Championnat des Nations - Pourquoi la relégation représente un trop gros risque ?
Les matchs du Tournoi des 6 Nations rapportent beaucoup aux fédérations concernées.
Une relégation dans le cadre du Championnat des Nations aurait un impact négatif trop important pour les fédérations du tier 1.

World Rugby révèle le ''modèle commercial'' du Championnat des Nations... et annonce un changement !Cette semaine, les fédérations concernées par le projet de Championnat des Nations ont reçu un document de 27 pages envoyé par World Rugby. Celui-ci contient de plus amples détails sur la nouvelle compétition mondiale dont le coup d'envoi espéré est fixé à 2022 entre les 12 meilleures sélections de la planète ovale. Derrière ce projet, un investissement de 5 milliards de la part d'une société basée en Suisse et détenue par un conglomérat chinois de multinationales. World Rugby espère arriver un accord global d'ici au 5 avril, date limite qui avait initialement fixée au 29 mars. Un report qui s'explique par les inquiétudes nées du projet. 

La principale concerne le processus de promotion/relégation au sein du Tournoi des 6 Nations et du Rugby Chammpionship. Les organisateurs de la compétition européenne ne sont pas contre ce sytème mais à condition que les nations du tier 2 soient bien plus développées sur un plan sportif et économique. L'argent est comme souvent le nerf de la guerre. World Rugby promet une augmentation de 10 millions de livres sterling par an (environ 12 millions d'euros) pour chacune des 12 fédérations en lice au cours des 12 prochaines années. Mais il y a de nombreuses craintes quant à l'impact négatif que la relégation pourrait avoir sur la vente des billets, les hospitalités, le sponsoring, etc. "Il ne s’agit pas de protéger égoïstement les Six Nations ; il s’agit de comprendre la réalité financière des instances dirigeantes et leurs responsabilités plus larges vis-à-vis du jeu", commente une source anglaise au sein de la fédération via le Telegraph.
Championnat des nations - Ces questions qui restent encore en suspensEn Angleterre, 90 % des revenus de la RFU proviennent des matchs du XV de la Rose, particulièrement ceux joués pendant le 6 Nations. Son homologue française dépend également beaucoup des rencontres face aux voisins européens pour remplir ses caisses. On estime outre-Manche qu'une baisse significative des entrées d'argent pourrait contraindre les fédérations à stopper des programmes liés au rugby dans leur pays voire à vendre leur stade, pour celles qui en possède un, comme l'Angleterre, avec Twickenham. Récemment, la Fédération anglaise de football a pensé vendre Wembley en raison de l’ampleur des coûts de fonctionnement. Bien évidemment, la perspective de voir l'une des meilleures nations du Tournoi reléguée en deuxième division est pour l'heure faible (quoique), mais c'est un risque "et nous devons demander si le risque vaut la récompense." De son côté, World Rugby insiste sur le fait que toute fédération reléguée serait assurée de percevoir ses revenus actuels issus du sponsoring et des droits télés pour le Six Nations et les tests d'automne jusqu'en 2033.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

C'est malheureusement un pb l'argent et c'est vra quil est légitime dy penser surtout pour les français et italiens

Comme d'hab', les fédérations anglaises et françaises sont toujours là pour défendre leur seule et unique intérêt: l'ARGENT.

@Gamers21

Malheureusement obligé

@Gamers21

Tendre naïveté de croire que seuls la France et l'Angleterre sont intéressé par l'argent... Ce n'est pas parce qu'ils sont riches qu'ils aiment plus l'argent que les autres.

@Vae Victis Brennos

C'est vrai que ça se voit avec les présidents de clubs qui sont riches et pourtant travaillent tous dans l'intérêt du rugby français...

Maintenant quand on dira monsieur Lee, ça ne sera pas forcément un gallois...

@David Coussinet

"5 milliards de la part d'une société basée en Suisse et détenue par un conglomérat chinois de multinationales"
Monsieur Lee a une bonne couverture !

Ils m'ont perdu à "société suisse détenue par un conglomérat d'entreprises chinoises"

@Les courses en houle

Effectivement

@Les courses en houle

Ils nous bouffent ces Tongs....

  • Jak3192
    50222 points
  • il y a 6 mois
@PilouPilouDu40

Ils ont surtout un gros tas de pognon pour investir dans un secteur d'activité qui,
me semble-t-il,
n'existe pas chez eux.

Par delà le côté "Tong", c'est surtout l'approche de ces gens là qui est étonnante...

Bilan: yaurait donc du pognon à se faire dans le rugby

@PilouPilouDu40

Vous apprendrez Mr que lorsque l'ont veut passer pour un raciste ont utilise le bon terme!C'est bol de riz!ou tchong!surement le mot que vous avez voulu utiliser,c'est pas le bon dommage! je suis le premier mais surement pas le dernier a commenter votre post Mr bas du front!

@junior danet

Du style que diable ! Voilà un peu d'inspiration : https://www.youtube.com/watch?v=wx2m0mOQ37w

@junior danet

DSL de vous avoir offusqué Mr, mais je maintiens l'expression "Tong", j'ai toujours dit ou entendu celle ci...
À ma décharge Mr, à Toulon nous ne sommes que la 7ème races juste après les crapauds.

@PilouPilouDu40

Et la huitième ?
Les rosbeef

@charly le vrai

Chuuut Farrel est gentil maintenant ho!!!

@PilouPilouDu40

Ah ? Quand ?

Derniers articles

News
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News
News
Sponsorisé News
News
News