Top 14 - Comment préparer une éventuelle reprise ? Certains y pensent déjà
Urios voit bien une sortie de confinement à "l'allemande".

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Malgré l'épidémie, aucune information sur une reprise du championnat n'a été communiquée. Dans ce sens, les clubs se préparent à un "déconfinement".

Malgré l'avancée de l'épidémie en France, les acteurs du Top 14 espèrent encore un retour à la compétition pour cette année. De son côté, Christophe s'est une nouvelle fois exprimé sur le sujet RMC Sport en traitant le problème du retour à la compétition pour ses joueurs. 

Top 14/Pro D2 - Exit le Top 16 et bonjour les bonus et les malus l'an prochain ?Top 14/Pro D2 - Exit le Top 16 et bonjour les bonus et les malus l'an prochain ?

Premièrement, les derniers entraînements collectifs et physiques datent du vendredi 13 mars, soit 20 jours. Puis le statut de chômage partiel n'oblige pas les joueurs à s'astreindre aux séances de physiques, elles ne restent que des propositions. Rajoutez à cela le bien-être du joueur, qui ne peut travailler en restant confiné. Alors comment préparer un éventuel retour à la compétition sans pouvoir s'entraîner collectivement et convenablement ? À Castres, les préparateurs physiques se divisent la tâche en s'occupant de 15 joueurs chacun. Ils se chargent notamment de suivre les données d'évolution physique des joueurs à distance (IMC, poids, humeur et "forme ressentie") : "On reste sur des choses simples, comme la pliométrie, la coordination, des composantes que l’on ne travaille pas en saison. On est moins sur la puissance", déclare le préparateur physique du CO, Vincent Giaccobi, à RMC Sport

De son côté, le Racing 92 est bien conscient que le côté médical rentre en jeu et que "de nombreux tests" seront à faire, "à la fois médicaux et physiques". Mais les 6 semaines (minimum) de confinement correspondent à une inter-saison, il faudra donc (toujours au minimum) 4 semaines de réathlétisation estime Vincent Giaccobi : "C’est mon ressenti. Ce ne sera jamais suffisant pour atteindre un niveau physique optimal. En trois semaines, on aurait la possibilité de revenir sur des qualités générales. Prépa physique générale (PPG) sur la première semaine et du rugby plus intégré ensuite." 

Christophe Urios, manager de l'UBB, voit une reprise douce après le confinement : "J'ai vu qu'à Dortmund, ils avaient repris l'entraînement par groupes de 2 joueurs. Nous, je ne sais pas si ce sera par 2 ou 5 mais, je vois bien un début de reprise comme ça." Tout comme Laurent Travers, il n'oublie pas que les bilans médicaux seront la base d'une bonne reprise, avant d'embrayer sur de l'entraînement à haute intensité : "On va récupérer des corps frais, mais sans armure. Il va falloir reconstruire cette armure. On a tous envie de solder cette saison encore une fois en faisant preuve de beaucoup d’humilité face à ce virus. Ça va être un sprint si on reprend et c’est antinomique avec une préparation." 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ca me fascine de constater ce qu'est devenu le rugby. On ne parle que de prépa physique, de réathlétisation et même d'armure. Quelle poésie.
On est loin des Codorniou, Sella et consorts. Les corps ont tellement évolué.
Bienvenue dans le monde des mutants.

  • dusqual
    31795 points
  • il y a 1 mois
@artillon

et oui, le rugby est passé pro depuis un quart de siècle.

@artillon

En meme temps a part du physique et un peu de skills tu peux pas faire grand chose individuellement dans un sport collectif. Et a ce moment de la saison les projets de jeu sont bien ancres donc l'entretien du physique est la priorite pour pouvoir reprendre les efforts a haute intensite avec un risque de blessure minime

@artillon

o tempora o mores...

@amoureuxdubeaujeu

Ou comme disait un amateur de beignets nostalgique de l'Afrique du Nord : Ô tempura, Ô mauresques !

@lelinzhou

et vive le Japon !

Vu le temps qu'il faudra pour "re-muscler" tous les joueurs, autant en finir avec cette saison, laisser les joueurs se reposer physiquement et psychologiquement (et les spectateurs aussi au passage...) et repartir, si possible, selon la situation sanitaire et une sortie de confinement progressive possible, sur une saison normale.

On fait une croix sur cette saison, en espérant que la suivante sera jouable.

  • Maven
    7463 points
  • il y a 1 mois
@amoureuxdubeaujeu

Et si possible anticiper la reprise sur autant de journées qu'il y a de doublons !?

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
News
News
News
Vidéos
News
News