ALL BLACKS. Beauden Barrett a ''craint le pire'' lors de sa chute après sa collision dans les airs
BB devrait finalement pouvoir tenir sa place ce week-end.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Beauden Barrett est revenu sur le choc qu'il a subi dans les airs face aux Springboks. Finalement, plus de peur que de mal : il évoque un "grand soulagement".

C'est un choc qui a rendu aphone le monde du rugby le week-end dernier. En fin de rencontre lors du Nouvelle-Zélande vs Afrique du Sud, Beauden Barrett était fauché dans les airs par Kurt-Lee Arendse, largement en retard sur sa montée et qui venait percuter l'ouvreur All Black sans même contester le ballon. Résultat, un demi-tour complet dans les airs pour le meilleur joueur du monde 2016 et 2017, qui retombait violamment sur la tête. "C'était une grosse collision et j'ai tout de suite pensé au pire", explique Beaudy sur la chaîne Youtube des AB's. "Surtout lorsque j'étais au sol et que quelqu'un - je ne me souviens plus qui - m'a dit de ne pas bouger." (...) C'était comme ça jusqu'à ce que le médecin arrive et me demande de si pouvais mes doigts et mes orteils. J'étais seulement soulagé lorsque j'ai réussi ces test. Je me suis finalement assis et j'ai pu repartir en marchant."

VIDEO. Arendse disjoncte et voit rouge en catapultant Beauden Barrett sur la têteVIDEO. Arendse disjoncte et voit rouge en catapultant Beauden Barrett sur la tête

Le principal intéressé reconnaît que cela fait partie du jeu et que monter au ballon relève finalement du courage. Selon lui, ceux qui viennent lutter au ballon n'arrivent souvent pas avec de mauvaises intentions mais ne contrôlent pas leur montée. Malgré tout, celui qui a connu de nombreuses commotions ces dernières saisons admet aussi que "la minute qui suivit le choc fut très angoissante parce que vous pensez au pire. C'est effrayant quand vous vous retrouvez au sol, après être tombé sur la tête et les épaules."

RUGBY. Grosse inquiétude pour Beauden Barrett après une énième commotionRUGBY. Grosse inquiétude pour Beauden Barrett après une énième commotion

Selon lui, néanmoins, la stratégie aérienne des Sud-Africains se changera pas pour autant ce week-end, eux qui continueront de lutter aussi férocement et de mettre autant de pression que possible sur leurs adversaires. À l'Ellis Park, a solution résidera donc dans la capacité des "escorteurs" des Blacks a bloquer les trajectoires des ailiers sud-africains. "Toujours selon les règles", eux, précise Barrett.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Sedulos
    2533 points
  • il y a 1 mois

Certes, c'était un "fait de jeu". Mais il interroge sur la stratégie sud-af.
Intimider ? Jusqu'à quel point ? Quelle préparation et mise en condition psychologique avant match ? Le jeune ailier a-t-il appliqué les consignes de dépassement ?
Inquiétant !

4 semaines c'est cadeau... Et au passage je ne comprend plus l'arbitrage des rucks. Je pensais que le plaqueur ne devait pas disputer le ballon. (Ou façon Marchand : je plaque je lève les mains, je vais à la balle). Sur le dernier match on a vu systématiquement ou presque, un second planeur finir le plaquage et dans le même mouvement aller au ballon. C'est dans la règle ça ?

4 semaines, c'est plutôt clément comme sanction, vous trouvez pas? Même en tenant compte du casier vierge du jeune sud af'...

@lebonbernieCGunther

6 semaines eut été mieux à mon sens...mais qui je suis à part un commentateur de forum, et pas un membre d'une commission de discipline

  • Michne
    9171 points
  • il y a 1 mois

Plus je vois le choc, plus je me dis que l'ailier bok avait tout le temps d'éviter de rentrer dans Barett, il était loin du ballon et bien en dessous du black ! Volontaire ou non son action devait être sanctionnée plus que 4 semaines

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos