Coupe du monde. Boulard en cannes, Hermet déterminée, les statistiques marquantes de France/Fidji
Coupe du monde. Gaëlle Hermet s'est illustrée en défense face aux Fidji.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Retour en chiffres sur la victoire de l'équipe de France féminine de rugby face aux Fidji ce samedi à la coupe du monde en Nouvelle-Zélande.
7
Comme le nombre d'essais inscrits par les Bleues face aux Fidjiennes ce samedi. Maëlle Filopon (40e, 57e) a notamment réalisé un doublé.
Avec 80m au compteur, Emilie Boulard a été la joueuse qui a le plus avancé durant cette partie. On retrouve ensuite Marine Ménager (76) et Filopon (74). Au total, les Françaises ont avancé sur 532m ballon en main contre 314 pour leurs adversaires. Elles ont d'ailleurs été plus efficaces que ces dernières puisqu'elles ont effectué le même nombre de courses, 93.
Course
Comme le nombre de défenseurs battus par les Tricolores, soit presque deux fois plus que les Fidjiennes (12), à la faveur notamment de six franchissements. A ce petit jeu, c'est Bourdon et Ménager qui ont été les meilleures (4) mais Vitalina Naikore a fait mieux avec six défenseurs battus.
23
78%
Au chapitre des choses à travailler avant les quarts, la touche avec seulement 78 % de réussite et de nombreux ballons perdus proche de l'en-but adverse. Il faudra aussi bosser en mêlée (80%) avant le prochain match couperet.
Au niveau de la discipline, les Françaises ont été dans les standards du niveau international avec seulement dix pénalités concédées contre 19 pour les Fidji. Néanmoins, elles n'ont pas vraiment été contestées dans les rucks et mises à mal dans le combat par les Iliennes. Ce serait une autre histoire en quart.
10
Avec 12 plaquages, Gaëlle Hermet s'est employée en défense. La troisième ligne a été la plus prolifique dans ce domaine durant la rencontre devant sa coéquipière Safi N'Diaye (10). Néanmoins, les Bleues ont manqué trop de plaquages (12) compte tenu de leurs tentatives (107).
Plaquage
24
Malgré une évidente supériorité technique et sa volonté de marquer, la France a beaucoup usé du pied. Ce qui a parfois décontenancé les supporters devant leur écran. Plus de 700m joués au pied à la faveur de 24 coups de pied, c'est presque deux fois plus que les Fidjiennes (339/14).
Comme lors des deux premiers matchs, les Tricolores ont perdu de nombreux ballons. Cela dit, elles ont aussi essayé de faire vivre le cuir avec 13 offloads. Avec un peu plus de maîtrise, elles auraient pu marquer plus facilement.
13
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • oscarbp
    2518 points
  • il y a 1 mois

Les coups de pieds qui ne sortent pas ne servent à rien s'ils ne sont pas suivi, ce sont des cadeaux qui feront mal en quart.
Maintenant les choses sérieuses commencent, courage et appliquez vous.

  • alan75
    2616 points
  • il y a 1 mois

Encore une fois le talent des Bleues n'a pas été récompensé à cause de trop de maladresses. Pourtant cette fois elle n'avaient pas trop de pression.
Les Fidjiennes étaient clairement fatiguées, malgré tout les Bleues ont vendangé au moins 3 essais tout faits.
Elles ont gagné mais gare au quart, là les fautes de main se payeront cash.
Néanmoins elles ont le potentiel et restent une grosse équipe, mieux que des outsiders.

@alan75

On note malgré tout une nette progression en attaque, par rapport aux 2 premiers matches. Même si, effectivement, tout n'est pas encore parfait.


J'ai trouvé Tremoulieres très en forme, tant en défense qu'en attaque (malgré 2 echecs au pied) . Tout comme Hermet, Bourdon (lancée comme un frelon 😜) et Gros qui fait un superbe matche.


Quant à Boulard, elle marque un essai certe, mais je trouve qu'elle fonctionne un peu sur l'alternatif. De plus, à chaque plaquage, j'ai peur de la voir cassée en deux. Mais elle est plus solide qu'elle n'y paraît.


La mêlée, rien a dire. Les premières lignes font le taf !

  • alan75
    2616 points
  • il y a 1 mois
@RUGBYDEOUF

J'ai aussi trouvé Trémoulière en deça, sans doute le manque de certitude. Et je trouve son jeu au pied, trop tendu, au risque d'être contré.
Mais j'ai été content de le retrouver, pareil pour N'Diaye.
Le quart sera contre les italiennes et devrait servir de règlage avant de passer aux choses sérieuses.
Hormis les NZ j'ai trouvé les autres grosses équipes très 'lourdes" et à leur portée. A elles de le vouloir! Je suis confiant. 😄 😄 😄

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Sponsorisé News
News