Yannick Jauzion tire sa révérence
Yannick Jauzion a décidé de prendre sa retraite.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le légendaire centre du Stade Toulousain a décidé de prendre sa retraite, à presque 35 ans. Une page d'histoire se tourne avec le départ de Yannick Jauzion.
Il est l'un des plus grands centres de l'histoire, un monument du rugby français : Yannick Jauzion a décidé de mettre un terme à sa carrière. A bientôt 35 ans, le Toulousain met ainsi fin aux rumeurs l'envoyant en Pro D2 (Colomiers) ou relever un dernier défi en Top 14 (Perpignan). Après Jérôme Thion, c'est un autre membre historique du XV de France des années 2000 qui choisit la voie de la retraite. Car avec Jauzion raccrochant les crampons, c'est une page de l'histoire du rugby français et rouge et noir qui se tourne. Rendez-vous compte : 73 sélections en équipe de France, deux Grands Chelems, deux Coupes du monde, triple champion de France et d'Europe... Incomparable. « Le Platane » a même été sélectionné dans l'équipe-type des 10 ans de la H Cup aux côtés de Brian O'Driscoll. Une évidence. Et une association qui fait fantasmer...

Peu utilisé en début de saison, Yannick Jauzion avait fini par s'imposer sous le maillot toulousain pour les phases finales aux côtés de Gaël Fickou, reléguant Yann David sur le banc et Florian Fritz en tribune. Jean-Baptiste Elissalde, ancien coéquipier devenu son coach lui rend hommage via le site du Stade Toulousain : « Il a été le meilleur de sa génération, il a frisé les sommets et les a même parfois touchés. Je me souviens que quand j’étais embêté avec le ballon, je lui donnais, c’était beaucoup plus simple par moments. » Formé à Graulhet, révélé à Colomiers au début des années 2000, Jauzy portait les couleurs du Stade depuis 2002. « C'est devenu de plus en plus dur de continuer au plus haut niveau. Le club avait aussi envie de tourner la page et de passer à une autre génération. […] C'était plus sage pour moi de m'arrêter sur une belle saison. »


Pour sa der à Ernest-Wallon face à Grenoble, le public toulousain lui avait rendu un vibrant hommage. « Un moment intense » pour le joueur. Son départ laissera assurément un grand vide dans le vestiaire rouge et noir. Bon vent Yannick !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Kadova
    31045 points
  • il y a 7 ans

Rien a dire de plus. La classe, la gentillesse, la simplicite.
J'espere aussi qu'il restera dans le monde du rugby.

  • dedegignac
  • il y a 7 ans

que dire sur lui qui n'a pas été dit?
il fallait le voir en dehors d'un stade
habillé en civil
il portait sur la la gentillesse et la simplicité
toujours à répondre, à dire un petit mot
presque il rougissait quand on s'adressait à lui, cherchant parfois ses mots
il est parti des prés
il sera toujours la
merci pour tout

  • 6592
    31776 points
  • il y a 7 ans

Mon lexique ne contient pas les mots adaptés pour décrire la qualité de ce joueur.
Pour moi il fut et restera un des meilleurs joueurs du monde, et probablement LE meilleur à son poste pendant que quelques années.
bon vent, comme disent les autres.

Je crois que si j'avais été pro, même All Black, et que j'avais eu Jauzion-Fritz en face de moi, je me serais littérallement fait dessus : derrière de peur, devant de plaisir.

  • jacswr
    221 points
  • il y a 7 ans

Talentueux, modeste et exemplaire, Yannick Jauzion c'est la classe à l'état pur avec un physique hors norme. J'espère qu'il restera dans la sphère du rugby ... bon vent !

T'en vas pas mec, t'as oublié de donner les clefs du french flair et du jeu à la toulousaine à fickou et Fritz a bouffé le double que tu lui avait offert...

Tout a fait d´accord avec toi. Des joueurs comme lui en France il n´y en a pas beaucoup. Droit sur le terrain, droit dans la vie. Il a apporté dans le XV de France bien plus que ce que nos selectionneurs peuvent penser. Les mots de JBE ne sont que le refflet d´une carriere prestigieuse.
Bon vent Monsieur, nous vous oublirons pas de si tot.

Ca fait vraiment bizarre parce que c'est les idoles de mon adolescence qui partent petit à petit...
Jauzi c'est juste et simplement la grande classe.
J'en voudrai toujours un peu à Lièvremont de ne pas lui avoir donné le crédit qu'on donne encore à Brian O'Driscoll en sélection, et qu'il méritait. Selon moi, il a sous-estimé le poids que peut avoir un tel joueur dans une équipe au-delà de sa performance individuelle. La citation de Jean-Ba en dit long.
C'est des joueurs comme ça qu'il nous manque un peu actuellement je pense.

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Transferts
Vidéos
Ecrit par vous !
News
Transferts
News
Vidéos