6 Nations - Duncan Weir va-t-il faire un retour gagnant avec l'Ecosse face aux Bleus ?
Duncan Weir n'a pas été titulaire avec l'Ecosse depuis 2016.
Dans l'ombre de Finn Russell depuis plusieurs années, Duncan Weir pourrait avoir une occasion en or de briller contre le XV de France.

6 Nations - Ecosse. Finn Russell forfait contre le XV de FranceSuite au forfait de son ouvreur titulaire Finn Russell suite à une commotion subie avec le Racing 92 en Top 14 contre Toulouse, Gregor Townsend a fait appel à Duncan Weir (27 ans, 27 sélections). Sera-t-il titulaire face au XV de France samedi à Saint-Denis ? Il avait été appelé pour la tournée de novembre sans jouer pour autant. Et la grosse cote du moment se nomme Adam Hastings, fils de l'illustre international écossais. Alors que le XV du Chardon a perdu ses principales armes offensives (Hogg, Jones, Russell), Weir revient au meilleur moment. S'il parvient à faire gagner son équipe sans une partie de ses cadres, il marquera certainement beaucoup de points aux yeux de son sélectionneur. Car les supporters ne l'ont jamais oublié. S'il n'a été titulaire dans le Tournoi qu'à une seule reprise ces trois dernières années, son drop victorieux à la 80e contre l'Italie en 2014 n'a jamais quitté les esprits.Crédit vidéo : Guinness Six Nations 

À l'époque, il revenait d'une fracture de la jambe mais avait offert à l'Écosse son unique succès dans la compétition. Une première à Rome depuis 2006 ! Trois mois plus tard, sa pénalité à la 79e avait permis aux siens de battre les Pumas en Argentine 21 à 19. Son parcours depuis sa première sélection à seulement 20 ans contre la France en 2012 en remplacement de Greig Laidlaw semblait le mener vers un premier rôle avec l'Écosse. Sa première titularisation est arrivée en 2013 contre le Pays de Galles mais après une très belle année 2014, une blessure l'a privé du Tournoi l'année de la Coupe du monde. C'est Finn Russell, son coéquipier à Glasgow, qui lui a alors succédé à l'ouverture. Cette année-là, l'Écosse n'a remporté aucun match, remportant la tristement célèbre cuillère de bois.

Il est revenu à temps pour postuler pour le Mondial en Angleterre après avoir marqué 11 points en match amical contre l'Italie. Il n'a finalement joué que deux matchs (contre quatre pour Russell) mais s'est illustré lors de son unique titularisation contre les Springboks. À Newcastle, il avait intercepté une passe de Steyn devant les 22m puis mis les cannes en donnant le tournis à la défense sud-africaine avant d'être repris par Pietersen à 15m de l'en-but. Son offload au sol avait cependant permis à Seymour de marquer. Crédit vidéo : World Rugby
 

Devenu le second choix au poste d'ouvreur avec l'Écosse, il a choisi de partir à Edimbourg après le Mondial. Une décision qui ne s'est pas vraiment avéré payante pour Weir avec seulement 73 minutes de jeu en 2016 et 45 en 2017 dans le Tournoi. Son arrivée à Worcester l'été dernier semble lui avoir été bien plus profitable même si les Warriors sont avant-derniers de la Premiership. Après treize journées, Duncan Weir a été titulaire à douze reprises pour quatre essais marqués et 98 points au pied. Ce qui fait de lui le deuxième meilleur marqueur de points du championnat anglais. Récemment, il a même fait de l'ombre à Dan Carter et ne manquera pas de punir les Bleus s'il en a l'occasion.WTF - Duncan Weir ou Dan Carter, qui a réalisé le plus beau banana kick ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • to7
    10840 points
  • il y a 2 mois

pour moi weir c'est un peu le doussain écossais; ce qui est intéressant dans cet article c'est de voir qu'en écosse, fin russell est toujours là malgré un premier tournoi soldé par une cuillère de bois, en france deux défaites dont une contre le cour du jeu et ont vire la charnière

@to7

On compare notre charnière à celle des autres nations, installées depuis plusieurs années, au lieu d'en installer une (n'importe laquelle) et de laisser s'épanouir. À croire que les sélectionneurs décident des titulaires avec un dé.

  • FRLab
    37054 points
  • il y a 2 mois

Drop de l'Ecosse, le chardon passe au Weir...
Matthieu Lartot
Ni Journaliste, ni sportif

Tout dépend si on préfère voir le Weir à moitié plein ou à moitié vide.

  • Lisox
    660 points
  • il y a 2 mois

Je rejoins les commentaires faits plus bas. Weir et Jackson étaient les deux 10 "prometteurs" d'une période bien peu faste pour le XV du chardon. Si les deux semblent renaître cette saison loin de l'équipe nationale, ils restent des joueurs assez moyens. Je titulariserais bien plutôt Hastings. Les Ecossais ont très peu à perdre comparé à nous, et personne n'en voudra à la ligne d'arrière de perdre contre une EdF revancharde, alors qu'elle est privée de ses trois joueurs référence. Autant oser un peu ! Et en sub, je mettrais bien plutôt Peter Horne que D. Weir, malgré son gros match avec Worcester ce week-end (mais je crois que Horne a été homme du match avec Glasgow).

Le demi Weir est capable de faire tourner la tête du XV de France !

@Garou-gorille

Un ver donne une mouche, un demi Weir donne un fly-half!

Plutôt de l'avis de Rugby08 sur ce coup là, Duncan Weir est arrivé très jeune avec une réputation de joueur avec un jeu au pied exceptionnel, un Ronan O'Gara Ecossais des temps modernes en quelque sorte, capable d'enquiller les pénalités et de déstabiliser La Défense adverse avec des coups de pied millimètres.

Bon dans les faits c'est pas tellement ce qu'on a vu dans les matchs au niveau international.

Pour un drop memorable, combien de touches directes, de pénalités faciles manquées? Peut-être un problème de mental. En tout cas pas un hasard si Glasgow l'a d'abord laissé partir à Edinburgh. Je sais pas bien ce qu'il fait à Worcester, peut-être qu'il tient enfin ses promesses, mais dans l'idée je miserais plus sur Hastings si j'étais Écossais. Pour envoyer du jeu, faire courir les Francais et mettre Basta dans le vent il vaudra mieux un ouvreur un peu joueur.

@Glas.Wegian

De ce que j'en ai vu, il fait du bon boulot à Worcester. Je le vois plutôt comme une assurance tout-risque pour les matchs pièges, soit exactement le genre de matchs où il ne faut pas titulariser Russell parce qu'il a de fortes chances de partir en vrille. S'ils veulent attaquer fort, je verrais plutôt Hastings, et au vu de la défense de fer française et des charges incessantes de nos 3e lignes sur la charnière, Hastings ne risque pas grand chose. Weir, remplaçant, rentre à la 60e pour gérer l'avance ou rattraper le retard de l'Écosse en enquillant les pénalités...

  • Rugby08
    5076 points
  • il y a 3 mois

Beaucoup d'éloges pour un joueur qui a toujours été plutôt moyen. En même temps face à l'équipe de France n'importe qui peut briller...

@Rugby08

A l'inverse, le peu de fois où j'ai vu Weir jouer, je l'ai trouvé plutôt intéressant.

Derniers articles

Transferts
Arbitrage
Vidéos
Sponsorisé Vidéos
News
News
Vidéos
News
News
News
Page facebook