Deux femmes entraîneront des équipes masculines au Pays de Galles, une première !
Rachel Taylor et Hayley Parsons entraîneront au Pays de Galles.
L'engouement du public pour le rugby est aussi féminin que masculin. Alors naturellement, des femmes accèdent à des postes importants.

Le rugby gallois fait sa mue. Dans un sport souvent qualifié de viriliste, deux galloises accèdent pour la première fois à des postes qui avaient jusqu’alors été exclusivement occupés par des hommes. 

Hayley Parsons est la première "recrue" du président des Cardiff Blues, Alun Jones depuis sa prise de fonction. Jones souhaite moderniser et diversifier la franchise et fait de Miss Parsons la première femme intégrée dans un board. Elle est nommé directrice "non executive" des Blues à l’âge de 45 ans. En 2015, elle avait présenté sa candidature pour faire partie de la fédération galloise. Sans succès. Fondatrice du site Gocompare, elle a vendu ses parts à hauteurs de 44 millions de livres sterling !

"Hayley a une expérience diversifiée et extrêmement fructueuse dans le monde des affaires. Elle apportera sa solide expérience dans les domaines commercial, marketing et médias sociaux, ce qui ne peut-être que bénéfique pour le plan commercial de la région", a déclaré le président Alun Jones.

Quant à l’intéressée elle a réagi par ces mots : "Je suis très fière d'être la première femme membre du conseil d'administration des Cardiff Blues. Je suis une fervente défenseur en termes d'économie, de population et de potentiel, du rugby gallois et de ses régions."

Dans le même temps, Rachel Taylor devient la première entraîneur femme de RGC qui évolue en Premiership galloise. La saison dernière, elle était déjà la première femme à être nommée entraîneur principal de l’équipe masculine de Colwyn Bay. Âgée de 36 ans, sélectionnée 67 fois avec le Pays de Galles, elle aura la charge des skills à l’académie de RGC dont l’entraîneur chef est Matt Silva et le président Josh Leach.

"Elle a énormément d'expérience en tant que joueuse internationale et professionnelle. C'est excitant de la voir utiliser son expertise pour le développement des joueurs masculins et féminins dans le Nord du Pays de Galles", a déclaré Geraint Jones, membre de la WRU.

RGC 1404 est la franchise du nord du pays. Il a été question cet été de la faire accéder à la Pro14 mais son introduction dans la Ligue celtique sera certainement rediscuté à la fin de la saison prochaine.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Bien ! La compétence doit être récompensée à sa juste valeur. C'est pour cela que les hautes instances du rugby Français ne comportent que des gens de valeur !

  • breiz93
    36990 points
  • il y a 1 semaine

Une entraineuse et une financière, je ne ferai pas de plaisanterie graveleuse.

A défaut de gonades il faut du caractère pour s'imposer . Bonne chance Mesdames.

@breiz93

Pardonne moi mon ignorance, mais qu'est ce donc qu'une "gonade" ?

  • breiz93
    36990 points
  • il y a 1 semaine
@math1907

En général ça marche par paire et ça se trouve entre les jambes des mâles, des couilles quoi!

@breiz93

Que non pas, profonde erreur, "gonade" désigne une glande faisant partie de l'appareil reproducteur, sans distinction de sexe. Ici, en l'occurrence, les gonades seraient des ovaires.

@lelinzhou

Elles en ont donc aussi une belle paire!

  • Seyfr
    3947 points
  • il y a 1 semaine

Après tout c'est pas la présence de phallus ou son absence qui permet de juger des qualités d'entraîneurs.
Une excellente nouvelle pour le rugby. Au passage, ça s'est déjà vu dans d'autres sports ?

@Seyfr

Je crois que Clermont foot a eu une femme en L2

@Fufu Brindacier

En effet, c'était Corinne Diacre (qui je crois entraîne l'équipe de france féminine maintenant.)

ouuuuuuuais !!

  • Yonolan
    9633 points
  • il y a 1 semaine

Bon c'est trés bien
Je ne vois pas pourquoi ce sport resterait entre les mains des hommes
Super qu'on voit enfin un peu de féminisation

Plus qu'une première c'est une véritable révolution. Ce sont deux personnes de caractère qui ne se laisseront pas marcher sur les pieds par les machos gallois.
Taylor a un sacré caractère !
Bravo à la fédé galloise !

@ Regis Duffour
Si j'ai bien tout compris le titre est un tantinet trompeur : sur les 2 femmes, une seule à réellement une fonction d'entraîneur, ou plutôt d'assistant.
Pour autant ces nominations méritaient d'être signalées.

@lelinzhou

Il y a un malentendu à la base de ce titre. Je vais voir avec le Comité de rédaction

  • breiz93
    36990 points
  • il y a 1 semaine
@Regis Duffour

Ça va encore finir en beuverie !

  • batelier
    37299 points
  • il y a 1 semaine
@breiz93

C'est le but !

Derniers articles