Disparition de l'ancien ailier du Racing et du Stade Français Geoffrey Abadie
Décès de l'ancien joueur du Racing et du Stade Français Geoffrey Abadie
L'ancien ailier du Stade Français et du Racing Club de France, Geoffrey Abadie, a mis fin à ses jours à l'âge de 50 ans. Il avait remporté le Bouclier de Brennus avec les deux clubs parisiens.
Décidément, les mauvaises nouvelles s'enchaînent en Ovalie. Nous avons appris hier le décès de Geoffrey Abadie. L'ancien ailier de Racing Club de France et du Stade Français, âgé de 50 ans, aurait mis fin à ses jours.

Fils d'Alain Abadie, ancien talonneur de Graulhet et international B, et neveu d'André Abadie, pilier international à 7 reprises dans les années 60, il avait été un des héros de la victoire du Racing face à Agen en finale du championnat de France 1990 (22-12). Il avait inscrit une pénalité de 50 mètres et un essai. C'est aussi ce jour là que lui et ses illustres coéquipiers du « Showbizz » comme Philippe Guillard ou Franck Mesnel avaient porté un fameux noeud papillon rose avant le début de la rencontre.

8 ans plus tard, Abadie remportera un nouveau Bouclier de Brennus sous les couleurs d'un autre club d'Ile de France, le Stade Français. Remplaçant en finale contre l'USAP (34-7), il était entré en cours de jeu à la place du Fidjien Emori Bolo-Bolo.


Geoffrey Abadie devait apparaître dans le documentaire de Raphaël Poulain intitulé « Les héros meurent jeunes ». Un projet pour l'instant en suspend après l'échec de sa campagne de financement. Voici le portrait qui était fait de lui dans la présentation du film :

Geoffrey Abadie est un ancien joueur du racing club de France et du Stade Français. Victoires, excès, 3eme mi-temps, addiction à l'alcool et aux médicaments, Geoffrey a tout connu. Son après-rugby fut une longue et douloureuse descente aux enfers. Geoffrey Abadie est un "ancien" qui est tombé...C'est grâce aux soutiens et à la générosité de ses anciens coéquipiers qu'il remonte aujourd’hui la pente et se reconstruit progressivement. . 
Sans langue de bois, ni tabou, Geoffrey nous racontera les moments difficiles qu'il a pu vivre et sa délicate reconstruction. Dans un but de partage et de transmition envers les nouvelles génération, sa particapition au documentaire "les heros meurent jeunes" est essentiel. »


L'équipe du Rugbynistère adresse ses condoléances à sa famille, à ses amis et à ses anciens coéquipiers.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • pepe31
    7005 points
  • il y a 8 ans

Une des finales les plus intenses.
Une penalité des 50 avec ce bon vieux wallaby, c'est dire le coup de tatane du bonhomme!

Ce n'est pas le 1er a tomber dans la decheance , peut etre un jour on se posera la question et on mettra en place des choses pour accompagner ces gars une fois leurs carrieres terminées.

Rip


Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News