Comme Barraque, qui sont ces joueurs à avoir été sélectionnés sur le (très) tard ?
Les joueurs sélectionnés tardivement sont loin d'être légion dans le rugby moderne.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Nel, Strauss et Tiatia ont bien débuté sur le tard, mais jamais personne n'a pu détrôner le Français Olivier Sourgens et son record invraisemblable.

L’anecdote est passée inaperçue du fait de la relative jeunesse du principal intéressé dans une carrière de joueur professionnel. Mais à 29 ans, Jean-Pascal Barraque pourrait bien devenir le plus vieil international français à fêter sa première cape depuis près de 10 ans et un certain Yannick Forestier, en 2012 (30 ans). Il faut dire que dans une ère où la quasi-exclusivité des joueurs est passée par tous les radars de détection et de sélection depuis le plus jeune âge, il est de plus en plus rare de voir des garçons faire leurs débuts après l’apparition de leurs premières rides.

Dans un passé récent et en dehors de nos frontières, l’on pourrait citer les Ecossais d’adoption WP Nel et Josh Strauss par exemple, tous deux sélectionnés l’année de leurs 29 bougies lors du Mondial anglais en 2015. Mais cela n’a rien de bien « vieux » en soi, vous en conviendrez, et demeure aussi à nuancer du fait de la règle de la résidence des 3 ans à respecter, sans quoi nombre de naturalisés l’auraient probablement été plus tôt dans leur carrière. Seul peut-être le rugueux Filo Tiatia - passé par le Pays de Galles et les Ospreys de 2006 à 2011 - fait figure d’ovni, quand il fut lui sélectionné pour la première fois avec les Blacks face aux Tonga en juin 2000, à 29 ans aussi. Simplement une explosion tardive au plus haut-niveau pour le coup… 

Alors, pour trouver trace de garçons ayant fait leurs premiers pas sur la scène internationale la trentaine bien entamée, il faut remonter bien plus loin dans les archives. Plus profondément aussi pour s’apercevoir qu’il s’agit en fait d’une tradition bien franco-française que de lancer dans le grand bain des vieux routiers. Ainsi, Alfred Roques connut lui les joies de sa première cape en Bleu dans les années 50, à 33 ans, quand le Toulousain Albert Cigagna fit encore plus fort lors du Mondial 1995 face à l’Angleterre, à 34 ans et 9 mois. Longtemps dans l’ombre d’un certain Laurent Rodriguez par exemple, on ne le revit d’ailleurs plus jamais ensuite.

Et puis, comment ne pas mentionner le regretté Noel Baudry, décédé au tout début du siècle et très longtemps passé entre les mailles du filet, jusqu’à ses 35 piges ? Mobilisé pendant la seconde guerre mondiale du fait de ses études de médecine, le Corrézien fit ses premiers pas avec l’équipe de France A lors du Tounoi des V Nations 1949, à l’époque des Guy Basquet ou Jean Prat. Un autre temps.

Enfin et grâce à cette tournée champêtre en Nouvelle-Zélande à l’été 2007, jouée sans les demi-finalistes du championnat et avec 14 novices, le plus improbable d’entre eux, Olivier Sourgens, glana l’absolu record. À presque 35 ans et demi, le Girondin eut donc l’honneur d’affronter les Blacks pour sa première, après plus de 150 rencontres en professionnel dans les jambes. Si le score face aux McCaw, Collins, Rokocoko et consorts fut à oublier (61 à 10, plus lourde défaite de l’histoire des Bleus), l’exploit de Sourgens, titulaire à droite de la mêlée ce jour-là, resta lui intact. Près de 15 ans plus tard, personne n’a jamais su ne serait-ce que s’en approcher. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Bouthier n'est pas trentenaire, mais qu'on ne le découvre au plus haut niveau (Top 14 et en bleu) qu'à 27 ans, ça m'a toujours interrogé...

Ca lui fait une drôle de tête quand même à Chabal sur la photo, avec les cheveux courts.

  • tropico
    16587 points
  • il y a 2 jours

Pour Barraque faut preciser qu il a quand meme presque 10 ans de selections en Bleu à VII donc c est pas vraiment une revelation tardive c est plutot une conversion (du fait que le circuiit mondial a VII est suspendu pour covid)

  • Erèbe
    1060 points
  • il y a 2 jours

avez vous des explications sur le remplacement de Barassi et Retière au profit de Barraque et Lebel ?
Il restait pourtant 2 feuilles de matchs potentielles a Retière, 3 a Barassi, je crois qu'aucun des deux n'est blessé.
je trouve ça dommage, particulièrement pour Retière. malgré tout le talent de Lebel je ne vois ni lui ni Raka devant Retière atctuellement.

@Erèbe

Barraque était blessé au moment de l'annonce de la 1ere liste, mais Barrassi mérite d'être là à la place de moefana....
De même pour Retière, Lebel c'est mérité, mais la disparition de Retière est vraiment étonnante

@Erèbe

Je me pose exactement la même question. Ce sont 2 joueurs que j'aimerais beaucoup voir avec le maillot bleu, notamment Retière qui peut prendre une place de titulaire. C'est pour moi le meilleur ailier français derrière Penaud. Largement devant Rattez physiquement, nettement plus fiable que Thomas même s'il n'a pas sa dangerosité offensive, Raka je le troue peu convaincant avec l'ASM depuis presque 2 ans maintenant, et pour Lebel, ça fait même pas 3 mois qu'il est à son niveau actuel. Barassi, je le vois mal passer devant Fickou et/ou Vakatawa, par contre il peut clairement aller chercher la place d'Arthur Vincent. Avec ces 4 là, on a largement les 4 meilleurs centre français. Je comprend vraiment pas comment Klemenczak, Delbouis et surtout Moefana ont pu lui passer devant, et pourtant je me rend bien compte que ce sont d'excellents joueurs.

j'attend toujours ma premiere selection avec les Bleus, le record sera peut-être le mien un jour

@Le Haut Landais

Ne rêve pas, je compte toujours être sélectionné, je l'ai lu dans la prédiction d'un biscuit chinois : "Le rêve de votre vie s'accomplira avant dix ans". Faudrait quand même pas que ça traîne trop, trois ans max, après ça va devenir aléatoire.

@lelinzhou

je ne veux pas pourrir ton rêve mais madame Irma m'a dit que je serai champion du monde en 2023. Je passerai le drop de la victoire en finale, deviendrai une super star galactique vénérée de tous avant de devenir president a vie du monde

@Le Haut Landais

N'importe couac pov' naïf ! Tu vas comparer les minables escroqueries de madame Irma à la grand puissance divinatoire plusieurs fois millénaire du biscuit chinois,que j'ai déjà moi-même vérifié : petit il m'avait prédit que plus tard je serai beau, fort, intelligent et modeste.
Je me donne donc encore 3 ans pour jouer en EdF, à 80 ans je n'aurais sans doute plus envie.

@lelinzhou

peut-être mais c'est moi qui passerait le drop de la victoire et toi tu seras en train de manger tes gateaux chinois sur le banc des remplaçants

@Le Haut Landais

S'il me reste des dents.

@lelinzhou

pas de probleme, on fait de tres bons dentiers de nos jours

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News