XV de France - Bernard Laporte : ''Moi mon choix numéro un, c'était Joe Schmidt''

XV de France - Bernard Laporte : ''Moi mon choix numéro un, c'était Joe Schmidt''
XV de France - Bernard Laporte n'est pas déçu par le résultat du référendum.
Le président de la Fédération française de rugby Bernard Laporte est revenu sur le résultat du référendum concernant le futur sélectionneur du XV de France.

Référendum XV de France - Les clubs ne veulent pas d'un sélectionneur étrangerLes clubs français ont tranché : le prochain sélectionneur du XV de France ne sera pas étranger. Le président de la FFR Bernard Laporte respectera le choix du rugby français et portera donc son choix sur un technicien tricolore pour succéder à Jacques Brunel après la Coupe du monde 2019. Et ce, alors que lui souhaitait voir Joe Schmidt, actuel sélectionneur du XV d'Irlande, prendre les rênes du XV de France jusqu'au Mondial 2023 qui aura lieu dans l'Hexagone comme il l'a confié sur les ondes de RMC Sport ce vendredi :

J'ai vu que beaucoup de gens parlaient à ma place. Moi mon choix numéro un, ce n'était pas Warren Gatland, c'était Joe Schmidt. Pour la simple et bonne raison, c'est qu'il parle français comme vous et moi. 

Laporte avait rencontré les cinq meilleurs sélectionneurs du monde avant le référendum. "Sur les cinq, deux m'ont dit qu'ils ne pouvaient pas." Il a ensuite revu ceux qui étaient intéressés par le poste, tout en leur précisant que la décision était soumise aux votes des clubs français. S'il a lancé cette consultation, c'est parce qu'il a constaté des avis contraires au sein même du bureau fédéral. De plus, il avait annoncé durant sa campagne qu'il ferait appel aux clubs lors des grandes décisions. Ce qu'il n'a pas fait au moment de licencier Guy Novès et ses adjoints. Avec le nouveau sélectionneur, il ne voulait pas que ce soit le choix du roi. Pourtant c'est lui qui aura le dernier mot. Aussi est-il entré également en contact avec des entraîneurs français avant le référendum. Car il faut le rappeler, le nouveau patron des Bleus sera annoncé avant la Coupe du monde du Japon et il entrera en fonction dès janvier 2020. Qui sera l'heureux élu ? Après ce vote, Bernard Laporte n'est-il pas face à choix par défaut ?Crédit audio : RMC Sport

Fabien Galthié sera-t-il l'homme providentiel ? L'ancien entraîneur du Stade Français et de Montpellier pourrait avant cela intégrer le staff actuel pour préparer le Mondial japonnais. Laporte a précisé que ce n'était pas lui qui prendrait cette décision mais bien Jacques Brunel. Les deux hommes se sont déjà rencontrés plusieurs fois. Selon le Midi Olympique, l'annonce de son arrivée pourrait intervenir la semaine prochaine.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Transferts
Transferts
News