DOPAGE : après Yannick Nyanga et Brice Dulin, quatre joueurs convoqués par la Commission de la FFR
Dopage : quatre joueurs convoqués, dont Sione Tau.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
En attendant l'audience de Brice Dulin, le Midi Olympique révèle que Yannick Nyanga (Racing 92) n'était pas le seul joueur convoqué par la Commission de Lutte contre le Dopage de la FFR.

Ce jeudi, Yannick Nyanga était à Marcoussis. Pas pour préparer le Tournoi des 6 Nations, mais pour être entendu par des experts de la Commission fédérale de Lutte contre le Dopage. Pour rappel, les urines du 3e-ligne du Racing 92 - comme celles de Brice Dulin - avaient révélé des traces d’higénamine après un contrôle lors du derby face au Stade Français, le 8 octobre dernier. Mais Nyanga, comme Dulin, devrait être blanchi : le produit en question ne figurait pas encore sur la liste des substances interdites de l’Agence Mondiale Antidopage lorsqu'il a été pris.

Top 14 - Racing 92. Yannick Nyanga : "Je ne veux pas faire le parano mais ça fait beaucoup"Seulement, le Midi Olympique révèle que quatre autres joueurs étaient convoqués à Marcoussis, dont deux professionnels. Le premier ? Christian Stoltz, 3e-ligne sud-africain de Vannes en Pro D2, dont les analyses "avaient révélé les traces d’un produit assimilé à un narcotique". Le journal de préciser que le joueur possède une Autorisation à Usage Thérapeutique (AUT), comme Juan Imhoff, Dan Carter ou Joe Rokocoko il y a quelques mois. Il devrait être relaxé.

Quid de Sione Tau ? Le Tongien du SU Agen, qui aurait consommé "un produit assimilé à un diurétique", ne se serait pas présenté devant la Commission. Il risque plusieurs années de suspension.

Enfin, deux joueurs amateurs sont concernés et évoluent tous les deux en Fédérale 3, à Quillan et Gruissan. Contrôlés lors du même match, en octobre dernier, les deux joueurs "auraient présenté des traces de narcotique". Avec une nouvelle sanction lourde à venir ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

un joueur d'Agen qui prend un diurétique.........s'en dèc !, le sponsor "pruneaux d'agen" doit avoir les boules !

  • AKA
    50513 points
  • il y a 3 ans
@passelamain

😀 😀 😀 !

  • ced
    100447 points
  • il y a 3 ans

toujours avoir une AUT vierge sur soi, je vous l'ai déjà dit

  • sorgina
    50004 points
  • il y a 3 ans

ça doit bien faire rire un certain BENEZECH.

c'est plus facile de mettre des joueurs de F3 à la vindicte et passer l'éponge pour les gros clubs, quelle honte: un joueur blessé ne doit pas jouer, et pour le reste les joueurs n'ont qu'a pas boire n'importe quoi

  • AKA
    50513 points
  • il y a 3 ans

C' est vraiment partout pareil, les "petits" passent à la marmite et les "puissants" s' en sortent...

@AKA

En même temps ils abusent les petits, ils ne peuvent pas faire des AUT ou être potes avec Serge Simon comme tout le monde?

  • AKA
    50513 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

😉

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 3 ans

Les A.U.T. ?
le gag du sport

@Jak3192

Les AUT sont juste une règle de plus prévue pour encadrer un pratique (permettre un soin exceptionnel sans être accusé de dopage, comme un traitement ponctuel en cas d'accident) avant de devenir une porte ouverte aux abus, avec des institutions sportives qui ont eu la délicate intention d'y placer une cale pour avoir l'assurance qu'elle ne se referme pas.

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

dans de nombreux sports, le soin exceptionnel s'est banalisé.
Les AUT favorisent le dopage, puisque prise de produits interdit et par ce biais ils deviennent autorisés...
Le gag se situe à ce niveau.
Quel est le controle des institutions sur la validité du probleme de l'athlete ? Aucun. Un médecin plus ou moins lambda peut prescrire une ordonance avec tel produit interdit.
Et on tombe là dans le mercantilisme médical: il y aura toujours un toubib qui... Et comme les institutions ne permettent pas la remise en cause de la parole d'un médecin, la porte est grande ouverte aux abus.
Le seul truc réel, c'est le: "tu es blessé, tu te reposes"
Il me semble que de plus en plus d'athlètes s'élèvent contre ces A.U.T.,
c'est à la fois un signe et un progrès venant de leur part.
Et quand tu dis: "Les AUT sont juste une règle de plus prévue..."
le mot "juste" me fait bondir

@Jak3192

C'est vrai que c'est horrible d'être aussi cynique. Mais malheureusement dans le sport business, les règles ne sont plus là que pour être bafouées, tordues pour se plier aux volontés de ceux qui veulent réussir à tout prix. Les AUT, les infiltrations, les JIFF au rugby (sérieusement, signer un international étranger joker médical d'un minot de 18 ans qui n'a jamais joué juste pour que l'étranger soit JIFF même une fois que le minot n'est plus blessé c'est somptueux de filsdeputerie)... on pourrait continuer la liste pendant des heures, et ce dans tous les sports. Dans les compétitions handisport, on ment sur les handicaps (l'Espagne a été sanctionnée pour avoir aligné de faux déficients mentaux aux JO 2000), certains athlètes s'auto-mutilent pour booster la pression sanguine afin d'être plus performants (compression des testicules, fracture des orteils chez un paralysé, etc.). Il n'y a pas de limite à l'ingéniosité humaine quand il s'agit de tricher pour gagner, que ce soit un gain sportif ou un gain financier. Et c'est cet appât du gain financier qui fait que les gens qui font des règles ou qui les contrôlent sont aussi complaisants avec les failles et ceux qui les exploitent.

Pour en revenir avec l'AUT, sa raison d'être était bonne. J'aime bien l'exemple de Gauthier Grumier. Il est allergique aux arachides, ce qui ne l'handicape pas pour faire du sport de haut niveau. Sauf que lors d'un déplacement de l'équipe de France pour une compétition à l'étranger il y a eu un raté avec un repas préparé par l'hôtel où séjournait l'équipe de France. Il fait un choc anaphylactique violent avec formation d'un oedème qui cause un risque de mort par étouffement, pour enrayer le choc il a fallu lui injecter 2 substances qui sont sur la liste des produits interdits. Il lui a donc été délivré une AUT pour pouvoir expliquer une éventuelle présence d'une de ces substances dans un contrôle. C'était une prise unique d'une substance, sous contrôle médical (prise en charge par le médecin de l'équipe de France puis des services d'urgence hospitaliers), avec un motif médical réel (risque de décès).
Malheureusement aujourd'hui, sur 100 AUT on doit avoir maximum 1 ou 2 Gauthier Grumier. Les autres sont délivrés pour de l'asthme (vous comprenez Machin est asthmatique donc il se charge 24h/24 pour être sûr de ne pas faire de crise, il est fragile... mais fera le Tour de France en 3 semaines en roulant à plus de 40km/h de moyenne en montagne), du diabète ou n'importe quel autre motif bidon (bientôt on délivrera des AUT pour cause de migraine ou de couilles qui grattent).
La solution serait pourtant simple sans même avoir besoin de supprimer les AUT : les délivrer et les contrôler sans complaisance. Non l'asthme n'est pas un motif pour une AUT. Soit tu es apte à faire du sport sans béquille chimique, soit tu n'en fais pas en compétition. C'est terrible pour ceux qui souffrent d'un problème, mais c'est la dure loi de la vie. Celui qui est trop petit, trop lent, trop lourd, trop fragile pour faire de la compétition à haut niveau n'en fait pas.

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

Tout cet argumentaire sur la triche ne résout pas le problème de la triche.

@Jak3192

Le problème est un peu le même que la politique : ce sont les tricheurs qui font les règles. Ce qui en fait un problème épineux : comment réformer pour empêcher les abus quand les seuls qui ont le pouvoir de réformer sont ceux qui ont mis en place ou tolèrent ces abus?

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

Le sens de ta question est exactement la ou je voulais en arriver: les instances doivent gérer, et si possible des instances indépendantes.
Le néo Président de la FFR, proposera-t-il une législation en ce sens ?

@Jak3192

Quand on voit la position de la Fédé via Serge Simon sur l'affaire Dulin/Nyanga, je pense que ce n'est pas du duo Laporte-Simon qu'il faut attendre un coup de balai dans ce domaine.

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

🙁
donc,
on fait rien

@Jak3192

Nous ne pouvons pas faire grand chose à part attendre qu'un type intègre arrive à un poste avec suffisamment de pouvoir et de liberté pour réformer un système pourri (système qui s'opposera autant que possible à l'arrivée d'une telle personne). Il n'y a pas de levier pour les petites gens comme nous.

  • VivaRCF
    18547 points
  • il y a 3 ans

Le Racing annonce le recrutement de Sione Tau et Christian Stoltz. Parce qu'on va pas de faire piquer notre monopole de dopés non mais !
Plus sérieusement, il semblerait que le Racing ne soit pas le seul club pro où il y a des soucis, étonnant.

@VivaRCF

Le Racing est surtout le seul gros club à se faire gauler. Parce que les infiltrations, les AUT de complaisance et les compléments alimentaires sont répandus et touchent tous les niveaux.

  • VivaRCF
    18547 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

C'est tout à fait le sens de mon ironie 😉

Ah le rugby, ce sport propre et luttant férocement contre le dopage...

Un Quillan-Gruissan sous narcotique cela doit valoir son pesant de cacahuètes !

  • martix
    8406 points
  • il y a 3 ans

Pourquoi ne parler que de fumettes pour les gars de Fédérale 3? Il n'y a aucun amateur qui peut aller consulter quelques culturistes à la salle de Gym?

@martix

çà se voit que tu connais ni quillan ( ou il n'y a que des bucherons : pas besoin de fonte là bas dans la haute vallée ) ni Gruissan : les culturistes , ils sont sur la plage et tu les repères vite : çà parle pointuuuuuuuuu ( comme Lucas , ok je sors )

@BramaÏre

En meme temps, je ne dis pas qu'ailleurs en fed 3 , çà peut aller dans une salle de gym, mais rien que cette vision à Quillan ( et son cher stade Jean Bourrel ) et Gruissan avec son putain de stade Mateille et sa ventorle : la muscu : çà sert à rien la bas !!!!

Alors là : pas de pitié !!! Pour les joueurs de Fédérale 3 qui ne seront jamais internationaux et qui ont du abuser de la fumette du samedi soir : ils méritent une sanction exemplaire : la radiation à vie sur au moins 8 générations.............. Par contre, les autres peuvent pisser en arc en ciel à en faire exploser la pipette, du moment qu'il y a AUT ...... ils ne seront privés que du gouter d'après match , les vilains !!!

@BramaÏre

Voilà tu as tout compris: lutte à 2 vitesses. Et encore, d'ici que les "pauvres victimes d'un contrôle positif" gagnent leur procès, ils y gagneront peut-être même du fric.

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
Sponsorisé News
News
News
News
News
Sponsorisé Blog
News
News