Rugby Amateur : le club de Biganos XV dénonce une grosse injustice avant sa finale régionale
Bastien Gaudry sous le maillot de Biganos XV. Crédit photo : Déclick - Photo

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Club de 2ème série, Biganos va être privé de son capitaine pour une erreur sur la feuille de match.

C'est une qualification qui aurait dû être fêtée comme il se doit. Mais du côté de Biganos XV, qui a gagné le droit de disputer la finale régionale en 2ème série (Côté d'Argent), le coeur n'y est pas. Après une saison à seulement deux défaites, une place de premier de poule et une équipe réserve également en lice pour soulever le bouclier, il y aurait pourtant de quoi chanter jusqu'au petit matin, accoudé au bar du club house. Seulement, un homme manquera cette finale, et pas n'importe lequel : Bastien Gaudry, 3e-ligne aile et capitaine du club.

La raison ? Le joueur est suspendu. "Injustement", selon le club : déjà sanctionné d’un carton jaune il y a quelques semaines, Gaudry était sous la menace d’une nouvelle biscotte. Lors de la demi-finale aller, suite à un plaquage haut, un carton jaune est distribué à Thomas Ouvrard, l'autre 3e-ligne aile de l'équipe. Problème, ce carton est attribué à Gaudry à cause d'une inversion de numéro sur la feuille de match. Le capitaine écope de deux matchs de suspension et loupe donc la demi-finale retour et la finale.

Vidéo et photos à l'appui, Biganos XV s'est défendu en commission, souhaitant prouver que Gaudry n'a pas pris de jaune. "Les initiales du joueur sont floqués sur les shorts et on voit clairement son visage", précise-t-on au sein du club. La commission statue et reconnaît l'erreur... mais rien à faire : la démarche est refusée, "sous prétexte que nous avions 48 heures pour réagir et que nous avons agi 24 heures trop tard, explique-t-on à Biganos. Où est l’intérêt sportif ? 24 heures peuvent-elles gâcher la saison d’un capitaine passionné en pleurs devant ses potes pour la demi-finale retour ? Peuvent-elles gâcher le match pour lequel on joue toute une saison ?"

Un témoignage vibrant du capitaine

Le club cherche du soutien pour que Bastou, le surnom du capitaine, joue cette finale. Sur la photo ci-dessous, qui est une des preuves apportées en commission, on explique voir clairement Thomas Ouvrard sauter en touche avec le numéro 6. Or, le carton jaune distribué au n°6 lors du match a été attribué à Gaudry, marqué en tant que numéro 6 sur cette rencontre.

Via Le Républicain, Bastien s'est exprimé :

Bastien Gaudry

A l'annonce de ma suspension injustifiée, j'avais envie d'exploser... je n'y croyais pas, je ne voulais pas y croire, je me disais que toute erreur est réparable et que le comité ferait quelque chose, ce n'était qu'une question de temps et de bon sens. On m'a d'abord annoncé que je ne pourrai pas passer en commission avant la demi-finale retour et que je la passerai donc en tribunes... J'assisterai mon groupe, ma famille, depuis la touche... J'étais rempli de haine mais l'espoir que mes copains m'offrent cette finale me poussaient à sourire. L'avant match est là, je ne peux m’empêcher d'être là, dans ce vestiaire qui pue la crème chauffante et la testostérone, je regarde un à un les regards de ces 22 tueurs, qui vont le faire j'en suis certain, j'ai confiance. L'émotion prend le dessus, les boules aussi peut être, je sors de ce cercle de gros bras et je m'isole pour exploser.

80 minutes plus tard, et après être passé par tous mes états : ils l'ont fait, on l'a fait, on est en finale, on gagne Cadillac sur le score de 34 à 15, je rentre sur le terrain en hurlant vêtu de ce short en jean minable, que j'aurai aimé avoir ce short vert et noir rempli de terre et de sueur...

On joue la finale dans 15 jours, et moi je passe en commission mercredi, serein et presque certain de jouer la finale, ce match pour lequel on joue toute une saison !!! Jeudi matin 9h, j'ai pas fermé l'oeil, mon président Bruno Anna m'appelle, et m'annonce que le comité a validé le fait que ce n'est pas moi qui avait reçu ce carton jaune, mais que nous avions réagi 24h trop tard pour porter réclamation... La finale, je la passerai donc en tribunes... J'explose... Je raccroche... et les larmes mêlant haine et tristesse, je ne peux les retenir devant mes jumeaux qui se demandent pourquoi papa pleure... Vous comprendrez plus tard quand vous jouerez pour un groupe d'amis, pour un maillot... Bordel !!! A-t-on le droit de gâcher ma saison pour 24h de retard ? Cette saison pour laquelle on s'est affûtés depuis le 1er août en courant comme des ânes autour d'une piste sans même apercevoir un ballon, cette saison pour laquelle je rentre cassé tous les dimanches soirs, cette saison pour laquelle je suis prêt à laisser de nouveau mon épaule déjà dans un sale état, cette saison pour laquelle je vibre tout simplement .... A-t-on le droit ? Visiblement oui...

 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Jak3192
    56607 points
  • il y a 3 ans

C'est moche pour le joueur...
Mais accepter le truc c'est une jurisprudence qu'il faut surement éviter.
Alors oui,
les valeurs,
le pauvre gars qui va regarder les copains...
Mais tout ça devient trop compliqué.
Il y a des règlements,
ils sont appliqués.
Bidouille du club (comme lu plus bas) ?
(mais pour quoi faire ?)
Erreur humaine ("incompétence") ?
Le plus dans la mouise, c'est celui qui a rempli la feuille de match

  • Lex
    38505 points
  • il y a 3 ans

Beaucoup de commentaires intéressants sur cet article, néanmoins j'en reste à ma première idée : On peut jouer au rugby ? On peut regarder du rugby ? Ou tout doit forcément se régler à coup de commission, de bureaucratie ? Surtout à ce niveau là, sans déconner...

Ok. Donc le club se plante en remplissant la feuille de match ET fait sa réclamation hors délai. Certes quand on est dirigeant, ce genre de chose est pénible mais on le sait et il faut faire attention surtout en 1/2 finale !

La commission donne raison au club, donc le club ne peut s'en prendre qu'à lui-même.

La bêtise crasse des instances dirigeantes... de 2è série !

La procédure administrative est plus importante que les valeurs humaines ? Même à ce niveau ?

Profondément ridicule.

  • Pupuxe
    4649 points
  • il y a 3 ans

Personne ne nie qu'une erreur a été faite, mais si les commissions ne servent pas à corriger les erreurs factuelles, prouvées et reconnues, à quoi servent-elles bordel ?

@Pupuxe

je n'ai jamais siégé dans une commission mais j'imagine que si tu commences à reconnaître que" bon d'accord, le club s'est planté, mais on va être sympa, on va faire en sorte que le type puisse jouer la finale", tu peux t'attendre ensuite à un beau bordel à chaque commission : chaque club viendra rouméguer pour ceci ou pour celà et tu pourras difficilement refuser de corriger toute les erreurs factuelles, prouvées et reconnues sous peine d'être accusé de faire du favoritisme.
Une autre question : si le type qui signe la feuille de match à la fin ne vérifie rien, à quoi sert-il bordel ?

  • oZbeck
    26149 points
  • il y a 3 ans
@Grand Sachem aux sages commentaires

Merci de m'avoir appris un nouveau mot : Rouméguer, je biche

  • Jak3192
    56607 points
  • il y a 3 ans
@oZbeck

à @Grand Sachem aux sages commentaires aussi:
pareil: joli mot ajouté dans mon vocabulaire
(y)

@oZbeck

De l’occitan 'romegar' d'après internet.

@Grand Sachem aux sages commentaires

trés utilisé dans le lot et dans le tarn et garonne, notament

@Pupuxe

Le genre de moment où on se demande ce qui différencie les membres de ces commissions d'un robot et de tous ses algorithmes.

les gars, il faut arrêter un peu : qui rédige la feuille de match ? Ce n'est pas le comité, ce n'est pas la fédé, ce n'est pas la bureaucratie. Et qui signe la feuille de match après le match ? Le nom des joueurs ayant pris des cartons jaunes ou rouges y figure en plus de leur n° de licence. Il y a une erreur, certes, mais c'est le club qui l'a commise.

@Grand Sachem aux sages commentaires

Mouais, l'argument du règlement ne me convient pas. Quand nos institutions le veulent, le règlement devient très souple. On peut reporter des matchs sans motif correspondant au règlement, on peut avancer une commission pour que le joueur soit blanchi à temps pour jouer un match important, on peut mettre une sanction clémente pour que l'international soit revenu à temps pour le XV tricolore, on peut dire que la prise d'un produit dopant n'était pas du dopage parce que les joueurs n'ont pas très bien compris la liste des substances interdites, on peut faire revenir un joueur commotionné sur le terrain, on peut être président d'un club du Top14 sans avoir de licence à la FFR.
Par contre pour un club de 2ème série, on peut leur dire "bon en fait vous avez raison ce n'est pas le bon joueur mais le règlement c'est le règlement" pour un jour de retard sur la réclamation.

On est laxiste pour des clubs qui ont des mecs payés pour tout vérifier, mais intransigeants pour les clubs qui utilisent le bénévole Michel le kiné/conducteur du bus/président/entraineur des minots pour signer les feuilles de matchs. Et ça me gonfle sévèrement.

@Team Viscères

Je te trouve un peu de mauvaise foi : bien sûr que le rugby de 2e série n'est pas géré comme le rugby pro (et heureusement pour le rugby de 2e série !).

Ne soyons pas naïfs. Tous les week-ends il y a des clubs qui ne savent pas qu'ils leur faut des remplaçants 1er ligne, tous les week-ends il y a des entraineurs qui découvrent qu'il faut être 16 pour jouer un match, tous les week-ends des types qui rédigent des feuilles de match depuis 50 ans sont stupéfaits lorsque l'arbitre leur apprend que n'importe qui ne peut pas prendre place sur le banc comme soigneur ou entraineur. Je te parie qu'en début de saison prochaine, comme tous les ans, des joueurs vont tomber à la renverse quand ils vont apprendre qu'il faut une photo sur sa licence pour figurer sur la feuille de match.

C'est trop facile : j'ai un joueur qui risque une suspension, je lui donne un mauvais n° ; s'il prend un carton, je ne dis rien et le carton est attribué à un autre ; si c'est l'autre qui prend un carton, je viens chouiner à la commission que je me suis trompé.

@Grand Sachem aux sages commentaires

Pour peu que le club ait fait exprès de changer les joueurs de place sur la feuille de match pour éviter que le capitaine soit suspendu en cas de carton jaune...

Est-ce que le club aurait fait la même démarche si l'autre joueur avait été suspendu à la place de son capitaine?

Bref c'est triste pour le capitaine, les personnes qui remplissent les feuilles de match sont bénévoles mais c'est la règle...même si c'est triste.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Grand Sachem aux sages commentaires

ca n empeche pas d etre humain et donc d accepter que l erreur est humaine. a cote de ca les deux clubs parisiens ont relancé leur saison sur une fausse fusion, ils ont collé le bronx, ce qui a certainement faussé la fin du championnat et vont quand meme avoir droit a jouer leur matchs en retard alors que ca penalise les deux clubs adverses.

  • m73
    10463 points
  • il y a 3 ans

J'ose même pas me mettre à la place de ce gars, d'autant plus avec le capitanat. Quand on sait ce que c'est d'éfforts, de sacrifices dans la vie de couple, de douleurs le lundi "quand faut y retourner" , les galères des entrainements à "12" en plein hiver ou des matchs "exté" à 16 ou 17. Rageant, de quoi faire abandonner le rugby à un brave type. J'espère que la comission y reviendra, que ce mec pourra faire sa finale, même pour la perdre , mais au moins mourrir sur le terrain avec son maillot !

C' est par des petites choses comme cela, par petites doses homéopathiques que notre rugby de clocher , de village va mourir doucement mais sûrement, victime de l'image du professionnalisme dont certains représentants de comité se sont vite appropriés les miettes et les vêtements d'apparats sous le couvert du sérieux, d'une soi-disant justice sportive mais en ayant oublier toute l'humanité de notre vieux rugby de campagne et surtout des hommes honnêtes, courageux, vaillants, téméraires qui eux par rapport aux professionnels sont les chantres de nos traditions rugbystiques et l'exemple pour tous nos enfants au bord du pré. Pas beau , à pleurer.....

La toute puissance de la bureaucratie...

  • vevere
    50738 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

Oui et non...

Oui pour l'application "implacable" du règlement
Non car le club savait le jour même (carton jaune attribué au mauvais joueur...qui est donc sorti du terrain) qu'une connerie était en cours...mais a mis 72h à porter réclamation

Là ou je te rejoins, c'est que je suis sûr que pour un club "pro" le résultat aurait été différent...surtout s'il jouait au Racing 92 😊 😊 😊

@vevere

C'est le bon joueur qui est sorti du terrain, le n°6. L'erreur n'apparaît que sur la feuille de match. Ok le club est fautif d'avoir signé la feuille de match sans s'en rendre compte, ou de s'en être rendu compte et de ne pas avoir porté réclamation plus vite.

Mais ça me tue de voir à quel point la bureaucratie est impitoyable avec les petits et permissives avec les grands. Pour un grand club ou un international, on aurait avancé la commission avant le match retour, et on se serait arrangé pour rétablir le carton. Là c'est un club et un joueur inconnu donc le règlement c'est le règlement, allez vous faire foutre avec vos réclamations on est occupés.

Laporte vient de blanchir le talonneur de Gaillac qui avait pris un rouge lors d'une générale dont il était à l'origine semble t'il, il faut le faire intervenir ......

Derniers articles

News
News
News
News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News