6 Nations - XV de France. Kévin Gourdon : "Jouer l’intervalle, c’est comme un instinct de survie"
Kévin Gourdon est un des fers de lance du XV de France.
Découvrez le portrait du troisième ligne du XV de France, Kévin Gourdon, avant le match entre l'Irlande et le XV de France dans le 6 Nations.

Kévin Gourdon (1,90 m ; 105 kg) est le troisième ligne qui bat en moyenne le plus de défenseurs (3,2), réalise le plus de passes après contact (1,6) et de franchissements (1,4) par rencontre dans ce Tournoi selon la FFR. Des statistiques qui traduisent son style de jeu, basé sur l'évitement. "Jouer l’intervalle, quelque part, c’est comme un instinct de survie… Tu veux échapper aux défenseurs, aux plaquages, aux collisions." Si certains, plus robustes préfèrent l'affrontement direct pour avancer, ce fan d'Olivier Magne, avec qui on le compare souvent, estime que le meilleur moyen d’avancer c'est l'évitement. Et ça lui réussit plutôt bien jusqu'à présent.
VIDÉO. XV de France - Kévin Gourdon impressionne face aux All BlacksDécrit comme un joueur "hybride" par son entraîneur à La Rochelle, Patrice Collazo, il sait aussi mettre des coups de casque quand il le faut. "Plaquer, défendre dans les rucks, ça fait aussi partie du rôle et du boulot d’un troisième ligne, qu’il joue en 8 ou sur le côté. Ça ne me fait pas peur", confie le Rochelais sur le site de la Fédération. Il l'a prouvé avec 97 % de réussite et 28 plaquages réalisés en deux matchs. Un an après avoir été appelé à Marcoussis, il est aujourd'hui un des meilleurs Tricolores sur le pré. Dire qu'il n'a failli ne jamais jouer au rugby. "Lorsque mes parents ont voulu m’inscrire au foot, à La Voulte il n’y avait plus de place !"

Une progression linéraire

C'est donc vers l'ovale qu'il s'est rabattu, un peu par défaut, mais aussi parce que le rugby était apprécié dans sa famille. Il réalisera ensuite l'importance de ce sport dans la région, notamment en raison du titre remporté face à l'ASM en 1970. "C’était notre fierté !" Dix ans plus tard, l'histoire veut qu'il a signé à Clermont après une année passée à Toulon. "En quatre ans, on a gagné trois titres avec les Espoirs de l’ASM, un groupe formidable où jouaient Loann (Goujon), Raphaël (Chaume) ou Arthur (Roulin, joueur du FC Auch)." Il aurait pu signer un contrat Pro à l'ASM mais le destin, et surtout Fabrice Ribeyrolles, qui avait été son entraîneur en Espoirs à Clermont, l'a fait venir à La Rochelle à 22 ans.VIDEO. XV de France. Kévin Gourdon se livre avant le Tournoi des 6 Nations

"J’ai toujours eu confiance en moi."

"Le milieu du professionnalisme est ce qu’il est, mais c’est mieux si on te donne ta chance... La Rochelle m’a donné cette chance." De la chance, mais aussi du travail. Kévin Gourdon évoque une progression linéaire grâce aux conseils de Patrice et Fabrice. "La jeunesse et l’insouciance qui va avec, étaient des freins qu’il me fallait débloquer." Il a grandi en même temps que le club et se retrouve aujourd'hui à jouer les premiers rôles aussi bien en Top 14 qu'en équipe de France. "J’ai toujours eu confiance en moi. Je me disais juste que si je faisais ce qui était nécessaire, je parviendrais à être appelé. De toute façon, si tu ne fais pas ce qu’il faut, tu restes à quai." Appelé sans jouer pour le Tournoi 2016, il a fait ses premiers pas en Argentine l'été dernier avant de se révéler aux yeux de tous en novembre. Il est désormais un des joueurs les plus en vue sur la planète ovale. "Il me plairait bien de devenir le troisième Voultain à réussir un Grand Chelem, après les frères Camberabero…" C'est tout ce qu'on lui souhaite.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • mimi12
    69722 points
  • il y a 2 ans

Je l'ai trouvé un peu moyen face au XV du Trèfle ! Aurait -il besoin de se reposer ?

"Il me plairait bien de devenir le troisième Voultain à réussir un Grand Chelem, après les frères Camberabero…" .......... bon une chose est sure : c'est pas pour cette année .

Derniers articles

Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Transferts
Sponsorisé News
News
News