A 15 jours du vote, quelle est l’actualité des candidats à la présidence de la FFR ?
Alain Doucet, candidat à la présidence de la FFR.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'élection pour la présidence de la Fédération aura lieu le 3 décembre prochain. Quelle est l'actualité des candidats ?

Pierre Camou

L'actuel président de la FFR brigue un 3ème mandat. Il a reçu dernièrement le soutien de son vice-président, Bernard Godet, dans les colonnes de La Montagne. Pour lui, le bilan de Camou est positif :

Tout simplement parce qu'il affiche un bilan d'une grande réussite et ce n'est un secret pour personne même si on en parle que très peu. Au cours de ses deux mandats, le nombre de licences a explosé (+ 25 % pour les hommes, + 102 % pour les femmes, + 60 % d'arbitres), le rugby s'est développé dans de nouveaux territoires, le Seven a connu une réelle explosion et comment ne pas parler du rapprochement entre la Fédé et la Ligue. La convention autour du XV de France est une réussite exceptionnelle qui finira par porter ses fruits. Je pense aussi à l'aspect santé des joueurs. 

Sur le dossier du Grand Stade, il est pour lui primordial pour l'avenir du rugby français. Ce dossier avait d'ailleurs valu à Camou une plainte pour diffamation de la part de l'association Callisto XV. Or, le Tribunal Correctionnel de Dijon a statué sur cette plainte a qualifié de « sans ambiguïté » diffamatoires les accusations de Callisto , comme le relaie le site de la FFR. Autre bonne nouvelle pour Camou : selon La Dépêche, les intentions de vote donnent Pierre Camou gagnant dans le comité Languedoc.

Bernard Laporte 

Serge Simon a fait la une de l’actualité rugbystique avec sa magnifique apparition dans le reportage Aristide et Alice.

VIDEO. Aristide et Alice, le documentaire sur le rugbyman et sa sœur, survivants des attentats du 13 novembre 2015

Celui qui mène la campagne de Bernard Laporte a usé des réseaux sociaux pour dénoncer les agissements de la FFR concernant les informations nécessaires pour constituer la liste. Récemment, le comité du Béarn a connu une véritable débandade pour l’élection de son président avec l’invalidation d’une liste… on voit mal comment un tel scénario pourrait se passer pour s’installer à Marcoussis. Imaginez le bordel...

Alain Doucet

Nous en parlions la semaine dernière avec lui dans un entretien, son espoir de vote décentralisé est désormais bel et bien enterré. Quelques vices de forme et la difficulté de mise en place de ce mode d’élection ont donc officialisé que le prochain président de la FFR sera connu le 3 décembre.

Elections FFR - Alain Doucet : "je suis un grand défenseur du rugby à 5"

A noter que Christophe Berdos (ancien arbitre international) a rejoint l’équipe de Doucet. Ce dernier était dans Infosport+ cette semaine. Extraits :

Crédit vidéo : Infosport+ / Retrouvez son interview complète ici.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • mounjet
    23178 points
  • il y a 3 ans

faudrait une mise à jour, les gars, parce que depuis ce matin ça sent un peu fort côté kamoulox...

NOUS VOULONS MILOU !

Comment espérer du changement avec des hommes qui n'ont rien fait de leur trois mandat , et que dire de Goze à la LNR qui est sous la tutelle de canal plus en programmant des matchs à 14h alors que nous sommes sur les terrains ou sur le bord de la touche. Un grand stade pour a tout casser 5 matchs dans la saison, tout ça a nos frais nous les licenciés, quand au vote combien de président de petit club vont ils se déplacer pour le vote quand ils tirent à hue et à dia pour pourvoir faire vivre leur club.

Les déboires de Simon avec la fédération sont tout de même symptomatique de l'embourbement de nos dirigeants et de leur méthode de fonctionnement.
Affligeant.

J'aime quand ces types s'auto-congratulent pour des faits pour lesquels ils n'ont pas une bien grande responsabilité.
Le nombre de licenciés est grandement influencé par les résultats du XV de France et les évènements visibles: hausse après les années de Mondial, baisse quand la sélection patine. Cette année par exemple ils se sont congratulés pour une hausse de 4% du nombre de licenciés grâce à "leur bonne politique", l'année précédente quand le nombre avait chuté de 3,6% c'était de la faute à pas de chance, la conjoncture, tout ça m'voyez... En gros si par hasard ça marche c'est grâce à nous, si par hasard ça marche pas c'est de la faute des autres. La politique dans toute sa splendeur.
Le rugby qui se développe dans de nouveaux territoires c'est juste magique. Pour l'émergence de Vannes, on a eu le meurtre de Lille, Saint Nazaire et tant d'autres. Allez dire au Chtis que la Fédération aide le rugby à se développer sur des terres nouvelles, ils vont bien se marrer.
Le Seven c'est une bonne blague aussi, le projet était celui de Lapasset. Camou n'y a joué aucun rôle, par contre il a joué un rôle dans la magnifique construction de notre équipe de Seven pour les JO 2016 avec des propositions pour développer ce sport à partir de... 2017.
Quant à la convention, ils oublient de préciser tous ses défauts et que son existence en l'état actuel n'a été provoqué que par le séisme du Mondial 2015. Un peu léger comme raison de se congratuler "hé les gars on a fait 8 ans de gouvernance, on a été obligés de commencer à faire quelque chose la dernière année parce qu'on était passé pour des cons devant le monde entier".

Ces types me désespèrent, ils n'ont pas de programme, pas de bilan mais ils viennent te les briser parce selon eux, ils sont les seuls à pouvoir faire quelque chose. On croirait voir une campagne présidentielle.

@Team Viscères

Tout est dit, 100% d'accord...

@Team Viscères

C'est vrai que le parallèle entre les grandes instances de notre rugby et les grandes instances de notre univers politique est quand même très prégnant. Deux castes inaccessibles qui vivent dans leur monde de restaurants et de cooptations entre amis, dans une isolation autiste face à la réalité de la vie. ça fait quand même mal à la tronche...

@Les courses en houle

Oui, l'autisme est un fléau.

  • Jak3192
    56931 points
  • il y a 3 ans

C'est ballot !
Je tente de voir la vidéo Serge Simon, et au bout de 4", j'ai droit au message: "Vidéo non disponible"... le réseau social (à la mode Trump ? 🙂) ne fonctionne pas avec cet éminent faire valoir... Doit y avoir une entité supérieure qui lui clôt le bec (le dieu des réseaux socios 🙂)
Doucet en image: il explique à Guitou comment faire pour trouver des joueurs. Heureusement que l'éminent Doucet est là pour lui donner des solutions...
Camou: pas d'image. Sait il l'éminent pépère que la vidéo existe ? (déjà qu'il a pas été possible de mettre en place un vote décentralisé...
Sur cet article, finalement, le grand gagnant c'est CAMOU (bande de petits chenapans du Rugbynistère ! vous roulez pour le Vénérable Ancien): pas d'image, pas de son, pas d'info = il ne perd rien sur ce coup là !!!

  • areuh83
    24576 points
  • il y a 3 ans
@Jak3192

Si si, y a du neuf sur Camou, faut lire l'article ; "La double billetterie, machine à cash de la fédération de rugby", sur mediapart aujourd'hui.
Et je ne crois pas que ça lui fasse plaisir...

  • areuh83
    24576 points
  • il y a 3 ans
@areuh83

Ça débute ainsi : "C’est une billetterie parallèle qui va tourner à plein régime lors des matchs de l’équipe de France de rugby face à l’Australie et la Nouvelle-Zélande, ces deux prochains week-ends au Stade de France. Mediapart révèle comment des milliers de places échappent au marché officiel pour alimenter des réseaux frauduleux de hauts dirigeants du rugby français. Parmi eux, Bernard Godet, vice-président de la FFR justement chargé du contrôle de la billetterie."

@areuh83

Ce serait bien d'en parler ici, plutôt que des calendriers de rugbywomen dépoilées.

@Jak3192

La vidéo de Serge Simon est tout à fait visionnaire sans problème. Ça doit être ton support qui galère.

@Ocwarrior

Visionnaire ? Lapsus révélateur ?

@Marc Lièvre Entremont

Ah oui mince, je voulais dire visionnable. Mais peut être aussi visionnaire, je laisse chacun se faire son avis.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News