Rugby No Limit 2017 - Présentation des équipes : ENB/BC Touch
Le No Limit, c'est pour bientôt.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'équipe de Etoile Noire de Belfort / Blanches Colombes sera bien présente au Rugby No Limit 2017 avec une équipe de choc. Voici la présentation !

Le Rugby No Limit est le tournoi officiel du Rugbynistère qui se déroulera à Launaguet - à côté de Toulouse - le 30 juin (entreprises), le 1er et le 2 juillet 2017. 

Nom d’équipe ?

Etoile Noire de Belfort / Blanches Colombes touch.


Pourquoi ce nom d’équipe ?

A un moment donné, les fusions étaient plutôt tendances dans le monde du rugby. On voulait prouver aux Basques et aux Parisiens qu’avec un peu de bonne volonté tout était possible dans la vie. Oui, oui. Même le doublé championnat – champions cup.


De quel endroit de la France venez-vous ?

De Toulouse. On squatte le terrain du comité de rugby mais il ne faut pas le dire.

Quel est votre joueur/joueuse le plus dangereux dans les deux premières mi-temps ?

Sans aucun doute Assia. Elle connait mieux les règles que les arbitres. Elle saura les influencer au moment opportun.


Lequel est le plus dangereux en 3e mi-temps ?

Il y a un duel. D’un côté, Richard le Gallois qui de par sa nationalité est un danger constant du côté de la buvette. Il n’y a pas à dire, ces gars-là savent boire. De l’autre, Léopold et son regard animal à faire chavirer les foules.


Une anecdote croustillante sur un joueur de l’équipe ?

Les anecdotes se réfèrent au passé. Nous préférons vivre dans le présent. Ayez toutefois un œil sur nous durant la soirée de samedi…


Quelle a été la meilleure excuse de celui qui n’est pas venu ?

Je ne peux pas, je mange du chien en chine. Le pire étant que cela est sans doute véridique.


Quel joueur de rugby rêverais-tu de rencontrer au Rugby No Limit ?

David Marty ! Tel le messie, lorsqu’il refoulera les terrains, l’USAP soulèvera à nouveau le planxot.


On a préparé un Parcours Ninja, qui sera votre représentant Maître Splinter ?

Quentin. Avec son appétence pour tout ce qui touche les arts du cirque, il sera en mesure de se faufiler partout.


Voici quelques joueurs qui composeront l'équipe pour le 1er et 2 juillet 2017 :

Assia « le monstre de Rabat », Stade toulousain rugby féminin, Arbitre, 24 ans.

Aussi agile que gracieuse sur le terrain, Assia saura apporter sa connaissance de la règle pour déstabiliser l’adversaire. Ne soyez pas surpris si vous la voyez tomber à terre ou rire à gorge déployée. Ses techniques ont fait leurs preuves et nombreux sont les adversaires à se faire avoir.

Hugues « Johny », Tou’win, Arbitre / 10, 24 ans.

L’autre arbitre de l’équipe mais en moins bon. Il compense par des courses folles et des feintes dignes de Gérard Majax. A tendance à se retrouver sans soutien mais aussi sans défense adverse. Détenteur de nombreux titres individuels dont celui « du plus Dan Carter » décerné lors de l’Huma Cup 2016.

Sébastien « Seb », BCtouch, Ailier, 29 ans.

Le Parisien de l’équipe. Jamais sans son maillot du SF, il saura reproduire son unique feinte sur des adversaires ne la connaissant pas encore. Et si vous la connaissez, soyez sympas de faire semblant.

Richard « Le Gallois », BCTouch, Seconde ligne, 35 ans.

Vous le reconnaitrez à son drapeau du Pays de galles et à sa pinte de bière qui ne le quitte jamais. Sa maitrise du français est inversement proportionnelle à sa maitrise du rugby. Seul joueur de l’équipe de plus 100 kg, il ne compte pas perdre un gramme lors de ce week-end.

Quentin « petit taureau », Tou’win, Centre, 27 ans.

Cet homme est victime d’une malédiction. Il aura beau se proposer aux quatre coins du terrain, il n’aura jamais le ballon. Son fardeau lui a fait développer une VMA supérieure à celle de Cristopher Froome qu’il emploie à poursuivre sans relâche ses adversaires.

Vincent « le bonbon », Partenaire du Stade Toulousain, Talonneur / Centre, 26 ans.

Ancien Talonneur. Est allé faire un stage intensif de touch en Australie. Il en est rentré gainé, sec et centre. A redécouvert le canard lors de son retour en France et depuis, a de nouveau le physique d’un talonneur. Amateur et victime de protocoles commotions, il mettra le PC sécurité en alerte constance.

Alexis « Alex », BCtouch, 25 ans.

Amateur de reconstitution historique, il vous fera revivre les meilleurs moments du XV de France. Espérons qu’il penche, ce week-end, plus du côté de France – All Blacks de 1999 que des récentes prestations du XV de France.

Grégory « Greg », BCtouch, 37 ans.

Un des plus anciens membres de l’équipe BCtouch. Grand pratiquant de prestidigitation rugbystique, il fêtera son anniversaire lors du No-limit. Donc si vous êtes sympas, laissez le briller. Il pourrait bien payer sa tournée générale ensuite.

Léopold « Dirty », Tou’win, Seconde ligne, 31 ans.

Passionné du rugby à l’ancienne, il saura apporter cette touche de nostalgie sur le terrain dans la veine des Estève, Cholley et autres Johnson. Toujours à la limite de la règle, il a fait de l’expression « pas vu, pas pris » un véritable crédo de vie. Bien que respectueux de l’esprit touch, son sac à malice risque bien d’être de la partie.

Bastien « Choupi », Tou’win, Centre, 31 ans.

Vouant un véritable culte à David Marty (le meilleur centre du monde des 20 dernières années), il fait tout comme son idole ou presque. Grand râleur devant l’éternel, il saura trouver les mots justes pour motiver l’équipe. « Une bière après le match ? ».

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
News
News
News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News