6 Nations 2019 - Ecosse : Sam Johnson, un Wallaby chez les Scottish
Sam Johnson, une des armes écossaises à surveiller ce samedi.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Australien de naissance, le trois-quart centre est désormais international pour le XV du Chardon.

Si les Français s'intéressent aux Fidjiens et aux Sud-africains, les Écossais, eux, semblent privilégier la piste australienne. Avec l'arrivée de Sam Johnson au sein de la sélection, Gregor Townsend a donné une touche "Pacifique" à son équipe. Le centre de 25 ans, passé par les Queensland Reds, évolue depuis 2015 avec les Glasgow Warriors, et a été autorisé à jouer pour le XV du Chardon l'été dernier.

En l'absence de plusieurs cadres côté écossais (Hogg, Russell, Jones) pour ce troisième match du Tournoi des Six Nations, Townsend comptera à coup sûr sur sa nouvelle pépite pour tenter de jouer un mauvais tour aux Bleus.

Ecosse - Stuart Hogg forfait pour le reste du Tournoi des 6 Nations


Des classes australiennes jusqu'à l'Ecosse

Comme bon nombre de joueurs australiens ou néo-zélandais, c'est dans le milieu universitaire que Sam Johnson effectue ses premières prouesses rugbystiques. Il représente tour à tour les étudiants de Queensland, puis ceux de l'Australie A. Il connaît ensuite son premier club à XV à Brisbane : le GPS. Johnson file ensuite chez les Queensland Reds et se fait remarquer avec l'équipe A. Ce qui lui vaut de disputer ses premières minutes en Super Rugby très rapidement, dès 2014, alors qu'il n'a que 20 ans. Il participe à deux rencontres aux côtés des Kerevi, Harris ou encore Frisby, puis évolue ensuite avec le Queensland Country dans le championnat national australien la saison qui suit.

À l'issue de cette échéance 2014-2015, il déménage en Ecosse et intègre les Glasgow Warriors. Peu utilisé, il est laissé à la disposition de plusieurs clubs amateurs : le Stirling County de 2015 à 2017 et l'Ayr de 2017 à 2018. Il est ensuite transféré chez les Glasgow Hawks en Premiership écossaise en 2018, mais évolue majoritairement avec les Warriors.

Melbourne Rebels : 2019, l'année du renouveau pour Quade Cooper ?

Premiers pas chez les grands

Les performances de Johnson avec les Glasgow Warriors en Pro 14 (17 matchs lors de la saison 2017-2018) n'ont alors pas échappé à Gregor Townsend. Le sélectionneur écossais a notamment voulu le lancer dans le grand bain lors de la tournée d'automne, mais une blessure au genou a retardé l'échéance. Il lui a ainsi de nouveau donné sa chance lors du Tournoi des Six Nations 2019 et Johnson a su saisir l'opportunité. Déjà deux titularisations et un essai pour le natif de Dysart qui démontre qu'il possède toutes les qualités pour s'imposer au centre de la ligne de trois-quart écossaise.

Il aura notamment un rôle déterminant à jouer à ce poste en l'absence de son coéquipier Huw Jones, forfait pour la rencontre face au XV de France, un joueur très en vue avec le XV du Chardon depuis 2016 (22 sélections, 10 essais). Ce samedi, Sam Johnson aura un défi très intéressant à relever puisqu'il sera opposé à Gaël Fickou, l'un des meilleurs franchisseurs du Top 14 (11 lignes cassées).

Revivez-en vidéo le premier essai de Sam Johnson avec la sélection écossaise :

Crédit vidéo : Guiness Six Nations.


Et aussi : 

6 Nations 2019 - Ecosse : Sean Maitland, l'aventure d'un Kiwi dans les Highlands6 Nations - Duncan Weir va-t-il faire un retour gagnant avec l'Ecosse face aux Bleus ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News