

Oui
je sais bien !
On en a assez parlé ici
Dans le sens: copinage quand tu nous tiens et autre du meme tonneau.
Mais ça fait drôle: il a pas changé d'un poil (de moustache).

  • Jak3192
    62644 points
  • il y a 2 ans

Belle époque

Poitrenaud (qui fait pas sa favorite sur un coup compliqué, Bravo Clément)

Swarzewski (qui fait un découpage en règle (quel carnage ce tampon)

Martin (bouf, devait pas être drole à jouer avec ces déblayages)

Pelous (dans un rôle d'ailier marqueur)

Clerc (qui met toujours le feu)

plus les autres....

ET ET ET

LES commentaires de l'inénarable FG:

"ya un décalage ! ya un décalage !" (déjà à cette époque 🙂 )

ET SURTOUT:

"yaura pas essai, il a mis le pied en touche" (déjà à cette époque, il annonce un truc, et c'est l'inverse 🙂 )

Et dans l'autre ya meme "Notre Idole"...

@Jak3192

Szarzewski sur le 17 anglais (Vickery je crois) ça envoie du bois hein ? Il a arrêté l'action anglaise en 1 placage sinon y a essai.

Ca jouait à l'époque quand même... et Laporte coachait. A n'y rien comprendre.

  • Jak3192
    62644 points
  • il y a 2 ans
@artillon

Ben oui,
BL on l'aime ou pas
Comme coach ça envoyait aussi
Niveau coach (et c'est pas rien), ya juste que les CdM qu'il a cagué.
Mais surtout, c'est après que ça a vraiment foiré...

en rédigeant le post, me demandait si qq'un préciserait qui était le coach...

Y'a espoir, on a reussi a gagné en Angleterre avec Remy MARTIN titulaire...

  • Jak3192
    62644 points
  • il y a 2 ans
@jeanmichel_chisteras

Rémy Martin il a pas été flamboyant excessivement longtemps
mais quand il y fut, ça envoyait sévère !
Je suis pas fan du gars
mais à sa grande époque, il méritait

@jeanmichel_chisteras

Et le grand, l'immense David Marty Mc Fly au centre !!!

  • Jak3192
    62644 points
  • il y a 2 ans
@Xavier Dtp

Alors çà,
j'avais pas relevé.

David Marty
toute une époque
USAP forever

  • Nokian
    4351 points
  • il y a 2 ans

Angleterre France depuis le début du 6N:
2001 - ENG-FRA : 48-19
2003 - ENG-FRA : 25-17
2005 - ENG-FRA : 17-18
2007 - ENG-FRA : 26-18
2009 - ENG-FRA : 34-10
2011 - ENG-FRA : 17-09
2013 - ENG-FRA : 23-13
2015 - ENG-FRA : 55-35
2017 - ENG-FRA : 19-16
Je pose ça là mais je trouve que c'est intéressant de voir l'écart moyen.

@Nokian

Oui mais c'est à Twickenham.
Je me rappelle que d'une seule branlée infligée aux English dans ma vie (et j'ai 36 ans c'est dire), c'est un score du type 31-6 à St-Denis avec un essai de Fritz sur le coup d'envoi, un de Traille et le dernier Domi qui intercepte. 3 essais à 0.
C'est le seul CRUNCH dont je me souvienne où on bat les Anglais faciles.

@artillon

T’es un ancêtre en fait

C'est triste de devoir se raccrocher à un match de préparation dont le but est de faire une revue d'effectif et de surtout ne pas se blesser avant le Mondial. Pour rappel le match qui comptait vraiment cette année là, on l'a perdu à la maison.
Pareil pour le match contre la Namibie. Si nos hauts faits du rugby sont désormais des victoires en match de préparation ou écraser la Namibie, je préfère encore aller regarder une conférence de presse des deux Lolo.

@Team Viscères

Une conf' de presse des deux lolos ???? Putain je ne savais pas que tu étais si bas ! Tu veux qu'on parle ? 😉
Blague à part, je te rejoins : en 2007, on fait un exploit contre les Blacks (j'étais à Cardiff, c'était beau !) mais on perd deux fois contre l'Argentine (j'étais au match d'ouverture, c'était moins beau) et surtout on perd contre les Anglais en demi (une cagade pour démarrer le match - déjà ! - et on court après le score).
Bref, à part le 1/4 de finale pas de quoi se vanter.

@Flanquart St Lazare

Les deux Lolo ça va me mettre en colère alors que la façon dont s'enfonce le XV de France depuis des années me donne juste envie de pleurer, je préfère encore pourrir les deux Lolo.

@Team Viscères

Je dois dire que j'ai eu la larme à l'oeil vendredi dernier au coup de sifflet final; sans déconner.

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
Sponsorisé News
News
News
News
Vidéos
News
News