Agen : départ de Saïmoni Vaka pour Bayonne, Jean Monribot pourrait suivre
Saïmoni Vaka portera le maillot bayonnais la saison prochaine

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Alors que le club d'Agen est en difficulté en Top 14, l'ailier fidjien Saïmoni Vaka et le capitaine Jean Monribot pourraient filer à Bayonne.
La fuite des cerveaux continue du côté d’Armandie. Après avoir laissé filer ses jeune perles, Brice Dulin et Maxime Machenaud, la saison dernière, Agen s’apprête à se séparer de l’ailier Saïmoni Vaka (25 ans, 1,76 m, 92 kg) et de son troisième ligne et capitaine Jean Monribot (25 ans, 1m84, 97 kilos). Selon le quotidien Sud-Ouest le premier cité aurait donné son accord à l’Aviron Bayonnais pour les deux prochaines saisons tandis que le flanker pourrait prendre le même chemin l’été prochain.

Annoncé sur le départ depuis quelques semaines et convoité par de nombreuses écuries du Top 14, la fusée fidjienne va donc quitter son club formateur dans lequel il avait débarqué en 2006, à l'âge de 19 ans. Au Pays Basque le joueur retrouvera un tandem qu’il connait bien puisque Christian Lanta et Christophe Deylaud avaient révélés le phénomène il y a quelques saisons. Sur le terrain il pourra également compter sur la présence de deux anciens partenaires, le 2ème ligne sud-africain Dewald Senekal et le centre tongien Manu Ahotaeiloa. Malgré une ultime tentative de prolongation de son contrat, Philippe Sella a finalement dû se résoudra à laisser partir l’un des chouchous du public agenais. Une absence qui devrait être comblée par le Néo-Zélandais Nafi Tuitavake (23 ans, 1,80 m, 96 kg) recruté en prévision.

Concernant Jean Monribot le dossier est plus épineux. En fin de contrat au terme de la saison, celui qui était capitaine du SUA à l’âge de 20 ans hésite encore à quitter le Lot-et-Garonne. Courtisé par l’Aviron Bayonnais il serait aussi sur les tablettes de plusieurs autres clubs de l’élite et songerait à faire ses valises. Avant de formuler une proposition définitive les dirigeants du club basque attendent néanmoins d'en savoir plus sur ses K-O à répétition (le dernier en date face à l'USAP lors de la dernière journée).

Enfin les mauvaises nouvelles pleuvent en ce moment du côté agenais puisque l’arrière Trent Renata, appelé pour remplacer Ben Blair, ne pourra jamais jouer en Top 14. Débarqué lundi dernier après la tournée des Maoris, l’ancien joueur des Waikato Chiefs ne pourra pas avoir une licence en Top 14 suite aux examens médicaux qu'il a passé (problème de moelle épinière). Le chat noir qui semble rodé autour du poste de numéro 15 a donc de nouveau frappé même si le club pourra s’appuyer sur Raphaël Lagarde (24 ans), très bon le weekend dernier à ce poste malgré la défaite face à Perpignan.

Alors que le SUA est de nouveau en zone rouge (13ème au classement), les dirigeants agenais se seraient sûrement passés de ces dernières nouvelles…
Arthur Bourdeau
Arthur Bourdeau
Cet article est rédigé par Arthur Bourdeau, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • polf
  • il y a 7 ans

L'entraîneur à recruter c'était Christophe Urios, qui fait des dégâts avec Oyonnax cette saison en ProD2. J'ai la même impression que l'auteur, il n'y a plus de gens intelligents à Agen. Il faut des mecs qui se pose les bonnes questions, à savoir : "où est l'intérêt du rugby Agenais ?"et pas "Et si je devenais président de la LNR ?"...

  • Rémi
  • il y a 7 ans

Attristé bien sûr mais on le voyait tellement venir. C'est d'autant plus dommage pour Jean qui doit faire un choix terrible. L'enfant du pays, qui veut rester à Agen et au SUA, on ne peux que saluer son courage et sa dévotion il est notre capitaine. Mais c'est triste à dire il doit partir. Il le doit car il aurait déjà pu briller dans un club d'élite et se montrer même en EDF. Il en a les capacités, tout le monde s'accordait à le dire. Ses K.O. à répétitions risque cependant de ternir quelque peu son parcours futur. Mais faut qu'il parte, je lui préférerais un club d'élite à Bayonne afin qu'il se montre plus en évidence, qu'il soit tiré vers le haut parce qu'il le mérite vraiment.

Et Vaka va nous manquer. Beaucoup même, comme les autres, comme Lanta et Deylaud qui n'auraient jamais dû partir d'Agen. J'ai de l'amertume encore sur les choix de TIngaud car ceux-ci nous mèneront sans doute en pro D2 la saison prochaine. Laissez partir L&D, avec les joueurs , et prendre Blin qui n'a pas d'expérience du haut niveau et Darricarère.
C'est un remake de quand on était descendu en pro D2 la dernière fois. Je le vis comme ça et c'est franchement dommage.

Ils ont quand même bien du rigoler les présidents quand Tingaud se présentait pour la LNR là.

Je me dis quand même que la saison prochaine sera intéressante pour Agen car la pro D2 propose un niveau très élevée et est très intense. Agen aura du fil à retordre et on aura droit à de très beaux matchs.
La place d'Agen est finalement là, en Pro D2

  • PPN
  • il y a 7 ans

Normal que les deux meilleurs joueurs d'Agen s'en aillent en fin de saison. Vaka est l'un des meilleurs ailliers, mais pour le prouver plus, il lui faudrait quelques bon ballon.
Par contre Bayonne n'est peut être pas la meilleure destination, que ce soit pour Vaka, mais encore plus pour Monribot. Ce dernier est tout simplement énorme et pourrait jouer dans tous les clubs du TOP14. Je lui souhaite donc de rejoindre une grosse écurie, et le remercie pour tout ce qu'il a fait pour le SUA.

Franchement je trouve que cela sent le sapin pour Agen et je ne dis pas cela par rapport à cette brève. MDM est déjà condamné mais Agen presque tout autant. Bayonne a un meilleur staff, un meilleur effectif et commence à montrer des choses intéressantes, qui lui permettront de finir dans le ventre mou du championnat. Certes, Bordeaux n'est pas encore tiré d'affaire mais je les sens plus consistants. En tout cas, la fin de saison marquera forcément l'échec d'une ancienne gloire de l'EDF, soit Ibañez soit Sella.

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News
News