Cas contacts chez les Bleus, clusters, 6 Nations en danger ? Un infectiologue s'inquiète
Cas contacts chez les Bleus, clusters, 6 Nations en danger ? Un infectiologue s'inquiète.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Sur les ondes de Sud Radio, un infectiologue s'inquiète sur la tenue du match entre la France et l'Ecosse, ce dimanche.

Quinze, et puis c'est tout ? Ce mercredi, la FFR a révélé que l'ensemble des tests réalisés à Marcoussis s'étaient révélés négatifs. Déjà privés de onze joueurs, les Bleus peuvent souffler. Mais jusqu'à quand ? Sur les ondes de Sud Radio, l'infectiologue Bernard Castan s'est exprimé sur le protocole de la FFR, rappelant que la règle de l'isolement (passée récemment de 7 à 10 jours pour un cas positif et asymptomatique) concerne également les cas contacts.

Or, les Bleus testés négatifs sont forcément cas contacts, ayant côtoyé leurs coéquipiers positifs.

Quand on est dans un même foyer et dans un groupe qui vit en permanence ensemble, la durée d’isolement pour l’ensemble des cas contacts, c’est 10 jours + 7 jours, soit 17 jours d’isolement après guérison du cas positif avéré. Tout cela est très complexe et nous sommes dans une situation difficile. [...] Si vous avez croisé quelqu’un au bureau vendredi et vous êtes positif le dimanche, la personne que vous avez croisé au bureau vous ne la croiserez plus car vous vous êtes isolés. Mais cette personne est cas contact. La personne qui vit sous votre toit le lundi et mardi suivants restent cas contact. On prendra comme date le jour de votre guérison, c’est-à-dire 10 jours, plus 7 jours de contrôle, soit 17 jours au total. [...] Dans le groupe France, il ne pourra y avoir ni les cas positifs ni les cas contacts. C’est cela qui devient compliqué. Le fait de mettre des cas contacts dans une situation de reprise d’activité, si on fait une mêlée, ça peut poser un problème majeur. C’est un phénomène de dissémination optimisé de l’infection virale. - via Sud Radio

Pour le moment, seuls les joueurs positifs ont quitté Marcoussis. Si le match face à l'Ecosse a lieu, des cas contacts seront donc sur la pelouse du Stade de France, face au XV du Chardon.

6 Nations 2021. Bulle sanitaire : quel est le protocole des autres nations ?6 Nations 2021. Bulle sanitaire : quel est le protocole des autres nations ? Castan, toujours sur Sud Radio, confie qu'il "faudrait 31 joueurs totalement vierges et sans aucun lien avec les joueurs contaminés, ni avec les cas contacts du groupe France" pour que la suite du Tournoi ne soit pas impactée.

Si le match a lieu, l'infectiologue prévient : "On développe exactement ce qu’il ne faut pas faire : l’éclatement d’un cluster ailleurs." 

Crédit vidéo : Sud Radio

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

L'infectiologue qui s'inquiète pour rien, il semble qu'il avait quand même raison, cf le nouveau cas détecté ce matin. Etonnant qu'un infectiologue en sache plus que la moyenne des gens sur ce type de maladie quand même 😉

Une histoire avec zéro malades, et des spécialistes de la maladie qui nous expliquent que la vie doit s’arrêter, car les positifs non malades pourraient le devenir car leur éventuelle positivité pourrait être réelle, sans parler des "cas" contact négatifs qui pourraient devenir positifs puis ensuite éventuellement devenir malades.
Sachant qu'a moins de 30 ans on est en fait statistiquement dans l'infinitésimal.
Intéressant.

"Il faudrait trouver 31 joueurs complètement vierges", du coup il faut qu'ils n'aient jamais vu le loup ou qu'ils soient nés entre le 23 août et le 22 septembre ? Merci de préciser monsieur l'infectiologue, on s'y perd un peu.

moi j'aurais bien aimé entendre la voix de la madame mais elle a pas l'air locace

  • dan0x
    7636 points
  • il y a 8 mois

Un infectiologue qui s'inquiète pas c'est pas un infectiologue !
Faut pas oublier que c'est leur gagne pain !

  • Dodow
    10129 points
  • il y a 8 mois
@dan0x

On se doute qu'il a reçu un très très gros chèque pour s'être inquiété.
Merci d'avoir prévenu, maintenant on sait qu'il ne faut pas le prendre au sérieux.

  • dan0x
    7636 points
  • il y a 8 mois
@Dodow

Pas de problème, à ta disposition pour t'éclairer si besoin de voir plus loin que le bout de ton clavier !

J'ai appris depuis un an qu'un infectiologue ça s'inquiète toujours.

On commence (en tout cas bibi) à être un peu fatigués des déclarations multiquotidiennes des épidémiologistes, infectiologues, virologues et autres trucs qui riment avec gogues qui passent leur temps à se contredire entre eux et avec eux-mêmes le lendemain

@lelinzhou

Fais comme moi, évite ce genre de chaînes et va sur futura-sciences.com, là tu auras des infos objectives et en plus, ça cause de la science ( et pas que de covid ) et tu te régaleras si tu es curieux comme il me semble que tu l'es... 😊

@Nicauvergnat

J(y vais déjà

@lelinzhou

gros avantage de vivre la ou je suis et de ne lire que la presse

@Le Haut Landais

Imagine le bonheur des Aveyronnais qui n'ont ni la télé ni la radio ni le journal.

@Team Viscères

Si seulement Gougueule savait ou était Castres, j'rai m'y terrer jusqu'a la fin de la connerie humaine

@lelinzhou

Mouais... Sauf que celui-là, en l'occurence, ne donne pas son avis, mais rappelle juste la procédure sanitaire adaptée à une situation virale précise... Et si les instances insistent pour faire jouer, on peut alors craindre et la dissémination du cluster, et les manipulations opportunes des résultats des tests... Rappelons quand même que des centaines de personnes meurent chaque jour en France du Covid... Qui a déjà vu un mort jouer au rugby ?..

@BuBbleGum9022

Des centaines de personnes ne meurent pas chaque jour du Covid, des centaines de personnes meurent chaque jour en étant positif au Covid (avec en plus des test foireux à 97%).
Donc stop à la Peur.

@lelinzhou

On est au moins deux et loin d'etre les seuls je pense. Mais faut bien qu'ils fassent leur beurre les pauvres. Imagine si les medias étaient integres: "point quotidien sur le coronavirus: on n'en sait pas beaucoup plus aujourd'hui qu'hier. Les chercheurs continuent a chercher, le personnel médical a soigner, et les carriéristes a squatter les plateaux télés/émissions de radio. Rien de nouveau sous le soleil." Ca mobiliserait pas suffisamment de temps de cerveau pour la pub...

Derniers articles

News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News