Droit Télé - Top 14 - La LNR lance un appel d'offres anticipé pour la période 2019-2023
Droit Télé - Top 14 - La LNR lance un appel d'offres anticipé.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Ce vendredi, la LNR a lancé un appel d’offres portant sur les droits audiovisuels du Top 14 pour les saisons 2019/2020 à 2022/2023. Qui remportera la bataille ?
Ce vendredi, la LNR a lancé un appel d’offres portant sur les droits audiovisuels du Top 14 pour les saisons 2019/2020 à 2022/2023. La Ligue a en effet décidé l’anticipation de la commercialisation des droits audiovisuels du Top 14 pour une nouvelle période de 4 ans débutant en juillet 2019. Et ce, en raison du "besoin de visibilité de la LNR et des clubs sur leurs ressources et sur les conditions d’exposition audiovisuelle du Top 14, lié notamment à l’élaboration du Plan Stratégique du rugby professionnel sur la période 2016 – 2023 qui doit être adopté en juillet prochain." S'agit-il d'une conséquence du rapport de la cellule technique de la FFR ?Droit Télé - Top 14 - La LNR lance un appel d'offres anticipé pour la période 2019-2023L'intégralité des mesures de la cellule technique de la FFR dévoiléeToujours est-il que les services de télévision identifiés par la LNR comme étant susceptibles d’être intéressés se verront adresser un dossier d’appel d’offres ce lundi 18 avril 2016. Mais libre à d'autres chaînes de demander un dossier. Les offres des candidats sont attendues le lundi 9 mai 2016.

La LNR avait attribué en janvier 2015 les droits audiovisuels de la première division pour les saisons 2015/2016 à 2018/2019 au groupe Canal+, pour 74 millions d’euros HT par saison, ainsi que les droits de diffusion en accès gratuit de la finale à France 2 pour ces quatre mêmes saisons. La quatrième chaîne, diffuseur historique, part logiquement favorite pour remporter l'appel d'offres. Surtout après le rachat de BeIN Sports. Cependant, la filiale d’Altice "Ma chaîne sport", qui a déjà acquis les droits du championnat anglais, pourrait bien se positionner.Droit Télé - Top 14 - La LNR lance un appel d'offres anticipé pour la période 2019-2023MÉDIAS. Canal+ et beIN SPORTS ont signé un accord
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Vite, vite il faut mettre en vente les Droits télé avant que le Top14 (futur Top12) ne soit pillé de ses meilleurs joueurs français et étrangers car les Anglais vont rendre la monnaie de leur pièce au Top14 et ses mécènes millionnaires.
Paul GOZE veut certainement aussi essayer de garder la main avant les futures négociations avec la FFR.

  • Loyam
    37059 points
  • il y a 4 ans

Personnellement, je suis de ceux, qui espèrent que Canal garde le Top 14 ou le Top 12, qu'importe.

Ils connaissent par cœur le sujet. Ils diffusent une émission de presque une heure, en clair.
Ils se mettent vraiment en quatre, pour nous prouver que Canal est la chaine du rugby.
D'ailleurs, si le Top 14 est aussi apprécié et attire autant de monde, Canal est aussi pour quelque chose.

Après, il n'est que mon avis.

@Loyam

moi aussi .. en termes de moyens, de qualité des commentaires, d'innovation etc etc y'a pas photo

par contre pourquoi paieraient ils 74 millions si ils peuvent pour la même chose payer 50

  • 6592
    31776 points
  • il y a 4 ans

Je ne veux pas casser l'ambiance du site en évoquant des notions d'analyses prédictives économiques, mais il n'est pas nécessaire de s'appeller Peter Alexander Markowich pour comprendre que les instances prévoient une baisse de la valeur de leur produit pour vouloir le vendre à ce point en avance.

Le bullshit de la "visibilité" n'enfumera personne.
C'est simple, ils veulent vendre à la côte actuelle, qui est élevée (jai souvent parlé, notamment sur ce site, de la "bulle" économique que représente le rugby), car ils prévoient (à raison, selon moi) que la côte va baisser (pour ne pas dire "la bulle exploser"😉.

Il y des éléments concret qui vont dans ce sens, comme la très récente parution des intentions de baisser le nombre d'équipes, et donc de matchs, et de supprimer les barrages mais aussi, dans une moindre mesure, un recule à prévoir des apparitions des internationaux Français (limites de temps de jeux) et de star étrangères (nouvelle réglementation sur les JIFF).

Et d'autres éléments moins tangibles mais assez évidents pour qui regarde tout ça avec lucidité.
Ces points sont beaucoup plus discutables puisque moins tangible, mais je suis assez sur de mon coup sur certains d'entre eux :
- recul du mécénat de rugby, dont la mode semble en train de passer.
- désintérêt croissant du public pour diverses raisons (jeu et de résultats de l'EdF, (anti)spectacle en top14)
- recul des équipes historiquement moteurs (Toulouse et Stade Français, soyons honnêtes...).
- Etc.

J'ignore encore les résultats mais, vu le loustic à présent à la tête de C+ (on peut l'aimer ou pas, mais il est clair que c'est un brillant businessman et chef d'entreprise), ça m'étonnerait que l'enfumage marche très très fort.

Je ne veux pas faire l'oiseau de mauvaise augure, mais cet acte annonciateur est d'autant plus symbolique qu'il vient de "l'intérieur" du "système".

  • Pianto
    36233 points
  • il y a 4 ans
@6592

Je ne suis pas certain que tu aies raison, il y a aussi à considérer d'autres paramètres que tu n'as pas pris en compte, top 12 avec suppression des barrages et une seule descente, donc :

1- moins de journées = moins de doublons, donc même si les internationaux sont protégés, ils devraient ne pas être moins visibles en club.

2- 4 qualifiés rend la qualification plus tendue, ils devrait y avoir moins de "chocs" où l'équipe qui se déplace met la moitié de ses cadres au repos (ce qui a tendance à m'énerver en tant que téléspectateur)

3- top 12 = 60 joueurs de moins en 1ère division, resserrement de l'élite donc de la qualité des effectifs, certes avec moins d'étrangers vu l'extension des Jiffs (j'espère) mais pas forcément moins de stars, parmi la multitude d'étrangers actuels, nombre d'entre eux ne sont pas des stars. Si on avait droit à moins d'étrangers ce ne sont pas Giteau, Carter et Conrad Smith qui giclerait en premier... ça nous éviterait surtout des combats de premières lignes entre sudafs, tongiens et géorgiens... perso, je ne vois pas la baisse de qualité automatique que tu sembles y voir.

Non, si la négociation est avancée, je pense que c'est simplement parce qu'une autre négociation, entre la LNR et la FFR va avoir lieu et que les clubs vont devoir s'adapter et qu'il faut savoir exactement sur quoi compter.

Un argument pour les clubs, la même négo en Angleterre fait état d'une centaine de millions qui va de la fédé vers les clubs dans le cadre de l'utilisation des internationaux quand chez nous c'est une trentaine...

On met pas de moyens et on voudrait que les clubs se comporte comme les clubs anglais...

@6592

j'entends ce que tu dis sur le quali par rapport au quanti mais j'y mets un bémol parce que je suis pas sûr que le quanti soit si quanti quand tu as en plein hiver un castres-agen
je prends ces exemples là mais je pourrais en prendre d'autres ...que les supporters des clubs concernés ne s'offusquent pas hein!!!

  • 6592
    31776 points
  • il y a 4 ans
@6592

Tout à fait.
Mais c'est bien ce qui est prévu, il me semble.

@6592

il va de soi que le top12 n'est viable qu'avec une seule descente

  • 6592
    31776 points
  • il y a 4 ans
@6592

Pardon, 52 matchs en moins, bien sur.

  • 6592
    31776 points
  • il y a 4 ans
@6592

@Sapiac :
Je suis assez d'accord avec ta vision, et partage tes avis sur les mouvements des clubs et l'accès à l'élite, ainsi que la l'impact du top12 sur la qualité moyenne des matchs, mais en matière d'économie, de finance, de valeurs, d'estimations prédictives, le quanti est toujours plus sur que le quali, et donc pèse plus.
Or, le coté quali nécessite d'être connaisseur et même en l'étant il reste incertain.
Quand le côté quanti est certain : 5 dates et 134 matchs (dont 2 de "gala" très quali) en moins à prévoir.

J'ajouterai, juste pour nourrir le débat et aller dans ton sens, que le passage à une seule relégation réduirait pas mal de pression sur pas mal de matchs, ce qui aurait, à n'en point douter, un impact très positif sur la qualité moyenne du spectacle.

@Epa :
Je ne souhaite pas donner l'impression de défence le gonz à tout prix (c'est loin d'être le cas), mais vu l'étendue de SES business, et son côté self-made-man, je pense qu'il n'est pas nécessaire d'entre de voir ce qu'il fera de Canal+ pour dire qu'il est brillant.
Même si je suis d'accord avec toi qu'il faudra voir ce qu'il adviendra de C+, dont le présent et l'avenir semblent troubles.

  • epa
    36788 points
  • il y a 4 ans
@6592

"il est clair que c'est un brillant businessman et chef d'entreprise" ça reste à prouver. Attendons de voir ce que va devenir canal ne serait ce que dans deux ans.... A ce niveau d'argent et de pouvoir, difficile de savoir ce qui tient des privilèges et ce qui tient du talent.....

@6592

alors paradoxalement j'ai essayé de retourner le sujet du top 12 dans tous les sens et je me demande si ce ne serait pas un argument positif
je m'explique
2 matches de moins à diffuser et plus de grosses affiches

ceux qui sont contre le top 12 avancent comme argument qu'il est plus difficile aux clubs de régions non "historiques" d'accéder au rugby d'élite, on souffre donc d'un manque de répartition sur le territoire....
alors ma question est : est ce qu'avec l'ancien top16 et le plus récent top14 il était pour autant plus facile d'accéder au top niveau??????
la réponse est non
si ce n'est que des historiques de villes de tailles moyennes font régulièrement l'ascenceur et ça fait des decennies que ça dure pour continuer encore pendant des decennies si rien ne change

je me dis qu'à terme finalement plus court et c'est inexorable, des clubs comme lyon vont avoir de plus en plus de chances de se maintenir avec une élite moins large
et un club comme Lille ( je leur souhaite de vite rebondir) aurait finalement peut-être plus de facilités à grandir et se développer avec une élite resserrée et de potentiels moyens largement supérieurs à certains historiques de taille moyenne

et oui ça commence grave à flipper
je sais plus quel autre forumer signalait que les clubs étaient devenus des feignasses et se reposaient trop sur les droits télés au lieu de chercher des ressources supplémentaires et variées....
maintenant que C+ et bein ne font plus qu'un .... les droits ont de fortes chances de rebaisser faute de concurrence
ça veut dire budget des clubs à la baisse, moins de stars, ... moins de spectacle plus de jeunes???? ou plus de joueurs de seconde zone mais aguerris???

je suis pas sûr que le rapport de la commission et les futures élections fassent plaisir à C+
notamment certaines propositions de Laporte si il est élu...

  • Pianto
    36233 points
  • il y a 4 ans
@sapiac76

en foot, Canal avait maintenu des droits hauts, non pas parce que c'était la loi du marché mais parce que sans cette manne financière, les clubs allaient perdre tous leurs meilleurs joueurs et le spectacle à diffuser allait en pâtir.

Ils peuvent avoir la même réflexion avec le rugby... Mais ce n'est plus la même direction...

  • 6592
    31776 points
  • il y a 4 ans
@sapiac76

Ah, je tapais mon long mail pendant que tu postais. Du coup ça fait un peu doublon.
Mais nous visiblement parfaitement sur la même longueur d'onde.

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
Vidéos
News
News
News
News
News