Championnat des nations - Ces questions qui restent encore en suspens
Le championnats des nations va-t-il voir le jour ?
Le projet de Championnat des nations proposé par World Rugby a fait naître de nombreuses questions.

World Rugby dévoile officiellement les contours de la future Ligue Mondiale, le 6 Nations révolutionné !La nouvelle a fait l'effet d'une bombe. Après les spéculations et les réactions de colère, place aux explications. World Rugby a dévoilé les contours de sa Ligue mondiale ou Championnat des nations en précisant que les discussions étaient toujours en cours en vue d'un coup d'envoi en 2022. En dépit de cette mise au point de l'organe suprême, des questions demeurent encore, notamment autour du calendrier, de la mise en disposition des internationaux et surtout de la faisabilité du système de promotion/relégation. Rugby World rappelle que la société qui gère le Tournoi des 6 Nations a toujours été contre ce principe. Laissant la Géorgie de côté malgré ses bons résultats. "À moins que les Six Nations soient disposées à faire des compromis, le plan ne fonctionne pas ; le rugby ne peut devenir un magasin fermé pour les meilleures équipes du monde." Crédit image : World Rugby

Selon le site australien The Roar, l'Ecosse et l'Italie, candidats potentiels à la relégation (d'aucuns pourraient ajouter la France), s'opposeraient à ce système. Lequel présente d'autres problèmes comme l'explique CNN. Si une nation venait à être reléguée en 2022, elle ne jouerait pas en première division avant 2024. Ce qui pose de gros problèmes en termes de compétitivité, d'intérêt et donc de droits télés. Pour World Rugby, un diffuseur ne paiera plus que pour un produit que les fans veulent voir. Vous imaginez France Télévisions sortir le chéquier pour diffuser Russie vs France en prime time sur la pelouse de Sotchi ? The Roar estime que "le diffuseur qui fait la promotion de cette compétition ne voudrait pas d'un système de promotion-relégation, car le Japon et les États-Unis, deux marchés potentiellement énormes, sont aussi ceux qui sont les plus vulnérables à la relégation.Crédit image : World Rugby

Rugby World s'inquiète également pour le bien-être des joueurs. Alors que la plupart des nations joueraient moins de matchs (World Rugby annonce 11 rencontres), les finalistes en disputeraient cinq à la fin de l’automne. Sans oublier, qu'il y aura plus de déplacements avec autant d'équipes différentes à affronter. Si on prend le cas de la France, elle a pour habitude de cibler une nation de l'hémisphère sud en juin (Afrique du sud, Australie, Nouvelle-Zélande ou Argentine) et de l'affronter à plusieurs reprises. Limitant ainsi les déplacements. Après avoir défié les nations du nord durant le  6 Nations, c'est vraisemblablement durant l'été que les Bleus seront opposés aux sélections du Rugby Championship auxquelles viendront se greffer les Fidji et le Japon (selon le classement actuel).

Moins de matchs, plus de déplacements ?

Où ces matchs auront-ils lieu ? La France devra-t-elle aller de pays en pays pour défier la sélection locale ? Quid de la mise à disposition des joueurs ? World Rugby souhaite donner de l'enjeu aux test-matchs disputés hors du Coupe du monde. Aussi devront-ils être préparés dans de bonnes conditions. Ce qui sous-entend une plus grande disponibilité des internationaux. Les clubs de Top 14 ont fait des efforts dans ce sens mais on peut déjà imaginer de longues négociations avec les instances pour parvenir à un accord. Se dirige-t-on enfin vers les contrats fédéraux à XV comme c'est le cas avec l'équipe de France à 7 afin d'avoir une base de joueurs disponibles toute l'année ? "Le changement est toujours difficile et personne ne s'attend à ce que des discussions multipartites complexes soient simples. Cependant, pour qu'un sport se développe et prospère, il doit explorer des moyens d'innover et d'évoluer", indique World Rugby dans son communiqué. Il est légitime de penser que les contours du projet vont encore évoluer.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • spir
    12843 points
  • il y a 1 semaine

[Oui, j'arrive tard, mais bon...]

Je verrais plutôt la formule suivante :

* Remplacer les 6 nations et les 4 nations par de vraies compétitions au format similaire aux joutes inter-nations dans tous les sports, avec phases de poules et de coupe.

* Pour commencer, en Europe on pourrait avoir 8 équipes en 2 poules de 4, donc entrent pour l'heure Géorgie 12è (l'Italie est 14è) et Roumanie 18è (juste derrière il y a Espagne 19è et Russie 20è).

* On peut faire un grand et un petit trophée à l'image du rugby à 7 ; et moi j'introduirais bien les podiums, pour ne pas valoriser que le grand vainqueur.

* Les poules sont constituées par niveaux avec des chapeaux, comme en coupe du monde.

* Ca ferait donc 5 ou 8 matchs pour tous, suivant que les poules sont en aller-retour ou non.

* Si elles sont jouées en aller-simple, je verrais bien les grosses nations avoir à jouer 2 matchs à l'extérieur et les petites 2 à la maison (lol!).

* Tout ça avec 2 ou 3 divisions européennes, organisées de façon similaire.

* Le vainqueur d'une division inférieure est promu ; en option, le finaliste joue un barrage contre l'avant-dernier de la division supérieure.

* Je suis assez favorable à ce que les promotions-relégations se fassent seulement 1 année sur 2, car ça permet aux "petits" d'engranger de l'expérience et d'avoir une chance de mieux figurer la 2è année.

* Le système proposé de rencontres inter-hémisphère est batard, mieux vaut selon moi laisser ça à la coupe du monde. Ou on trouve autre chose : il pourrait par ex y avoir des tournées décidées par les instances internationales où figurent des rencontres avec des nations de 2 divisions, suivant le "ranking" actuel et/ou les résultats du dernier tournoi continental. (Donc par exemple la NZ devraient rencontrer 1 ou 2 nations européennes de division 2.)

* Evidemment, tout ça (et surtout les rencontres inter-hémisphère) donnera pdt lgtps des scores genre 133 à 3. Mais le seul moyen de développer le rugby est de faire participer les petites nations à des compétitions prestigieuses et médiatisées, et de les faire jouer contre des gros.

* Je verrais bien se développer à terme un continent-rugby Asie et un autre Amérique (pour l'Afrique je sais pas). Enfin, d'ici là notre monde se sera sûrement effondré...

Qu'en pensez-vous ?

Personnellement, je trouve ce format intéressant à 2 titres :
- on dépoussière un tournoi des 6 nations qui commence à devenir consanguin et répétitif.
- les match de juin et novembre seront sanctionnés par un vrai classement
En revanche cette histoire de gel de la relégation les années de tournée des Lions est mal pensée à mon avis.
Si jamais une nation britannique descend une année pré-Lions, elle se retrouve coincée pour 2 ans.
De plus c'est souvent les années post-Lions durant lesquelles les britanniques peuvent être en méforme notamment les nation les plus représentées durant la tournée.

Y’en a marre de ne voir que les mêmes équipes candidates a la CDM et quasiment pas de surprise à attendre. Ok il y aura quelques années avec de branlees prises par les équipes de bas de tableau mais au moins il y aura du jeu. Parce qu’aujourd’hui on s’ennuie un peu.

De toute façon je suis contre, autant les compétitions de clubs sont à réformer à mon sens, autant le calendrier international est quasi parfait (perzo contre la relégation dans le tournoi, le tournoi c'est magique) , sauf tournées d'été qui seraient à remplacer par des matchs contre Georgie, Roumanie... D'autant que les tests comptent car déterminants pour la qualif en coupe du monde, ce n'est pas du tout comme un amical en foot.

Je suis désolé mais je ne trouve pas le format lisible. Dans l'article précédent, "chaque équipe joue contre les 11 autres de sa division". Ça veut dire quoi ?
1) Contre les 5 du tournoi pour la France + les 6 du tournoi B
2) ou bien contre les 5 du tournoi et les 6 de la D1 hémisphère sud ?

Si c'est le 1), on ne rencontre jamais l'hémisphère sud à moins d'être dans les 2 premiers en playoff, mais la relégation est ridicule dans le tournoi des 6 nations puisque de toute façon on joue les 5 autres dans la saison...
Si 2), on a playoff avec 2 nations "mineures" ?

@nroyer1982

2) Il n'y aurait playoff que si vous êtes la pire équipe européenne de la D1.

Une question dont personne ne parle : Que faire pour imiter les Lions Britanniques ?

Je propose de former avec l'Italie et éventuellement la Roumanie : les Chèvres Latines...

Vraiment pas clair du tout

  • Seyfr
    2805 points
  • il y a 2 mois

Et si on laissait tomber ça?
Les calendriers sont pleins à craquer. La plupart des clubs refuseront que les matches se chevauchent (logique) et toutes les nations n'ont pas les moyens de payer des déplacements aussi fréquents.
De plus les joueurs ont besoin de repos, c'est pas comme du foot où on peut jouer 2 fois par semaines (et encore avec parcimonie) ou du rugby à 7.
La coupe du monde perdra toute sa signification, sa symbolique. Tout ça pour faire un business à la place d'un sport convivial de partage. Les valeurs du rugby se sont perdues avec la disparition de l'IRB

@Seyfr

Non mais 100% d'accord

Je ne comprendrai jamais les instances internationales du rugby qui sont les premières à dire que le calendrier est Kafkaïen et qui malgré tout,rajoute une compétition par Pays alors qu'il y a déjà une coupe du Monde...
De plus,tout le monde est d'accord pour "protéger" au maximum les joueurs et on leur rajoute des matchs...Car même si le nombre de match est le même qu'actuellement,le fait d'intégrer une "descente" et une "montée" dans cette Ligue,les tournées d'été vont être terrible pour la santé des joueurs...de quoi relancer l'intérêt des tournées..??
Je sais que le rugby se cherche un deuxième souffle en terme de représentativité internationale,mais pour moi cette Ligue n'est pas la bonne voie...du moins sous sa forme actuelle

@pascalbulroland

ils disent ce que les gens veulent entendre et font ce que leur cupidité leur dicte
et entre les deux rien ne les oblige a faire ce qu'ils disent

@LaGuiguille

C'est tout à fait cela...En un mot,c'est de la "politique"

Si p on veut populariser le rugby, le 7 me semble être la meilleure voie. Le championnat est plus ouvert maintenant oui j aimerai bien voir des nations comme la Géorgie jouer contre des majeurs en dehors de la coupe du monde. 1 elle verrait son niveau Monter 2 cela permettrai d élargir un peu le champ des tournée. Et je pense de surcroît qu elle a plus sa place dans le 6 nations que l Italie.

  • Revahn
    6748 points
  • il y a 2 mois

"World Rugby souhaite donner de l'enjeu aux test-matchs disputés hors du Coupe du monde"
Alors, pour tout le reste j'dis pas, mais cette phrase m'a fait tiquer...

Chaque nation doit jouer 11 matchs dont 5 matchs dans son championnat "continentale" (Europe et Reste du Monde). Il reste donc 6 matchs à répartir entre la tournée d'automne et d'été.

En 2018, les tournées d’automne et d’été se sont déroulées dans une fourchette de 6 semaines.

Ce qui nous fait :
_3 matchs "inter-continentale" à jouer en automne sur le continent Européen sur une période de 6 semaines
_3 matchs "inter-continentale" à jouer en été dans le reste du monde sur une période de 6 semaines

Je pense donc que c'est jouable même avec les longues distances à parcourir pour les européens pendant l'été.

Par contre la fourchette actuelle des tournées de 6 semaines ne veut pas dire que les différentes nations ont tous leurs joueurs disponibles du début à la fin. Mais on peut, par exemple, diminuer la tournée d'automne à 3 semaines et celle d'été à 5 semaines (en raison des longues distances qui séparent les nations du Reste du Monde).

Je ne comprends pas pourquoi on ne pourrait pas avoir le système de relégation pendant la Tournée de Lions et la Coupe du monde.

Le système de relégation/promotion se base seulement sur le résultat des VI nations et du Rugby Championship? ou sur le résultat du championnat des nations?

La tournée des Lions ou la Coupe du Monde n'empêchent pas le déroulement du VI nations et du Rugby Championship mais seulement des matche entre Europe et Reste du Monde.

Ajoutez à tout ca les britaniques qui veulent pas lacher les Lions - ce que je comprends - et on se retrouve avec un enorme bordel où en plus personne ne semble d'accord. Un jour relegation, un jour non? Oui relegation mais pas les annees ou les Lions jouent? Bref de toute facon ceux qui ont pondu le projet savent dejà très bien ce qu'ils veulent faire et on sera mis face au fait accompli quand les critiques commenceront à s'essouffler. Je pensais que ca pouvait aller dans le bon sens mais ca y ressemble pas. Et le jour où ca sera mis en place, j'atends de voir si une seule nation majeure va encore bouger le petit doigt pour defendre les leses. Non, ils encaisseront les cheques - mais l'honneur est sauf, ils ne le voulaient pas vraiment. Pourtant imaginez que AB ou Anglais boycott, le projet tomberait à l'eau. Alors que Fidji ou Tonga...

@Silkerin

Le simple fait que les Lions soient à ce point prioritaires prouve bien que ce projet est une vaste blague.
Une fois de plus, on voit que notre beau sport est quand même une chasse gardée des britanniques (et leurs ex-colonies du Sud).
De plus, la tournée des Lions "paralyse" le système de promotion/relégation. Ce qui pose quand même de sacrés soucis aux équipes reléguées..
Et puis on dit "il faut réformer le 6 Nations" mais si on demandait que des joueurs non-britanniques intègrent les Lions, on entendrait des hurlements pas piqués des vers.

@Flanquart St Lazare

En même temps tout est dans le nom lions britannique et irlandais!!! C est une sélection des meilleurs joueurs du RU et de l Irlande. Sinon cela s appelle les barbarians. Cette tournée reste un événement majeur dans le monde du rugby. Et puis je pense qu en France on est un peu mal placé pour ouvrir notre gueule vu les résultats actuels. En plus je ne crois pas que nous soyons les chantres du modernisme et de la réforme n en déplaise. Suffit de voir le tollé général dès que l on touche à un club dit historique. (Étant originaire de BOURGOIN je connais bien la question)

- Faudrait quand même arrêter de critiquer moutonnièrement et systématiquement World Rugby qui ne considère que l'intérêt supérieur du rugby !
- L'intérêt supérieur, c'est quand ça rapporte plus ?
- Tu peux pas comprendre, t'es vraiment qu'un idéaliste borné !

J'ai du mal à imaginer des contrats fédéraux en France sans réforme du Top14.

Imaginez un instant. En admettant que 31 joueurs du groupe de Brunel pour l'Irlande soient sous contrat FFR. Ces joueurs partiraient alors avant la fin du championnat pour aller jouer le Nations Championship.
Ainsi, Toulouse jouerait la demie-finale et potentiellement la finale sans Dupont, Bézy, Ntamack, etc.. C'est impensable, plus personne ne voudra d'internationaux français dans son effectif.

Serait-ce moment d'activer le Top12 comme beaucoup le réclament, en particulier les joueurs ?
Moi je dis oui, à condition qu'on y mette Biarritz 😉

@Imanol votre idole

ou alors, on elargit aussi les compet de clubs au niveau europeen

comme ca Biarritz pourra jouer avec les clubs espagnols et roumains

@Imanol votre idole

Plutôt qu'un Top 12, il faudrait plutôt militer pour un élargissement de l'élite (pour augmenter le panel de joueurs évoluant au plus haut niveau, et donc augmenter le vivier pour le XV de France) tout en limitant le nombre de matchs à jouer pour ne pas faire n'importe quoi avec le physique et la santé des joueurs. Sans oublier bien sûr de conserver un nombre de matchs suffisant pour que le diffuseur officiel ne soit pas lésé.

Je sais qu'énoncé ainsi ça peut sembler impossible, mais pourtant il existe une solution : abandonner le Top 14, pour revenir à une élite constituée de 2 poules de 10 équipes.



Pour quoi 2 poules ? Déjà pour justifier de conserver une phase finale. Rien que ça, je trouve que c'est un argument génial.

Ensuite, parce que ça permet de rajouter 6 clubs dans l'élite. De quoi voir encore plus de stars étrangères sur le déclin... non, pardon : ajouter des clubs dans l'élite, c'est permettre à de jeunes joueurs français prometteurs d'évoluer au plus haut niveau.

Ensuite, 10 clubs dans chaque poules, ça fait seulement 18 rencontres de championnat à disputer, et ensuite un 1/4, une demie et une finale, soit un total de 21 rencontres pour être champion. Dans sa formule actuelle, le Top 14 demande 28 rencontres au minimum pour être champion, et même 29 si on est Castres et qu'on s'amuse à systématiquement passer par un barrage. En rajoutant 6 clubs à l'élite, on libère 7 dates.

Enfin, côté diffuseur : il y a seulement 18 journées de championnat à diffuser, et non plus 26, et on pourrait croire qu'il est lésé par cette formule : même pas. Dans sa formule actuelle, le Top 14 c'est 26 journées de 7 rencontres, soit 182 rencontres. A cette phase de championnat on rajoute les deux barrages, les deux 1/2 et la finale, pour un total de 187 matchs diffusés. Avec une élite constituée de 2 poules de 10, on a 18 journées de 10 rencontres, soit 180 rencontres dans la phase régulière. Et une phase finale avec 1/4, 1/2 et finale soit 7 matchs supplémentaires. Soit 187 rencontres à diffuser, exactement le même total qu'avec le Top 14 actuel.



Bon, je peaufine encore mon programme, et promis je me lance lors des prochaines élections à la Ligue pour le défendre.

@djikstra

@djikstra
J'aime ton idée sur le papier et afin de te préparer davantage pour ta candidature, je me permets de te poser la question suivante:

Les joueurs irlandais jouent dans 4 équipes différentes, les joueurs gallois également. Ecosse, 2 équipes, N-Z, 5 équipes, etc. En fait, c'est valable pour toutes les nations majeures sauf la France (14 équipes a priori, potentiellement plus si expatriés), l'Angleterre (12 équipes) et l'Afrique du Sud à travers sa diaspora.
Toutes ces nations se sont organisées ainsi afin d'augmenter la compétitivité de leur clubs, devenus franchises, et s'accordent aujourd'hui pour dire que leurs joueurs se connaissent mieux puisqu'évoluant ensemble avant même de jouer pour l'équipe nationale.

Ça remonte et je n'étais qu'un enfant lors du passage au Top16 et qu'adolescent pour le début du Top14, mais je crois me rappeler qu'un argument de la réduction du nombre d'équipe dans l'élite était justement d'augmenter la compétitivité des clubs français avec une condensation des moyens sportifs, financiers, et des talents. L'idée était de réduire les disparités entre les clubs afin que les meilleurs joueurs aient toujours la meilleure opposition possible.

Voici donc ma question: ne penses-tu pas qu'augmenter le nombre d'équipes en 1e division va diluer le talent au sein du championnat et diminuer le niveau moyen du nouveau Top20 ?

(en vrai, je suis plutôt d'accord avec toi mais comme je n'arrive pas à répondre à ma propre question j'aimerais que quelqu'un le fasse pour moi)

Merci d'avance !

@Imanol votre idole

C'est difficile de prendre les provinces irlandaises ou les franchises NZ et de les comparer aux clubs français. Cela me semble même être une erreur, puisqu'on ne parle pas de la même chose.
D'ailleurs, pour avoir passé un peu de temps en NZ, l'attachement aux clubs qui disputent la Mitre 10 (le championnat national, autrefois appelé NPC) est bien plus grand que celui aux franchises qui disputent le Super Rugby. Et cela se voit notamment dans les affluences pour ces rencontres.

@djikstra

Je ne suis pas sur que le problème soit le nombre de joueurs evoluant au haut niveau. Gallois, irlandais ou ecossais s'en sortent avec seulement 4 equipes donc meme avec 12 on a un nombre de joueurs suffisants. Je prefère 50 mecs très forts que 150 moyens. Par contre ca veut dire que les internationaux potentiels francais doivent jouer. Donc arreter d'aller faire banquette-jiff dejà. Une seule relegation enleverait dejà un peu de pression à certains clubs qui pourraient plus faire jouer leurs jeunes. Pourquoi pas une equipe federale, sur le meme principe que France VII où les clubs mettraient à disposition certains joueurs? Surtout les jeunes pour les faire jouer regulierement? Les prets en D2 pourraient aussi etre plus reguliers, je trouve que ca marche souvent bien. Reformer la coupe d'Europe aussi. 16 equipes au total. 4 pour anglais et francais puis 8 places pour les celtes et italiens. Pareil pour la petite, 4 francais, 4 anglais, 6 celtes/italiens et le reste pour les nations emergentes.
Après sur tes idees, je suis pas fan du tout de 2 poules. Simplement j'aime pas le fait de me dire que tu pourrais jouer une equipe 3 fois dans l'annee et d'autres jamais. Je suis peut etre trop jeune pour avoir de grands souvenirs du top 16 et autres formules à poules alors le cote nostalgique ne marche pas.

@Silkerin

Pour la petite coupe d’Europe, ça serait 4 équipes celtes/italiens et non 6.
Il ne faut pas compter les deux franchisses SudAf' qui composent le Pro 14.

@GoReyBoy

Ah pardon, je pensais que gallois et ecossais avaient toujours 4 provinces.

@Imanol votre idole

Réformer le meilleur championnat du monde ! …. mais quelle idée !

""car le Japon et les États-Unis, deux marchés potentiellement énormes, sont aussi ceux qui sont les plus vulnérables à la relégation." "...…
la cause est entendue, l'audience est levée !

@batelier

Les mecs vont finir par dire "Bon en fait y a que l'Italie (au Nord) et l'Argentine (au Sud) qui peuvent etre relegues parce qu'on pouvait pas les virer dès le debut mais ils rapportent pas assez". Un nouveau concept d'equite sportive.

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
Transferts
News
News