6 Nations 2016 - XV de France : Quels N°9 pour la première liste de Guy Novès ?
6 Nations 2016 - XV de France : Quels N°9 pour la première liste de Guy Novès ?

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
6 Nations 2016 - XV de France : Quels N°9 pour la première liste de Guy Novès ? Au poste de demi de mêlée, les Bleus semblent avoir un réservoir bien profond...
C'est l'éternel chantier du XV de France : la charnière. Laporte, Lièvremont, Saint-André... tous ont échoué à installer durablement une paire de demis pendant leurs mandats. Guy Novès réussira t-il à apporter un peu de stabilité à ces postes clefs ? Cela reste à voir.

En tout cas, si les talents ne se bousculent pas en N°10, le technicien toulousain aura l'embarras du choix au poste de demi de mêlée. Entre internationaux aguerris et jeunes très prometteurs, les Bleus semblent posséder un solide réservoir... parmi les noms que nous avons retenus, quels sont vos favoris ?

Morgan Parra (Clermont, 27 ans, 7 matchs joués)

Avec 66 sélections à seulement 27 ans, Morgan Parra possède un profil de taulier en puissance. Mais le numéro 9 de l'ASM n'a jamais réussi à s'installer durablement derrière la mêlée, que ce soit sous la direction de Marc Lièvremont ou de Philippe Saint-André. À lui de prouver qu'il est incontournable et qu'il peut endosser le rôle de leader... une chose qui risque de cruellement manquer aux Bleus après les retraites de Dusautoir et Papé.

Sébastien Tillous-Borde (Toulon, 30 ans, 5 matchs joués)

Il avait débuté la Coupe du monde 2015 dans la peau du titulaire. Il l'a terminée en tribunes, assistant impuissant au naufrage de ses coéquipiers contre les All Blacks. Malgré son statut de cadre au RCT et son palmarès riche (1 Brennus, 3 Coupe d'Europe) Sébastien Tillous-Borde n'a pas encore réussi à se rendre indispensable en Bleu. À 30 ans, représente t-il encore l'avenir pour le nouveau staff ? À voir. Peu en vue avec Toulon depuis le début de la saison, il doit déjà se distinguer en club.

Rory Kockott (Castres, 28 ans, 4 matchs joués)

Il peut se vanter d'être un des rares joueurs français à ne pas avoir raté sa Coupe du monde. Il faut dire qu'avec seulement 24 minutes de temps de jeu (contre la Roumanie et la Nouvelle-Zélande), le Sud-Africain de naissance n'a pas vraiment eu le temps de décevoir. Espéré et attendu comme le sauveur par le staff de PSA, Kockott n'a jamais vraiment eu sa chance en Bleu, ou bien il n'a pas su la prendre. En aura t-il une nouvelle ? Peut-être, mais cela passera déjà par de bonnes performances avec le CO. Depuis le début de la saison, il se fait plutôt discret.

Sébastien Bézy (Toulouse, 24 ans, 13 matchs joués)

Lancé dans le grand bain par Guy Novès au Stade Toulousain, Sébastien Bézy s'est imposé comme un titulaire indiscutable dans la maison Rouge et Noir. Malgré son jeune âge, il impressionne par sa maturité et sa régularité, et il a démontré à plusieurs reprises qu'il pouvait assumer le rôle de buteur, même lorsque Flood et McAlister sont présents sur le terrain. Selon beaucoup de médias, il est le favori pour le poste. Seul petit bémol : à l'image de son équipe, il n'a pas brillé sur la scène européenne cette saison.

Jean-Marc Doussain (Toulouse, 24 ans, 13 matchs joués)

Éclipsé par son coéquipier au Stade Toulousain depuis quelques mois, Jean-Marc Doussain reste tout de même une valeur sûre en Top 14. Un joueur physique, gros défenseur, polyvalent et un buteur correct. Son seul point faible reste sa relative lenteur à sortir les ballons. À 24 ans, l'Ariégeois a encore le temps de progresser, et il peut déjà se vanter d'avoir une petite expérience internationale (10 sélections). Reste à voir si Novès, qui l'a souvent utilisé au poste de N°10, lui accordera sa confiance.

Jonathan Pélissié (Toulon, 27 ans, 9 matchs joués)

Titulaire et auteur de bonnes performances en début de saison avec le RCT, Jonathan Pélissié brille un peu moins depuis quelques semaines. La faute à un match raté contre les Wasps en Champions Cup, et à une blessure qui l'a mis sur la touche. À 27 ans, l'ancien joueur de Grenoble est quasiment inexpérimenté au plus haut niveau (1 sélection contre les Tonga en 2013) et risque peut-être de voir passer de plus jeunes joueurs devant lui... à moins qu'il ne trouve la régularité qui lui a souvent manqué en Top 14.

Éric Escande (Toulon, 23 ans, 5 matchs joués)

Une des bonnes surprises du début de saison. Numéro 3 dans la hiérarchie à Toulon, l'ancien joueur de Montpellier a profité des blessures de ses concurrents pour enchaîner les matchs et les belles performances depuis quelques semaines. Reste à voir s'il conservera un temps de jeu satisfaisant avec les retours de Tillous-Borde et Pélissié. On l'annonce du côté du Racing 92 la saison prochaine, où il aura également fort à faire avec la concurrence de Maxime Machenaud.

Maxime Machenaud (Racing 92, 27 ans, 11 matchs joués)

Après une très grosse saison 2014-2015, Maxime Machenaud aurait peut-être mérité de participer à la Coupe du monde 2015. En tout cas, l'ancien joueur de l'UBB et du SUA continue sur sa lancée et espère sans doute retrouver le XV de France. Vif, physique, bon buteur, doté d'une mèche impeccable, il lui reste tout de même à prouver qu'il peut exceller au niveau international, ce qu'il n'a pas encore vraiment réussi à faire malgré 18 sélections en Bleu.

Baptiste Serin (UBB, 21 ans, 13 matchs joués)

Un des grands espoirs du rugby français au poste de numéro 9. Brillant avec les -20 ans, Serin possède déjà un temps de jeu important en Top 14, malgré la concurrence d'Heini Adams et de Yann Lesgourgues à l'UBB. Mais ces dernières semaines, on a surtout vu ce poids plume (76 kilos) évoluer en numéro 10 pour pallier les absences de Pierre Bernard et Lionel Beauxis. Il lui manque donc peut-être d'un peu de temps de jeu à son vrai poste pour postuler aux Bleus.

Antoine Dupont (Castres, 19 ans, 12 matchs joués)

Le plus jeune de la liste que nous vous proposons. Comme Serin, il a brillé sous le maillot Bleu dans les catégories de jeunes, et comme Serin, on l'a vu dépanner au poste de N°10 ces dernières semaines. Mais là où le joueur Castrais diffère de son camarade, c'est au niveau du physique, puisqu'il affiche un gabarit déjà solide pour son jeune âge (1m74, 83 kilos). Une sélection semblerait tout de même un peu prématurée pour un joueur qui ne compte que 3 titularisations depuis le début de la saison.

Yann Lesgourgues (UBB, 24 ans, 9 matchs joués)

Dans l'ombre de Dimitri Yachvili lors de ses débuts à Biarritz, Yann Lesgourgues a pris une nouvelle dimension depuis son arrivée à l'Union Bègles-Bordeaux. Il est même déjà devenu une véritable STAR pour quelques mélomanes farfelus. Doté d'une vitesse de pointe impressionnante, il nous offre régulièrement des actions et des essais spectaculaires (déjà 5 cette saison). Serait-il capable de briller de la même manière au plus haut niveau ? Il n'y a qu'une seule façon de le savoir.

Teddy Iribaren (Brive, 24 ans, 9 matchs joués)

Une des belles surprises du début de saison. Formé à Toulouse, révélé sous le maillot de Tarbes en Pro D2, Teddy Iribaren n'avait pas réussi à s'imposer à Montpellier la saison passé (8 matchs en Top 14). Mais depuis son arrivée à Brive, il enchaîne les belles performances et réussit même à pousser l'immortel Jean-Baptiste Péjoine (67 ans environ) sur le banc. Le CAB n'est pas un club très exposé médiatiquement, mais s'il continue sur sa bonne lancée, Iribaren pourrait peut-être en profiter pour créer la surprise chez les Bleus.

Benoit Paillaugue (Montpellier, 27 ans, 12 matchs joués)

Il est un des rares joueurs « historiques » du MHR à ne pas avoir fait ses valises après l'arrivée de Jake White. L'ancien demi de mêlée du Stade Français et d'Auch semble même être un des chouchous du technicien sud-africain, et a récemment reçu les éloges d'Eddie Jones, venu rendre visite à son ancien compère à Montpellier. Malgré un talent certain, Paillaugue n'a jamais eu sa chance en équipe de France. À 27 ans, est-ce trop tard ? Peut-être pas, mais le fait de ne pas jouer la Champions Cup cette année ne plaidera pas en sa faveur.

Alexi Balès (Agen, 24 ans, 10 matchs joués)

Né et formé dans le Lot-et-Garonne, Alexi Balès est un cadre du SUA depuis déjà quelques années. Il dispute actuellement sa 4ème saison en Top 14, et fait incontestablement parti des meilleurs éléments de l'effectif agenais. Mais peut-on prétendre au XV de France lorsque l'on joue chez le dernier du Top 14 ? Cela paraît compliqué. Le presque homonyme du célèbre commissaire pourrait néanmoins passer un cap la saison prochaine, puisqu'il devrait rejoindre La Rochelle, un club de plus en plus ambitieux.

Note de la rédaction : On aurait également bien cité le toujours excellent Julien Dupuy, mais World Rugby refuse malheureusement d'autoriser les joueurs à disputer des matchs avec un masque à oxygen.

Vous devez être connecté pour participer aux votes
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Paillaugue, Pélissié, Escande, Iribaren... 4 joueurs cités dans votre liste et qui sont passés sous les ordres de Galthié à Montpellier et qui ont réussi. Mais sinon d'après Altrad, Galthié est le dernier des incompétents et c'est beaucoup mieux depuis que J.White est arrivé et qu'il joue avec un jeu très fluide consistant à foncer droit avec les avants et après on voit !

Bref, sinon Machenaud mérite d'avoir sa chance, il ne l'a jamais vraiment eu. Derrière ça fait plaisir, il y a énormément de bons jeunes. Bézy et Lesgourgues semblent les mieux placés.

  • keun
    6788 points
  • il y a 4 ans

pour ma part je mettrais

1) bezy ( prpreté des sorties meme avec un pack qui recule, defense malgres son gabarit,buteur)i
2)lesgourgues ( vista, vitesse, gabarit)
3) là au choix serin, doussain, parra ( le meilleur pour moi pour commander les gros mais trop long pour sortir les ballons )

Eu égard au "Cheptel maigrissime " en n°10, dans le cadre d'une Liste appelée à fournir une FDM, il me semble indispensable de retenir un n°9 en capacité d'occuper aussi le poste d'Ouvreur (et tant pis si ce n'est pas le meilleur stricto ds le role de 1/2 de mêlée..)...

J'ai pas lu tous les commentaires, et je vais sans doute répéter pas mal de choses, mais entre les cadres Parra, Machenaud et les jeunes Bézy, Pélissié, Lesgourgues, Serin et compagnie, on n'a que l'embarras du choix à ce poste.
Dans les vrais espoirs, qui peuvent vraiment rivaliser avec meilleurs du monde à leur poste, je mettrais quand même Bézy et Lesgourgues, le premier pour son leadership et sa propreté impeccable malgré son jeune âge, et l'autre pour ses cannes qui peuvent faire des ravages à n'importe quel moment...

Et bien moi, ça me donne le bourdon tout cela...Sur toutes les lignes de très bons joueurs....mais je crois qu'il ne faudra pas trop se faire d'illusions ...je crois que l'on est pas prêt de gagner la coupe du monde...mais j'avais dit ça aussi en football en 1993 ..🙂

  • ced
    100335 points
  • il y a 4 ans

j'ai voté Clémentine, pour le reste on a qu'à faire comme d'hab', on en prends 1 et on change au prochain match, ça a super bien marché ces 20 dernières années

  • XVOurs
    13972 points
  • il y a 4 ans

Ce serait bien de confirmer M. Parra dans un rôle de taulier mais aussi de lancer S. Bézy dans un projet au long cours. Le jeune toulousain est sans doute ce que l'on fait de mieux en ce moment dans le Top14.
A l'instar de celui de demi d'ouverture, j'espère vraiment que Guy Novès arrivera à stabiliser deux joueurs au poste de demi de mêlée, qu'il leur laissera le temps de confirmer dans la durée.

@XVOurs

Alors pourquoi attendre ?... Bezy a déjà des matchs derrière lui...

A la limite je m'en fout un peu de qui est sélectionné tant qu'on les voit aussi lors des 2 prochaines tournées et lors du tournoi 2017

  • Bagnar
    7002 points
  • il y a 4 ans

Bah moi, je ne sais pas qui choisir.
On a comme tout le monde l'a dit, une excellente pré-sélection, avec 10 joueurs talentueux.
Personne ne sait réellement ce que GN veut faire de l'équipe, quelles sont ses ambitions (autres que tout gagner 🙂 ) en terme de jeu.
Alors, je vote blanc et j'espère juste que les appelés feront honneur au maillot !

Allez les poulets !

Pour ma part je souhaiterais voir Parra avec Serin et Dupont . Un ancien qui encadre 2 novices .
C'est un Tournoi post-CdM, il ne faut pas hésiter à lancer des joueurs . Et pour moi les 2 plus jeunes joueurs qui ont de l'avenir à ce poste ce sont eux . Même si tous les autres cités sont des candidats plus que crédible, S.Bézy en tête .
Regardez, Parra à bien été lancé à tout juste 19 ans sans grande expérience et maintenant à 27 ans c'est un excellent joueur avec énormément de bouteille pour son âge, prêt à devenir un taulier de l'EdF si on lui en donne la chance .
Mais soyons lucide : l'ossature de l'équipe de Novès s'appuiera vraisemblablement en grande majorité sur "ses" toulousains . Pourquoi ? Parce qu'il les connaît depuis des lustres et qu'eux se connaissent bien entre eux, qu'il à confiance en eux, sait déjà comment les utiliser et donc que ça lui facilite la tâche . En faite, pour faire court, il ne connaît presque que ça ... Après est-ce là la bonne solution, je ne pense franchement pas mais c'est un autre débat !
Bref je vois pas le Père Novès prendre des risques, malheureusement . Ça "😜ue" le ST tout ça . Donc je vois à coup sur Bézy, déjà, et derrière peut-être Doussain (pour sa polyvalence parce que niveau performance ...) parmi les trois 9 qu'il choisirait ... Après, ça se jouerait entre les "confirmés" Parra et Machenaud . Enfin ça c'est si il en prend 3, ce qui n'est même pas sur !
Allez, Guy, surprend moi et fait moi mentir ...

@Ben3459

@ ben

il va falloir expliquer comment tu peux trouver parra excellent !

question vision du jeu, il est limité et ne s'impose pas dans les gros matchs en EDF
question vitesse de passe il est dans la compét du plus lent avec Tillous Borde !
question choix, il est très discutable

bref le excellent faut le réserver à un A. Smith ! mais pas à un français !

  • jumisao
    20538 points
  • il y a 4 ans
@Ben3459

Sachant que Novès n'était pas vraiment un fan de Doussain quand il entrainait le stade, mais que c'était surtout JBE qui appréciait son profil, et qu'en prime, Doussain s'est fait mettre sur le banc depuis la saisondernière par Bezy, il m'étonnerait fort que Novès fasse appel à lui. Ou alors, je n'y comprend plus rien.

Quel rugby va t-on pratiquer ? Qui sera l'ouvreur (tant le profil du "9" peut dépendre aussi de celui du "10"😉 ?
Tous les joueurs cités ont des qualités. Certains butent, d'autres ont des cannes de feu ... il y a des distributeurs ou des neuvièmes avants. Il est vrai qu'il y a de bons jeunes joueurs à ce poste, mais il y a des paliers à franchir. Alors, quel que soit le jeune choisi, il faudra être patient.
Je prends pour exemple le petit Bezy, qui est plébiscité. Il a d'énormes qualités, et il brille en championnat. Mais il a montré quelques limites en coupe d'Europe, et s'est fait "bouffer" par Pienaar (qui n'est pas un peintre, c'est vrai) en particulier lors du match aller contre l'Ulster. Et ce ne sont pas ses aptitudes qui sont mises en cause. Lui et Serin sont de vrais "9", qui impulsent, lèvent la tête et "😜uent" le rugby (allaités au jus d'Ovalie, les minots). Que ce soit à la main ou au pied, ils ne sont jamais embarrassés par le ballon, ils ont les clés techniques pour l'utiliser. Mais, en international, tout va plus vite ... et notre championnat ne prépare pas tout à fait au tempo, à la vitesse d'exécution et de prise de décisions requises à ce niveau. Ceci vaut aussi pour les Pelissié, Dupont ou autre Lesgourgues ...
Alors, peut-être faut-il les laisser grandir encore un peu à l'ombre d'un Parra (celui de dimanche dernier contre Exeter n'est pas trop mal, non ?) ou d'un Machenaud qui, si j'en crois certains sur ce site, enchaîne les performances, même au niveau européen.

On a un vrai probleme de luxe a ce poste, quel choix!
Alors qu'en 10, il est difficile de trouver plus de 3 francais qui ont le niveau, en 9, on ne wait qui choisir tellement le vivier est important.
GN choisir sans doute un melange d'experience et de jeunesse.
Parra apporte beaucoup d'experience, bute et defend bien. Machenaud a fait une saison incroyable l'an dernier et Bezy demarre la saison sur les chapeaux de roue.
Les plus jeunes comme serin auront certainement leur chance plus tard mais on leur demandera sans doute d'emmagasiner un peu d'experience en plus avant de les lancer au niveau international

Parra - expérience, leadership, but, et bonne forme actuelle.
Machenaud - meilleur 9 français depuis l'an dernier.
Bézy - meilleur espoir au poste.

@Rémi teLamettra

Artillon,

Salut, évidemment, je manque à tous mes devoirs.

Pour en revenir à ma p'tite murène préférée, je pense que les batteries sont chargées et qu'il est prêt à se battre pour la place de titulaire.

Noves doit permettre, tout à l'inverse de PSA, de libérer les mecs qui porterons le maillot du XV tricolore, de leur permettre de lacher les canassons.
S'il y arrive, Parra se sera pas loin du poste tant convoité, avec Bezy et Machenaud.

Je ne fait pas partie de ceux qui jette les joueurs parce qu'ils ne sont pas constamment au top de leur rugby tout ça pour voir du sang neuf, que nous conspuerons 6 mois plus tard pour d'autres nouvelles t^tes.

C'est à lui de jouer. Il est capable d'imprimer/modifier le rythme de son équipe, de diriger le pack, de buter à plus de 80% de réussite sur une saison, d'être cibler par les blacks en finale de coupe du monde.

Et crois moi, je suis prêt à laisser la moitié de l’équipe de Clermont à l'EDF si Guitou est capable d'en faire une grande nation (l'ASM n'a pas un effectif aussi riche, evidemment)
Les rendez-vous à Marcoussis me permettent de voir évoluer les jeunes, car ce qui me plait le plus, ce sont presque les périodes de doublon ou je peux voir gambader les minots qui m'en mettent plus les mirettes.

@Rémi teLamettra

Salut Marc !

Non je n'ai rien contre Parra, qui est un très bon joueur et un joueur historique du XV de France maintenant.
Et j'aime beaucoup Clermont. Son dernier match m'a beaucoup plu.
J'estime juste que Parra, on le connaît déjà, et il reste bien sûr dans les papiers, je ne l'élimine pas, je dis juste que je préfère voir d'autres joueurs et j'en cite 3. Après c'est tout le monde ils n'auront pas le droit à l'erreur s'ils sont pris.

Je ne m'oppose donc pas frontalement à Parra, mais je pense qu'il y a plus rapide que lui. J'ai envie de voir un éjecteur et un 9 capable de porter le ballon et de franchir, ce qu'on n'a pas vu depuis longtemps en EDF. Voilà pourquoi je laisserais Morgan recharger ses batteries en club (en espérant le voir soulever la Coupe d'Europe à la fin de l'année, Clermont le mérite). Tu serais d'ailleurs pas mécontent, je pense, que certains Clermontois soient conservés dans cette perspective.

@Rémi teLamettra

Artillon,

et "quand c'est" qu'il n'a pas été exemplaire le Parra ? Sous l'erre Lievremont ? Finale de coupe du monde ! Sous l'erre PSA ? Personne ne l'a été !

Tu ne l'aime pas, soit, mais ça ne fait pas de lui un mauvais joueur.

Je trouve ta liste Remi, pas dégueux:

Parra est effectivement une valeur sur et j'ai très envie de le voir évoluer en bleu comme il a su le faire par le passé, ou plus simplement comme il le fait depuis le depuis de saison avec Clerrmont.
Il n'a que 27 ans, c'est un leader, et lorsqu'il est bien dans la tête il est un putain de bon demi.

Machenaud marche sur l'eau depuis la fin de saison dernière et il va encore prendre de la hauteur cette année vu le niveau de son équipe. Il est rapide, intelligent et filou.

Bezy, c'est clairement le joueur le plus prometteur de sa génération et lorsqu'il est à la baguette à Toulouse, ca marche mieux.

Les autres sont aussi de très bon joueur et nos avis risques de sensiblement evuloué au cours de la saison. Les deux pépé (Peliss et Paillaugues) ont tout pour réussir, ils sont en pleine forme et les p'tits jeunes comme Lesgourgue et Seurin nous font dire qu'on a pas trop à s’inquiéter pour l'avenir.

Kockot, je ne sais pas. Il me semble être le plus complet au poste mais je n'arrive pas à le préférer aux autres.

Escandre et STB me semble, à moi, trop communs. C'est certainement une erreur que mon point de vue.

SweetBoobs, je ne sais pas ce qu'il fait là, vu que c'est un 10 ^ ^.

@Rémi teLamettra

Dsl c'est sur toi que ça tombe, mais il faut arrêter avec cette histoire de Parra-leadership-expérience.

Morgan est un très bon 9, mais il y a plus rapide que lui à ce poste en France. Or c'est sur la transformation rapide du jeu que l'EDF va tendre cette année. Les autres 9 aussi sont capables de cornaquer un pack.
Ce n'est pas parce que Morgan a 66 capes qu'il doit jouir de privilèges. Il n'a pas toujours été exemplaire durant son histoire avec le XV bleu. Voilà pourquoi à mon sens d'autres joueurs (au moins 3) doivent passer devant lui.

Machenaud et Bézy je suis complètement d'accord. Mais Lesgourgues surtout apporterait sa vista , sa vitesse redoutable et son intelligence dans la distribution du jeu. Il nous faut lancer en priorité des joueurs offensifs, capables de distribuer et d'aller vite, mais aussi de casser les défenses. Un peu ce que Ben Youngs ou Aaron Smith sont capables de produire avec leurs sélections.

J'espère juste que GN va profiter de son mandat pour enfin démarrer avec des jeunes prometteurs ou des joueurs qui ont faim, parce que quand je vois le résultat du vote ... je me dis qu'on est reparti pour un tour.
Bézy, Paillaugue et Escande me paraissent franchement intéressants à tester pour démarrer cette aventure.

LESGOURGUES et MACHENAUD !! avec Bézy et Parra en embuscade.

Mais Novès va sûrement appeler les deux derniers nommés.

  • mimi12
    77441 points
  • il y a 4 ans

A votre avis Guitou va-t-il INNOVES en lançant des jeunes dans le grand bain des le Tournoi ?

  • juju65
    74 points
  • il y a 4 ans

N'auriez vous pas oublié : Thibault Daubagna de la section qui me parait un très choix pour l'avenir vu son age et ses qualités... De plus vu la concurrence à la section il aura beaucoup de temps de jeu lui.

Je vois Novès choisir Bezy, Parra et Machenaud. TB ne devrait plus être sélectionné (trop vieux, non buteur, à la peine...). Les autres jeunes seront certainement testés pour la tournée d'été.

  • Kanpai
    25277 points
  • il y a 4 ans

Parra pour son expérience et sa connaissance du niveau international, Bézy pour ses qualités et sa jeunesse, et Machenaud qui joue régulièrement à haut niveau, et a porté le racing l'année dernière.
Escande, Lesgourgues, Serin, Dupont, Iribaren et Balès doivent d'abord confirmer en Top 14 et coupe d'europe.
Pour Pélissié et Paillaugue je pense que malheureusement pour eux ils ont loupé le train, ils n'ont pas d'expérience internationale et auront 31 ans en 2019.
Doussain paie sa polyvalence (peut être en 10 ?), et Kockott ne me semble pas une solution d'avenir.

  • Kanpai
    25277 points
  • il y a 4 ans
@Kanpai

J'avais oublié TB.
Pour moi c'est clair, il n'a pas le niveau international (et même en coupe d'europe et top 14 il ne m’impressionne pas vraiment), ne bute pas et en plus son age joue en sa défaveur.
Je ne comprendrais pas qu'il soit rappelé.

  • mche
    150998 points
  • il y a 4 ans

Il sera difficile de se passer de Parra, c'est quand-même un leader, un bon défenseur et il peut être rapide quand il faut. Serin et Dupont manquent encore d'expérience. C'est le moment pour Guitou de convoquer Bézy et Lesgourgues, vraisemblablement les plus prometteurs de leur génération. Reste Machenaud mais il ne faut en choisir que trois.

comme d'habitude on a en prendre 3 pour le tournoi, lors de la prochaine tournée il faudra déjà en prendre 2 autres car sur les 3 du tournoi on en aura 2 non sélectionnables.

Lors de la tournée de novembre on en prendra un 6eme car il a fait 3 bons mois et mérite sa chance car les mecs de la tournée ont étés moyens.

Avec un peu de chance Novès n’appellera pas un 7eme joueur pour le tournoi 2017, même si on peut être surs qu'il sera réclamé par la moitié de la presse française

Vous avez oublié rado dans la liste ... Haha

Je choisis Clémentine Sarlat sans hésiter ! Sinon Bézy pour la jeunesse et la forme du moment, Parra pour le leg et qu'il faut quand même quelques "anciens" pour la transition.
Pour le troisième c'est très compliqué entre Machenaud, Pelissié, Lesgourgues, Paillaugue, voire Escande. Pour STB il a le désavantage de ne pas butter, ça peut être rédhibitoire.

  • XVOurs
    13972 points
  • il y a 4 ans
@Gonze à l`eau t`es fada !

Ce serait bien de confirmer M. Parra dans un rôle de taulier mais aussi de lancer S. Bézy dans un projet au long cours. Le jeune toulousain est sans doute ce que l'on fait de mieux en ce moment dans le Top14.
A l'instar de celui de demi d'ouverture, j'espère vraiment que Guy Novès arrivera à stabiliser deux joueurs au poste de demi de mêlée, qu'il leur laissera le temps de confirmer dans la durée.

  • mimi12
    77441 points
  • il y a 4 ans

Choix très compliqué pour le nouveau staff !

  • mimi12
    77441 points
  • il y a 4 ans

Je remarque quand même que malgré les difficultés,le Stade Toulousain est bien représenté dans ces listes proposées par le Rugbynistère !

@mimi12

C'est bien ce qui n'est pas très rassurant.

Il manque des joueurs pour arriver au 52 charnières de PSA.

Effectivement ça fait beaucoup, petit bug avec le module de sélection ! C'est corrigé, maintenant vous ne pouvez en prendre que 3. 😉

Je pense qu'il y a un problème avec le sondage, on doit choisir 10 demis de mêlée ! A moins que Novès veuille jouer le 6nation avec une équipe de gringalets (quoiqu'il y a quelques beaux bébés dans la liste).

ça fait un peu beaucoup 10 demis de mélée non ? 😊

Houlà, choisir 10 demis de mêlée, n'est ce pas un peu trop?

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News